♫ ~ Voteland
Vote toutes les deux heures et tu auras un bisou de Liam. ♥
Les posteurs les plus actifs du mois
183 Messages - 16%
162 Messages - 14%
149 Messages - 13%
129 Messages - 11%
111 Messages - 9%
103 Messages - 9%
96 Messages - 8%
96 Messages - 8%
88 Messages - 7%

Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Imany Aid Saden
Messages : 4
Points RP : 0
Inscription : 10/02/2019

Imany Aid Saden - Merhaba ♥

le Dim 10 Fév - 21:23


Imany Aid Saden (إيماني أيت سادن)

18 ans ■ Le 18 juin 2000 ■ 1,63m ■ ■ Yeux d'ambre ■ Cheveux d'ébène ■  Etudiante en relations internationales ■ Matière mineure : anglais ■Bienveillante A l'écoute, toujours là pour toiFine psychologueCréative, aime fabriquer de petits objetsRêveuse, parfoisCaractère de cochonTêtue, trèsPerfectionniste à tendance maniaqueSusceptibleFolle d'occultismeN'aime rien plus que les villages perchés du Souss


Mon pouvoir
Iherz : l'"amulette" humaine - protège des désirs malveillants et vengeurs, du mauvais oeil, des malédictions... en d'autres termes, ce pouvoir empêche autrui d'être victime d'une intrusion psychique ou d'être manipulé et est efficace face à des dons relevant du contrôle psychologique ou de la création d'illusions. Ce pouvoir n'a d'effet que sur une tierce personne, à condition qu'elle ait tissé des liens suffisamment forts avec le porteur.
Mon histoire


18 juin 2001 - Imany est née dans la cité impériale de Marrakech, au Maroc. Enfant d'un père comptable et d'une mère professeure des universités, mais aussi enfant sans histoires, elle vécut une enfance heureuse et aisée. Elle apprit très tôt le français et l'arabe littéraire, comme tous les enfants scolarisés au Maroc. Disciplinée par une mère intransigeante, un peu trop gâtée par un père gâteau, Imany développa rapidement des aptitudes scolaires admirables. C'est comme ça que ses parents la virent très tôt avocate de droit international, interprète du Roi, et l'encouragèrent dans la voie de l'assiduité et de la studiosité. Imany se révéla, dès son plus jeune âge, d'un grand sens du partage et de l'entraide (ainsi que d'un sens de l'hospitalité typiquement marocain) malgré un caractère difficile. La sanguine petite marocaine a en effet une ascendance marquée par de forts caractères : sa grand-mère n'est autre que l'une des plus importantes sorcières berbères du Souss et on vient la consulter régulièrement car elle est spécialisée dans les sorts de guérison.

Les étés, l'enfance - Dans le sud du Haut Atlas, dans le village de sa grand-mère : Amtoudi. Imany était encore très jeune. Elle passait un temps fou à révasser dans la montagne, dans les gorges de l'Anti-Atlas, se faufilant entre les rues, dans les igoudar et scrutant la palmeraie à l'horizon avec un soupir de bonheur. A cette époque, on savait déjà  que certaines personnes étaient dotées de pouvoirs inexplicables, mais on croyait alors à de la sorcellerie tant la pratique de celle-ci faisait partie intégrante de la culture berbère. On croyait fermement que ces individus malfaisants étaient responsables de ce qu'on appelle le "mauvais oeil", on disait même qu'ils lançaient des malédictions perturbant l'équilibre mental de leurs victimes.
Etant petite-fille de sorcière et étant formée par celle-ci à certains rites comme la fabrication des amulettes, il était courant qu'Imany soit sollicitée pour donner une prière de bénédiction à ceux qui venaient lui demander son aide. Imany y prenait en vérité un certain plaisir. Elle adorait confectionner des amulettes, imaginer de nouveaux sorts possibles que sa grand-mère pratiquait peut-être en secret, elle adorait le visage des gens s'illuminer après la bénédiction. En-dehors d'une vie ordinaire ponctuée de devoirs scolaires et de journées répétitives, la maison de sa henna respirait l'authenticité. Les rencontres avec tous les visiteurs qui défilaient dans la pièce de vie, les grandes tablées certains soirs. L'odeur des figues, des amandes, des orangers mêlée à celle du sang de petits animaux sacrifiés pour certains rites... Tout cela constituait des souvenirs riches et palpitants qu'Imany garderait au creux de sa mémoire pour toujours.
Rapidement, sa grand-mère se rendit compte que lorsqu'Imany était à ses côtés, de plus en plus de personnes se débarassaient de leur mal-être psychologique, se déjouaient des situations qui les rendaient fous très rapidemet... Sa grand-mère était de plus en plus populaire, et bientôt tous les marocains et même des touristes se rendirent au village pour observer le phénomène de guérison. Imany n'en savait absolument rien.

Une après-midi, à la fin des vacances d'été - "Hassan, dit un jour la grand-mère en s'adressant à son fils, cette petite-là a un don, elle a un très grand pouvoir de guérison, bien plus puissant que la magie de n'importe laquelle d'entre nous, guérisseuses. Il faut que tu la laisses vivre ici. Je la formerai et lui apprendrai tout ce qu'il faut savoir. Elle a déjà chassé des dizaines de jnouns sans même s'en apercevoir. Elle ne peut pas ignorer ce pouvoir plus longtemps"
Mais son père ne voulut rien entendre, et répondit fermement : "Laisse Imany en dehors de ça, elle est trop jeune. Elle est trop petite pour tes histoires, elle ne comprendra pas. Elle doit grandir normalement. Je ne veux plus que tu lui parles de sorcellerie."
Néanmoins, henna continua dans le plus grand secret à enseigner l'art de la guérison à sa petite-fille et profita même de son pouvoir sans lui en toucher mot. Imany conçut une véritable obsession pour la spiritualité berbère, pour les secrets de la magie blanche, et malgré ses airs de jeune fille bien sous tous rapports, le soir dans sa chambre, elle prolongeait son séjour en reproduisant les rites qu'elle connaissait à l'aide de pierres, d'herbes et de petits lézards.

Des années plus tard - C'est tout à fait par hasard qu'à l'aube de ses 15 ans, Imany surprit une conversation entre sa grand-mère et sa grand-tante qui venait d'être mise dans la confidence : mais si, mais si, l'enfant de Hassan était une enfant prodige, apprentie sorcière dotée d'une force unique. Mais surtout pas lui répéter !
Profondément blessée, ayant l'impression d'avoir été utilisée à ses dépens, Imany exigea de rentrer chez elle.
Sa grand-mère, désespérée, tenta de la retenir mais Imany s'entêta et se mit dans une rage folle. Elle refusa dès lors de pratiquer avec sa grand-mère quoi que ce soit qui avait attrait à la sorcellerie. Elle en conçut même un grand dégoût et se replongea dans ses études de plus belle. Elle décida de ne plus jamais retourner à Amtoudi. Plus de secrets, plus de magie. Fini, les oasis dans le désert ! La vraie vie, ce n'était pas ça. La vraie vie, c'était Imany, utilisée malgré elle par sa propre grand-mère. Imany, obligée de cacher le secret de son pouvoir car elle risquait de passer pour un monstre de foire. C'était donc ça, l'amour inconditionnel que lui portait sa grand-mère ? Un intérêt pur pour un talent qu'elle ne connaissait même pas avant aujourd'hui ?
Elle s'empressa de tout raconter à ses parents. Le pouvoir, la grand-mère, la sorcellerie en cachette. Sa mère, scandalisée, et ne croyant pas à ces histoires, essaya d'obtenir une expertise psychiatrique pour s'assurer qu'Imany n'avait pas complètement été retournée par ces histoires de vieille folle. Imany était dévastée. Tout était à reconstruire. La jeune fille jeta les pierres d'ambre et les herbes médicinales, elle laissa les lézards tranquilles, et se consacra corps et âme aux loisirs des jeunes de son âge. Elle oublia.

Août 2017 : Tout allait bien dans le meilleur des modes. Mais lorsque le père d'Imany changea radicalement de comportement, lui d'habitude si gentil et loyal, pour devenir fourbe et cassant, la jeune fille se posa des questions. Car malgré l'intervention d'un psychologue (sollicité par sa mère si rationnelle) et celle de spécialistes du monde médical, aucune explication ne suffit à justifier pourquoi Hassan Aid Saden avait switché. Il avait littéralement changé de personnalité, s'était transformé, et personne ne pouvait l'expliquer.
Imany, très à contrecœur, reconnut la manifestation d'un jnoun, d'un petit démon, d'un sorcier qui avait jeté le mauvais oeil sur son père, et décida d'en parler à ce dernier afin qu'elle puisse l'aider à se tirer d'affaire.
Il fut décidé qu'elle reproduirait le rite de guérison de son enfance. Même sa mère, à bout de forces car son mari était insupportable, accepta.
Hassan redevint presque instantanément le même.
Cependant, quelques jours après, la malédiction sembla s'abattre de nouveau sur lui, et transformer son regard lumineux en un regard sombre. Imany, dépitée, était alors persuadée qu'elle n'avait en réalité aucun pouvoir, que tout ça n'était que croyances de vieilles bonnes femmes, et décida de retourner chez sa grand-mère pour en savoir plus. Dans le car, elle reconnut les paysages qu'elle affectionnait tant, et en pleura de bonheur.
Les retrouvailles émues laissèrent le temps à Imany d'expliquer à sa grand-mère le pourquoi de sa venue autour d'un thé.
"Henna, papa est malade. Je crois qu'on lui a transformé le cerveau en bouillie. Je suis sûre que c'est quelqu'un qui l'a maudit. J'ai fait comme avec toi, j'ai fait la bénédiction, mais le lendemain il était de nouveau dans un état très étrange. Tu sais si une personne est susceptible de lui en vouloir ?
- Ma fille, ton père est un homme qui travaille dur, il est bon, qui sait s'il n'a pas des dizaines de jaloux autour de lui. Je crois que l'aide que tu lui as apporté a marché, mais tu dois encore t'entraîner. Ton pouvoir a dû s'atténuer et il est moins efficace.
- Je n'ai peut-être aucun pouvoir, murmura Imany avec rancoeur. Peut-être que tout cela n'était qu'un rêve.
- Habiba, il y a des tas de gens qui sont venus me remercier car ta bénédiction a été on ne peut plus efficace. Tu es une barrière protectrice face au mauvais sort. Avec toi, pas besoin d'amulette. Tu ES l'amulette."
Imany recommença donc les bénédictions avec sa grand-mère, mais aucune ne fonctionna. Tous les inconnus qui venaient la voir étaient très déçus car ils n'obtenaient pas gain de cause. Cependant, lorsque sa tante vint consulter pour une histoire d'émotions volées, le même phénomène que celui avec son père se reproduisit : la bénédiction fonctionna sur une courte durée, et s'épuisa.
Au bout de deux semaines d'observation, la grand-mère conclut que sa petite-fille ne pouvait désormais agir qu'avec des proches, et que son pouvoir avait une durée limitée à un ou deux jours.
"Malheureusement, tu n'y crois plus. Et ça ne fonctionne plus. Mais je suis persuadée que tu devrais continuer à t'entraîner.
- Comment être sûre que ce n'est pas le hasard ?
- Tu es têtue ! Ta tante est restée dormir au village. Tu as bien vu le changement pendant un ou deux jours. Puis elle a recommencé à se sentir apathique. Nous pourrions retenter l'expérience autant de fois que nécessaire, le miracle surviendrait toujours. Tu dois partir, zouina, là où tu pourras exploiter ce pouvoir et t'entraîner davantage. Je ne peux plus rien pour toi."

- Aujourd'hui- Le père d'Imany se trouve toujours dans un état inexplicable. Imany a enfin convaincu sa mère après de longs mois de négociation de l'autoriser à quitter Marrakech et de trouver un endroit qui l'acceptera, elle et son don si étrange. "Après tout, tu es majeure." lui a finalement lancé sa génitrice, épuisée.
Un prétexte fallacieux, laisser faire le bouche-à-oreille, et quelques tours de passe-passe plus tard...  Il n'aura pas fallu longtemps à Imany pour trouver en Summerbridge l'endroit adéquat à son accomplissement en tant que guérisseuse.  Et voilà la jeune fille dans l'avion, en route pour sa première année d'université. Imany, ou comme dirait sa grand mère en amazigh, la langue des berbères : la "iherz".



 
Derrière l'écran
Pseudo : J'en ai pas donc appelez-moi bien comme vous voulez, je compte sur votre créativité pour me trouver un surnom (un surnom sympa, ça va de soi)
Âge : Majeure et vaccinée
Avis sur le forum : Jusque-là, rien à redire :)
Tu nous a connu comment ? sur le site Rooftop
Mot de la fin: Si quelqu'un.e est fort en graphisme et qu'il veut m'arranger un avatar pas piqué des hannetons, ce serait le feu

[/i]
Code:
[b]Iherz[/b] • Le porteur, amulette vivante, protège autrui des pouvoirs de manipulation psychique (altération du réel et manipulations psychologiques) pendant 24h, à condition que la personne qui l'utilise soit proche de lui. Ne peut servir pour soi-même. ▬ [i]Imany Aid Saden[/i]

Code:
Avatar • Manga/Anime ▬ [i]Imany Aid Saden[/i]




Dernière édition par Imany Aid Saden le Ven 15 Fév - 21:34, édité 2 fois
Alice Collen
Messages : 54
Points RP : 115
Inscription : 28/12/2018

Re: Imany Aid Saden - Merhaba ♥

le Dim 10 Fév - 21:51
Bienvenue ici flower
Javier-Alfonso Gutiérrez
Messages : 70
Points RP : 205
Inscription : 21/01/2019

Re: Imany Aid Saden - Merhaba ♥

le Jeu 14 Fév - 13:56
Bienvenue à toi!
Aisling Bronagh
Adepte de la boitakado
Groupe : Civis
Messages : 77
Points RP : 85
Inscription : 11/07/2018

Re: Imany Aid Saden - Merhaba ♥

le Jeu 14 Fév - 14:04
Bienvenue !
Imany Aid Saden
Messages : 4
Points RP : 0
Inscription : 10/02/2019

Re: Imany Aid Saden - Merhaba ♥

le Ven 15 Fév - 21:55
Merci bien :)
Angel Hawthorne
Groupe : Tractamus
Messages : 117
Points RP : 428
Inscription : 18/12/2018

Re: Imany Aid Saden - Merhaba ♥

le Ven 15 Fév - 22:04
Bienvenue !
Paul Ampoule
Messages : 7
Points RP : 0
Inscription : 14/02/2019

Re: Imany Aid Saden - Merhaba ♥

le Ven 15 Fév - 23:49
Bienvenue (:
Elle Smith
Apprenti survivant
Groupe : Tractamus
Messages : 157
Points RP : 786
Inscription : 14/05/2018

Re: Imany Aid Saden - Merhaba ♥

Hier à 22:09
Je t'aime déjà
Bienvenue et hâte de te voir évoluer sur le forum !
Tara Cralen
Groupe : Corporis
Messages : 26
Points RP : 24
Inscription : 10/02/2019

Re: Imany Aid Saden - Merhaba ♥

Aujourd'hui à 0:42
Bienvenue ^^
Contenu sponsorisé

Re: Imany Aid Saden - Merhaba ♥

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum