Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Civis
Messages : 89
Points RP : 274
Inscription : 03/05/2018

Owen William ▬ Majordome commis d'office. [TC Edward Draïkon]

le Jeu 3 Mai - 0:06


Owen William

27 ans
Née le 17/06/1991
Mesure 1m82
Homme
Yeux Ambrés
Cheveux Blancs
Majordome de la famille Draïkon
Loyal ᵜᴥ Possède un sens aiguë de l’honneur ᵜᴥ Maniac de la propreté ᵜᴥ Homme à tout faire ᵜᴥ Au service des autres ᵜᴥ A tendance à faire des "heures supp" ᵜᴥ A été prostitué étant plus jeune ᵜᴥ N’accorde pas facilement sa confiance ᵜᴥ Peux se montré désagréable lorsqu'on lui manque de respect à répétition ᵜᴥ Ne supporte pas qu'on parle mal de Mr. Draïkon et de sa famille ᵜᴥ Respectueux ᵜᴥ A beaucoup de sang froid ᵜᴥ N’a pas peur de devoir tué ᵜᴥ Adepte au maniement d'armes blanches et d'armes à feu ᵜᴥ Manipulateur sur les bords ᵜᴥ Bon menteur ᵜᴥ A des périodes dépressives ᵜᴥ Bourreau des cœurs ᵜᴥ Pansexuel ᵜᴥ Un peu SM sur les bords ᵜᴥ Rancunier ᵜᴥ Alcoolique à ses heures et ex-junkie ᵜᴥ Casanier ᵜᴥ Affectueux ᵜᴥ Tactile ᵜᴥ Taquin

Black Smoke
▬ Black Smoke

Je peux faire sortir une étrange fumée noire de tout mon corps, principalement de mes bras.
Cette fumée me confère une puissance incroyable, elle boost très légèrement ma force et ma vitesse de manière constante, de quoi permettre à mon corps frêle de tenir tête à un boxeur moyen par exemple.


Il peut se servir de la fumée de divers moyen, comme d’un fumigène fumigène par exemple, ou simplement s’en servir pour frapper sa cible et augmenter ainsi sa propre puissance.
Owen n’es pas au courant de ce détail, mais après avoir reçu le contrôle de son pouvoir grâce à celui de Mr. Draïkon, cette fumée à prolonger son espérance de vie d’une centaine d’année. Complètement craqué me dites vous ? Mais je n’ai pas fini !

▬ Le noir n’est pas une bonne couleur.

Je n’ai à proprement parler aucun contrôle sur mon pouvoir. Le seul contrôle que j’ai est celui que j’ai obtenu après avoir signé ce fameux contrat. Et à vrai dire, tout ça ma sauvé la vie. Mon pouvoir est une fois à sa pleine puissance est beaucoup trop puissant pour que mon corps puisse le contenir. Alors je le laisse terré, au fond de moi, et manque de mourir à chaque fois que je doit m’en servir.

Alors, parlons peu, parlons chiffre. Comme je l’ai dit précédemment, la fumée à ajouter un centaine d’année à l’espérance de vie d’Owen. Seulement la puissance de son pouvoir est tel que son corps ne peut la contenir et meurt à petit feu à chaque utilisation.
Pour vous donnez un ordre d’idée, lorsque la fumée sort des bras, 1h d’utilisation de pouvoir revient à perdre quelques année d’espérance de vie.
Cependant, lorsqu’il utilise son pouvoir à pleine puissance (littéralement quand son corps transpire la fumée) il peut prendre en 1h des dizaines d’années d'espérance de vie.
Lorsqu'il utilise son pouvoir, son corps à tendance à saigner facilement, que se soit du nez, de la bouche, ou bien même des yeux lorsqu'il utilise trop son pouvoir. Après une trop longue utilisation de pouvoir, Owen peux rester inconscient pendant une bonne semaines

Mr. Draïkon quant à lui, est légèrement gourmand concernant le pouvoir d’Owen, depuis ce jours il en est fasciné et lui demande de l’utiliser souvent. Très souvent, trop pour le corps de ce pauvre Owen.
Son espérance de vie à son arrivé sur l'île est d’environs 140 ans.
Majordome commis d'office.
▬ Filthy first scream.
17/06/1991


Le jour de ma naissance. Pas vraiment glorieux, je dois le dire, mes parents devaient se battre pour un pauvre bout de pain qu’une nouvelle bouche s'ajouter au tableau. Tout ça ne va pas faire bon ménage.
Ils sont morts avant que j’atteigne l’âge de raison. J’ai été “recueilli” par une vieille dame, la doyenne du quartier si je puis dire. Elle m'avait trouvé pleurant dans les bras froids de mes feu-parents. Elle a décidé de me ramener chez elle, après ça, elle m’a nourris et hébergés jusqu’à mes 15 ans. Et un jour, en revenant des courses, je l’ai retrouvé allongé paisiblement. Elle était partie dans le calme, mais le reste de mon existence n’allais pas en être autant.

▬ New birth in the sweat.
23/02/2006


La nature est bien faite. Chaque événement en précède un autre. Et que précède la naissance ? Le coït. Vous savez, les gens s’habituent aux malheurs des autres, alors quand faire la manche n’est plus une solution valable, vous devez trouver une autre solution pour avoir le droit de vivre. Et bien, ma “solution” à été la prostitution. Je suis rentré dans une de ces maisons closes, et ils on accepter de m'héberger en plus de me donner du boulot. Embaucher un gamin pour faire le gigolo, décidément, rien n'étanchera la soif d'argent de ces gros bras.
Le business de la prostitution était en plein essor, et même s'il n'y a rien de glorifiant dans le fait de vendre son corps, c'est toujours mieux que de crever dans un caniveau la bouche ouverte.
Je me rappellerais toujours de mon premier client. Un vieux porc, aigri et pourris jusqu’à la moelle. Il m’a sauté et cogner. J’avais beau crier et chialer, il continuait, comme si ça l'excitais. Il a fini par me laisser dans la rue à même le sol, en jetant à mes pieds quelques billets. Dans tous les cas, aller faire un tour dans les bas quartiers pour aller baiser un gosse, peu de personnes saines d’esprits le font au retour de la messe.

▬ Purity in the semen.
17/05/2009


On finit malgré tout par s’y faire. Il arrive même qu’on s’attache à certains clients. Je me rappelle à cette femme, Mme Turner, elle avait une bonne dizaine d’années de plus que moi. C’était l’une de mes clientes les plus fidèle, elle s’était pris d'affection pour moi. Nous nous donnions rendez-vous dans une chambre d’hôtel qu’elle réservait. Et nous passions plusieurs heures à parler. C’est l’une de mes rares clients qui ne parlait plus qu’il baisait. Et puis ça faisait du bien, de parler pour une fois.
J’ai à la même époque rencontré une fille. Une petite fille, elle s'appelait Rose. Elle devait avoir 8 ans, à peine. Et elle venait juste d'arriver là, dans ce bordel. Les souvenirs de ma première fois me revenaient à la surface. Je ne pouvais pas la laisser là. Je ne pouvais pas la laisser subir le même sort, ce n'es qu'une enfant. Je me suis donc porté volontaire pour lui “apprendre le métier”. Plutôt pour lui apprendre à se cacher. Je faisais les courses à sa place, et partageais mon “salaire” avec elle. Comment si la bonté n'avais pas causé assez de soucis comme ça autour de moi.

▬ Blood on the sidewalk.
23/07/2011


J’avais réussi à la protéger au mieux, mais cette enfant était une perle, courageuse, forte, elle sera capable de grande choses. Mais, voyant que je me démenais pour pouvoir nous faire vivre tout les deux, elle tenait absolument à m'aider, elle courrait dans tous les sens, pour aller donner un coup de main au marchant d'à côté, aller faire la manche, laver des pare-brise ou bien d'autre choses, elle avait la volonté de s'en sortir, et ça avais le don de me motiver.
Mon téléphone vibrait et un numéro que je n'avais pas vu depuis un moment s'y affichait, Mme Turner avait décidé de contacter son gigolo préféré de nouveau. J'allais donc la rejoindre, accompagner de Rose avant de laisser quelques billets à l’enfant pour aller faire des courses.
Une bonne heure plus tard, je sortais de l'hôtel, le corps encore transpirant et railler à la vas vite. Rose n'était toujours pas revenue apparemment, je décidais d'aller acheter un paquet de cigarettes avant de revenir l'attendre devant l'hôtel. À mon retour, je voyais Rose, le visage couvert de larme, je lui souriais tendrement en supposant qu'elle s'était perdue.
Mais mon sourire disparu vite lorsque je vis que Mme Turner pointait une arme sur la tempe de Rose. Elle crachait quelques mots, un regard noir plongé dans le mien.

“Tu es à moi.”

Une détonation, le bruit sourd d’un corps sans vie s’échouant sur le sol. Cette vision me hantera à jamais. Celle de la balle traversant le crâne de la fillette que je devais protéger.
Un cri, une seconde détonation, un second corps s’échouant sans vie sur le sol.

▬ Revenge as a price.
23/07/2013


Cela fait maintenant 2 ans jours pour jour que tu est morte par ma faute. Tu l’as peut-être vu, mais je suis passé sur ta tombe tous les dimanches pour y déposer des fleurs. Des roses, je ne pouvais pas t’en offrir d'autres. Tu a aussi dû le remarqué, mais mes cheveux sont blanc maintenant. Après ta mort, mes cheveux on commencer à perdre leurs couleurs, stress post traumatique apparemment. Il n’empêche que je me suis teint les cheveux en blancs pour finir le travail, j'ai pas envie de ressembler à un vieux à mon âge.
Mr. Turner à envoyer à plusieurs reprises à hommes pour venger sa femme. J’ai dû me défendre, ils ne feront plus de mal à personne. Il y a quelques jours, il est venu en main propre. Je lui ai expliqué toute la situation. Imagine sa réaction lorsqu’il a appris que sa femme t’avait tué parce qu'elle était jalouse. Et tout ça pour être dans les bras de son gigolo préféré.
Évidemment, il ne m’a pas cru, mais la balle que j’ai logée dans son genou à du être plus persuasive que moi. Je l’ai laissé partir en rampant, en lui faisant bien comprendre que si jamais j’avais à faire à lui de nouveau, je tacherais de viser mieux que ça.
Tu es peut-être vengé Rose, mais ma conscience elle, n'est toujours pas tranquille.

▬ A red X on the paper.
24/05/2018


Ma vie à pas mal bougé depuis la dernière fois, j’ai gravis les différents échelons mais je n'ai pas avancer pour autant. Et je me retrouve là, à me piquer jusqu'à la moelle, à noyer mes pensées dans l’alcool.
Mais aujourd’hui j’ai fait une rencontre qui a changer ma vie du tout au tout.

La nuit était déjà tombée sur la ville, j’errais dans les bas quartiers, totalement shooté de ma dernière prise, après une soirée difficile qui a fini en Fight Club pour alcooliques et piliers de bar. Lorsqu’une étrange sensation m'envahit de la tête au pied, comme un vrombissement parcourant mon corps, une sorte de légère vibration.

Je fis miner de rien avant de continuer ma route, traînant des pieds, alors que mon corps vrombissait de plus en plus fort. Je m'arrêtais finalement pour observer mes mains desquelles s'échappent quelques filets d’une étrange fumée noire. J’ouvrais et fermais mes mains devant moi, pourtant, cette légère fumée inodore ne cessais d’en sortir. Je rigolais légèrement, pensant à une hallucination. Alors qu’une légère douleur partant de mes mains prit possession de mon corps tout entier.

La douleur devient alors insupportable, aussi brutale qu’un éclair qui vous frappe. Mes cris de douleur parvenaient aux rues alentours alors que cette fumée abondait autour de moi. Une bourrasque noire. Et sa puissance était en train de me tuer.

Un nouveau pic de douleur traversait mon corps tout entier tandis que je sentais un liquide couler de mes yeux. Mon propre sang. La fumée se dissipa brutalement, n’en sortant désormais que par mes bras. C’est alors que je le vis. Mr. Draïkon. Mon sauveur et mon maître.

Il accourait vers moi les yeux brillants, on aurait dit qu’il venait de trouver la perle rare. Il se pencha vers moi avant que cette fumée l'envoie valser avec une facilité déconcertante dans une pile de poubelles. Le pauvre homme avait l’air mal en point. La douleur refit surface, bien plus vive cette fois et me fit cracher du sang.

Alors que je mourrais à petit feu, Mr. Draïkon sortit un papier ainsi qu’un crayon à encre. Il y griffonne quelques inscriptions en vitesse avant de sortir de sa poche une fiole de sang. Il y trempait sa plume avant de signer. Il se relevait difficilement avant d'accourir jusqu’à moi et de me tendre son papier.

“Je t’accorde le contrôle de ta puissance destructrice et en contrepartie, tu me serviras moi, et ma famille et nous défendra de ta vie jusqu’à la mort ? Acceptes-tu ce marché jeune homme ?”

Sans réfléchir je saisis le bout de papier, il ressemblait plus à un contrat et le posa au sol. Je croyais presque signer un pacte avec le diable. Je trempais difficilement un doigt dans une flaque de mon propre sang pour déposer un X rouge sur le papier. Nos deux signatures prirent une teinte violette clair avant que papier s'enroule tout seul sur lui-même, et se scelle lui-même qui plus est. Mr. Draïkon, l’attrapa délicatement, et presque instantanément, la douleur et cette fumée noir disparaissait. Je crachais finalement le sang qui restait dans ma bouche, avant de me relever aisément pour faire face à Mr. Draïkon.

“Qu’est-ce que je peux faire pour vous, maître ?”

Cet homme qui ne me connaissais ni d’Eve ni d’Adam, venais de me sauver la vie comme si de rien était. Et même si l’idée de passer ma vie à le servir m'est désagréable, j’ai une dette gravée au fer rouge. Je lui dois la vie, et si c’est ce qu’il le souhaite, je l’utiliserais pour le protéger, lui et sa famille.
Enfin, enfin une opportunité de sortir de ce trou à rat.

▬ A new dawn.
23/07/2018


Aujourd’hui cela fait 7 ans jours pour jour que tu es partie, et je m’en veux toujours, tu sais.
C’est la dernière fois que je passe te voir avec un bon moment. Mr. Draïkon m’envoie à Summerbridge. Je ne sais pas encore ce que j’y ferais, mais je suppose qu'il a ses raisons.
J’essayerais de revenir te voir quand j’en aurais l’occasion.
À bientôt Rose.
IRL
Pseudo : Appeller moi Lui. Ou Yuri.
Âge : Chieur professionnel lvl 20
Avis sur le forum : Toujours le même, c'parfait !
Tu nous a connu comment ? Ma mémoire est toujours aussi mauvaise..
Mot de la fin :

Code:
[b]Majordome[/b] • De la famille Draïkon ▬ [i]Owen William[/i]
Code:
[b]Black Smoke[/b] • Une fumée noir sort du corps et décuple la puissance et la vitesse du détenteur. Cette fumée dégage tellement de puissance que chaque utilisation du pouvoir réduit de manière significative l'espérance de vie de détenteur  ▬ [i]Owen William[/i]
Code:
Makishima Shougo • Psycho Pass ▬ [i]Owen William[/i]



Dernière édition par Owen William le Ven 27 Juil - 7:35, édité 28 fois
avatar
:Admin • Corporis:
:Admin • Corporis:
Messages : 2258
Points RP : 3913
Inscription : 12/02/2016

Re: Owen William ▬ Majordome commis d'office. [TC Edward Draïkon]

le Jeu 3 Mai - 10:50
A nous deux mon mignon What a Face

Donc déjà, re-re-bienvenue!

Mais le plus important... la validation

Un point sur le pouvoir: il est mentionné dans ton histoire que la tatouage prend une teinte plus vive, mais tu n'en parles pas dans la description, est-ce que tu pourrais rajouter ce détail en précisant à quel moment il se met à "briller"?

Sur l'histoire, j'imagine que celle-ci sera plus développée au cours de tes rps et que tu restes volontairement assez "vague"! Il y a seulement deux choses qui coincent. D'abord, son entrée à Summerbridge. Car ce n'est pas avec un "peu d'argent" qu'il peut réussir à se payer un billet d'avion, à payer l'inscription à l'université et à subvenir à ses besoins... Peut-être a-t-il bénéficié d'une bourse mais il n'est rien mentionné sur son parcours scolaire, s'il était bon élève ou pas? Ou travaille-t-il à côté?
Ensuite, tu mentionnes une majorité à 21 ans. Comme je ne sais pas de quel pays vient Jiro, je ne peux pas vérifier s'il s'agit de la "bonne" majorité. Car je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de pays où les orphelinats gardent des enfants jusqu'à un tel âge (et il y a toutes les nuances entre majorité civile, majorité légale, etc). Bref, il faudrait que tu puisses vérifier toi-même s'il s'agit du bon âge!

Voilà, voilà, ce sera tout pour moi

▬ ● ● ● ▬

Judemis   :



avatar
Civis
Messages : 89
Points RP : 274
Inscription : 03/05/2018

Re: Owen William ▬ Majordome commis d'office. [TC Edward Draïkon]

le Jeu 3 Mai - 11:01
Re-re-mercii ! :D

Je vient de préciser que chacune des marques "brillent" dans la White Zone, à voir si vous souhaitez rendre ce détail plus visible avant et/ou après.

Donc pour le histoire, oui c'est volontairement flou ^^
Jiro est originaire du Japon, voilà pour la majorité à 21 ans ^^ (à moins que ça ai changer)
Et pour l'argent.. J'avoue que j'avais "sous-estimé" ce détail.. Jiro ne travaillais pas, mais suivait des cours à l'orphelinat. Peut-être par le biais d'un héritage ? (oui je compte lui faire apprendre la mort de ses parents plus tard)
avatar
:Admin • Corporis:
:Admin • Corporis:
Messages : 2258
Points RP : 3913
Inscription : 12/02/2016

Re: Owen William ▬ Majordome commis d'office. [TC Edward Draïkon]

le Jeu 3 Mai - 11:22
La majorité au Japon est fixée à 20 ans!

Pour ce qui est de l'héritage, c'est possible mais à condition que les parents n'aient pas abandonné leur enfant. En gros, il faut que ton perso se soit retrouvé à l'orphelinat parce que ses parents sont morts et qu'aucun tuteur n'ait pu le prendre en charge (c'est souvent un membre de la famille généralement, les grands-parents, oncles et tantes, etc). Et à compter de ses 20 ans, il pourra utiliser l'argent qu'il aura reçu de cet héritage! A toi de voir si ça peut coïncider avec ton histoire :))

▬ ● ● ● ▬

Judemis   :



avatar
Civis
Messages : 89
Points RP : 274
Inscription : 03/05/2018

Re: Owen William ▬ Majordome commis d'office. [TC Edward Draïkon]

le Jeu 3 Mai - 11:28
Voilà, c’est modifié !

Je n’ai du coup pas précisé le détail de l´argent, vu qu’il ne sais pas encore d´où il vient ^^
avatar
:Admin • Corporis:
:Admin • Corporis:
Messages : 2258
Points RP : 3913
Inscription : 12/02/2016

Re: Owen William ▬ Majordome commis d'office. [TC Edward Draïkon]

le Jeu 3 Mai - 12:11
Alors euh, bah ça me pose problème que tu n'évoques pas l'argent
Car là on en revient au même à ce que je te disais initialement: comment fait-il pour tout financer? Donc même s'il ne connait pas de l'origine de l'héritage, il est quand même au courant qu'il a reçu de l'argent non?

▬ ● ● ● ▬

Judemis   :



avatar
Civis
Messages : 89
Points RP : 274
Inscription : 03/05/2018

Re: Owen William ▬ Majordome commis d'office. [TC Edward Draïkon]

le Jeu 3 Mai - 14:02
Pas de problème !
Voilà, c'est éditer ! :D
avatar
:Admin • Corporis:
:Admin • Corporis:
Messages : 2258
Points RP : 3913
Inscription : 12/02/2016

Re: Owen William ▬ Majordome commis d'office. [TC Edward Draïkon]

le Jeu 3 Mai - 15:00
C'est bon! Tu peux aller t'amuser o/


- CONGRATS DUDE -

T'es validé ! C'est t'y pas magnifique ? C'est le moment de te jeter dans le grand bain et de commencer ton aventure sur le forum ! Pour que tu sois pas tout perdu et que tu cherches pas pendant 10 ans où tu dois aller, on te met des petits liens juste là :
> Créer ta fiche de liens
> Faire des demandes de liens
> Faire des demandes de RP
> Créer la messagerie de ton perso
> Créer ton journal intime

Pour pouvoir savoir tout ce qui se passe sur le fofo, on te propose de cliquer sur les petits liens ci-dessous. Tu verras, ça te mettra automatiquement des notifications quand il se passe quelque chose d'important :
> Evénements et animations du forum
> Annonces de maintenances du forum

▬ ● ● ● ▬

Judemis   :



avatar
:Admin • Corporis:
:Admin • Corporis:
Messages : 2258
Points RP : 3913
Inscription : 12/02/2016

Re: Owen William ▬ Majordome commis d'office. [TC Edward Draïkon]

le Jeu 26 Juil - 11:41
A nous deux!!

Pour la couleur des cheveux, comment sont-ils devenus blancs? Pouvoir, choc traumatique, décoloration?

Concernant ton pouvoir... y a ce point qui me chagrine "ou simplement s’en servir pour frapper sa cible". Comme ce que j'ai pu te dire, j'imagine mal comment de la fumée peut servir à frapper une cible. J'ai bien compris que cette fumée donnait de la force à Owen mais elle ne peut servir d'arme elle-même car bah... ça reste de la fumée!

Et si j'ai bien compris, Owen n'est pas au courant qu'il a bénéficié d'une centaine années de vie et qu'il en perd au fur et à mesure de l'utilisation de son pouvoir?

A propos de l'histoire, il faut quand même garder en tête qu'on ne laisse pas un enfant comme ça dans la rue. Même s'il vient d'un milieu pauvre, il existe des services sociaux qui vont intervenir. Donc comment cette dame a pu avoir la garde d'Owen? Pareil, après ses 15 ans, comment s'est-il retrouvé seul?

Sinon, j'ai beaucoup de mal avec la volonté de Rose de vouloir aider Owen... Elle a 11 ans! C'est quand même très très jeune pour prendre la décision de se prostituer, même si elle a envie d'aider cette sorte de "grand frère". Personnellement, ça me gêne un peu... Car en plus de la prostitution, là où s'engage dans la pédophilie et ça fait trop. Et en plus de ça, cette enfant se fait assassiner par une femme jalouse...

Ensuite, comment Owen est devenu un meurtrier? Ok, il a envie de se venger. Mais entre avoir envie de se venger et passer à l'acte (à plusieurs reprises en plus!), il y a quand même un sacré pas à franchir...

A l'apparition de son pouvoir, tu parles de douleur et de sang qui coulent mais tout cela n'est pas mentionné dans la description de ton pouvoir. Il faudrait que tu le rajoutes! Que tu expliques mieux ce que veut dire le contrôle qu'il a obtenu.

Et donc si je comprends bien, en 2 mois il est devenu totalement dévoué à Monsieur Draikon et à sa famille?
Et quelle est sa relation avec Edward, Mary et Ashley? (peut-être que tu ne souhaites pas le mentionner ou qu'il ne les a jamais rencontré?)

Voilà, je crois que j'ai fait le tour. D'une manière générale, je crois qu'il faudrait que tu fasses une relecture pour donner un peu plus de cohérence et de crédibilité! Trop de drama tue le drama

▬ ● ● ● ▬

Judemis   :



avatar
Civis
Messages : 89
Points RP : 274
Inscription : 03/05/2018

Re: Owen William ▬ Majordome commis d'office. [TC Edward Draïkon]

le Jeu 26 Juil - 12:41
*retrousse ses manches* Let's go !  


Pour la couleur des cheveux, comment sont-ils devenus blancs? Pouvoir, choc traumatique, décoloration?


Pour les cheveux ils sont blancs en partie au stress post traumatique du à la mort de Rose, la coloration à fini le travail ^^'


J'ai bien compris que cette fumée donnait de la force à Owen mais elle ne peut servir d'arme elle-même car bah... ça reste de la fumée!


Oui, c'est se que je voulais dire, je me suis mal exprimer, la fumée ne sert pas d'arme à proprement parlée, Owen se sert seulement de sa puissance


Owen n'est pas au courant qu'il a bénéficié d'une centaine années de vie et qu'il en perd au fur et à mesure de l'utilisation de son pouvoir?


Non ! Enfin, il se doute (ou se doutera bientôt) que son pouvoir le tue à petit feu (quand quelque chose vous détruit de l'intérieur, je croit qu'on le ressent sur son corps ). Mais pour son espérance de vie prolonger il n'en est pas au courant.


il faut quand même garder en tête qu'on ne laisse pas un enfant comme ça dans la rue.


Il ne s'agit pas de la rue à proprement parlé, plus d'une sorte de banlieue, un vieux quartier malfamé et corrompu. Et Owen, pendant son jeune age n'était pas un enfant déclarer, il est littéralement née dans la rue, à l'abri des regards. Après la mort des parents d'Owen, la vielle dame ayant vu un bébé dans les bras de deux corps immobiles, dans un élan de bonté (qui vaudra sa perte) à décidé de le prendre sous son aile, une sorte d'adoption officieuse

Et à partir de 15 ans il avais "embaucher" dans le bordel, il y vivais également.


Car en plus de la prostitution, là où s'engage dans la pédophilie et ça fait trop


Tout à fait compréhensible, j'ai fait une légère modification !


Ensuite, comment Owen est devenu un meurtrier?


Plus qu'en avoir envie il à du le faire, après la mort de Mme Turner, son mari à envoyer à plusieurs reprises des hommes faire la peau à Owen, qui à du se défendre par le meurtre.


A l'apparition de son pouvoir, tu parles de douleur et de sang qui coulent mais tout cela n'est pas mentionné dans la description de ton pouvoir.


Voilà, c'est fait !


Et donc si je comprends bien, en 2 mois il est devenu totalement dévoué à Monsieur Draikon et à sa famille?


Oui et non, il doit respecter son contrat, car sans, il meurt.
Mais il n’empoêhe qu'Owen vient de la rue, et que contournée les règles est dans son éducations, donc s'il n'es pas d'accord avec Mr. Draïkon il trouvera un moyen de faire ce qu'il souhaite en douce !


Et quelle est sa relation avec Edward, Mary et Ashley? (peut-être que tu ne souhaites pas le mentionner ou qu'il ne les a jamais rencontré?)


Tu à vu juste, il ne les à pas l'instant pas encore rencontré, mais ça ne saurais tarder

Voilà, j'espère que j'ai pu éclairé tes lanternes !
Contenu sponsorisé

Re: Owen William ▬ Majordome commis d'office. [TC Edward Draïkon]

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum