♫ ~ Voteland
Vote toutes les deux heures et tu auras un bisou de Liam. ♥
Les posteurs les plus actifs du mois
183 Messages - 16%
162 Messages - 14%
149 Messages - 13%
129 Messages - 11%
111 Messages - 9%
103 Messages - 9%
96 Messages - 8%
96 Messages - 8%
88 Messages - 7%

Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Axelle Rey
Messages : 6
Points RP : 0
Inscription : 01/01/2019

Axelle Rey ; Joke's on you ~

le Ven 18 Jan - 0:28


Axelle Rey

dix-neuf ans ᵜᴥ vingt octobre deux-mille un ᵜᴥ un mètre soixante ᵜᴥ féminin ᵜᴥ marrons ᵜᴥ roux ᵜᴥ  informatique ᵜᴥ multimédia ᵜᴥ joueuse ᵜᴥ immature ᵜᴥ amusante ᵜᴥ taquine ᵜᴥ manque de sérieux ᵜᴥ tourne tout à la blague ᵜᴥ pessimiste ᵜᴥ blasée ᵜᴥ désillusionnée ᵜᴥ lunatique ᵜᴥ empathique

Mon pouvoir
Axelle n'a, pour le moment, aucune maîtrise sur son pouvoir. Il va et vient, aléatoirement. Comme une sorte de narcolepsie magique, celle-ci la transportant dans un objet inanimé, la rendant spectatrice de ce qui se passe sous ses yeux; mais jamais actrice. Peut-être un jour pourra-t-elle l'exploiter, choisir dans quoi elle se retrouve, où, et surtout à quel moment. Mais, aujourd'hui, elle n'en sait rien, et, par expérience, anticipe même le pire lorsque son don se manifeste, ayant tendance à croire à une mauvaise nouvelle qu'il a à lui annoncer.
Mon histoire
Zero : Prologue

L'ennuyante histoire d'une banalité.
Cela faisait maintenant deux ans qu'Axelle parlait de son passé en une énumération de péripéties sans originalité, se contentait de personnifier une longue voie filiforme, tranquille, sans courbures ni obstacles. En insistant sur le fait qu'elle était droite, pour ne pas inquiéter par ses mouvements sinueux, ses détours et allers-retours, pour éviter des cassures, des ruines.
Pour éviter de parler de ce qu'elle considérait comme des échecs. Pour éviter de décevoir même le plus parfait des inconnus.
Et si le sujet était inévitable, il suffisait d'en rire. De minimiser les impacts.

Elle se confortait souvent sur ses cachotteries mensongères du fait qu'elles n'étaient que partielles. En effet, Axelle était née en Angleterre, fille unique de deux parents de classe aisée. Son avenir avait toujours été pour elle un simple but précis, un objectif à atteindre. Une certitude dans un monde incertain qui la sécurisait. Ses parents, qui œuvraient en sciences et en santé, avaient eu du mal à la comprendre lorsqu'elle avait décidé d'étudier en informatique, mais s'étaient résignés, se consolant en se disant,qu'au moins, il s'agissait d'une science. Dès qu'elle avait  eu une dizaine d'années, la famille de la demoiselle lui avait laissé accès à l’ordinateur familial. Jusqu'à ce que, à ses quatorze ans, elle se retrouve avec son premier ordinateur à elle.  

Elle s'était alors passionnée pour la programmation, le code, avait appris sur le tas et réussi à pirater quelques petits comptes sans importance, réussi à créer quelques sites web sans grandes utilités. Et avait découvert les jeux vidéos, dont l'un, mmorpg, où elle s'intégra dans une guilde et établit des liens solides avec quelques membres.

Dans tous les mondes virtuels, on la nommait « JOY ». Joke's On You. Axelle respirait la joie de vivre, et était la première à réaliser les pires coups pour se moquer des autres. Gentiment. Ou moins, lorsqu'elle donnait une leçon. La jeune femme passait des parcelles de son temps avec le groupe entier, mais s'était entouré plus intimement de trois d'entre eux. Reznik, Daenara et Santos.

Reznik, chef de la guilde, devenu son meilleur ami.
Daenara, seule autre fille de la guilde, son amie proche, sa partenaire de crime.
Santos, trésorier de la guilde et confident d'une bonne partie de celle-ci.
Et ainsi, une aventure commençait. Des prénoms se découvraient, des caractères se dévoilaient et des vies s'emmêlaient. Des conversations s'accumulaient, promesses d'éternité soufflées au bout d'un microphone, réunions de guilde une fois par semaine, échanges en grand groupe sur un chat de guilde... Puis échanges tous les quatre en une assemblée plus fermée, et messagerie privée surchargée des messages de chacun des trois autres.
Diverses plateformes, divers entretiens, qui, ensemble formaient la toile, tissée serrée, des quatre amis.

Boup. Un message de Rez. Boup. Un message de Dae. Boup. Un message de San.
Boup. Un message dans leur groupe commun. Puis un autre, dans le channel de guilde.

Axelle s'était vite retrouvée entourée incessamment de tous ses alliés, perdant l'habitude de la solitude et ne sachant plus que faire de celle-ci. À un point qu'elle préférait être entourée de simples connaissances superficielles que de se retrouver seule, une fois en dehors de l'écran. À son école, elle était donc dans un grand groupe de gens qu'elle appréciait un minimum, mais qu'elle ne connaissait que de façon superficielle. Elle était leur animal de foire, celle qui blaguait sur tous les sujets possibles et abordait la vie avec une inébranlable joie. Elle se sentait parfois seule, au sens figuré, mais cela lui semblait mieux que de supporter la véritable solitude. Celle qui, tenace, collait à la peau comme une ombre. Pour ses émotions plus développées, ses sentiments plus forts, elle avait sa guilde.

Un : Quotidien

Soupir. Exaspérée, mais satisfaite d'être rentrée chez elle, Axelle salua ses parents et passa quelques minutes avec eux. Elle leur raconta sa journée, éclipsant ce qui la rendait de mauvaise humeur. Puis, doucement, elle se dirigea vers sa chambre, s'installa devant son ordinateur. Immédiatement, elle envoya un message à Daenara, puis, lança un appel à Reznik, espérant le déranger. Au moins l'embêter, au mieux le faire sursauter. Nonchalamment, l'adolescente posa ses pieds sur son bureau en attendant qu'on daigne lui réponde. Une sonnerie. Deux. Trois... Quatre. Bon signe, s'il n'avait pas répondu immédiatement, il était occupé. Un sourire léger, en coin, se traça sur ses lèvres.

Silence. La sonnerie s'était éteinte, l'appel sans réponse s'éternisant selon le logiciel. Puis, un bruit notifiant que l'interlocuteur a décroché, et, une voix.

« Raaah, JOY, tu fais chier ! Pourquoi t'as pas appelé sur le groupe avec les autres ? »
« Parce que tu l'as mute, sale gosse ! J'devais t'embêter avant de les rejoindre, allons. »
« Mouais. J'leur ai dit de bouger pour 18h, il reste 4 minutes, j'ai même pas le temps de te demander comment a été ta journée, tu fais vraiment des appels qui servent à rien. »
« Mais mon cher, c'était le but. Aaaaallez, on va te carry pour ce donjon encore, jme sauve ! »
« Au moins. »

Puis, ils allèrent rejoindre les autres virtuellement. Axelle variait les victimes de son humour selon les jours, selon l'humeur, selon l'envie du moment. Mais, en général la routine de ses soirées, de ses week-ends, de ses vacances, se ressemblait. Une fausse vie monotone devant les gens de son école, puis des heures de jeux avec ses réels amis.

Deux : Projet

Daenara : Hey les gens, quand est-ce qu'on se fait une rencontre IRL ?
Santos : Beh, pendant les vacances d'été de l'année prochaine, mes ptits :3
JOY « Joke's On You » : On est en plein milieu septembre, San...
Santos : Et alors ? Ça laisse le temps, avec les parents toussa
Reznik : J'suis d'accord. Ou plus ou moins. C'est bien pour les darons mais... on ne sait pas encore ce qui arrivera jusqu'à cet été, c'est loin x)
JOY « Joke's On You » : Vazy, fais nous déprimer Rez D:
Daenara : Joy a raison, t'abuses, c'est pas comme si on allait arrêter de se parler, oh !
Santos : Sauf si t'as l'intention de renier Joy pour sa pathétique mort face au dernier boss...
JOY « Joke's On You » : Ce n'était pas une mort, c'était une stratégie, voyons ! ♥️
Daenara : Comme d'hab chérie
JOY « Joke's On You » : Yepyep !
Reznik : Mmmh btw vous compteriez faire ça comment ?
Santos : On se retrouve à l'endroit au milieu de toutes nos villes pour payer chacun une partie et on se loue quelque chose une semaine. Et on geek comme des porcs ;)
JOY « Joke's On You » : Nice
Daenara : Parfait :D
Reznik : Well, why not, on verra bien !

Trois : Découverte

Depuis quelques jours, l'ambiance était différente, dans le groupe d'Axelle. C'était les vacances, période, où, habituellement, les quatre joueurs se retrouvaient au coeur de leur guilde et planifiaient divers donjons et raids à la recherche d'objets rares. Hors, malgré les vacances, ils étaient sans nouvelles de Daenara. C'était inhabituel, un peu étrange, presque inquiétant. Comme chaque fois que l'un d'entre eux semblait disparaître. N'importe qui aurait trouvé cela normal, sans doute, surtout les férus de l'anti technologie qui voyaient celle-ci comme une tare, une erreur de plus de l'humanité... Mais le groupe, comme tout groupe normal, préférait prévenir et se donner des nouvelles. Ils étaient avant tout amis, après tout. Simplemrnt, ils ne se croisaient pas face à face, mais avec des intermédiaires variés. Leur lien n'en était pas plus faible.

Ainsi, comme chaque jour était un rendez-vous, ils se tenaient au courant de leurs absences et des aléas de leurs vies. Ils se connaissaient par coeur, au fil du temps et des événements et se disaient tout comme les membres d'une fratrie qu'ils auraient créés de leurs promesses et leurs mots.

Pourtant, Daenara était absente. Axelle n'était au courant de rien et elle se sentait triste, un peu révolté par  la situation, mais surtout déçue. Chaque fois que ce genre de chose arrivait, elle se sentait un peu négligée, oubliée, trahie. Comme si elle n'était pas digne qu'on la prévienne, que l'on se confie et se dévoile sous ses yeux. L'adolescente était donc mitigée par la situation. Personne ne savasit rien, donc elle n'avait personne à envier pour une proximité qu"elle même n'aurait pas eu avec ses amis. Mais, personne ne savait rien donc elle n'avait rien pour se rassurer sur la situation. Elle se tortura donc l'esprit un moment, et, ne voulant pas alarmer ses camarades avec la réaction pessimiste qu'elle aurait arboré, s'était isolée, prétextant vouloir se débarrasser au plus vite de ses devoirs pour jouer avec eux les jours suivants. Le rayon de soleil perdant son éclat se cachait derrière les nuages pour ne pas alarmer ses alliés et provoquer une pluie aux éclairs violents.

Elle se retrouva donc seule. Cela faisait longtemps qu'elle ne l'avait pas été, à force de fuir la solitude comme une ennemie fatale. Elle se sentait perdue,  s'ennuyant telle une pauvre âme esseulée. Elle fit le tour de la maison.. Deux fois.  Et fouilla finalement dans sa bibliothèque de livres non lus car oubliés pour s'en prendre un, un peu au hasard.

Elle réussit, par ce qui semblait un miracle, à s'occuper ainsi pendant environ une heure. Ensuite, elle soupira, déjà. Elle quitta son lit, où elle s'était installée, et retourna face à son ordinateur en y flânant vaguement. Ses égarements la menèrent à la conversation qu'elle avaitavec Daenara, où elle lui écrivait habituellement tous les jours et elle se remit à la relire en diagonal, comme si des réponses lui viendraient ainsi. Fixant l'écran, la fatigue la gagna peu à peu. Sa tête commença à lui lancer, ses tempes à s'endolorir et elle se sentit étourdie. Axelle, surprise, s'apprêta à fermer sa machine pour s'allonger lorsque les lettres sur le moniteur devinrent floues, semblèrent presque bouger sous ses yeux épuisés. La douleur persista, augmenta, suivie des étourdissements.

Elle perdit connaissance, sa tête tombant lourdement contre le dossier de sa chaise.

Quand elle ouvrit les yeux, elle ne su combien de temps s'était écoulé. Encore perdue dans les brumes, sortant du néant, elle observa vaguement autour d'elle un monde qui était flou. Les contours se dessinèrent peu à peu, lentement, doucement... et elle sentit son coeur s'accélérer. Elle n'était pas chez elle. Elle ne comprenait pas. Qu'est-ce qui s'était passé ? Instinctivement, elle voulu se relever, chercher autour d'elle des explications... Mais elle ne pouvait pas bouger. Comme paralysée. Elle s'inquiéta, paniqua presque. Avait-elle eu un problème cardiaque ? Quelque chose qui l'aurait rendu incapable de se mouvoir ? Il y avait un miroir devant elle. Mais elle ne se voyait pas. Seulement une commode, quelques décorations... et une vieille peluche, posée sur celle-ci.

Elle ne comprenait pas. Elle ne comprenait plus.

Une voix perturba ses pensées accélérées par l'angoisse.

« IRIIIIIS ? TES DEVOIRS SI TU VEUX RAVOIR TON ORDINATEUR ET NE PAS ALLONGER TA PUNITION. »

Iris ? C'était le prénom de Daenara. Axelle et ses autres amis ne l'utilisaient que rarement, sauf s'ils s'énervaient contre elle. Ce qui n'arrivait à peu près jamais. Elle était.. chez Daenara ? Comme pour répondre à son questionnement, une voix familière raisonna à ses oreilles -si elle en avait.

« Oui, oui, j'ai presque fini... »

Elle était épuisée et ennuyée. Daenara avait été punie ? C'était pour cela qu'elle ne donnait pas de nouvelles. Axelle ne comprenait pas entièrement ce qui venait de lui arriver... Elle ferma les yeux. Ou, en eu l'impression, du moins, car elle ne vit plus que le noir.

Et lorsqu'elle les rouvrit, elle se trouvait chez elle, devant son ordinateur, dans la même position qu'elle s'était évanouie. Elle regarda autour d'elle, détailla ses propres mains.

Au moins, tout le monde allait bien, si ce n'était qu'Axelle se sentait complètement vidée, épuisée, sans forces. Elle se laissa tomber sur son lit et s'endormit encore toute habillée.

Aucun autre événement semblable ne s'était manifesté par la suite. Mais, avec diverses recherches et discussions avec ses amis, ils en avaient déduit qu'Axelle avait un don. Et qu'elle n'était pas la seule. Cela avait créé un froid avec quelques rares membres de la guilde à qui ils en avaient parlé; quelques jalousies, quelques discriminations.. Ainsi, ils en avaient fait leur secret à tous les quatre. Même si, peu à peu, d'autres humains spéciaux s'étaient manifestés à eux.

Quatre : Fin

Le temps passait, les mois défilaient, semblables. Sans surprise. Une routine imperturbable.

Récemment, ils n'était que trois. Reznik avait prévenu, serait absent pendant quelques temps. Il ne savait pas combien de jours. Les autres avaient estimé qu'il reviendrait assez rapidement, comme il ne s'absentait jamais longtemps. Il en était à son troisième jour et on attendait de ses nouvelles, sans pour autant s'inquiéter.

Ce jour-là, Axelle s'amusa toute l'après-midi avec Daenara sur un autre jeu que celui sur lequel ils jouaient tous habituellement. En soirée, quand Santos passa en ligne, elles le rejoignirent et luttèrent avec lui contre le boss d'un donjon costaud, contre qui ils usèrent de ruse à défaut de pouvoir le battre de façon brute.

À la fin, Axelle s'installa au creux de son lit pour regarder un film que lui avait conseillé Reznik il y avait un moment de cela. Elle pourrait lui raconter et lui donner son avis lorsqu'il reviendrait.

Malgré son intérêt, malgré sa détermination à rester éveillée, Axelle fini par sentir le sommeil la gagner, vaguement. Puis d'un coup, Subitement. Elle s'endormi.

À nouveau, elle se retrouva dans une maison inconnue. Comme il y avait de cela quelques mois. Des policiers fouillaient les lieux, à la recherche d'informations, d'indices quelconques. La pièce était presque vide, morte, étrange. Un simple bureau qui faisait froid dans le dos, impersonnel.

Une dame arriva dans la pièce, les yeux larmoyants, donnant aux intervenants des feuilles de papier, semblables à des lettres.

Une fugue ? Non. Ils posent quelques questions.
Un suicide.

Elle compris. Alors que l'image devenait flou, qu'elle retournait vers son corps..

Cinq : Épilogue

Depuis, Axelle a peu à peu migré de son jeu habituel vers des jeux en solitaire. Elle a donc, au fur et à mesure, perdu contact avec ses deux amis restants. Elle demeure sociable, mais entretient principalement des relations superficielles, comme celle qu'elle possédait déjà en dehors de son écran.

Elle a décidé de parler de son pouvoir à ses parents, sachant qu'il ferait polémique ; c'était absolument contraire à toute sciences que de posséder des dons. Ainsi, elle a été transférée d'école pour se retrouver à étudier ici, en votre compagnie.
Derrière l'écran
Pseudo : Mawness
Âge : Lvl 24
Avis sur le forum : Il est joli et sympathique ! Surtout que je galère à trouver des forums qui me plaisent depuis un moment xD
Tu nous a connu comment ? Partenaires en partenaires
Mot de la fin : COQUELICOT

Code:
[b]Narcolepsie du stalker[/b] • Tombe endormie ou évanouie et se retrouve dans un objet inanimé, ne pouvant ni bouger ni intervenir, comme lui, mais pouvant voir ce qu'il se passe devant elle. ▬ [i]Axelle Rey[/i]
Code:
Futaba Sakura • Persona5 ▬ [i]Axelle Rey[/i]

Artemis Kane
Admin • Poulpe dévoué • Cobaye
Groupe : Corporis
Messages : 2716
Points RP : 4338
Inscription : 12/02/2016

Re: Axelle Rey ; Joke's on you ~

le Ven 18 Jan - 10:21
Bienvenue sur Tasty

Contente que tu aies trouvé un forum qui te plaise et que ce soit tombé sur nous :DD

J'espère que tu t'y plairas

● ● ●




Leon Applegate
Groupe : Obumbratio
Messages : 42
Points RP : 300
Inscription : 04/11/2018

Re: Axelle Rey ; Joke's on you ~

le Ven 18 Jan - 13:40
Parfois on tombe sur des pépites en fouinant au hasard, c'est cool que tu sois arrivée sur TT. Ton personnage a l'air super chouette en prime, j'ai hâte de te venir chiper un lien ! Bienvenue !
Axelle Rey
Messages : 6
Points RP : 0
Inscription : 01/01/2019

Re: Axelle Rey ; Joke's on you ~

le Dim 20 Jan - 20:50
Merci c'es ttout gentil comme messages !
À bientôt hehehe
Alice Collen
Messages : 54
Points RP : 115
Inscription : 28/12/2018

Re: Axelle Rey ; Joke's on you ~

le Dim 20 Jan - 21:14
Bienvenue par ici flower
Artemis Kane
Admin • Poulpe dévoué • Cobaye
Groupe : Corporis
Messages : 2716
Points RP : 4338
Inscription : 12/02/2016

Re: Axelle Rey ; Joke's on you ~

le Lun 21 Jan - 12:06
Me voilà donc pour venir valider ta fiche :DD

C'est un don très intéressant que voilà! Mais bien embarrassant sans contrôle

J'aurais quelques questions à ce propos:
- Même si j'ai bien compris le côté trèèès aléatoire de ce pouvoir, est-ce qu'il y a quand même une sorte de marge de "grandeur" des objets dans lesquels elle peut se retrouver? Est-ce qu'ils peuvent être très petits ou très gros?
- Il faut que l'objet se trouve relativement proche d'elle ou pas? En lisant l'histoire juste après, je me suis rendue compte que non. Mais dans ce cas, il faudrait tout de même une sorte d'explication pour qu'elle se retrouve dans un objet éloigné d'elle, une sorte de connexion qui justifie qu'elle puisse se retrouver dans tel objet, à un tel endroit.
- Quelqu'un peut-il assister à sa "disparition"? Est-ce qu'il la voit genre disparaître comme ça, "pouf"? Ou il se passe quelque chose de plus précis qui peut l'amener à penser qu'elle s'est téléportée dans un objet? Et pareil, en lisant son histoire, j'ai l'impression que son corps ne disparaît pas et qu'elle s'endort pour ensuite se téléporter dans un objet?
- Combien de temps en général se retrouve-t-elle dans un objet? Elle ne peut donc pas non plus décider d'en sortir?
- Je vais imaginer un scénario catastrophe mais si elle se retrouve dans un objet fragile (un verre par exemple) et qu'une personne casse cet objet, que se passe-t-il?
- Une fois son pouvoir utilisé, que ressent-elle comme contrecoups?

Je n'ai pas de remarque sur l'histoire, c'est très bien écrit mais très triste :((

J'espère qu'Axelle arrivera de nouveau à s'ouvrir aux autres

● ● ●




Angel Hawthorne
Groupe : Tractamus
Messages : 117
Points RP : 428
Inscription : 18/12/2018

Re: Axelle Rey ; Joke's on you ~

le Sam 26 Jan - 10:36
Bienvenue ! J'espère que tu te plairas ici :) Bon courage pour les modifications de ta fiche !
Axelle Rey
Messages : 6
Points RP : 0
Inscription : 01/01/2019

Re: Axelle Rey ; Joke's on you ~

le Mar 5 Fév - 23:20
Hello !
Désolée de cet énoooooorme retard, mon IRL c'est bagdad en ce moment :<

Du coup pour le pouvoir :
1) Je n'y avais pas encore songé ! Mais chaque fois dans ma tête c'était quelque chose d'assez petit. Disons un max de 30 cm x 30 cm, voir 20 cm x 20 cm. je pensais souvent genre peluche, tirelire.. etc

2) Je dirais du coup, si l'objet n'est pas proche, une relation particulièrement proche avec son possesseur. Ou un événement marquant lié à celui-ci (si c'est trop vague le dernier, on le jarte haha)

3) Oui ! Je voyais un peu une sorte de possession, son esprit qui quitte son corps, ou au moins sa conscience ? Pour illustrer + en tout début j'avais pensé à la projection astrale pour son pouvoir, mais il était déjà pris donc je suis partie sur autre chose qui pouvait m'apporter ce que je voulais pour l'histoire -et être rigolo. Instinctivement je dirais du coup que ça crée une sorte d'endormissement ou d'évanouissement vu de l'extérieur, mais je peux aussi y réfléchir sinon (:

4) Comme ça va lui drainer pas mal d'énergie je pense que ce sera une courte période. 15-30 minutes. Et pour le moment je dirais que c'est assez aléatoire, comme tout le reste, mais que -jusqu'à maintenant- un peu comme les poumons qui recommencent à respirer par instinct de survie quand tu retiens ta respiration, son esprit fini par revenir  vers son corps d'origine.

5) Au début j'allais te répondre un peu la même chose mais j'ai bien envie de pousser le malsain tiens 8D On peut dire que oui son esprit revient du coup, qu'elle est encore plus épuisée etc (voir question 6), mais que ça abîme des neurones ou des zones de son cerveau (à élaborer un peu + ceci dit, si l'idée plaît bien) légèrement à chaque fois et que si c'est trop arrivé dans X années elle aura des séquelles sans trop savoir pourquoi ? :D

6) Une grande fatigue, des migraines ou maux de tête plus léger.. Souvent ironiquement elle va se retrouver à devoir ''re-dormir'' pendant plusieurs heures car incapable de faire quoique ce soit.

Voilà, s'il y a quelque chose n'hésite pas !

Et merci Angel !
Artemis Kane
Admin • Poulpe dévoué • Cobaye
Groupe : Corporis
Messages : 2716
Points RP : 4338
Inscription : 12/02/2016

Re: Axelle Rey ; Joke's on you ~

le Mer 6 Fév - 12:30
Pas de soucis :D

Alooooors, j'aime tout ce tu me proposes! Donc je t'invite à intégrer tout ces petits éléments à la ta fiche! Je reprends juste les trois points suivants histoire que tout soit parfaitement clair:

2) Je pense que oui, l'évènement marquant peut être vague et surtout, pas forcément adapté à la "vie" d'un objet! Donc une relation entre l'objet et le possesseur me semble plus approprié :))

3) Tu peux tout à fait parler de son esprit ou de sa conscience qui se projette dans l'objet! Ce qui veut donc dire que son corps peut potentiellement se retrouver "sans défense" lorsque son pouvoir s'active... (oui, j'aime imaginer le pire )

5) J'adore cette idée! C'est affreusement terrible mais j'adore! xD

Voilà

Ps: je me suis permise de modifier le code de ta signature car cela faisait tout beuguer et l'affichage du topic n'était plus correct!

● ● ●




Axelle Rey
Messages : 6
Points RP : 0
Inscription : 01/01/2019

Re: Axelle Rey ; Joke's on you ~

le Mer 13 Fév - 8:52
Bonjour !
D'accord je vais regarder cela dans les jours qui viennent :D
Je viens donner des nouvelles avant de le faire parce que je passe en période de gros changements de ville/de boulot donc je serai peut-être lente (j'étais dans la recherche juste avant donc c'était déjà le cas mébon :<)

Tant mieux si mes idées te plaisent ça fait toujours plaisir ! \o/
Je posterai un petit up quand ce sera fait

EDIT : Et pas de soucis pour la signature.. je ne sais pas ou plus ce que je lui ai fait xD
Contenu sponsorisé

Re: Axelle Rey ; Joke's on you ~

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum