Partagez | 
 

 "Cher moi..." - Lyssla White [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Lyssla White
Vivace
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 248
Points RP : 652
Date d'inscription : 23/02/2017
MessageSujet: "Cher moi..." - Lyssla White [Fini]   Jeu 2 Mar - 13:03



Lyssla White
Vivace

18 ans ᵜᴥ 12/01/1999 ᵜᴥ 1m67 ᵜᴥ ♀ ᵜᴥ Bleu/gris ᵜᴥ Bleu ᵜᴥ  Musique ᵜᴥ Sport et danse ᵜᴥ Calme : Quasiment imperturbable, elle ne montre presque jamais d'émotions sur son visage même lorsqu'elle est heureuse, elle montre des émotions que lorsqu'elles sont très forte. ᵜᴥ Franche : Elle dit se qu'elle pense à n'importe quelle circonstance même lorsque la vérité peut faire mal. ᵜᴥ Naïve : À cause de son manque de connaissances sur la vie extérieur, elle croit tout ce qu'on lui dit. ᵜᴥ Passionnée : Elle aime la danse, le chant et la musique plus que tout et n'hésite pas à travailler des heures ses morceaux et ses danses jusqu'à l'épuisement. ᵜᴥ Frileuse : Elle gèle au moindre coup de vent.

Glyph control
Je peux faire apparaître des glyphes autour de personnes ou d'objets, et par la suite, je peux rapprocher ces deux objets/personnes selon la couleur du glyphe : les noirs peuvent rapprocher et les blancs peuvent écarter. Mais si je ne suis pas concentrée ou si je suis psychologiquement faible, je suis dans l’incapacité d'utiliser mon pouvoir.
Carnet de Lyssla
Chapitre 1: Il y a un début à tout.
Là où n'importe qui commencerait par "Cher journal", je commence par "Cher moi", car je n'écris pas pour combler un vide en me créant un ami imaginaire, mais pour évacuer mes peines et mes tourments. Donc voilà : cher moi. On se connaît déjà bien, mais il y a un début à tout : je m'appelle Lyssla White, j'ai 18 ans, je suis réservée, cordiale et calme, je suis toute ces choses qu'on m'a apprise à être ou que je suis devenu malgré moi. Je n'ai pas envie de me décrire pendant 50 pages, je vais donc dire l'essentiel : j'adore par dessus tout le violon, la danse et le chant.
Chapitre 2 :Ce nouveau monde.
Commençons la "thérapie" par le commencement: ma naissance. Je suis née le 12 janvier 1999 en France. Fille de James White et de Rosalyne Larose, un scientifique américain et une d'origine française, très connus pour leurs recherches sur les capacités surhumaines développées par certains êtres-vivants, ou en plus simple : les pouvoirs. J'ai donc vécu dans une maison loin de tout et plus que confortable dut à leurs célébrité, jusqu'en 2005, j'avais 6 ans, et mes parents ne voulaient pas que je sorte de la demeure, principalement mon père. Ce jour-là, il y avait une nouvelle domestique, l'ancienne venait de partir à la retraite. La nouvelle s'appelait Thaelia, elle était vraiment très jeune et ne savait pas trop comment ça se passait au manoir. Elle devait s'occuper de ma surveillance pour l'après-midi, un après-midi très ensoleillé d'ailleurs, je lui avais donc naturellement demandée si je pouvais jouer dans le jardin. Elle répondit oui, sans savoir que c'était interdit. J'étais enfin libre et découvrais la sensation de l'herbe sous mes pieds, cette sensation que je ne pouvais connaître au travers d'une vitre. Le monde venait de se dévoiler à mes yeux, les oiseaux chantaient, les feuilles volaient et le vent me poussait comme s'il m’incitait à découvrir tous les secrets de cet univers, c'est comme ça que je voyais ce nouveau monde avec mes yeux d'enfants. Soudain un papillon passa sous mes yeux, prise de l'euphorie de cette nouvelle découverte, je me suis mise à lui courir après, malheureusement l'idée qu'une petite fille lui court après n'avait pas l'air de lui plaire, il s'envola donc plus haut pour m'empêcher de l'attraper. Mais je ne voulais pas qu'il parte, j'ai donc fermé les yeux en étirant mon bras le plus possible vers lui, toutes mes pensées étaient dirigées vers ce petit-être que je sentie se poser dans ma main. J'ouvris les yeux et délivra le papillon enfermé dans ma main, je n'en revenais pas et regardais Thaelia avec un air triomphant, mais elle avait plus l'air choqué qu'autre chose, je venais d'utiliser mes pouvoirs pour la première fois sans même m'en rendre compte. Après ça, je ne me souviens que de moi, enfermée dans ma chambre, les mains sur les oreilles pour ne pas entendre les cris de mes parents sur cette pauvre servante.
Chapitre 3:La chose qui compte le plus dans ma vie.
Après cette histoire, ma surveillance devint omniprésente, mes parents ne me laissaient plus seule une seule seconde. J'étais étouffé par cette vie, j'ai donc cherché des alternatives dans la musique, cette musique que je connaissais déjà via le piano qu'on m'apprenait strictement depuis mes 3 ans. D'abord le chant, puis la danse, et enfin le violon que j'avais réussi à négocier pour mes 9 ans. C'était ma dose de liberté de la semaine : le cours de violon. Pendant 2 heures j'apprenais à y jouer à domicile, puis je reprenais mes cours de mathématiques et de sciences. C'était certes un court chapitre mais il parlait de la chose qui compte le plus dans ma vie.
Chapitre 4 :Entre ses murs blancs.
Entrons, malheureusement, enfin dans le vif du sujet, ce pourquoi je suis devenue si réservé. J'ai parlé de la découverte de mon pouvoir, de l'isolement, de ma passion, mais je n'ai pas encore parlé de l'expérience, des expériences pour être plus précise, je vais tenter d'être la plus compréhensible possible, ce qui va être difficile. Tout s'est passé dans cette pièce close, entre ses murs blancs résonnaient mes cris lors de ces longues heures de souffrance, j'étais le sujet d'expérience et mes parents et d'autres scientifiques de leur groupe, étaient les testeurs. Qu'est-ce qu'ils essayaient de faire ? M'enlever mon pouvoir. Mon père haïssait les personnes possédants des pouvoirs, encore aujourd'hui je ne sais pas si c'était par jalousie ou à cause d'une mauvaise expérience  lors de son passé. Nous passions donc des après-midi, voir des jours dans cette pièce froide à l'odeur cauchemardesque de sang et de désinfectant. Encore aujourd'hui j'en ai des frissons, à me rappeler de la sensation du métal froid et tranchant mutilant ma peau... je préfère ne pas donner plus de détails de cette expérience traumatisante... Le pire a été que ces expériences n'ont servis à rien, à part à laisser d'horribles cicatrices sur mon dos et cette personnalité que je haïs.
Chapitre 5 :Il s'est envolé.
Ces années de souffrance continuaient jusqu'à mes 17 ans, jusqu'à ce jour... libérateur... je ne vois pas d'autres mots. Je pensais que ça allait encore être un jour vide et ennuyeux, la seule différence à d'habitude était que mes parents étaient partis en voyage, je n'avais donc pas à subir les expériences habituels car leur équipes n'avait pas le droit d'agir sans directives. J'étais donc... disons semi-libre. Lors de mes 16 ans j'avais eu une petite crise d'adolescence qui m'avais fait comprendre que quoi que je fasse je ne pourrais jamais rien changer à ma situation. Je savais donc maintenant que ça ne servait à rien de se rebeller, je m'étais donc adapté à cette vie, j'avais lié de bref liens avec des domestiques, et je profitais de tous mon temps libre pour pratiquer mes passions. Ce jour-là, je venais d'être prévenus que ma mère, partit avec mon père pour un travail à l'International, reviendrait plus tôt que prévu. Je me dirigeais donc vers ma chambre, mais je n'eu même pas le temps de m'enfermer dedans que la porte d'entrée claqua. Je me retourna et vis ma mère s'effondrer sur le canapé, les domestiques se hâtèrent de prendre ses valises et de quitter la pièce. Je n'avais pas envie de savoir si elle allait bien, à vrai dire je m'en contre-fichais, mais j'avais vraiment l'impression que quelques chose d'important était arrivée. J'ai donc décidé de lui demander :
"- Bonjour mère... ça va ?"
Pas de réponse, juste un long soupir, puis des larmes. Elle enfouit sa tête dans ses mains et commençait à pleurer. Et moi je restais plantée devant elle en attendant qu'elle se calme, je n'avais encore jamais fais face à ce genre de situation, je ne savais pas si je devais la prendre dans mes bras ou si je devais lui demander ce qu'il s'était passé. J'ai donc juste attendu, après 5 minutes de larmes elle releva la tête, me regarda dans les yeux et dit :
"- Ton père est mort, il s'est envolé, il a disparu, il...
- Attends, il est vraiment...?
-  Oui..."
A cette réponse une vague de soulagement m'assaillit, j'étais libérée, mais après avoir ressentis un sentiment de joie, je me suis haïs de l'avoir eu, quelle genre de fille se réjouis de la mort de son père.
Pendant que je me perdais dans mes pensées, ma mère me regardait fixement et m’annonça brusquement :
"- Tu peux t'en allais maintenant.
- Quoi ?
- Tu voulais aller à Summerbridge, non ? Tu sais l'université que tu avais vue dans les papiers de ton père...
- Vraiment ?!"
J'aurais presque sauté de joie si je n'avais pas ma mère en face de moi, elle reprit :
"- Va enfin vivre ta vie comme tu l'entends, va t'amuser, étudier, faire se que tu veux. Je n'ai pas le courage de continuer ces expériences. Va faire tes valises avant que je ne change d'avis."
Je ne me fis pas prier et courus préparer mes affaires.
Chapitre 6 :Ma vie commence enfin !
Arrivée à Summerbridge, j'ai prévus de travailler avec Thaelia, qui a trouvée un travail chez un riche homme habitant à Summerside, car je me voie mal demander sans cesse de l'argent à ma mère, elle se contente de payer l'école, et moi je m'occupe du reste.
Je pose enfin mes bagages chez mon nouveau chez moi et sort mon carnet vierge de mon sac pour écrire mon passé et enfin me libérer de tout ça. Ma vie commence enfin !
   


Derrière l'écran
Vous pouvez m'appeler Didie    ᵜ Qui te dit que je ne suis pas une IA  ?  ᵜ C'est partie    ᵜ T'inquiètes pas le pavé est finit !

Code:
[b]Glyph Control[/b] • Entoure des objets/personnes avec des glyphes pour pouvoir les écarter ou les rapprocher.  ▬ [i]Lyssla White[/i]
Code:
Flora • Fire Emblem Fates ▬ [i]Lyssla White[/i]




Dernière édition par Lyssla White le Dim 14 Mai - 23:20, édité 29 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jude L. O'Brien
Fonda • Allegro
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 2130
Points RP : 653
Date d'inscription : 17/01/2016
MessageSujet: Re: "Cher moi..." - Lyssla White [Fini]   Jeu 2 Mar - 19:06

Bienvenue à toi
Bon courage pour ta fiche

▬ ● ● ● ▬

- let the beast rock -I'm just a monster, a beast. Run. Run from me. You don't deserve to die this way. Please, run. You'll never win nothing if you stay with me. I've lost my humanity a long time ago. I'm cold, cold and distant. Welcome to hell, dude.
 
Revenir en haut Aller en bas
Lyssla White
Vivace
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 248
Points RP : 652
Date d'inscription : 23/02/2017
MessageSujet: Re: "Cher moi..." - Lyssla White [Fini]   Jeu 2 Mar - 19:13

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Kane
Admin • Andante
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 1163
Points RP : 2328
Date d'inscription : 12/02/2016
MessageSujet: Re: "Cher moi..." - Lyssla White [Fini]   Jeu 2 Mar - 19:20

Bienvenue jolie demoiselle :D

▬ ● ● ● ▬

               
I hate you I love you
I hate that I love you
Don't want to, but I can't put
Nobody else above you

▬▬▬▬▬▬▬▬

Arte' la Déesse, par Drew ♥ :
 


Artish(o) ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Lyssla White
Vivace
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 248
Points RP : 652
Date d'inscription : 23/02/2017
MessageSujet: Re: "Cher moi..." - Lyssla White [Fini]   Jeu 9 Mar - 19:11

Voilà, j'ai finis !
Revenir en haut Aller en bas
Jude L. O'Brien
Fonda • Allegro
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 2130
Points RP : 653
Date d'inscription : 17/01/2016
MessageSujet: Re: "Cher moi..." - Lyssla White [Fini]   Jeu 9 Mar - 21:29

On va venir s'occuper de ta fiche

▬ ● ● ● ▬

- let the beast rock -I'm just a monster, a beast. Run. Run from me. You don't deserve to die this way. Please, run. You'll never win nothing if you stay with me. I've lost my humanity a long time ago. I'm cold, cold and distant. Welcome to hell, dude.
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

▪ In my Bubble ▪

MessageSujet: Re: "Cher moi..." - Lyssla White [Fini]   Ven 10 Mar - 11:59

Je m'en occuperai vers 18h si personne n'est passé avant ;)

Amuse toi bien sur TT et je suis là au besoin miss :p
Revenir en haut Aller en bas
Lyssla White
Vivace
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 248
Points RP : 652
Date d'inscription : 23/02/2017
MessageSujet: Re: "Cher moi..." - Lyssla White [Fini]   Ven 10 Mar - 12:23

Merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

▪ In my Bubble ▪

MessageSujet: Re: "Cher moi..." - Lyssla White [Fini]   Ven 10 Mar - 12:58

Oh mon dieu Flora en vava.... KYAAAAA ! Même si je préfère Felicia (#my waifu).

Bienvenue Cher camarade fan de FE:Fates :D
Revenir en haut Aller en bas
Ambroise Neelov
Moderato
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 898
Points RP : 952
Date d'inscription : 15/02/2017
MessageSujet: Re: "Cher moi..." - Lyssla White [Fini]   Ven 10 Mar - 15:02

Frileuse en trait de caractère. XDDDD C'est juste excellent ça. What a Face J'aime beaucoup ta fiche, bella ( et les images que tu as choisies sont magnifiques, même si j'suis pas fan du perso que t'as pris en vava de base ) ( comme quoi, j'en apprends tous les jours... )

Bienvenue ici, sweetie. ~♥️
Revenir en haut Aller en bas
 
"Cher moi..." - Lyssla White [Fini]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tasty Tales ► Forum RPG Université :: Les premiers pas :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers:  
Ewilan RPGHoshi no Musudabberblimpnom de l'image