♫ ~ Voteland
Vote toutes les deux heures et tu auras un bisou de Liam. ♥
Les posteurs les plus actifs du mois
72 Messages - 18%
57 Messages - 14%
56 Messages - 14%
54 Messages - 13%
30 Messages - 7%
29 Messages - 7%
26 Messages - 6%
25 Messages - 6%
21 Messages - 5%
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Aaron Evans
Messages : 18
Points RP : 90
Inscription : 24/05/2019

   Aaron Evans  Empty Aaron Evans

le Ven 24 Mai - 11:16


Aaron Evans

19 ans ■ 08-02-2000 ■ 1 m 62 ■ ♀/♂ ■ A les yeux de couleur ambre ■ Cheveux roux ■  Etudes majeures : Politiques  ■ Etudes mineures : anglais ; allemand ; japonais ■ Timidité artificielle :  Aaron peut sembler particulièrement réservé au premier abord , on pourrait le classer dans les personnes qui << n’ose pas >> , qui se contente de suivre et d’admirer le chemin des autres. Or Aaron est loin d’être ce type d’individu, il se donne un rôle mensonger dans un souci de meilleur paraître. ■ Organisé : Si les fourmis sont bien les insectes les plus organisé de notre terre, Aaron en serait le chef maître-d ‘œuvre. A la limite entre la maniaquerie et les formalités quotidienne, Aaron agence sa vie de a à z dans un souci de minutie totale. ■ Ambitieux : c’est un trait de caractère fondamental chez Aaron qui le suit dans toutes ses interactions. Depuis toujours, il souhaite toujours donner le meilleur de lui-même que ce soit dans ses activités ou dans ses relations sociales. Si il peut atteindre les sommets, il le fera coûte que coûte malgré les prix à en payer ■ Noctambule : La vie de nuit et de fête est un des artifices qui attire inéluctablement Aaron sans qu’il en comprenne l’essence même , c’est quelque chose qui fait entièrement partie de lui   ■ Curiosité : Aaron aime mettre un pas dans le monde érudit des connaissances, du savoir, tant qu’il y a matière à savoir et à connaissance, il sera toujours aussi empresser de fouler la porte de la librairie la plus proche de chez lui. Malgré tout, cette curiosité ne s’arrête pas simplement à une soif de connaissance mais touche aussi ses rapports sociaux, une curiosité qui peut dès lors être à double facette ... ■ claustrophobe : plus qu’une crainte, une vrai phobie. Aaron se sent prit d’angoisse forte voir de crise dès qu’il se retrouve dans un endroit confiné. Il évite au maximum les endroits où tout est clos dans des espaces réduits tel que les ascenseurs.■ Passionnel : Même si Aaron est un être complexe socialement parlant, quand il aime une personne, il donnerait son âme pour celle-ci sans y réfléchir.  Grand romantique refoulé, il vit ses idylles avec une force titanesque parfois étouffante pour l’autre personne. ■ Protecteur : Dans la même ligné, Aaron est une personne d’honneur. Quand il donne sa parole et son gage d’amitié –réellement ;  sans mensonge ni supercherie-, il tient son engagement. Il fera –presque- tout pour une personne pour qui il a une vraie affection.  ■ Médisant : officiellement le sport national d’Aaron : parler dans le dos des personnes. Il est quand même mille fois plus simple de ce voir supérieur que d’être franc, c’est ainsi qu’en va sa philosophie de vie.  ■ Analyste : Même si Aaron prend un malin plaisir à critiquer tout ce qui bouge, il a des pressentiments sur les personnes qu’il croise  plutôt impressionnant. Ce n’est en rien un don mais plutôt une analyse poussé sur tout ce qui l’entoure, il préfère faire cela plutôt que d’échouer sur des relations toxiques pour sa propre personne.  ■ Rancunier : Aaron est quelqu’un d’assez patient malgré tout ce qu’on pourrait acclamer. Malgré tout, une fois que sa confiance a été brisée, il n’y a presque aucun retour en arrière possible. La vengeance est un plat qui se mange froid vous dira-t-il.

Mon pouvoir

Le guérisseur

« Car à quoi sert de partager ses misères avec quelqu'un, sinon à le rendre misérable lui-même ? » (J. C Oates)

N'avez vous jamais rêvé de faire le bien autour de vous peu importe le prix à payer ? Même si celui-ci est au coût de votre propre confort et de votre quotidien ? Aaron a développer la capacité de pouvoir soigner un panel assez important de maladie quel soit mentale ou physique. Vous vous êtes égratigné à cause d'une chute en vélo ? Vous vous noyez dans une addiction profonde et douloureuse ? Aaron est dès lors votre solution. Par le simple fait d'un touché , qu'il soit furtif ou non, celui-ci a le pouvoir de refermer la plaie la plus ouverte et la plus profonde. Malgré tout , ce pouvoir ce pose sur une série de condition et surtout d'énorme modalité pour le possesseur du pouvoir qui peut sembler horrifique au premier abord.

Tout d'abord , Aaron ne peut pas soigner toutes les maladies et toutes les blessures physiques : si vous êtes atteint d'un cancer ou d'une maladie orpheline par exemple , celui-ci ne pourra pas faire grand chose pour vous. Mais ses pouvoirs sont en « vague » : plus il sera entraîné à l'utiliser , plus il pourra sélectionner précisément la blessure et , donc , ne pas prendre toutes les blessures l'accompagnant . Même si ce pouvoir à ses limites , le cadre de ses capacités est encore poreux et peu s'étendre avec de nombreux exercices et un bon entrainement. Et , au contraire , moins il s’entraînera à utiliser son pouvoir , plus celui-ci sera instable : c'est-à-dire que plutôt de prendre une seule douleur ou une seule blessure , il devra récolter toute celle qui l'entoure car il n'aura pas la capacité de sélectionner ce qu'il veut guérir.

Or , un facteur très important rentre en compte dans ce pouvoir pour l'utilisateur de cette capacité : celui qui guérie la blessure reçoit automatiquement la même blessure pour un temps limité . Souvent , ce temps ce compte sur une bonne semaine , pas plus pas moins mais, il arrive que ce temps soit moins longs comme pour une déchirure mineure , ou que ce temps soit plus long comme pour une maladie mentale lourde ou une blessure physique importante. Cette blessure peut donc plonger l'utilisateur du pouvoir dans un état grave corporellement qui le marque parfois de séquelle mentale à vie. En s'appropriant la blessure de la personne , Aaron est dans un état instable et , dans de nombreux cas , cela le marque à vie. Aaron vit les blessures qu'il reçoit comme étant les siennes , aspirant la souffrance de celui qu'il touche sans un quelconque avertissement. Cette aptitude abrupt est épineuse autant pour le receveur que pour le donneur car , dans cette échange macabre , le receveur ce retrouve affecté dans sa vie quotidienne temporairement et le donneur ce retrouve dans une liberté brutal sans transition qui peut , parfois , être perturbante voir traumatisante .Cette capacité à tellement affecté Aaron dans un premier temps qu'il s'est reculé de sa sphère sociale car il n'avait aucun contrôle dessus (voir histoire) mais , avec le temps , il a pris connaissance que le facteur de l'utilisation de son pouvoir lui était plus avantageux qu'il ne le pensait. Il sait donc qu'il a la possibilité d'avoir une maîtrise plus pointilleuse de son pouvoir s'il le souhaite même si cela le contraint à avoir une vie sociale plus active.

Il ne faut pas oublier que , si la personne malade ne prévient pas Aaron qu'elle est atteinte d'une quelconque maladie ou blessure et que celui-ci la touche , il sera tout de même affecté et la transition se fera sans le consentement d'un ou de l'autre partie.
Mon histoire


L'histoire d'Aaron commence tout d'abord par celle de ses parents : une rencontre pour le moins peu banal même si, dans la forme, il ne s'agissait qu'une simple rencontre dans un bar de deux étrangers qui s'échangeaient des regards, des mots, des éclats de rire résonnant sur les mots d'un petit pub britannique sans prétention. Mais, ce qui se donnait ce caractère singulier à la rencontre de ses deux êtres était la frontière qui les éloignait mais aussi une séparation culturelle qui se faisait parfois difficile : le père d'Aaron, Jack, est né à Liverpool et y a vécu la plupart de sa vie alors que la mère d'Aaron , Chikako, venait d'une petite ville du Japon . Cette distance naturelle leur a créé de nombreux problèmes : les parents à Chikako qui désapprouvaient fortement le lien qui unissait les deux jeunes ou encore l'éloignement qui pouvait parfois se faire ressentir quand l'un partait pour son pays natal . Chikako prit la décision, malgré l'avis de ses parents, de vivre à Liverpool avec Jack. Petit à petit , Chikako s'adaptait au pays dans lequel vivait son âme sœur en travaillant sur place et en acquérant la nationalité de ce même pays. Ils vivaient une vie un peu près confortable et sans grands soucis, ce qui les menaient à prendre la décision d'avoir un enfant qu'ils nommeraient Aaron .

Aaron était un bambin calme qui causait peu de soucis à ses parents même si Chikako était majoritairement présente pour lui au contraire de son père qui s'effaçait un peu plus et favorisait sa vie professionnelle car il obtenait petit à petit de meilleur poste dans le cadre de sa carrière de policier. Aaron développa peu de liens affectifs avec son père car il rentrait assez tardivement chez eux, un fossé se créa entre les deux au fil des années qui se faisaient de plus en plus ressentir. Tout au contraire , Aaron se montrait très proche de sa mère avec qui il fonda de nombreux liens . Elle veillait à sa bonne éducation , dès sont entrés à la Nursery School elle vérifiait si son fils écrivait proprement ou s'il suivait assidûment ses cours. À force d'appliquer sa propre éducation sur celle de son fils, celui-ci c'était fabriqué des tics à la limite de la maniaquerie dès son plus jeune âge. Mais, ce n'est ni de son père ni de sa mère qu'il sera le plus proche dans sa famille mais de sa grand-mère japonaise qui glissait son dévolue affective sur son petit-fils. La mère de Chikako avait pu voir son petit-fils pour la première fois à l'âge de deux ans et, depuis, elle gardait un lien très fort avec lui qui surprenait même l'entourage du couple. Dès qu'il en avait pu avoir la capacité, Aaron téléphona presque tous les jours à ses grands-parents du côté maternel même si son père voyait cela d'un mauvais œil car Aaron abandonnait son apprentissage et son encrage dans la culture britannique pour celui du pays de sa mère, le Japon.

Plus le jeune garçon se développait, plus il avouait haut et fort vouloir quitter l'Angleterre pour le Japon, pour cette terre qu'il idéalisait, sur laquelle il posait le pied une fois par an pour voir sa famille maternelle et dans laquelle il se sentait en adéquation avec ce qui l'entourait. À Liverpool, il rencontrait petit à petit des problèmes au fil de son évolution : moins bien accepter dans sa classe que la majorité des adolescents, il était plus en retrait et, pour se protéger sûrement, il se noyait dans la quantité de donné que lui offraient les bouquins autour de lui. Il avait de plus en plus de mal à voir son avenir dans la ville qui l'avait vu naître . Il avait prévu de rendre visite pour la première fois seul à ses grands-parents l'année de ses 13 ans avec l'autorisation de ses parents mais un terrible événement était survenu quelques jours avant son départ: son grand-père était décédé dans un effroyable accident. Tandis que sa grand-mère mourrait de chagrin et qu'Aaron voulait faire son maximum pour la rejoindre, son père fit tout ce qui était en son pouvoir pour retenir le jeune garçon dans le foyer familial. À partir de cette suite de circonstances déplorables, une véritable déchirure se fit entre le père et le fils, ceux-ci n'ont jamais réussi à reconstruire une relation stable et saine, même aujourd'hui, cette déchirure est trop profonde dans le cœur du jeune homme. Cette déchirure profonde dans la famille provoqua de violente envie de liberté chez le jeune garçon surtout vers ses 16 ans, il jugeait qu'il ne devait plus rien à personne mise à part à sa mère et à sa grand-mère qu'il respectait plus que tout mais il critiquait son père dès qu'il le pouvait, une sorte de haine paternelle le tourmentait et le guidait à faire des choses plus que regrettables.Il se forçait à suivre assidûment les cours justes pour prouver à son père qu'il pouvait partir sans son consentement mais, d'un autre côté , il sortait de plus en plus dans les pubs autour de son école, oubliant de suivre véritablement les règlements que ses parents lui avaient fixés. Il finissait parfois par dormir chez des «potes » ou des connaissances d'un soir pour fuir son foyer, laissant juste un message à sa mère pour la rassurer. Mais, une certaine nuit fut la fois de trop : Aaron était revenu chez lui le matin en pleine semaine imaginant ses parents déjà au travail après une nuit de débauche et de divers suspenses, or ses parents l'attendaient à pied ferme à la maison. Sa mère lui posait un ultimatum : soit il se reprenait en main et canalisait ses folies pour la survie de ses études, soit il n'irait jamais au Japon . Cet ultimatum réveilla une crainte enfouie en Aaron : ne jamais partir. Cet événement le marqua à un point où il changeait sa vie petit à petit pour se focaliser sur ses études, quitte à sacrifier tout ce qu'il y avait autour. Grâce à cet acharnement, il décrocha aisément une bourse pour aller dans une école prestigieuse au Japon dans la ville où habitait sa grand-mère.

Il rejoignait donc sa grand-mère à l'âge de 18 ans pour vivre une année intense au Japon . Durant cette année, il s'investit au maximum dans sa scolarité pour réaliser son rêve : celui d'accéder aux études supérieures de politique qu'il souhaitait faire depuis assez longtemps. De plus , il était très ambitieux et n'aurait lâcher pour rien au monde les études dans lesquels il était lancé. Mais, c'était sans compter certaines rencontres et surtout … Certaines choses inexplicables qui se réveillaient en lui avec le temps. La première rencontre qu'il fit qu'il bouleversa sa scolarité était celle d'un garçon nommé Montaro, il était un peu plus âgé que lui mais surtout Aaron ressentait une forte attirance pour lui, quelque chose de fort et de pressant. Cette attirance se transformait en amour avec le temps , mais un amour rude à porter car son amant n'arrivait pas à assumer son amour pour lui face aux autres ce qui blessait Aaron . Malgré tout , Aaron fit d'autre rencontre qui l'aidait à avancer dans ses études ou bien qui lui montrait d'autre horizon qui lui était encore inconnu, il gardait contact principalement avec Loan ou encore Lily . Vivant pleinement son quotidien entre ses études et son idylle complexe, il ne voyait pas le temps s'écouler...Or, un événement le chamboulait et de nombreuses questions virent suite à épisode de sa vie. Une journée comme une autre, plutôt ensoleillé, il allait rejoindre son copain pour étudier avec lui avant de regarder une série quelconque pour passer du temps avec lui . Il se rendit chez lui et les deux compères allaient dans sa chambre mais, une fois dans celle-ci, Aaron eut un pressentiment étrange qui lui serrait le cœur. Depuis quelque temps déjà, il lui arrivait très souvent d'être malade pour des raisons plutôt... Étrange et presque inexplicable, il avait attrapé le rhume de sa grand-mère ce qui était, jusque là , plutôt normal mais il avait aussi des blessures étranges qui avaient fait leur apparition suite à une sortie avec Loan, comme des égratignures sans risque quelconque mais … Qui n'était pas justifié, Aaron n'était pas tombé ni ne c'était blesser c'est pour cela qu'il ne comprenait pas pourquoi ses blessures était arrivé ainsi. Il n'osait pas en parler à Montaro de peur que celui-ci se fasse des films, la situation entre les deux était déjà assez complexe comme ça. Tandis qu'Aaron réfléchissait à ses affaires qui lui semblaient plus que louche , Montaro lui prit le bras pour l'attirer vers lui mais, dans une fraction de seconde éprouvante, Aaron ressentit une douleur vive, si vive qu'il en perdit ses mots. Une crise d'angoisse violente le prit dans un quelconque consentement, son souffle entrecoupé et sa vision brouillé, il ne comprenait pas ce qui lui arrivait. Il chuta à terre sous l'effet de la douleur trop inconfortable pour un corps peut habituer à cela . Dans ce flou d'angoisse et de supplice, il avait compris quelque chose : sa vie n'était plus la même, elle avait changé sans lui demander sa part, sa vie d'avant étant partie en fumé il se retrouvait désarmer et ignorant.

Durant une bonne semaine, il fut pris de troubles mentaux sévère, perdant le goût à énormément de chose et ignorant la plupart du temps ses études et les nombreux messages qu'il recevait, rien ne lui donnait envie, juste rester seul car il se voyait comme une plaie pour ceux qui l'entouraient. Jamais il n'avait ressenti ça avant, ce sentiment d'être incompétent, lui qui était pourtant si ambitieux habituellement et si férue de travail. Tout semblait s'éteindre dans son cœur, comme une cascade de désarroi et d'angoisse qui le forçait à rester à sa place , c'est-à-dire chez lui. Or, une certaines incompréhension le sonnait quand il recevait des messages de son petit ami : pourquoi était-il si enjoué, lui, qui habituellement tendait plus à être un homme discret de nuit qu'un magnifique soleil éclatant ? Il savait que son compagnon avait de nombreux problèmes mentaux et que cela nuisait à son quotidien, tout ce qui arrivait semblait... Injustifiée. Anormale. Aaron pensait que la meilleure solution était de se confier à sa grand-mère qui, elle, ne le jugerait jamais. Suite à ses révélations, sa grand-mère le rassurait en lui disant que tout ira bien et de continué à vivre sa vie normalement, que peut-être ses événements n'étaient que du hasard mais que si cela était plus ancré en lui, elle ferait le maximum pour l'aider. Aaron se sentait moins perdu avec la présence de sa grand-mère , cette femme si protectrice et si aimante.

Même si Aaron aurait souhaité que ces événements soient isolés, il n'en fut pas le cas . Aaron revenait dans un état totalement normal certains jours et dans un état déplorable d'autres jour, il en arrivait à éviter au maximum les personnes qui l'entouraient, de toute façon Loan était déjà parti sans trop d'explication et Montaro c'était fortement éloigné de lui depuis que sa vie semblait... Plus rayonnante. Tout cela l'affectait jour après jour , devenant plus taciturne et soutenant une vie d'ermite loin de tout mise à part de ses bouquins, toujours aussi fidèle au jeune homme. Sa grand-mère , se faisant énormément de soucis pour lui, décida de prendre les choses en main. Elle avait eu vent d'une université pour les personnes ayant des dons par une de ses amies, un endroit où peut-être Aaron pourrait trouver sa place et redevenir qu'il était auparavant, en vivant en harmonie avec son don. C'était le souhait le plus cher de sa grand-mère : revoir un sourire ce glisser sur les lèvres de son petit-fils. Grâce aux notes plus que brillante du jeune garçon et de l'aide financière de sa grand-mère , Aaron put accéder à cette université qui lui sentait une porte de sortie face à cette situation qui lui échappait un peu des mains pour le moment mais aussi un endroit où il pourrait réaliser son rêve sans rencontrer des embuscades dues à son pouvoir : accéder à une carrière dans la politique. Il savait que désormais une nouvelle chance et une nouvelle vie s'offraient à lui pour le meilleur mais aussi pour le pire.



Derrière l'écran
Pseudo : Neteko
Âge : 19 printemps ❀
Avis sur le forum : Il a l air vraiment cool ♡ et visuellement il est magnifique
Tu nous as connus comment ? Eh mercé Loan xD
Mot de la fin : avec hâte d être des vôtres  ♡

Code:
[b]Le guérisseur[/b] • Aaron prend la maladie/blessure de la personne qui touche et la soigne , mais il garde la blessure un certains temps .  ▬ [i]Aaron Evans[/i]
Code:
Shoyo Hinata • Haikyuu ▬ [i]Aaron Evans[/i]



Dernière édition par Aaron Evans le Lun 27 Mai - 10:36, édité 2 fois
Rei Akashi
Messages : 30
Points RP : 40
Inscription : 06/04/2019

   Aaron Evans  Empty Re: Aaron Evans

le Ven 24 Mai - 12:26
Bienvenue à toi !! Moow j'ai hâte de lire ton histoire flower
Joshua Namara
Messages : 112
Points RP : 460
Inscription : 09/05/2019

   Aaron Evans  Empty Re: Aaron Evans

le Sam 25 Mai - 9:41
Alors... J'aime beaucoup le caractère, c'est très intéressant ~ Et ohmondieu CE GIF sdfghj- je l'ai regardé beaucoup trop de fois à la suite et je ris encore..
Loan Arai
Groupe : Mentis
Messages : 168
Points RP : 1030
Inscription : 14/12/2018

   Aaron Evans  Empty Re: Aaron Evans

le Sam 25 Mai - 16:11
Te voilà toi ! Pas trop tôt dis-donc ! Hehe hâte de faire ce rp retrouvailles :^)
Aaron Evans
Messages : 18
Points RP : 90
Inscription : 24/05/2019

   Aaron Evans  Empty Re: Aaron Evans

le Lun 27 Mai - 10:49
Merci pour votre accueil    Aaron Evans  1683695574 (ce gif fait toujours son effet apparemment    Aaron Evans  387419518 )
Gabriel D. Langenberg
En CDI chez Adobe
Messages : 83
Points RP : 223
Inscription : 19/05/2019

   Aaron Evans  Empty Re: Aaron Evans

le Lun 27 Mai - 18:10
Ah, Hinata en avatar.. Prépare-toi à ce que j'aille mendier un lien, c'est une question de principe--
Bienvenue!
Marianne Fitzerald
Groupe : Civis
Messages : 69
Points RP : 325
Inscription : 23/09/2018

   Aaron Evans  Empty Re: Aaron Evans

le Mar 28 Mai - 14:41
Bienvenue à toi :) Courage pour ta validation

● ● ●
   Aaron Evans  Signature%20Marianne
Kim Hyeon Seok
Groupe : Civis
Messages : 49
Points RP : 160
Inscription : 20/05/2019

   Aaron Evans  Empty Re: Aaron Evans

le Mer 29 Mai - 17:55

- CONGRATS DUDE -

T'es validé ! C'est t'y pas magnifique ? C'est le moment de te jeter dans le grand bain et de commencer ton aventure sur le forum ! Pour que tu sois pas tout perdu et que tu cherches pas pendant 10 ans où tu dois aller, on te met des petits liens juste là :
> Créer ta fiche de liens
> Faire des demandes de liens
> Faire des demandes de RP
> Créer la messagerie de ton perso
> Créer ton journal intime

Je t'invite à lire ces topics importants pour ta vie sur le forum :
> Les Tasty Places
> Le Tasty Shop
> Les Tastitres

Pour pouvoir savoir tout ce qui se passe sur le fofo, on te propose de cliquer sur les petits liens ci-dessous. Tu verras, ça te mettra automatiquement des notifications quand il se passe quelque chose d'important :
> Evénements et animations du forum
> Annonces de maintenances du forum

● ● ●
   Aaron Evans  Aizm
Kim Hyeon talks in #d995aa
   Aaron Evans  231083G93aClF   Aaron Evans  577688OBKcGeA
   Aaron Evans  ZZRUJYB
Contenu sponsorisé

   Aaron Evans  Empty Re: Aaron Evans

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum