♫ ~ Voteland
Vote toutes les deux heures et tu auras un bisou de Liam. ♥
Les posteurs les plus actifs du mois
111 Messages - 18%
98 Messages - 16%
97 Messages - 16%
82 Messages - 14%
51 Messages - 8%
42 Messages - 7%
41 Messages - 7%
28 Messages - 5%
28 Messages - 5%
27 Messages - 4%

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Groupe : Corporis
Messages : 13
Points RP : 20
Inscription : 24/10/2018

Gabriel Suarez-Gaviria | Rise up!

le Mer 24 Oct - 20:40

   
   
Gabriel Suarez-Gaviria

   
23 ans ᵜᴥ 27 Octobre 1995 ᵜᴥ 1m76 ᵜᴥ ♂ ᵜᴥ Bleus ᵜᴥ Bruns ᵜᴥ  Cinéma ᵜᴥ Journalisme ᵜᴥ Sérieux ᵜᴥ Engagé ᵜᴥ Air assuré ᵜᴥ Constamment fatigué ᵜᴥ Travailleur ᵜᴥ Laconique ᵜᴥ Observateur ᵜᴥ Pacifiste ᵜᴥ Critique ᵜᴥ Préoccupé ᵜᴥ Indépendant

   
Mon pouvoir
Ses os ont la capacité de pousser extrêmement vite : c’est à dire tout autant de se ressouder en un instant, que de sortir de sa peau au niveau de ses articulations (genoux, coudes, mains). En théorie, c'est sympa pour se la péter en mode Wolverine mais la pratique est un peu moins idéale. Le processus est extrêmement douloureux ; Gabriel ne possédant aucune capacité régénératrice, utiliser son pouvoir signifie surtout se déchirer la peau et se vider de son sang. Même s’il se casse un os, la réparation automatique est problématique car immédiate, et donc souvent de travers. En outre, il a du mal à se contrôler lors d’émotions violentes – ce qui fait qu’il évite le plus possible le conflit.  [Liste des pouvoirs pris]
Mon histoire

5 ans. Gabriel est un enfant calme et habite à Medellin, en Colombie. L’appartement familial est confortable. Mis à part quelques oncles et tantes éparpillés entre Bogota et Cali, quasiment toute la famille habite dans le même quartier. C’est le bon temps.

10 ans. Cristina Suarez est mutée à Providence, Rhode Island. Elle emmène son mari et son fils avec elle. Le climat est différent, la langue aussi. Gabriel, pas encore ado, a du mal à s’adapter. Les gens de son âge dans son école lui semblent stupides : les seuls amis qu’il parvient à se faire sont d’autres enfants d’immigrés, eux aussi parlant espagnols. Le reste du temps, il le passe avec son père: Jaime, pour l’instant en recherche d’emploi, est inquiet pour son fils. Il finit par trouver du travail et, pour tenir compagnie à son fils, décide de lui offrir un chat. Quand Gabriel est seul, il regarde donc la télé, Simón le chat ronronnant sur ses genoux, interprétant les gestes plus que les mots.

11 ans. Gabriel se fracture le tibia en jouant au foot. Curieusement, l’os se ressoude immédiatement, de travers. Le médecin n’a jamais vu ça : après quelques délibérations, il est décidé de casser l’os à nouveau pour qu’il se répare correctement. Gabriel est sous anesthésie, il ne sera pas témoin de la deuxième manifestation de son pouvoir. Les chirurgiens sont sidérés mais l’on considère que, malgré tout, voilà un don assez inoffensif.

12 ans. Gabriel passe Noël en Colombie. C’est la première fois qu’il y retourne depuis deux ans et il a comme une boule dans le ventre à l’idée de repartir. Le jour du retour, presque arrivé à l’aéroport, il n’arrive soudainement plus à respirer, son cœur s’accélère. Sous le choc, de longues excroissances osseuses sortent de ses jointures, déchirent le vieux cuir de la Chevrolet de son oncle. Le sang coule à flot, la douleur est assez forte pour qu’il s’évanouisse. Quand il se réveille, à l’hôpital, son père le serre contre lui si fort qu’il a l’impression d’être un enfant à nouveau. Sa mère, toujours inébranlable et fière – un modèle pour Gabriel-, lui assure que cela ne change rien, rien du tout, pour eux.

16 ans. Gabriel parle beaucoup mieux anglais maintenant, se débrouille même plus que bien à l’école, mais on se moque encore de son accent. Il s’en fout, le cultive même. Il a toujours été calme mais en quatre ans, il a appris à maîtriser ses émotions presque totalement et à avoir l’air assuré en toute situation – une nécessité quand chaque grande démonstration de sentiments fait exploser ses os. En dépit de ses précautions, il a encore du mal à contrôler ses crises de paniques - serrer Simón dans ses bras aide un peu - et la peau autour de ses articulations devient de plus en plus fine, abîmée. Au lycée, il s’est fait quelques amis, souvent introvertis, ou différents. Un peu plus grand, un peu plus confiant, il prend leur défense. Les rumeurs à propos de son pouvoir sont souvent suffisantes pour faire détaler ceux d’en face. Gabriel s’en contente : il déteste la violence.

21 ans
. Gabriel est à Brown University. Ils côtoient des gens avec qui il possède de vrais points communs, ses parents sont fiers de lui. Spécialisé en journalisme et cinéma, il essaye de combattre avec ses propres outils les inégalités sociales, réalise plusieurs clips de promotion pour les assos du campus autour desquels il gravite. Il aime travailler les plans, injecter du sens à des images, entendre les interprétations de ses amis sur son travail. Pour la première fois, il se plaît vraiment aux États-Unis et considère rester ici.

22 ans. Le conseil discipline annonce la sentence : expulsion. Gabriel n’a pas voulu se battre, c’est l’autre qui a commencé. Gabriel n’a pas voulu utilisé son pouvoir, il s’est déclenché tout seul, un mécanisme de défense. Au final, les blessures sont légères, des deux côtés, mais les flics du campus sont sûr de ce qu’ils ont vu : un "individu de type hispanique, on aurait dit qu'il avait des couteaux dans les mains, sir". Apparemment, Gabriel devrait « être heureux que cela ne finisse pas en procès. » Ses parents sont révoltés, il leur assure que ce n’est rien.  Il est juste heureux d’avoir autant d’amis prêt à témoigner qu’il n’avait rien commencé du tout, essayait au contraire de défendre quelqu’un d’autre. Il est juste heureux d’avoir mal visé, de ne pas avoir percer un poumon ou un rein, de ne pas avoir causé la mort d’un autre être humain.

23 ans. Gabriel débarque à Summerbridge. Il n’a pas vraiment demandé à être ici, est une créature d’habitude qui se méfie du changement. En outre, il doit laisser Simón, maintenant un peu empatté, derrière. Mais ses parents ont insisté, inquiets que l’accident de Brown soit source de discriminations dans d’autres universités, certains qu’il trouvera peut-être mieux sa place ici. Gabriel n’est pas vraiment sûr que s’isoler soit la solution mais il aime ses parents plus que tout, ne veut pas les inquiéter et, bon, ils payent pour ses études après tout. L’université est réputée, peut-être que cela ne sera pas si mal.
Derrière l'écran
Pseudo : Amandin'osaure (pas très recherché j'en conviens)
Âge : Level 23 depuis peu, je commence à comprendre les règles du jeu!  Cool
Avis sur le forum : Très chouette! Le contexte est intéressant sans être trop compliqué pour une newbie comme moi!
Tu nous a connu comment ? On m'a harcelée pour que je m'inscrive et je tiens à porter plainte. *tousse*Clive*tousse* (non je rigole, elle m'a fait de super avatars!)
Mot de la fin : Ça fait une petite trotte que je ne me suis pas inscrite sur un forum rpg (depuis le collège, donc ça remonte un peu tout ça). J'me dis que ce serait chouette de ré-essayer maintenant, le forum a l'air très choupi, et ça permet de se forcer à écrire un peu. Donc voilà, j’espère que ça se passera bien et que je ne ferai pas trop de bêtises ahah (ayant déjà réussi à oublier mon mot de passe une fois, c'est mal parti) Gros bisous et paillettes sur vous <3

   
Code:
[b]Bad Bone[/b] • Peut faire sortir des extensions osseuses de sa peau ou se ressouder les os très rapidement. C’est très douloureux, surtout sans aucune capacité régénératrice pour réparer les dégâts.  ▬ [i]Gabriel Suarez-Gaviria[/i]
   
Code:
Avatar • Detroit : Become Human ▬ [i]Markus[/i]
   

   


Dernière édition par Gabriel Suarez-Gaviria le Lun 5 Nov - 21:00, édité 3 fois
avatar
Animateur
Groupe : Civis
Messages : 1030
Points RP : 4506
Inscription : 31/08/2017

Re: Gabriel Suarez-Gaviria | Rise up!

le Mer 24 Oct - 20:41
Heeey !
& bienvenue par-ici

Bon courage pour ta fiche, j'espère que tu te plairas parmi nous ~

● ● ●
Vous rembarre en #008080

Partirò senza dire niente, ferirsi a volte può aiutarti più di stare bene. E non temere di essere sola, quando sei solo sei tutto per te.



Spoiler:







La fierté, ok.
avatar
As du clavier
Groupe : Hominum
Messages : 330
Points RP : 750
Inscription : 14/04/2018

Re: Gabriel Suarez-Gaviria | Rise up!

le Mer 24 Oct - 20:46
GNIIIIIIH.
J'te souhaite officiellement la bienvenue, wesh. Tu va gérer.

Du love (beaucoup).

Reaction shot:








...




avatar
Traqueur de citrouilles • Seider
Groupe : Civis
Messages : 109
Points RP : 370
Inscription : 08/08/2018

Re: Gabriel Suarez-Gaviria | Rise up!

le Mer 24 Oct - 20:55
Oy! Bienvenue Mar... Gabriel. J'crois que je t'ai piqué ta première idée d'avatar. (DC Calvin) Déso pas déso.
avatar
Animateur
Groupe : Civis
Messages : 70
Points RP : 130
Inscription : 04/07/2018

Re: Gabriel Suarez-Gaviria | Rise up!

le Mer 24 Oct - 21:50
WESH BIENVENUE.

EXCELLENT CHOIX D'AVATAR.

(Je te piquerais un lien avec mon DC. Archichou)

● ● ●
Ils m'aimeront pour ce qui me détruit. Le glaive dans mes rêves. La poussière de mes pensées. La maladie qui se propage dans les plis de mon esprit.
Génie Caractériel cynique amer décadent et  Vous m'adorez pour ça.
avatar
Groupe : Obumbratio
Messages : 124
Points RP : 420
Inscription : 06/05/2018

Re: Gabriel Suarez-Gaviria | Rise up!

le Mer 24 Oct - 22:14
DE LA MIXITÉ (jtm....bcp)
Bienvenue sinon j'espère que tu vas te plaire ici

avatar
Admin • As du clavier
Groupe : Mutatis
Messages : 223
Points RP : 650
Inscription : 16/02/2018

Re: Gabriel Suarez-Gaviria | Rise up!

le Mer 24 Oct - 22:31
Mais Clive a bien raison de nous ramener de si charmants membres

Et ce pouvoir a l'air très prometteur

● ● ●
Life is now
avatar
Reine de la Cabale
Groupe : Hominum
Messages : 151
Points RP : 640
Inscription : 30/09/2018

Re: Gabriel Suarez-Gaviria | Rise up!

le Jeu 25 Oct - 1:43
Comme ont pu le dires tous les autres... BIENVENUE ET BON COURAGE POUR TA FICHE !
avatar
Groupe : Corporis
Messages : 13
Points RP : 20
Inscription : 24/10/2018

Re: Gabriel Suarez-Gaviria | Rise up!

le Jeu 25 Oct - 14:55
Trop de choupitude sur dans ces réponses! Merci beaucoup!

Et effectivement Miles était mon premier choix d'avatar, mais je pense que tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes comme ça. Vive la diversité !  
avatar
Groupe : Hominum
Messages : 157
Points RP : 325
Inscription : 11/11/2017

Re: Gabriel Suarez-Gaviria | Rise up!

le Ven 26 Oct - 11:56
Bienvenue et bon choix de vava **
Contenu sponsorisé

Re: Gabriel Suarez-Gaviria | Rise up!

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum