Partagez | 
 

 #- Onua Dièse -# [Terminée.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Onua Dièse
Vivace
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 81
Points RP : -10
Date d'inscription : 01/05/2016
MessageSujet: #- Onua Dièse -# [Terminée.]   Jeu 5 Mai - 11:50



DIÈSE ONUA
Vivace

18 ans ᵜᴥ 19 décembre '98 ᵜᴥ Un mètre et soixante-dix centimètres ᵜᴥ ♀ ᵜᴥ Violets ᵜᴥ Blond cendré, presque blanc ᵜᴥ  Études Environnementales ᵜᴥ Biologie, Arts visuels ᵜᴥ Amicale ᵜᴥ Spontanée ᵜᴥ Naïve ᵜᴥ Étourdie ᵜᴥ Rêveuse ᵜᴥ Maladroite ᵜᴥ Sensible ᵜᴥ Timide ᵜᴥ  ᵜᴥ  ᵜᴥ

Mon pouvoir
J’ai découvert mon pouvoir peu après le décès de ma mère. Dans notre maison perdue au fin fond des plaines irlandaises, je m’ennuyais très fort, alors je faisais vagabonder mes pensées. Penser à Maman, ma vie d’avant, couchée dans l’herbe, les cheveux au vent… J’écrivais des poèmes, je chantais, je pleurais, je criais aussi parfois. C’est ça l’avantage de vivre au milieu de rien : là où il n’y a rien il n’y a personne, personne pour entendre, pour juger. Et personne pour consoler, mais on s’y fait.
Mon corps était donc étendu de tout son long sur le tapis de brins d’herbe, et j’ai pensé « Je voudrais rester ainsi pour toujours. » Je voulais m’ancrer dans le sol, m’enraciner. Et quand j’ai décidé de soulever mes paupières, quelque chose n’allait pas. Un coup d’œil me suffit pour comprendre que mes membres étaient à présent liquides.
Par la suite, le don s’est de plus en plus manifesté. Je pouvais liquéfier certaines parties de mon corps mais jamais tout mon corps entier (et évidemment si je liquéfie mes yeux je vois plus, et si c'est mes oreilles je n'entend plus, etc). L’eau prenait la couleur que je voulais ; cependant, c’était toujours une couleur pastel, jamais très intense.
Ma solitude et mon ennui me permettaient de m’exercer, je réussissais même à faire bouger l’eau ! Elle lévitait un peu, retombait. Et quand je voulais être entière à nouveau, il me suffisait de faire revenir le liquide, par ma simple volonté. (Encore heureux, je n’ai pas envie de paumer mon eau et d’être « mutilée » à vie !) Je ne peux rien faire d’autre avec l’eau. Pas de capacité régénératrice quand j’en bois ou j’en touche, pas de changement de texture. J’ai calculé lors d’un jour d’ennui profond, qu’une main et un avant-bras équivalent à 8,5 cm cube de liquide. Avec si peu, je ne peux pas noyer quelqu’un et ce n’est même pas la peine de penser à inonder des endroits.
J’étais bien sûr heureuse d’avoir un pouvoir, et j’étais heureuse qu’il ne soit pas assez puissant pour détruire l’humanité. Mais… j’aurais au moins aimé pouvoir m’en servir pour me défendre. Qu’est-ce que je fais si, au détour d’une ruelle, un homme me saute au cou ? Je sacrifie un bras pour l’asperger ? Soyons honnêtes, ma liquéfaction est complètement inoffensive… Le point positif, c’est que c’est joli. Je lui donne les couleurs de l’arc-en-ciel, je la fait valser un peu dans les airs, en tourbillon, je la lève, la fait retomber, pirouettes et saltos. Un peu comme les lampes à bulles, avec des teintes d’aquarelle. Mais il me semble que le volume d’eau produit pour chaque membre liquéfié peut augmenter à force d’entraînement. Par contre, passé 3 mètres de distance entre moi et mon eau, je perd tout contrôle sur elle.
Reste plus qu’à m’entraîner dans cette école bizarre, avec un peu de chance je deviendrai utile un jour.
Mon histoire

 Je ne sais pas quelle expression arborer. Je suis heureuse d'arriver à Summerbridge, mais... Les dernières années ont été malheureuses. Vais-je réussir ? Et surtout, vais-je me faire des amis ? Vais-je être seule ? Pour l'instant, j'ai surtout peur.
Je ne sais pas quelle expression arborer. Je n'arrive pas à sourire, j'ai même presque envie de pleurer. Laisser le reste de ma famille derrière moi pour une université paumée dans le Pacifique me brise le cœur. J'ai longtemps douté, avant de venir. Qu'est-ce qui me force à y aller ? Ce pouvoir ? Et ma famille, je veux rester avec eux ! ...Mais c'est bien vain de penser à ça maintenant, après être descendue de l'avion. Sur le pas de la porte d'entrée. Oui, il est trop tard Onua…
Puis je le vois. Et soudain, je sais quelle expression arborer.

Donc moi, c’est Onua Dièse. Je n’ai pas fait partie de ces sales gosses égoïstes et turbulents. En fait, je crois que j’ai toujours été à peu près calme, sans pour autant me retenir de mettre mon grain de folie dans les petites choses de la vie. Mon gros problème a été ma timidité et ma sensibilité… Souvent traitée de pleurnicharde, je me réfugiais dans les bras de ma mère bien-aimée et j’allais tout de suite mieux. Comme une gosse, oui. Mais y a pas d’âge pour aller dans les bras de sa maman.
Et un jour, je me suis retrouvée à côté d’un garçon à l’école, il avait l’air un peu comme moi. Il ne parlait pas beaucoup et il faisait des petits dessins dans la marge de ses cahiers. J’aimais bien ses dessins alors j’en faisais aussi, je crois qu’il avait remarqué, mais ça ne le dérangeait pas. Par la suite, on a passé toute nos journées de cours ensemble ! Le soir après l’école, on rentrait à pied, et chez moi je redessinais encore dans les marges. Je me sentais moins seule dès lors que j’étais avec lui, on était un peu deux parias qui faisaient bande à part, mais on était deux alors ça allait. On ne se voyait pas en dehors de l’école, on attendait le lendemain, la fin du week-end, la fin des vacances…
Ma mère était heureuse de voir que j’avais enfin un ami, elle qui s’inquiétait toujours pour mon intégration tardive dans la société. À chaque fois qu’elle me souriait, fière de sa fille, je me rendais compte à quel point j’avais changé… Je ne pleurais plus, j’avais appris à sourire, à m’exprimer, à rire, à m’amuser. Cet ami m’a changé la vie.

Mais chaque bonne chose a une fin... Donc fin du collège, je décolle. Papa veut se retirer un peu à la campagne. Prendre l'air, et cætera. Changer d’horizon, changer d’école. Changer d’amis. Ca s’est fait d’un coup, comme ça. Personne ne l’avait prédit ni même prévu. Si j’avais su, j’aurais prévenu mon confident de mon départ, tout de même… Mais aurais-je précisé la raison ? Je crois, oui. Il était le seul à qui je pouvais la préciser.
La raison, donc ! La voici : un élément majeur est survenu dans notre vie fluviale et tranquille.
...
Ma mère n'est pas morte. Vous avez bien compris ? Ma mère n'est pas morte, elle est juste décédée. Elle n'est pas morte. Elle est trop spéciale pour mourir, elle vivra pour toujours. Ne venez pas me dire qu'elle est morte, on a fait les obsèques de son corps mais pas celle de sa vie. Elle est en vie ! Elle le sera toujours. Tant que je suis là, tant que j'écris ça, tant que vous lisez, ces simples mots la feront vivre. Maintenant vous savez que ma mère est une grande personne, une belle personne. Si seulement vous aviez eu la chance de la connaître ! Votre vie en aurait été enchantée à jamais...
 Je sais bien qu'elle n'est pas morte. Je viens de vous le dire. Juste décédée, pas vrai ? Alors pourquoi c'est si dur... ? Elle veille sur moi, depuis le paradis. Elle a retrouvé son papa là-bas, je parie qu'elle vit heureuse chaque jour avec lui. Je suis contente pour elle... Mais j'aurais bien aimé qu'elle reste un peu avec moi, encore. J'avais encore un peu besoin de lui faire des câlins. J'avais encore un peu besoin d'elle. Papa aussi. Mon frère aussi. On avait encore tous besoin d'elle, je crois.
 J'espère que le cancer attrapera un cancer et j'espère qu'il mourra. Elle avait bien aimé cette phrase.

…voilà. Mes années lycées, ça a été ça. J’étouffais seule dans une vaste campagne, je passais mes journées seule, je me sentais seule, j’étais seule. Je n’étais plus la même. Je n’étais plus la pleurnicharde réfugiée chez sa mère bien-aimée, j’étais la dépressive réfugiée dans sa solitude bien-aimée. Je n’étais plus l’extravertie riant entre amis. J’étais une semi orpheline, une mort-vivante, ma vie d’avant s’effaçait peu à peu au profit de mes yeux vides et vitreux. Parfois, je songeais à la seule personne qui m’ait jamais comprise. Que fait-il à ce moment précis ? Avec qui est-il ? Est-ce qu’il m’en veut pour avoir disparu comma ça ? …Se souvient-il seulement de moi ?

Puis je le vois. Et soudain, je sais quelle expression arborer.
Je souris… pour la première fois depuis longtemps. Ma tristesse et mes doutent décollent loin de mon esprit, je suis heureuse, j’espère qu’il va bien, qu’a-t-il fait durant toutes ces années ? Je m’approche de lui et lance d’une petite voix émue :

"Salut Sans ! Ça fait longtemps, chou... "


Derrière l'écran
Boréale/Edi/Débile ᵜ Fifteen ᵜ Ce que je pense du fo': Si j'y viens, c'est qu'il a l'air cool, nan ? ᵜ
Mot de la fin : Moi aussi Sans, fort fort fort. ♥
(Bizou Angy auchi ♥)

Code:
[b]Liquéfaction partielle[/b] • Liquéfier mes membres et contrôler l'eau liquéfiée ▬ [i]Onua Dièse[/i]
Code:
Haru • Tsuritama ▬ [i]Onua Dièse[/i]


© Fiche par Babao pour Tasty Tales


Dernière édition par Onua Dièse le Ven 26 Aoû - 17:21, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

▪ In my Bubble ▪

MessageSujet: Re: #- Onua Dièse -# [Terminée.]   Jeu 5 Mai - 12:05

Welcome ! ❤ Bon courage pour ta fichette
Revenir en haut Aller en bas
Zayn Vajra
Cantabile
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 60
Points RP : 10
Date d'inscription : 02/05/2016
MessageSujet: Re: #- Onua Dièse -# [Terminée.]   Jeu 5 Mai - 12:11

Oh, bienvenue petite Onua c: ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

▪ In my Bubble ▪

MessageSujet: Re: #- Onua Dièse -# [Terminée.]   Jeu 5 Mai - 12:17

Bienvenue parmi nouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuus!!! :3 Bon courage pour ta fiche ton personnage a l'air trop mignon!!!! :3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

▪ In my Bubble ▪

MessageSujet: Re: #- Onua Dièse -# [Terminée.]   Jeu 5 Mai - 12:17

Bienvenue !

Si tu as la moindre question, le moindre problème je suis là !
N'empêche j'adore ton avatar elle est choute
Revenir en haut Aller en bas
Onua Dièse
Vivace
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 81
Points RP : -10
Date d'inscription : 01/05/2016
MessageSujet: Re: #- Onua Dièse -# [Terminée.]   Jeu 5 Mai - 13:23

Hanw, merci tout le monde, au plaisir de RP avec vous ♥

Ariane > Merkiiii ! (Hum, dans l'anime c'est un gars... Mais ça se voit pas alors bon c: ) Ze te nem au passage ♥
Revenir en haut Aller en bas
Jude L. O'Brien
Fonda • Allegro
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 2106
Points RP : 603
Date d'inscription : 17/01/2016
MessageSujet: Re: #- Onua Dièse -# [Terminée.]   Jeu 5 Mai - 14:12

Bienvenue
Je sens que je vais kiffer ton perso

▬ ● ● ● ▬

- let the beast rock -I'm just a monster, a beast. Run. Run from me. You don't deserve to die this way. Please, run. You'll never win nothing if you stay with me. I've lost my humanity a long time ago. I'm cold, cold and distant. Welcome to hell, dude.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

▪ In my Bubble ▪

MessageSujet: Re: #- Onua Dièse -# [Terminée.]   Jeu 5 Mai - 15:19

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

▪ In my Bubble ▪

MessageSujet: Re: #- Onua Dièse -# [Terminée.]   Jeu 5 Mai - 16:56

Bienvenuuuue ! C8

Ton vava est mignon, je plussoi OwO
Bon courage pour la suite de ta fiche ! C8
Revenir en haut Aller en bas
Onua Dièse
Vivace
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 81
Points RP : -10
Date d'inscription : 01/05/2016
MessageSujet: Re: #- Onua Dièse -# [Terminée.]   Sam 7 Mai - 10:52

Un p'tit up pour dire que j'ai fini ! :D

Validez-moi validez-moi validez-moi validez-moi validez-moi validez-moi validez-moi validez-moi validez-moi validez-moi validez-moi validez-moi validez-moi validez-moi validez-moi validez-moi validez-moi validez-moi validez-moi validez-moi validez-moi validez-moi validez-moi validez-moi validez-moi validez-moi validez-moi validez-moi. ♥
Revenir en haut Aller en bas
 
#- Onua Dièse -# [Terminée.]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tasty Tales ► Forum RPG Université :: Les premiers pas :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers:  
Ewilan RPGHoshi no Musudabberblimpnom de l'image