♫ ~ Voteland
Vote toutes les deux heures et tu auras un bisou de Liam. ♥
Les posteurs les plus actifs du mois
36 Messages - 15%
34 Messages - 14%
32 Messages - 13%
31 Messages - 13%
23 Messages - 9%
20 Messages - 8%
18 Messages - 7%
18 Messages - 7%
18 Messages - 7%
17 Messages - 7%

Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Gabriel D. Langenberg
En CDI chez Adobe
Groupe : Corporis
Messages : 146
Points RP : 280
Inscription : 19/05/2019

Ice Cold (La Reine des Neiges • Loyd & Joshua & Gabriel) Empty Ice Cold (La Reine des Neiges • Loyd & Joshua & Gabriel)

le Sam 15 Juin - 16:02


ice cold
ft. @Joshua Namara & @Loyd Uriel & Jarod

Alors que Gabriel regarde par la fenêtre de la voiture les éloignant de l’aéroport d’OR Tambo, il se demande comment il a réussi à se retrouver dans cette situation. En face de lui, Joshua et Loyd discutent avec engouement (bien que celui-ci ne vienne principalement que d’un seul des deux interlocuteurs) alors qu’un homme d’environ la vingtaine à sa gauche continue de raconter les mêmes anecdotes en boucle. Partir à Summerbridge pour avoir une vie tranquille, mon cul.

Quelques semaines après son installation sur l’île, Gabriel commençait enfin à s'habituer à son nouveau rythme de vie. Bien qu’il était encore loin d’être parfaitement installé ou à l’aise dans ce milieu, des habitudes se formaient petit à petit. Notamment se lever, tous les matins, préparer un café, le boire en s’habillant, se brosser les dents, ignorer les monologues trop dramatiques de son colocataire, puis sortir de son appartement avec plus ou moins de retard. Normal.

Alors comme tous les matins, Gabriel s’était levé, sirotait son café, s’habillait. Puis il a regardé son téléphone. 50 nouveaux mails. Même pas du spam pour agrandir la taille de-

C’était pas comme tous les matins, ça.

Et c’est comme ça qu’il a appris qu’il était enrôlé de force dans une des missions de l’Association. Bon, c’était pas spécifié ‘de force’; mais ce que Gabriel aime encore moins qu’être forcé à faire des trucs, c’est la confrontation. S’opposer à une Association avec des gens aux muscles saillants? Il fait sa valise, pas de problème.  Puis son père lui avait souvent parlé d’Afrique du Sud, bien qu’il ne s’y soit jamais rendu lui-même. Il avait donc une sorte de curiosité naïve, même si les conditions du voyage faisaient qu’il n’allait pas voir le meilleur du pays.

C’est donc comme ça qu’il s’est retrouvé dans une voiture direction Soweto, à l’Ouest de Johannesburg. Il aurait vraiment dû lire les termes et conditions avant de s’inscrire dans cette école.

Mais lorsqu’il voit le plus grand bidonville d’Afrique du Sud rasé, recouvert d’un blanc immaculé, ses problèmes lui semblent minuscules. Alors que petit à petit tout autour d’eux devient blanc, même le bavard Jarod se tait. L’ensemble de la voiture se fait comme avaler par la neige. Gabriel n’ose pas dire un mot pendant un moment, jusqu’à ce qu’ils sortent de la voiture. Il n’est pas sûr de lui, mais la température doit avoisiner les -5°C, peut-être -10°C. Il ferme son manteau, heureux d’en avoir acheté un en fourrure avant de partir. Qualité norvégienne oblige, le froid devient supportable - Et les quelques noëls qu’il a passé en Scandinavie aident aussi. Au cas-où, il a quand même pris un thermos, pour le café. C’est important.

Gabriel jette un coup d’oeil vers ses camarades. Quel trio. Les dons de Loyd et de Gabriel sont inutiles s’ils ne croisent personne. Il a entendu dire que Jarod pouvait se transformer en furet. Là encore, il n’est pas convaincu. Et Joshua.. Pas besoin d’enfoncer pas le couteau dans la plaie, hein.

Il enlève ses gants un court instant pour toucher la neige entre son pouce et son index, puis le remet.

“C’est clairement pas une illusion. C’est de la vraie neige.”

Lui, ça le dérange pas spécialement d’être ici. Au moins, ici, pas moyen de croiser son père, ou qui que ce soit. Formulé comme ça, les choses pourraient être pire. Certes, mourir de froid n’est pas plus enviable  mais vu sa situation actuelle, il ne se plaint pas trop. C’est un miracle que Joshua et Loyd se soient retrouvés embarqués avec lui. Tous les trois. Un trio inattendu pour un pauvre type qui voulait se faire oublier. Avec un peu de chance, Jarod est plus compétent qu'eux.

“On devrait chercher si des gens traînent encore dans le coin, j’pense. Si ça vous va?”
(c) em
Joshua Namara
Groupe : Hominum
Messages : 128
Points RP : 580
Inscription : 09/05/2019

Ice Cold (La Reine des Neiges • Loyd & Joshua & Gabriel) Empty Re: Ice Cold (La Reine des Neiges • Loyd & Joshua & Gabriel)

le Lun 17 Juin - 11:36
Ice cold
Ça doit bien faire un mois depuis que Joshua est arrivé sur l'île, et si il se doutait qu'en tant que … ''sans-don'' il aurait besoin de prouver, certainement à de nombreuses reprises, sa valeur au sein du complexe étudiant, il n'avait pas vraiment envisagé la possibilité que cela impliquerait une mission spéciale, ordonné directement par les hautes autorités de Summerbridge, et prenant place en Afrique du Sud.
À vrai dire, on dirait presque une blague à l'humour douteux. Depuis leur position tranquille au milieu du Pacifique, c'était presque à l'autre bout du monde.
Et pourtant, Joshua l'avait rapidement pris au sérieux lorsqu’il avait été convoqué pour participer à cette tâche spéciale. Celui d'enquêter dans un petit village d'Afrique rasé par une tornade de glace, une affaire certainement lié à un doté.
Le blond avait entendu dire depuis quelques jours que Summerbridge avait mis en place des mesures spéciales pour traiter de situations problématiques liées aux dons. Ce qui n'était au départ que des rumeurs c'était bien vite transformé en réalité quand l'administration s'est mise à convoquer des élèves pour leur proposer d'y participer.

Bien évidemment, il était plus que surpris que ça lui tombe dessus, mais Joshua, tout aussi effrayé qu'il puisse être, ne peux pas s'empêcher de vouloir vivre des aventures. Il était venu à Summerbridge pour se confronter à plus gros, à bien plus grand. Il était servit.
Même si on peut dire que ce genre de voyage n'était pas vraiment prévu au programme, il n'a pas été nécessaire qu'on le force où qu'on le pousse beaucoup. Après tout, il n'avait pas besoin qu'on lui rappelle qu'il était dans une position délicate ici.
Accepté pour ses résultats excellents certes, il n'empêche qu'il se trouve dans une académie destinée aux dotés en priorité, et faisait donc partit des premiers à devoir prouver qu'il était digne de sa présence ici.

Puis on l'avait prévenu qu'il serait loin d'être seul, et que tout ceci, resterait un minimum encadré.  … N'est-ce pas ? …
Oui parce que si cela l'avait d'abord rassuré, il fallait voir la tête qu'il avait tiré en découvrant ses compagnons. Le visage un peu déformé entre la joie de revoir Thomas, et tiraillé par la honte devant son deuxième coéquipier, Loyd...

Ah.. Lui qui était pourtant si rangé et discret,  si il y avait une seule chose qui s'était mal passé depuis son arrivé sur l'île, c'était bien la rencontre avec cet … Enfant.
Il aurait voulu oublier cette histoire. Instantanément. Comme on oublie le visage d'un passant.
Impossible. Même seul parfois, dans sa chambre, ses propres mots lui revenaient en tête.. Des mots qu'il avait pu sortir devant Loyd, des gestes qu'il avait pu avoir avec un aplomb insolent, aveugle.
Et il se mettait à rougir de nouveau et à serrer les dents, essayant de s'enfouir dans ses coussins comme si il tentait de se faire absorber dedans, et éventuellement y disparaître. Pour toujours. Et à jamais.

La simple pensée de le croiser à nouveau le terrifiait presque. Et l'avait empêché de nombreuses fois de se rendre au club de cuisine. Par peur. Par honte. Par détresse.
Et voilà qu'il était face à lui, maintenant.
Et que ce n'était pas simplement à un croisement dans la rue, ce qui déjà aurait finit de planter les clous si la honte devait tuer.
Et ils allaient passer …. La prochaine semaine ensemble.
Sa salive ne passait même plus dans sa gorge.
''Ce n'est pas possible. Ça ne va pas être possible. Non c'est impossible''
Il se rappelle que cela tournait alors en boucle, résonnant dans son cerveau fort, quand il l'a vu.

''Impossible'' qu'il pensait. Elle est bien bonne.
Si les premières heures de voyages ont été un calvaire pour son self-esteem et sa capacité à rougir, il faut bien dire qu'au bout d'une dizaine d'heures d’élucubrations incessantes, il restait là, presque détaché de la présence du garçon aux cheveux mauves. Bien qu'il avait toujours du mal à le regarder dans les yeux, et sursautait encore quand l'autre s'approchait trop.
Thomas semblait lui aussi avoir son parasite sur la ligne, en la présence de Jarod. Leur 4 eme mousquetaire de fortune, complètement inconnu de Joshua en tout cas, et lui non plus n'arrêtait pas de parler.
Et tout ce mélange de voyage, de stress, de sentiments de malaise et de voix incessantes l'avait fatigué au plus au point et il avait finis par s'endormir comme une marmotte assommée en plein milieu de la construction de son barrage sur la fin du voyage, et les coups ressentis dans la voiture en direction de Soweto, dû à la suspension catastrophique que la twingo, et à une route douteuse, n'avaient pas eu raison de son sommeil de pierre, si bien qu'il avait fallu le secouer un peu à l'arrivée.

Et quelle ne fut pas la première vision qu'il eut des lieux. Ce n'était pas vraiment une vision mais un gros frisson. Plutôt agréable en réalité puisque la chaleur était étouffante depuis la sortie de l'aéroport.
« Incroyable-- » S'échappe alors de sa bouche dans un petit souffle alors qu'il sort, presque au ralentit de la voiture, apercevant le mélange de neige et de glace qui s'étend sur tout le ''village'' .. Dont il ne reste presque rien. En réalité ce serait plus effroyable qu'incroyable. L'aspect presque féerique passé, il ne peut s'enlever de la tête l'idée du ''village'' sous tout ce blanc cotonneux. « Il y a des victimes?? » Il demande alors que Thomas se retourne vers eux, les regardant avec un mélange de défaitisme et de ''Welp...'' indescriptible et pourtant bien perceptible.
C'est vrai … Qu'est-ce qu'il foutent là, à 4 pecnos au milieu de nul part, partis comme si ils allaient déterrer l’Atlantide avec trois seaux et deux tubas.
“On devrait chercher si des gens traînent encore dans le coin, j’pense. Si ça vous va?”
Erm- Oui, oui ils sont là pour réussir, et il n'y a pas de raisons... Hein ? Joshua fait une entière confiance à Thomas, pas forcément justifiée d'ailleurs, choppe son sac à dos, dans lequel se trouve un appareil photo et de quoi écrire, et le suit.
Il sait faire marcher ses méninges, si il laisse un peu ses émotions de côté-
Le voilà qui se met à fouiner dans la glace avec les autres, et, alors qu'il prend en photo un morceau de … truc ? Tissu ?  marron qui se trouve étrangement sur la neige et non en dessous, aperçoit ce qui semble être les restes d'une vieille baraque, violemment tailladé par la glace. Il demande de l'aide pour en dégager un peu l'accès et voir si personne n'est à l’intérieur ...
:copyright:️ 2981 12289 0
Mr. Seider
PNJ • Doyen de l'Université
Messages : 325
Points RP : 1246
Inscription : 16/01/2016

Ice Cold (La Reine des Neiges • Loyd & Joshua & Gabriel) Empty Re: Ice Cold (La Reine des Neiges • Loyd & Joshua & Gabriel)

le Lun 17 Juin - 11:36
Le membre 'Joshua Namara' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Combat' :
Ice Cold (La Reine des Neiges • Loyd & Joshua & Gabriel) Photo
Loyd Uriel
Groupe : Mentis
Messages : 27
Points RP : 210
Inscription : 26/04/2019

Ice Cold (La Reine des Neiges • Loyd & Joshua & Gabriel) Empty Re: Ice Cold (La Reine des Neiges • Loyd & Joshua & Gabriel)

le Mar 18 Juin - 20:10
Frozen Heart
Tu avais du mal à te réveiller, mais tu as fini par être réveillé, pensif. Il y a eu ce mail il y a quelques jours où tu as accepté de participer à une mission. Booon, ça ne sert un peu à rien parce que tu voyages déjà beaucoup en temps normal, mais toi, tu t’en fous, tu veux y aller. Tu veux vivre des aventures auprès de Gabriel. Même si c’est pour aller en Afrique du Sud et que tu risques de râler. Si tu es déjà aller là-bas ? Haha, quelle question. Évidemment que t’es passé par là avec ta famille, et ce n’est pas forcément tes voyages préférés, même si parfois tu peux y trouver des choses intéressante. Mais bon, on peut passer tout ça parce que tu n’as rien d’intéressant à raconter, à part que tu es plutôt calme ce matin. Tu t’es vêtu avec des vêtements de qualité pour te protéger des températures, tu iras mettre ton manteau à fourrure une fois au pays, puis tu as enfilé une vieille cape un peu déchirée. Pourquoi ? Parce que. Tu as même pris un petit sac de farine… pourquoi ? PARCE QUE. C’est toujours utile, la farine. Voyons. N’oublie pas de prendre deux paires de gants aussi et… voilà, parfait.

Puis c’est tout ce que tu as fait en gros durant ta préparation en plus de chanter une petite chanson Disney en suivant ton colocataire après avoir bien englouti ton yaourt à la pêche. Si tu t’attendais à ce que Joshua soit là ? Non, pas du tout, mais tu ne laissais rien paraître. Parce que tu n’as rien à commenter, tu garde le silence que tu as installé depuis le début de la matinée, mais tu lui dit tout de même bonjour.

Puis voilà, dans la voiture, tu ne te trouve même pas à coté de ton colocataire, mais à coté de Joshua parce que Jarod s’est installé avant toi. Tu te trouves alors en face de l’adulte qui parlait, sans arrêt. Dans le fond, il disait des choses intéressantes, mais ça serait encore plus intéressant s’il ne recyclait pas ses informations de temps en temps. Quelle conversation ennuyeuse… et pourtant, tu discutes avec. Deux pipelettes dans une même voiture… pauvres passagers. Pour ajouter un peu de “piment” à cette discussion, tu mentionnes l’eau, la mer, et la plongée en général. Tu as fini par comprendre que c’était son sujet favoris. Et voilà que tu as lancé la machine, il est reparti pour parler de l’eau pendant des heures et tu t’en fichais. Tu as foutu la merde, tu es content. Bref, vous voilà à Soweto. Inutile de dire que tu as “peur” pour la température.

La portière s’ouvre. Tu claques un peu des dents sur le coup, malgré que tu sois habillé chaudement. Krrk krrk krrk. C’est le bruit que font des bottes d’hiver en marchant sur cette couche de glace et de neige, ça t’amuse, encore plus lorsque tu ouvres la bouche et que de la fumée en sort. Oui, un vrai gamin. Un gamin en pleine mission sérieuse. Gabriel confirme que c’est de la vraie neige après avoir vérifié l’environnement.

Super.

“Raaaah !! Il fait trop froid !!”

Première plainte. Ce n’est que le début et ça, toi seul, ainsi que ta famille, sait que tu as horreur des températures extrêmes. Les bras légèrement croisés, tu frottes un peu tes bras en suivant la troupe, ou plutôt tu suivais Joshua qui menait un peu le groupe pour le moment, sans répondre à ton colocataire.

“Ils ont voulu faire un remake de la Reine des Neiges ou bien ? Parce que c’est vraiment pourri ! Nishishi ~”

Sur ce commentaire, tu te mets à tourbillonner en lançant ton gant qui se fait emporter par le vent. Quoi ? Tu as totalement fait exprès de perdre ton gant, tu faisais une imitation de quelque chose. Ce n’est pas pour rien que tu as pris deux paires de gants. Enfin bref. Tu observes ce qui semble être les ruines d’une vieille maison moche. Tu tentes de déplacer quelques ruines, mais la glace bloquait pas mal, néanmoins tu aperçoit une issue assez étroite, mais pas si étroite que ça pour toi. Alors, tu prenais un air sérieux pour une fois et tu préviens tes camarades que tu vas passer en dessous pour aller voir ce qu’il y a. Jarod voulait t’accompagner, prêt à se transformer en furet pour te suivre, mais tu refuses catégoriquement. Parce que tu aimes travailler en solo. Surtout parce que tu as toujours eu l’habitude de mener ton propre chemin lorsque tu voyages, ta famille t’a toujours laissé te débrouiller. Oui, tu es un gamin têtu. Tu passes sans problème sous les ruines glacées et juste quelques secondes après… tout semble s’écrouler sur toi. De quoi bien inquiéter Jarod et tes petits camarades, sans doute.

Pourtant, tu apparais un peu plus loin, la tête d’abord sortie, puis tout ton corps, de la neige et tu crie, fièrement.

“Pas mort !! Il n’y avait personne en dessous… j’en suis sûr que la personne qui a provoqué cet hiver a fait ceci…”

Tu balances une petite portion de farine tout autour de toi, chantonnant et sautillant, avant de retirer ta cape qui se fait emporter par un courant d’air glacial. Tu as finis ton chant par un ‘Le froid est le prix de la liberté’ avant de t’éloigner sans attendre, suivant la trajectoire qu’a prit ta cape, comme si ça allait te guider.

Perplexe, l’adulte qui vous accompagne accélère un peu le pas et se penche légèrement vers Gabriel et Joshua.

“Il est souvent comme ça ?”

En attendant, toi, tu fonces droit devant sans faire attention que ton pied… atterrit dans le vide et te fait tomber d’une pente. Heureusement il n’y avait que de la neige là, parce que sinon tu aurais peut-être un peu plus mal. Du coup, c’est comme si tu faisais de la luge sur ton ventre, mais ça n’empêche pas que tu restes légèrement sonné. Bravo Loyd, tu commences bien.



HRP :
Si le dès affiche vert, vous trouverez un vieux couple là où se trouve Loyd. Si c'est rouge... bah on est encore malchanceux et y aura toujours personne lul /pan

:copyright: 2981 12289 0

@Gabriel D. Langenberg @Joshua Namara
Mr. Seider
PNJ • Doyen de l'Université
Messages : 325
Points RP : 1246
Inscription : 16/01/2016

Ice Cold (La Reine des Neiges • Loyd & Joshua & Gabriel) Empty Re: Ice Cold (La Reine des Neiges • Loyd & Joshua & Gabriel)

le Mar 18 Juin - 20:10
Le membre 'Loyd Uriel' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Combat' :
Ice Cold (La Reine des Neiges • Loyd & Joshua & Gabriel) Verifications_icon
Gabriel D. Langenberg
En CDI chez Adobe
Groupe : Corporis
Messages : 146
Points RP : 280
Inscription : 19/05/2019

Ice Cold (La Reine des Neiges • Loyd & Joshua & Gabriel) Empty Re: Ice Cold (La Reine des Neiges • Loyd & Joshua & Gabriel)

le Ven 21 Juin - 18:33


ice cold
ft. @Joshua Namara & @Loyd Uriel & Jarod

Gabriel est à deux doigts d’appeler la voiture qui venait de les laisser. La présence de Loyd est déjà insupportable. Pas au point de battre le record de leur première rencontre où il l’avait agacé en 2:47 secondes, mais pas loin. Vraiment pas loin.

Quelque chose cloche à propos de cette mission et il le sait. Il est du genre à faire confiance à son instinct. Et là, il hurle “ça va pas”. Pourtant, il n’y a toujours rien pour le réconforter dans son idée, bien que rien ne l’en éloigne non plus. Ils marchent, les uns derrière les autres; Joshua les guide pendant un moment, avant que Loyd prenne les devant. Le métamorphe se retient de relever sa référence à Disney, une fois de plus, par peur que son colocataire reparle de cette vidéo horrible qu’il a de lui en train de chanter. Il se perd à y repenser, quand Loyd disparaît sous les ruines.

Il ressent un pincement au coeur- un moment où il a l’impression qu’il s’arrête de battre pendant un moment. Il s’inquiète. Il s’inquiète et ça le fait bien chier. Gabriel s’avance rapidement vers l’entrée des ruines où se trouve Jarod, le poussant sur le côté doucement pour essayer de voir quelque chose. Puis soudainement, dans sa vision périphérique, il le voit. Agiter la main comme un imbécile, enlevant la neige sur ses vêtements. Il va bien, et ses battements de coeur  ralentissent. Bien. C’est vrai qu’il s’inquiétait un peu, pendant quelques secondes. Il se sent stupide tout à coup. Probablement parce qu’il aurait fallu prévenir sa famille, et puis les morts, c’est beaucoup de paperasse.. Voilà, c’est pour ça qu’il s’est inquiété. Mais voilà que Loyd va bien et ça le fait sourire, simplement. Un sourire qui veut dire “Ah, le fauteur de troubles va bien.”

Ce serait bizarre sans lui.

Gabriel se rapproche de lui, Joshua à ses côtés. Il lui sourit, histoire de rire que ça va, que ça ira. Que tout est sous contrôle. Pile quand Loyd retombe, encore, mais cette fois Gabriel ne s’en inquiète même pas. Il avance d’un pas ou deux, se penche jusqu’au bord. L’endroit à l’air un peu reclus; il se demande bien ce qu’il y avait auparavant. La neige ne laisse aucun indice pour le pauvre groupe, qui pourrait bien s’engouffrer au plus profond de l’enfer sans le savoir. Après réflexion, c’est probablement ce qu’ils font déjà.

Le métamorphe n’aime pas ça. Il n’aime pas les combats, ni l’aventure, ni les hivers magiques en Afrique du Sud. Il ne comprend pas comment ils se sont retrouvés là-dedans. Son pressentiment continue de lui dire qu’ils ont été emmené là volontairement. Il ne dit rien, pour l’instant, gardant ça pour lui. Il jette un coup d’oeil vers Jarod, qui descend déjà la pente. Après faire un signe de tête à Joshua, il fait de même.

“Wie is jy?”*

Ils sont tous pris par surprise. Gabriel se tourne vers l’origine du bruit; un couple, assis sur ce qui semble être l’ancienne devanture d’une maison, il a supposé à la position de la neige et la probable trace d’un toit. Ils ont l’air touché par le froid, eux aussi, ça rassure Gabriel. La neige contraste avec la couleur de leur peau. Ils doivent avoir au moins 50 ans, potentiellement plus, mais de là où ils sont, Gabriel n’en sait rien. Sans trop savoir pourquoi, il se rend compte qu’il est le plus proche d’eux quatre du couple. Il en déduit que c’est à lui de parler, mais l’homme prend la parole, en anglais cette fois;

“Pardonnez ma femme, nous ne nous attendions pas à croiser qui que ce soit..”

Gabriel remarque l’accent très prononcé de son interlocuteur, bien qu’il ne l’empêche pas de comprendre la phrase sans trop de problème. Ils viennent donc d’ici - ou en tous cas, d’Afrique du Sud. Ce que Gabriel ne comprend pas, cependant, c’est comment ils se sont procurés dans vêtements adaptés au climat inattendu en vivant, visiblement, dans un township relativement pauvre. Il note ça dans un coin de sa tête. Il remarque aussi que les lèvres de la femme bougent, bien qu’il n’entende rien de là où il est. Parle-t-elle à son mari?

“Oui, nous ne nous attendions pas à croiser quelqu’un non plus. Nous sommes juste un peu trop curieux, pour être honnête. On a suivi la neige jusqu’à atterrir.. Ici. Mais vous avez l’air de connaître les environs mieux que nous.”

Mentir, c’est utile. Il sait que Loyd ne réagira pas, c’est un menteur dans l’âme; ce qui l’inquiète, c’est que Joshua prenne un air choqué. Quant à Jarod, Gabriel le voit dans sa vision périphérique et il a l’air d’avoir compris. Bien. Pas si catastrophique, pour l’instant. L’homme se lève et s’approche d’eux. Instinctivement, Gabriel a envie de faire un pas en arrière, mettant l’ensemble de son poids sur sa jambe la plus en arrière. Près à bondir vers le reste du groupe. Il n’aime pas ça. Il n’aime pas avoir à faire semblant d’être courageux. Il n’a pas d’échappatoire, personne qu’il peut copier, rien.

“Cela fait quelques temps que c’est comme ça.. Mais ne parlons pas ici, suivez-nous; nous avons un abri protégé de la neige, plus petit. Nous y serons bien mieux pour discuter.”
“Avec plaisir!”

Jarod prend les devants et Gabriel lâche un soupir de satisfaction. Enfin, leur accompagnant semble prendre les choses en main. Il le suit, fixant la femme qui reste assise sur la chaise où ils les ont trouvés. Il a envie de poser une question mais il n’ose pas. Alors qu’ils s’enfoncent dans une des ruines, il s’inquiète de plus en plus.

Enfin, les voilà face à une entrée dérobée dans le sol, une échelle menant vers ce qui semble être un bunker, de ce que Gabriel arrive à voir.

“Je vous en prie. Nous sommes plusieurs à l’intérieur. Un groupe de résistants, si vous voulez.”

Gabriel hausse un sourcil. Une résistance? Mon dieu, il aurait dû dire non. 5 minutes à s’excuser dans un mail seraient tellement, tellement mieux que peu importe ce qui les attend.
(c) em

”HRP”:
Wie is jy = Qui êtes-vous?

SI LE DES EST UN SUCCÈS: Ils entrent dans un bunker avec plusieurs “résistants”, qui ont la même mission que Jarod & notre troupe.

SI LE DES EST UN ÉCHEC: C’est un piège et ils se retrouvent emprisonnés Ice Cold (La Reine des Neiges • Loyd & Joshua & Gabriel) 387419518 parce que les vieux bossent avec le(s) responsable(s)  
Mr. Seider
PNJ • Doyen de l'Université
Messages : 325
Points RP : 1246
Inscription : 16/01/2016

Ice Cold (La Reine des Neiges • Loyd & Joshua & Gabriel) Empty Re: Ice Cold (La Reine des Neiges • Loyd & Joshua & Gabriel)

le Ven 21 Juin - 18:33
Le membre 'Gabriel D. Langenberg' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Combat' :
Ice Cold (La Reine des Neiges • Loyd & Joshua & Gabriel) Photo
Joshua Namara
Groupe : Hominum
Messages : 128
Points RP : 580
Inscription : 09/05/2019

Ice Cold (La Reine des Neiges • Loyd & Joshua & Gabriel) Empty Re: Ice Cold (La Reine des Neiges • Loyd & Joshua & Gabriel)

le Sam 22 Juin - 17:48
Ice cold
On ne lui répond pas, pourtant Joshua reste vraiment perturbé du fait qu'il puisse y avoir des victimes. C'est vrai, on dirait littéralement que l'a tempête de neige à rasé le bidonville, et il n'est pas vraiment sûr de ce à quoi il est entrain d'assister. Il profite d'être un peu devant pour fouiner, entre les restes apparents et les endroits avec moins de neige, surtout pour se rassurer. Et … Rien.
Malgré la force avec laquelle la tempête a dû frapper, il ne semble pas y avoir âme qui vive. Ni âme du tout. Tout est désert. Aucune de traces de pas empressés, pas de main qui sortirait de la neige type film d'horreur de zombies. Brr- Un frisson le prend rien que d'y penser. Ou peut-être que c'est le froid glaçant qui commence à s’immiscer entre sa peau et ses os.
En tout cas il est soulagé. Mais avec sa concentration, il n'a pas vraiment vu Loyd faire son cirque. Chose qui est vite corrigée quand ce dernier disparaît brusquement sous la neige.
….Ah- ?
Joshua reste immobile une demi-seconde, pétrifié.
Il n'est pas … ?
Même pas le temps de penser que ce serait vraiment trop con de mourir là comme une merde, en Afrique, à des millier de kilomètres de chez eux, à la minute 2 du point zéro du début de la mission. Joshua ne réfléchit pas.
Une de ses jambes glisse en avant de façon incontrôlable, et le voilà dans un bond qui se met à essayer de courir dans la neige vers les petites ruines glacées.
« L-Loyd !?? »
Pas vraiment efficace que de courir dans la neige, et il n'est même pas si proche, que bébé terminator se relève d'entre les flocons, fier comme un coq, et se met à balancer de la farine partout … Joshua reste cloué sur place, et pas seulement parce qu'il s'est un peu enlisé dans la neige comme un idiot. Il le regarde faire. Se tourne vers Thomas, puis Loyd, puis Thomas. Mais qu'est-ce. Qu'il. Fout ? Et le choc passé, il a un petit rire nerveux.
“Il est souvent comme ça ?”
Les paroles de l'adulte résume assez bien ses questionnements. Mais il est bien soulagé il faut le dire. Même une simple entorse aurait été une belle galère, alors qu'ils sont là au milieu de nulle part, et que le réseau téléphonique doit être très approximatif. Il tend un peu le bras vers Thomas en lui demandant son aide pour se dégager les pattes, puis s'approche du fauteur de trouble avec lui, un peu souriant à ses idioties. Et- … Voilà que s'est repartit sans crier gare. Loyd disparaît dans une nouvelle chute, et le fait « d'avancer en roulant » n'a jamais été autant approprié. Non mais c'est un sketch, sortez les musiques de Benny Hill c'est pas possible. Quand y'en a plus, y'en a encore. Joshua se penche précipitamment, apercevant Loyd se bouffer de la neige. Bon … ça à l'air d'aller, encore une fois, pour bébé terminator. Joshua pousse un soupir de soulagement en s'essuyant le front, et essaye de suivre Jarod dans la descente. Un pied- devant l'autre.. Doucement.. Et hop une mini plaque de glace et le voilà qui dévale le reste de la pente avec le fessier et guise de luge. Bon.
Il atterrit étalé aux pieds de Thomas et Jarod, qui a failli faire de même, plusieurs fois déséquilibré. On dirait vraiment plus une première sortie de groupe à la patinoire qu'une mission quelconque à ce stade.
Et il est là, tout penaud, un petit sourire sur les joues. Il ne déteste pas cette neige, en réalité. Et dans un autre contexte, il aurait sûrement essayé de balancer une boule de neige sur Loyd qui semble si fier avant de fuir se planquer à toute vitesse- juste pour voir-

“Wie is jy?”*

Il sursaute. Ça lui ramène direct les pieds sur terre. Se redresse très vite et vient instinctivement derrière Thomas. Sans rien dire.
Un petit couple de vieux est là. Figé dans leur vieil âge. Le visage de la femme semble particulièrement alourdi, dur, plus froid que la glace, malgré sa magnifique couleur chocolat. L'homme les fixe, et il est assez difficile de distinguer son expression avec précision, mais il semble presque à Joshua qu'il serrait les dents.
Assis sur le bord d'une ruine, Joshua ne les avait même pas distingué des lattes de bois et des tentes marrons, au début. Leurs petits yeux pincés semble chercher à sonder les jeunes gens, tout en restants eux même insondables.
“Pardonnez ma femme, nous ne nous attendions pas à croiser qui que ce soit..”

Et eux non plus, à vrai dire. Enfin pas comme ça, pense Joshua, toujours un peu planqué derrière Thomas. La rencontre paraît irréelle. Ils sont là, au milieu du froid, visiblement sans toit, bien que visiblement bien habillés pour les températures. Improbable. Pas une explication, pas un sourcillement. Enfin, la situation n'était pas si banale, non ? Joshua est de plus en plus choqué, et ne peut pas s'empêcher de penser que quelque chose cloche, vraiment. Il n'est pas du tout à l'aise comme Thomas, qui prend la parole et tente d'engager une conversation.
Un frisson le parcoure quand il aperçoit l'homme se lever et venir vers eux, rapprochant sa face dure, qu'il semble essayer d'adoucir à mesure, pour venir parler de façon assez neutre...  ''Ne pas parler ici'' L'homme évoque. Quoi ? Pourquoi ? Ils sont observés ? La neige immaculée qui s'étend partout autour rendrait une présence compliquée à ne pas remarquer. De plus, aucune traces de pas jusqu'ici, comme Joshua l'a observé. Il y a très peu de chance qu'il y ait qui que ce soit dans les parages, ou très peu de personnes, pas de quoi s’inquiéter des oreilles curieuses. Et un abri … Pourquoi ces personnes n'y sont pas déjà dans ce cas ? Rien ne va dans cette réponse, rien ne va-
“Avec plaisir!”
….
Joshua écarquille les yeux alors que tout le monde se met à suivre l'Africain.
Sa voix est bloquée et ne veut pas sortir. Il ne sait pas. Il n'ose pas. Son cœur bat. Vite. Il se retourne. Revient. Vite. Près des autres.
Qui avancent sans sembler plus perturbés que cela.
“Je vous en prie. Nous sommes plusieurs à l’intérieur. Un groupe de résistants, si vous voulez.”
« T-Thomas- » Il murmure difficilement, tirant doucement son bras. C'est à lui qu'il fait le plus confiance, il faut qu'il l'écoute.. « N'y allons pas- » Il couine maladroitement en tentant de retenir son bras. Mais Jarod est déjà au fond du trou, sans mauvaises allusions, et Loyd semble se préparer à descendre. Le vieux semble les presser, et Joshua n'ose pas parler en sa présence. Non- tout ça va trop vite- Il auraient dû lui demander d'y aller en premier- Ils auraient dû.. Ne pas y aller du tout- « Loyd attend- ! » Sa voix monte alors qu'il voit Loyd s'engouffrer dans le trou. Thomas se penche un peu pour vérifier comment le petit descend, et Joshua, inquiet mais ne demandant qu'à se tromper, vient jeter un œil lui aussi, espérant voir un trou peu profond, avec de la lumière chaleureuse et apaisante émanant au fond, et quelques bruits de discussions résonner. Rien de tout cela. C'est haut. C'est sombre.
Comment,
Pourquoi,
Un tel endroit se retrouve t-il ici ?
Ça n'a aucun sens,
rien ne vAA-
« AH- »
Le blond se sent tomber. Il n'a pas eu le temps de sentir la main forte le saisir, et les pousser tous les deux en quelques fractions de secondes dans le trou. Déconcentrés. Ils n'ont pas eu le temps de voir venir.
Heureusement, en quelque sorte, l'endroit est très étroit, et Joshua se rattrape vite aux barreaux. Il voit Thomas faire de même... Mais la trappe se referme dans le même temps, les laissant dans un noir complet, froid et oppressant.
Panique.
Joshua a envie d'appeler le vieux, de le supplier, de tenter de négocier, n'importe quoi !!
Mais il en est incapable. Il ne sait pas bien parler. Encore moins manipuler. Et encooore moins réfléchir dans une situation aussi catastrophique. Thomas semble essayer de soulever la plaque du dessus. En vain. Imbougeable.
« hey …. » La voix de Jarod transperce le silence « on seraient pas …. Prisonniers par hasard ? »
…. *facepalm*

« Ah y'a du bruit en bas. Attend, si y'a un courant d'air ça veut dire qu'il y a forcément une sortie ! Je le sais parce que j'ai vu ce mec qui fait des trucs incroyables dans la nature à la télé. Il se bat même avec des alligators. Et une fois il s'est retrouvé perdu dans une vieille mine abandonnée et -
Et le voilà repartit.
Joshua ne lui en veut pas. C'est une certaine façon d'évacuer son stress.
Du bruit ? Autant aller voir. De toute façon quelle autre solution ?
Ils descendent tous. Avancent un peu à tâtons en bas...  Et n'ont pas le temps de faire plus de 5 pas avant de tomber nez à nez avec le comité d’accueil. Un lampe torche dans la gueule pour les éblouir, et une superbe kalash, un peu terreuse, mais pas moins impressionnante. Ce qui dissuade Jarod de faire toute tentative de transformation hâtive.
Joshua croit rêver. Ou cauchemarder. Et le voilà qui se mord la lèvre, sans qu'aucun son ne soit capable de sortir de sa bouche. Que va t-il leur arriver- Vont-ils seulement pouvoir fuir-
Un homme bien musclé vient derrière eux et les pousse en avant de façon abrupte, les emmenant dans un pièce éclairée avant de les ligoter aussitôt comme des saucissons. Personne ne pose de question. Entre eux, ils parlent tous une langue inconnue, et semblent comme attendre quelque chose. Ou plutôt quelqu'un. Joshua en déduit que personne ne doit parler anglais parmi eux, et se tourne vers ses compagnons avec désarroi et peur. Si il doivent agir, il faut agir vite-

:copyright:️ 2981 12289 0
Loyd Uriel
Groupe : Mentis
Messages : 27
Points RP : 210
Inscription : 26/04/2019

Ice Cold (La Reine des Neiges • Loyd & Joshua & Gabriel) Empty Re: Ice Cold (La Reine des Neiges • Loyd & Joshua & Gabriel)

le Dim 23 Juin - 13:12
Frozen Heart
Merde. C’est tout ce que tu as envie de te dire pour le moment et ce mot résume bien la situation. Toujours sonné à cause de ta chute, tu restais à genoux sur la neige, ne faisant plus tellement attention à ce qui t’entoure. Enfin, si, tu écoutais attentivement ce que disent les autres, tu observes bien les mouvements du couple, ce qu’ils disent. Mais tu dis rien. Ton sourire habituellement enfantin et emplit de malice, il n’était plus là. Tu es inexpressif, sérieux, un peu froid. Sans vouloir faire de jeu de mot avec l’environnement. Mais ça ne dure que quelques secondes, juste quelques secondes, parce que c’est connu, tu préfères montrer le gamin qui est en toi. C’est une tactique pour mieux tromper les autres. Pour manipuler les autres. Les gens pensent souvent que tu n’es qu’un gamin irréfléchi, mais en fait ce n’est pas le cas. Tu t’en fiches, ça t’amuses, tu leur laisse croire ça. Du coup, tu souriais, les yeux animés par la curiosité et l’amusement, puis tu te relèves de la neige en tapotant sur tes vêtements pour suivre de très près le couple, dépassant Joshua et Gabriel qui semblent plus craintif. Et tu ne leur en veut pas pour ça, ils ont bien raison, il faut toujours être prudent.

“Ohlala ! J’espère qu’il y aura des bonbons et des gâteaux ! Puis des jouets aussi, pour qu’on puisse tous se détendre avant d’attraper la méchante reine ~”

Tu ne penses pas un mot de ce que tu dis. Tu sais que la situation est louche, tu sais que la merde va arriver sur vous, mais tu joues le jeu. Tu es toujours en train de jouer, Loyd. Tu accélères le pas pour entrer dans le bunker, ignorant Joshua par la même occasion. D’ailleurs, en parlant de lui, pourquoi il a appelé Gabriel ‘Thomas’ ? Tu te poses cette question quelques secondes avant de mettre ça de coté, ce n’est pas le moment, tu as autre chose à faire. Il y a plus important à réfléchir, plus important à faire. En tout cas c’était une longue descente, sombre, humide. Rien de chaleureux, et comme il n’y a pas de lumière, tu en as profité pour quitter ton air de gamin, les sourcils froncés, observant ce qui t’entoure. Les autres ne suivaient pas, pas encore, tu marchais seul dans ce long couloir étroit, le coeur battant légèrement plus vite. Tu écoutais à peine Jarod au loin qui était parti dans ses anecdotes. Tu n’as pas le temps. Il faut que tu ailles jusqu’au bout. Pour les sauver. Quitte à y laisser ta vie, tu les sauvera.

Du coup tu arrives à destination, on t’agresse avec une lampe torche et une arme à feu, tes coéquipiers te rejoignent peu de temps après. Tu es blasé. On vous ligote, et c’est à partir de ce moment là que tu commences à avoir un très grand sourire, habituellement enfantin. Ils parlaient entre eux, dans leur langue, tu ignores s’ils parlent tous anglais, alors tu racles ta gorge après avoir lancé un petit regard confiant à Gabriel, Joshua et Jarod. Tu lèves le ton alors, faussement amusé. Tu connaissais à peu près leur langue, ça va le faire. Tu feras des phrases simples et compréhensibles.

“Dit is nie lekker om die keiser en sy vriende vas te lê nie.” (ce n’est pas bien de capturer l’empereur et ses amis)

Au début ils ne font pas attention, avant de se rendre compte que tu leur a parlé, ils te regardent alors.

“Wat as ons 'n speletjie gemaak het? Nie enige. My spel.” (Et si on faisait un jeu ? Pas n’importe lequel. Mon jeu.)

Ils se regardent, ils ont l’air sévère, mais ils semblent vouloir t’écouter. De toute façon, tu les forcera à t’écouter. Tu es un bon orateur quand tu veux et puis tu as un truc qu’ils ne possèdent pas… tu lances alors un regard à celui qui tenait une kalash. Tu as maintenant un petit sourire malsain.

“Jy. Monitors ander totdat ons vertrek. Ek belowe jou my sjaal.” (Toi. Surveilles les autres jusqu’à notre départ. Je te promets mon écharpe.)

Le plus dangereux est neutralisé en quelques secondes, l’arme à feu pointé sur les autres qui commencent à se poser des questions, à paniquer un peu. Tu lances un regard sur l’un d’eux, le regardant droit dans les yeux.

“Jy. Ek gee jou my sak meel. Ek belowe jou my handskoen. Aanval die teenstanders.” (Toi. je te donne mon sac de farine. Je te promets mon gant. Attaque les adversaires.)

L’homme t’obéit sans broncher, cherchant ton sac de farine dans le sac que tu as indiqué pour commencer à en balancer aux visages de ceux qui étaient autrefois ses compères. Visant surtout les yeux. Toi, tu en profites pour couper les cordes après avoir réussit à faire glisser la lame, que tu avais caché dans ta manche, dans ta main. Une fois libéré, tu détache rapidement tes compagnons de route puis tu leur indique de vite partir, avant toi, faut que tu restes un peu pour ne pas que tes victimes prennent sa pour la fin de ta mission tout de suite pour récupérer leur récompense. D’ailleurs, tu poses doucement les objets que tu leur a promis, tu attends encore un peu avant de vite filer rejoindre les autres, soufflant.

“Vous allez bien ?”

Tu leur demande ça pour ensuite reprendre ta route, comme si de rien était, toujours aussi solitaire. Tu es perdu dans tes pensées. Ce n’est pas comme si tu venais de les sauver, n’est-ce pas ?

:copyright: 2981 12289 0

@Gabriel D. Langenberg @Joshua Namara
Gabriel D. Langenberg
En CDI chez Adobe
Groupe : Corporis
Messages : 146
Points RP : 280
Inscription : 19/05/2019

Ice Cold (La Reine des Neiges • Loyd & Joshua & Gabriel) Empty Re: Ice Cold (La Reine des Neiges • Loyd & Joshua & Gabriel)

le Dim 23 Juin - 18:18


ice cold
ft. @Joshua Namara & @Loyd Uriel & Jarod

Tout s’est passé si, si vite.

Il s’en veut, bordel. Il savait que ça n'annonçait rien de bien, cette mission. Il aurait dû se manifester plus tôt. Alors que Loyd détache les liens autour de ses mains, Gabriel regarde sa petite tête d’abruti s’agiter autour d’eux. Un abruti qui cache bien son jeu - ça, il le savait depuis la première minute, mais il ne l’avait jamais vu en action. Il frotte ses poignets, ne supportant pas trop toute l’agitation ambiante Ça lui rappelle trop ses missions à lui.

Alors qu’ils courent par la porte dérobée que gardaient auparavant leurs bourreaux, Gabriel se revoit courir dans les rues d’Amsterdam pour fuir ses poursuivants. La fois où il a échoué, la fois où la mission s’est mal passée. Mais là, il n’est pas seul: c’est con à dire, mais c’est la vérité. Il regarde ses camarades d’infortune. Il a une équipe sur laquelle il peut compter - à défaut d’être compétente, peut-être.

Ils courent longtemps, et quand Gabriel se retourne, plus personne ne semble les suivre. Impossible de savoir combien de temps ils ont couru ou quelle distance ils ont parcouru: la neige fausse tout. Il voit les traces de leurs pas sur des kilomètres mais impossible de savoir où ils sont. Tout est blanc, terriblement blanc. Gabriel mord sa lèvre inférieure.

“Bordel, ils ont pris mon sac. J’ai plus rien.”

Il tapote les poches de son manteau et de son pantalon. Il en sort son téléphone - totalement inutile ici, ainsi qu’un paquet d'allumettes, quelques mouchoirs et de l’argent. En somme, ils ont perdu la tente dépliable qu’il avait amené, ainsi qu’autres vêtements. Il soupire et finit par s’asseoir dans la neige. Même Jarod a l’air déboussolé.

“Il va faire nuit et on a nul part où aller.”

Il énonce l’évidence, mais il ne peut rien faire de mieux. La neige humidifie ses affaires et il éternue. Bah super, il manquait que ça. Gabriel jette un coup d’oeil vers Joshua. Il l’a appelé Thomas, tout à l’heure. Avec un faible sourire, il ne peut s’empêcher de se dire qu’il aimerait beaucoup être Thomas, en ce moment. Il aurait probablement une solution, lui.

“Il faut qu’on trouve un endroit où se poser, les gosses. On va pas passer la nuit au beau milieu de nul part. Il doit bien avoir des bâtisses plus solides ou avec des souterrains qui ont survécu à la tempête. On peut pas rester là.”

Jarod a raison. Il relève la tête vers lui et se relève avec peine. Se lamenter ne va pas les aider le moins du monde. Gabriel reste silencieux alors qu’ils marchent va-savoir-où. Le seul point positif, c’est qu’ils peuvent admirer le soleil se coucher sur la neige immaculée devant eux. Ça pourrait presque être poétique. Presque. S’ils n’avaient pas peur de mourir au fin fond de l’Afrique du Sud.

Ils marchent encore quelques temps comme ça. Combien de temps? Il n’en sait rien. Au bout d’un moment, Gabriel finit par marcher à côté de Loyd. Ses mains sont bien au chaud, recouvertes pas des gants et cachées stratégiquement dans ses poches, mais il fait l’effort d’en sortir une pour lui tapoter la tête. Il ne dit rien, mais le regarde dans les yeux un bon moment, avant d’hocher la tête. Un merci silencieux.

Finalement, ils s’approchent de ce qui doit être un ancien entrepôt, vu l’emplacement de la neige. Une partie du toit et des fenêtres a été détruite, mais peut-être que comme Jarod l’a suggéré, la neige a épargné un recoin pour le groupe. C’est ce que Gabriel espère quand Jarod ouvre une nouvelle fois la marche.
(c) em
Contenu sponsorisé

Ice Cold (La Reine des Neiges • Loyd & Joshua & Gabriel) Empty Re: Ice Cold (La Reine des Neiges • Loyd & Joshua & Gabriel)

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum