♫ ~ Voteland
Vote toutes les deux heures et tu auras un bisou de Liam. ♥
Les posteurs les plus actifs du mois
33 Messages - 15%
33 Messages - 15%
32 Messages - 14%
30 Messages - 13%
19 Messages - 8%
19 Messages - 8%
18 Messages - 8%
17 Messages - 7%
14 Messages - 6%
12 Messages - 5%

Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Sirius Delacroix
Groupe : Civis
Messages : 17
Points RP : 60
Inscription : 01/03/2019

Sirius Delacroix - Civis [DC de Angelo] Empty Sirius Delacroix - Civis [DC de Angelo]

le Ven 1 Mar - 20:24


Sirius Delacroix

31 ans ■ 31 décembre ■ 1 m 80 ■ ♂ ■ marron foncé ■ noirs ■  Psychiatre scolaire, il assure aussi des cours de pscyhologie et consulte à l'extérieur de l'université ■ Calme ■ Mesuré ■  Réservé ■ Attentif ■ Aime aider les gens ■ Discret ■  Calculateur ■ Maniaque du contrôle ■ Sarcastique ■ Peut mentir facilement ■ Légèrement arrogant (moins qu'avant) ■ >Torturé ■ Sportif ■ Bourreau du travail ■  Rat de bibliothèque ■ Compatissant ■ Joue beaucoup de violon ■  Observateur ■  Analytique ■ Ne juge pas les gens même s'il en donne l'impression ■ Sait écouter ■ Exigeant avec lui-même ■ Insomniaque ■ Il déteste prendre l'avion ■ Noël est une fête qu'il déteste ■ Il déteste être enfermé ■ Il aime sa routine, il en est extrêmement attaché ■ Peu bavard ■ Il adore les sciences et la littérature ■ Aime aider les gens (cela ne se voit pas) ■  Peut se montrer lâche ■ Rigoureux ■  Le thé est sa boisson préféré ■  Accro au sport ■ Il en faut beaucoup pour le mettre en colère ■ Il déteste être touché s'il n'a pas lui même initié le premier contact ■ Il déteste les surprises et être surpris ■ Il a une certaine facilité à la détuction ■  Peut parfois dire ce qu'il pense sans forcément regretter ■ Très secret sur lui et son passé ■  Ne partage jamais ses sentiments, vous ne saurez donc pas s'il vous apprécie ■ Indépendant ■ Angoissé ■  Il déteste l'orage et les bruits forts ■ Il n'apprécie pas les personnes trop exubérantes ■ La méchanceté gratuite l'ennui ■ Peut parfois être méprisant ■ Semble parfois jouer un rôle ■ A du mal à communiquer, cela semble parfois être un effort ■ Couche avec des hommes deux fois par mois maximum. Il ne dérogera jamais à cette règle ■ Parle anglais, français et danois ■  Il est francoanglais ■ Il a l'oreille musicale ■ Il est un fan inconditionnel de l'espace ■ Il déteste les contacts physiques ■ Il a un très bon sens de l'orientation ■ Il déteste les gens qui parlent fort ■ Doux ■  Sensible (cache ses sentiments) ■  Il déteste être passif au lit ■  Il peut aimer les câlins, du moins, personne ne l'a vu les initier. Il ne sait à vrai dire pas vraiment comment s'y prendre, mais il les aime indubitablement ■ Il adore la musique classique ■ Il est interdit à quiconque de toucher son violon ■ Il adore les casse-tête  ■  Bien plus aimant qu'on ne peut le croire ■ Fumeur occasionel ■ Il a un chat qu'il a reccueilli dans la rue. Il ne lui a pas trouvé de nom ■ Il a un certain besoin d'être seul parfois et de ressentir de la mélancolie ■ Il aime la vie, du plus profond de son être ■  Il a été amoureux, une seule fois ■  Il porte le nom de famille de sa mère qui était française.

Mon pouvoir
Apaisement

Ce pouvoir est assez simple dans son utilisation. L'utilisateur sera capable d'apaiser une personne en pleine crise de larmes, de colère ou de panique. Il n'a pas de geste spécifique à faire, il lui suffit de fixer la personne en face et de se concentrer le plus possible pour apaiser la personne. Le cerveau est forcé de sécréter les hormones du plaisir, afin de calmer la personne qui retrouvera un état serein. Cela sera donc très utile pour le métier de Sirius. La contrepartie de ce pouvoir est simple : Sirius obtient l'émotion vive et doit extérioriser cette émotion dans les heures qui suivent. Cela peut être extériorisé de différentes façons, se droguer, se rendre ivre, vivre une émotion très forte (saut à l'élastique, saut en parachute), ou avec beaucoup, beaucoup de sport. Auquel cas, Sirius ressentira l'émotion vive de manière décuplée. Sur l'instant, il est capable de la contrôler. A force de beaucoup d'entraînement et de self control, il a fini par réussir à ne plus être complètement noyé dans les émotions, notamment avec du yoga qu'il pratique autant de possible, lui permettant de rester complètement apaisé.

Jeune, c'était un échec total et il subissait de plein fouet l'émotion qu'il essayait d'apaiser. A noter que cela ne fonctionne que pour les émotions négatives. C'est-à-dire qu'il n'est pas en mesure de calmer quelqu'un qui ressentirait une joie intense, car elle sécrète déjà de la sérotonine. Désormais, lorsqu'il utilise son pouvoir, et tente d'apaiser un sentiment telle que la tristesse, la panique ou la colère, il ne ressentira cela qu'à un terme minimum. C'est-à-dire, une certaine frustration, une certaine mélancolie ou un petit sentiment de peur. Mais s'il ne s'est pas empressé d'agir dans les trois heures qui suivent l'absorbtion du sentiment fort, il deviendra incontrôlable pour Sirius. C'est pour cette raison qu'il ne l'utilise pas tout le temps et seulement sur des patients qu'il ne peut pas calmer de manière habituelle, et qui deviennent un danger pour eux-mêmes et pour les autres.
Mon histoire
Sirius Delacroix a été faible, et pitoyable durant une bonne partie de son adolescence et de sa vie de jeune adulte. Il n'a été obsédé que par le drame qu'il a connu lorsqu'il était enfant, après l'assassinat de sa mère et les abus sexuels que son père lui a fait subir  jusqu'à ce qu'il ait 17 ans. Il a été une loque, incapable de s'en sortir et se refermant sur lui-même, ne vivant que dans le passé et incapable de s'en sortir. Lorsque Sirius repense à tout ça, il a envie de vomir, il méprise celui qu'il a été parce qu'enfin... Il a réussi à s'en sortir et n'est désormais plus le même.

Mais pour expliquer son évolution, il faut connaître son histoire.

Sirius est né dans une petite bourgade non loin de Paris, entre les champs et les étangs, dans une grande maison... la plus grande de tout le village de 600 habitants. Fils unique, il a été gâté par sa mère qui l'a toujours considéré comme la prunelle de ses yeux. Elle adorait jouer avec lui, lui faire découvrir tout un tas de choses et ne jamais se lasser de le voir s'épanouir. Son père quant à lui, était un peu plus distant, froid et travailleur. Il avait de grandes espérances pour son fils et désirait qu'il devienne un homme puissant dans le futur. La France n'était pas son pays préféré, préférant largement son pays natal, l'Angleterre. Mais il avait fini par accepter de rester avec sa femme, après l'avoir rencontrée durant un voyage d'affaire et après avoir appris qu'elle était tombée enceinte. L'Angleterre n'était donc qu'un lointain souvenir et Sirius a dû grandir dans un foyer ballotté entre la froideur d'un père, et la chaleur d'une mère. Très attachée à la musique, sa mère a tenu à apprendre à son fils à jouer du violon, instrument dont elle a toujours été amoureuse.

Elle était musicienne au conservatoire de la capitale dans laquelle elle se rendait régulièrement, mettant une demie heure pour se rendre en ville, en train. Elle laissait son fils jouer seul dans le jardin, avec son père qui ne s'occupait pas vraiment de lui, préférant laisser cela à la nourrice qui devait venir s'occuper régulièrement de l'enfant tandis que lui, préférait se noyer dans le travail. L'enfance de Sirius fut particulièrement heureuse, bien qu'assombrie par la présence de son père qui le mettait mal à l'aise. Il travaillait correctement à l'école, tout en apprenant le violon avec l'instrument que sa mère lui avait offert dont il ne se sépara jamais. Et puis, le drame frappa Sirius. Toute sa vie il a eu l'impression de ne jamais être en mesure de percer le voile épais et noir qui noyait le mystère autour de la mort de sa mère, retrouvée dans la cuisine, un couteau dans l'estomac. Sirius jouait dans le jardin et ce fut le cri de la femme de ménage qui a alerté le petit garçon, alors âgé de 10 ans. Il arriva en premier et malgré les efforts de la femme de ménage, il parvint tout de même à croiser le regard livide de sa mère, que la vie avait quitté.

Tout se déroula ensuite très vite. Une enquête fut ouverte, mais les policiers conclurent à un suicide. Quoi de plus normal ? Les empruntes de sa mère avait été retrouvée sur le manche. La femme de ménage elle, était au sous-sol, et son père, dans le salon. Mais le seul qui ne cru pas à l'hypothèse du suicide, persuadé durant toute son existence que son père avait assassiné sa mère, fut Sirius. Mais quelles preuves avait-il, si ce n'est la monstruosité avérée de cet homme ? Désormais orphelin de mère, seul avec son père, ce dernier décida un an plus tard de déménager. Il disait être dévasté par la mort de sa femme, et ne pouvait plus vivre ici. Il retourna donc dans sa ville natale : Londres, emportant son fils avec lui, alors âgé de 11 ans. Lentement, Sirius dû se reconstruire. Ses relations avec son père étaient devenues plus tendues. Il lui faisait peur, glacial, mauvais. Sirius avait toujours été assez renfermé, discret et détestait se mêler à la foule. Mais à la mort de sa mère, il se renferma davantage et son père se fichait bien de voir son fils sombrer dans la mélancolie. A l'école, Sirius dû faire du sport, il choisi le football plutôt que la natation et dû donc se maintenir en forme. A mesure qu'il grandissait, son corps se développait, il devenait plus athlétique.

De son côté, son père allait de conquêtes en conquêtes, sans aucun respect pour sa défunte femme, donnant ainsi la preuve à Sirius qu'il ne l'aimait plus depuis longtemps... Et puis, son comportement envers son fils devint de plus en plus étrange. Chaque fois que Sirius se baladait dans la maison, il sentait le regard traînant de son géniteur sur lui, glissant sur sa silhouette. Il en était sûr, il le déshabillait du regard. Progressivement, il se fit plus proche, plus ouvert envers son fils, plus... collant. Très vite, Sirius découvrit la véritable nature de son père. Un monstre personnifié, un être ignoble qui rejoignait presque chaque soir son fils dans sa chambre pour assouvir sur lui ses fantasmes les plus tordus. Cela dura quatre ans. Quatre ans durant lesquels Sirius ne parvint pas à s'en sortir, s'enfermant progressivement dans le mutisme et la tristesse, terrifié par son père, incapable de dire quoi que ce soit. Malgré cela, il n'en restait pas l'un des meilleurs élèves de sa classe, remarqué par ses professeurs et en particulier, son professeur principal. Un homme des plus gentils, ouverts et amical.

Sirius aurait pu se confier un nombre incalculable de fois, sans être jugé. Il en était sûr, mais chaque fois qu'il y pensait, les mots ne parvenaient pas à faire leur chemin jusqu'à ses lèvres. Les mots, il réussi à les coucher sur un forum, à l'aube de ses 17 ans. Internet lui avait donné le chemin d'un forum de personnes ayant vécues les mêmes choses que lui. Dessus, il a rencontré un garçon de son âge qui avait réussi à s'en sortir et qui a été de précieux conseils. C'est lui qui l'a poussé à finalement trouver le courage de porter plainte, tandis qu'à côté, son professeur se battait pour qu'il accepte de candidater à l'université de Summerbridge, une université réputée. Poussé par son ami, Sirius rassembla son courage et alerta enfin la police. Il ne fut pas longtemps pour découvrir des photos compromettantes sur l'ordinateur de son père, et pour découvrir des marques sur le corps de Sirius. Alors âgé de 17 ans, Sirius cru bien devoir finir dans une famille d'accueil, mais fut sauvé par son professeur qui sans lui en parler, avait candidaté pour son élève à Summerbridge. Accepté, il était invité à se rendre sur l'île, parce qu'il était spécial.

Car oui, Sirius était spécial, bien qu'il ait eu du mal à le croire. En fait, son don s'est plusieurs fois manifesté, à des occasions volées. La première fois, c'était lorsqu'il était petit, et qu'il avait été témoin d'une grosse dispute entre la femme de ménage et son père. Cela l'avait tellement angoissé, qu'il avait souhaité fort qu'ils se calment. Et soudainement, ils s'étaient calmés, apaisés. Sauf que la colère, Sirius la ressentait désormais et il avait eu un énorme caprice, finissant par être puni par son père pour sa soudaine colère. Une deuxième fois, son pouvoir s'était manifesté à Londres Une camarade de classe avait fondu en larmes, elle avait parlé fort, pleuré fort. Ce soudain bruit l'avait tellement dérangé, tellement terrifié qu'il avait aussi souhaité très fort qu'elle se calme, et elle s'était calmé, toute seule. Sauf que soudainement, il avait eu la même crise de larmes. Raillé par ses camarades, on l'avait envoyé à l'infirmerie. Ces épisodes sont régulièrement arrivés au lycée, et c'est son infirmière qui a fini par lui faire comprendre ce qu'il se passait. Certaines personnes étaient dotées de dons, parfois, on ne le remarquait pas, d'autres fois, si.

Et Sirius faisait partie de ceux qui en étaient doué. C'était pour ça que Summerbridge lui ouvrait ses portes. Petit à petit, Sirius appréhenda son pouvoir et compris pourquoi il n'avait jamais pu l'utiliser contre son père... Ce n'est pas que Sirius échangeait les émotions, il forçait le cerveau à sécréter de la sérotonine pour apaiser, cela ne fonctionnait donc pas sur des personnes sécrétant déjà de la sérotonine. Et chaque fois que son père venait à lui, c'était pour le soumettre à ses fantasmes ignobles, ses petits plaisirs personnels et monstrueux ; empêchant ainsi Sirius de se servir de son don contre lui. A Summerbridge, il apprit à utiliser son don, parmi d'autres dotés. Il ne parlait pas à beaucoup de monde, préférant plus observer que se mêler aux autres. Toute sa scolarité, Sirius la passa à fuir les autres, angoissé par la foule, terrifié par ses congénères à qui il ne faisait plus confiance. Pourquoi faire confiance à des inconnus, quand même son propre père s'est avéré être un monstre ? Non, il était bien mieux seul. Son pouvoir, il utilisait le moins possible, il ne supportait pas les retours de bâtons qu'il subissait, préférant s'en servir qu'en cas de dernier recours. Financièrement, Sirius n'avait pas vraiment de mal.

Son père désormais en prison pour un bon moment, était aussi condamné à verser des dommages et intérêt à son fils. Mais Sirius refusait catégoriquement de se servir de l'argent, car cela lui donnait l'impression d'être encore lié à son géniteur, d'être encore sous son joug. Il a donc placé l'argent, ne sachant jamais quoi faire de cet argent. De toute manière, il était émancipé depuis l'incarcération de son père qui ne pouvait plus s'occuper de lui, qui n'en avait plus le droit. Il pouvait travailler dans le café de l'île, jusqu'à ce qu'il soit forcé de quitter l'île à ses 20 ans. Pourquoi ? Son père, ce lâche, s'était suicidé en prison, ne supportant plus sa vie de prisonnier. Il fut obligé de rentrer d'urgent à Londres pour se charger de cette nouvelle affaire et signer les papiers du notaire. Sa fortune lui revenait, celle qu'il avait accumulée. Mais qu'est-ce qu'il allait en faire, hein ? Il n'en voulait pas. Il passa un an à Londres, plaçant cet argent, et fini par retrouver son ancien professeur avec qui il se lia d'amitié. Le remerciant finalement de son aide. Celui qui l'avait aidé sur le forum ? Envolé, ils s'étaient perdus de vus.

Un ange gardien qui avait fini par disparaître, une fois sa bonne action faîte. Londres était devenu une ville qui le rendait malade, trop de mauvais souvenirs. La France lui manquait, la psychologie lui manquait. Progressivement, son désir de décortiquer le cerveau humain était devenu trop puissant, il voulait comprendre comment des monstres pouvaient naître dans un esprit d'apparence normal, il voulait savoir comment empêcher cela et comment aider des gens qui vivaient probablement la même chose que lui. Il quitta donc Londres et entama d'abord 6 années d'études de médecine, en France. Au bout de 6 ans, Sirius en eu marre de la France, il avait visité ce pays, et il lui rappelait le souvenir de sa mère, mais aussi celui de sa mort. Durant son temps libre, il visita de nombreux pays d'Europe, cherchant un endroit où poser ses valises. Finalement, ce fut le Danemark, c'est là-bas qu'il poursuivit ses études, se spécialisant dans la psychanalyse. Durant 4 ans, il étudia et obtint aussi son diplôme. Il commença dans cette ville et moins d'un an plus tard, il décida de retourner à Summerside.

Il s'était rendu une seconde fois sur l'île pour y rencontrer un certain Artemis Kane avec lequel il avait de nombreuses fois discuté sur internet. Ils s'étaient rencontrés sur une discussion d'anciens élèves, à propos de littérature, que Sirius avait oublié et n'avait jamais vraiment quitté, Dieu seul sait pourquoi. Machinalement, il a répondu à ses questions et un lien s'est créé entre eux. Sur internet, ils s'entendaient très bien, mais leur rencontre physique fut un désastre. Sirius n'était pas à l'aise avec ses congénères, même avec Artemis. Mais désormais, il était prêt à retourner à Summerside, à vraiment s'installer. Cette île, il l'aimait bien, et il était décidé à s'y installer pour longtemps. Il se sentait plus stable, aussi, bien qu'il y avait encore beaucoup à faire. Certaines de ses peurs s'étaient amenuisées, il parvenait à contrôler ses terreurs, à les enfermer solidement dans une boite et à les oublier. Son agoraphobie n'était plus, il était moins réservé et un peu plus ouvert. Bien que toujours solitaire, il arrivait à aller plus facilement vers les gens, à moins les craindre. Néanmoins, il en était aussi devenu un maniaque du contrôle. Il avait ce besoin indéfectible de tout contrôler, de tout calculer. Détestant la surprise, l'inattendu, préférant pouvoir anticiper.

Des aventures, il en a eu aussi, jamais plus de quelques mois. Il faut croire que de ce côté-là, il lui fallait encore un peu de travail. Sexuellement, il se force à être actif au moins 2 fois par mois, pour -selon lui- mieux appréhender son corps, l'accepter aussi, le redécouvrir. Il éprouve une certaine satisfaction dans cette routine bien huilée qu'il a besoin de voir tourner dans le bon ordre, constamment. Il accepte aussi un peu mieux d'avoir des relations sexuelles, mais refuse toujours catégoriquement d'être passif. Son besoin de contrôle s'étendant même jusque dans sa couche. Sirius se sent plus stable, mieux dans son corps et dans son esprit, même s'il sait qu'il a encore du chemin à faire. Son pouvoir, il a appris à s'en servir, à l'utiliser, à le comprendre. D'abord complètement démuni, il a essayé d'utiliser la drogue pour effacer les effets secondaires, mais cela détruisait son cerveau. Il a donc trouvé le sport, une véritable drogue pour lui. Le yoga pour le calme, le kendo pour le combat et la stabilité, la natation, le football, la boxe aussi un petit peu.

Autant de sports qui prennent une  bonne partie de son emploi du temps, en comptant aussi sa carrière professionnelle. Tout cela aussi très bien huilé, sans laisser de place à des relations amoureuses. Désormais à Summerside depuis 1 an, Sirius travaille en tant que psychiatre. Le lundi et mardi, il vient en aide aux étudiants de Summerbridge. Le mercredi et samedi, il consulte dans le cabinet qu'il partage avec un médecin. Et enfin, le jeudi et vendredi, il assure des cours de psychologie. Le dimanche, et d'autres jours de la semaine, il parvient à casser des séances de sport çà et là.
Derrière l'écran
Pseudo : Grimy
Âge : 23 ans
Avis sur le forum : Love ya Sirius Delacroix - Civis [DC de Angelo] 2025435354
Tu nous a connu comment ? Top sites, partenaires, autres...
Mot de la fin : Pouet

Code:
[b]Psychiatre à son compte et scolaire[/b] • A l'Université et à Summerside  ▬ [i]Sirius Delacroix[/i]
Code:
[b]Apaisement[/b] • Peut forcer le cerveau à sécréter de la sérotonine quand quelqu'un ressent de fortes émotions négatives ▬ [i]Sirius Delacroix[/i]
Code:
Sasuke Uchiha • Naruto Shippuden / Boruto ▬ [i]Pseudo[/i]



Dernière édition par Sirius Delacroix le Jeu 7 Mar - 8:46, édité 2 fois
Tara Cralen
Groupe : Corporis
Messages : 58
Points RP : 159
Inscription : 10/02/2019

Sirius Delacroix - Civis [DC de Angelo] Empty Re: Sirius Delacroix - Civis [DC de Angelo]

le Ven 1 Mar - 20:46
Salut et rebienvenue ^^ ton perso pourrait aider ma perso un jour ^^ bonne soirée ^^


Dernière édition par Tara Cralen le Ven 1 Mar - 20:57, édité 1 fois
Basil Hirsch
Peach m'a tuer
Groupe : Civis
Messages : 621
Points RP : 1466
Inscription : 23/10/2018

Sirius Delacroix - Civis [DC de Angelo] Empty Re: Sirius Delacroix - Civis [DC de Angelo]

le Ven 1 Mar - 20:48
Hey, toi, on ne se serait pas déjà vus Sirius Delacroix - Civis [DC de Angelo] 387419518 ?

● ● ●

Random stupidities Sirius Delacroix - Civis [DC de Angelo] 1628516892:
Istvan Fersen
Animateur
Groupe : Civis
Messages : 1786
Points RP : 5269
Inscription : 31/08/2017

Sirius Delacroix - Civis [DC de Angelo] Empty Re: Sirius Delacroix - Civis [DC de Angelo]

le Ven 1 Mar - 20:56
MAIS QUI VOILA DONC

Re-bienvenue toi Sirius Delacroix - Civis [DC de Angelo] 2878255377

● ● ●
Vous rembarre en #008080

Partirò senza dire niente, ferirsi a volte può aiutarti più di stare bene. E non temere di essere sola, quando sei solo sei tutto per te.





Spoiler:

Sirius Delacroix - Civis [DC de Angelo] Illustration_sans_titre1
Merci à Callum Sirius Delacroix - Civis [DC de Angelo] 2878255377

Sirius Delacroix - Civis [DC de Angelo] C6EgeGi
Sirius Delacroix - Civis [DC de Angelo] OPMCDir

Sirius Delacroix - Civis [DC de Angelo] 8G4ai5p Sirius Delacroix - Civis [DC de Angelo] Dcw2Kmn
Eden Osdan
Groupe : Corporis
Messages : 83
Points RP : 266
Inscription : 11/02/2019

Sirius Delacroix - Civis [DC de Angelo] Empty Re: Sirius Delacroix - Civis [DC de Angelo]

le Ven 1 Mar - 21:00
Hey, j'adore ton perso, il est super ! Je trouve sympathique aussi ton pouvoir ! Je stalkerais tous tes rps avec attention ! (Avant de débarquer dans tes futures demandes de Rp)
Sirius Delacroix
Groupe : Civis
Messages : 17
Points RP : 60
Inscription : 01/03/2019

Sirius Delacroix - Civis [DC de Angelo] Empty Re: Sirius Delacroix - Civis [DC de Angelo]

le Ven 1 Mar - 21:13
Merci à vous 4 ! ♥️
Basil > Ah ? Sirius Delacroix - Civis [DC de Angelo] 387419518
Eden > Pourquoi pas ! Mais bon avant de terminer cette fiche (qu'il est au final mais pas les fautes qui ne sont pas corrigées), il va quand même falloir que je maj Angelo !

Tara Cralen
Groupe : Corporis
Messages : 58
Points RP : 159
Inscription : 10/02/2019

Sirius Delacroix - Civis [DC de Angelo] Empty Re: Sirius Delacroix - Civis [DC de Angelo]

le Ven 1 Mar - 21:19
Derien et pareil ^^ ma perso as du mal avec son pouvoir il pourrait arriver au mauvais moment mais pour l'aider ou alors elle peut aller le voir en tant que psy après tout elle as du mal a gerer son pouvoir avec le stress
Dylan A. Gwyrdd
Groupe : Mutatis
Messages : 38
Points RP : 205
Inscription : 15/11/2018

Sirius Delacroix - Civis [DC de Angelo] Empty Re: Sirius Delacroix - Civis [DC de Angelo]

le Ven 1 Mar - 22:11
MEEP MEEP BITCH RE-BIENVENUE LOVE ♥️
Chiaki Meiryo
Groupe : Mutatis
Messages : 564
Points RP : 1060
Inscription : 25/10/2018

Sirius Delacroix - Civis [DC de Angelo] Empty Re: Sirius Delacroix - Civis [DC de Angelo]

le Sam 2 Mar - 2:22
Awww, voilà notre Sirius, je l'attendais tellement ! ♥️
Rebienvenue ~ Sirius Delacroix - Civis [DC de Angelo] 2878255377
Artemis Kane
Admin • Poulpe dévoué • Cobaye
Groupe : Corporis
Messages : 2844
Points RP : 4398
Inscription : 12/02/2016

Sirius Delacroix - Civis [DC de Angelo] Empty Re: Sirius Delacroix - Civis [DC de Angelo]

le Lun 4 Mar - 15:25
Coucou bel inconnu Sirius Delacroix - Civis [DC de Angelo] 387419518
Contenu sponsorisé

Sirius Delacroix - Civis [DC de Angelo] Empty Re: Sirius Delacroix - Civis [DC de Angelo]

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum