♫ ~ Voteland
Vote toutes les deux heures et tu auras un bisou de Liam. ♥
Les posteurs les plus actifs du mois
152 Messages - 19%
126 Messages - 16%
118 Messages - 15%
116 Messages - 15%
94 Messages - 12%
56 Messages - 7%
36 Messages - 5%
31 Messages - 4%
29 Messages - 4%
25 Messages - 3%

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Groupe : Corporis
Messages : 10
Points RP : 10
Inscription : 04/11/2018

Mederrick Arson - Voyez la vie en vert ! [DC Logan Foster]

le Mer 7 Nov - 23:14


Mederrick Arson

27 ans ᵜᴥ 08 avril ᵜᴥ 1m85 ᵜᴥ ♂ ᵜᴥ Yeux Noirs ᵜᴥ Cheveux noirs ᵜᴥ  Etudiant en neuroscience  ᵜᴥ Mineure : Mathématiques appliquées ᵜᴥ Extraverti : parle de tout, à tout le monde. ᵜᴥ Aime plaisanter : bête mais pas (trop) méchant. ᵜᴥ Gros -très- gros fumeur : et pas que des roulées. ᵜᴥ Excentrique : avec sa gueule comme preuve. ᵜᴥ Parle fort : très fort. ᵜᴥ Ne sait pas garder un secret : préfère le crier sous tous les toits. ᵜᴥ Beau parleur : vendrait des chaussettes à un cul de jatte. ᵜᴥ Serviable : parce qu'il n'a pas que des défauts. ᵜᴥ Désordonné  : l'organisaquoi ? ᵜᴥ Aime tester de nouvelles choses juste "pour le fun" : avec une préférence pour tout ce qui touche à l'illégal. ᵜᴥ Fêtard : comme tout bon étudiant qui se respecte. ᵜᴥ Musicien : son arme secrète ; la guitare basse.

Mon pouvoir

Indicateur de fatigue ▬ La peau de Mederrick change de couleur selon son degré de fatigue. Il peut également utiliser son pouvoir pour afficher l'état de fatigue d'une autre personne.
Sa peau possède une palette de 5 couleurs :
Vert : sa couleur de peau naturelle, signifie qu'il est en pleine forme
Orange : signifie qu'une sieste ne serait pas de refus mais qu'il peut continuer sa petite vie.
Rouge : indique une fatigue de type normale, normalement signe qu'il faut aller se coucher.
Rouge bordeaux : indique qu'il est en train de dépasser ses limites et que là, aller se coucher est une obligation. Lorsque l'état de fatigue de Mederrick atteint le stade Rouge bordeaux , il n'a que 10 minutes pour aller se reposer avant de tomber dans les pommes.
Noir : une couleur qu'il ne peut afficher pour lui même, mais pour d'autres personnes, c'est la couleur indiquant qu'une personne est morte.

Pour utiliser son pouvoir sur quelqu'un d'autre, il suffit de toucher la personne dont il veut connaître l'état de fatigue et ainsi, la couleur correspondant son degré de fatigue sera celle que la peau de Mederrick affichera. Sa peau doit entrer directement en contact avec celle de la personne visée et si il touche plusieurs personnes en même temps, (exemple si sa main gauche touche une personne et sa main droite une autre) chaque partie du corps touchant une personne affichera la couleur de fatigue correspondant à la personne qu'elle touche. Le problème est qu'il ne peut évaluer la fatigue de quelqu'un d'autre que s'il est au vert, car cela lui demande beaucoup de force pour autant que la personne évaluée soit en dessous de la couleur orange.

You give love a bad name
Histoire
Bien… Commençons par le commencement. Parlez-moi de vous, Mederrick.
Hm… je dirais que tout a commencé avec m-
Excusez-moi de vous couper, mais c’est obligé les lunettes de soleil, là ?
Rah la ferme, jsuis photophobe. Tes néons sont en train de me griller les yeux, là, estime-toi heureux que je me sois pas déjà barré.

Bon. Où j’en étais déjà ? Ah oui. Je dirais que tout a commencé avec mon père. Même si ça m’arrache la gueule de dire ça, ce que je suis aujourd’hui, c’est son œuvre. Tout est de sa faute. Vous voyez, ces oreilles de lutin et ce nez pointu ? Merci papa. C’est son argent qui a servi a financé la gueule que je me paye aujourd’hui. En fait, j'ai toujours été différent. Je suis né tout vert, et si j'avais encore des souvenirs de cette époque, je vous aurai précisément décrit la gueule du personnel de l'hôpital et de mes vieux lors de l'accouchement. Du coup vous imaginez bien que j'ai été le mouton noir de l'école pendant toute ma scolarité. Enfin, plutôt le mouton vert quoi. Est-ce que ça m'a dérangé ? Est-ce que le harcèlement scolaire m'a poussé à la dépression ? Pas du tout. Moi, je me contentais de porter des vestes en cuir et de racketter ces trouducs. J'ai attiré et j'attirerais toujours l'attention, on s'y fait assez vite. Et quitte à se faire remarquer, autant bien le faire. Il pointe son visage du doigt et lève un sourcil. Ça mon pote, c'est de l'art. Et si je vous vois noter que c’est un besoin notoire de reconnaissance, je vous jure que je vous fais bouffer votre stylo.

Pourtant, je l’ai pas toujours détesté, ce vieux con. Quand on a six ans, avoir un père star du rock c’est le truc le plus génial possible. Une vie luxueuse, tous les caprices exaucés, on apprend à gratter avec lui. Mais quand on grandit, on se rend vite compte de tous les vices que ça implique. Pourtant à la base, je suis né de l’union de deux adultes s’aimant à la folie, prêts à fonder une vie de famille. J’suis pas un de ces gosses qui naît d’une mère célibataire engrossée par n’importe quel chanteur. J’imagine qu’à une époque, mon père aimait vraiment maman. Vous connaissez la chanson Mad for your smile ? Celle qui décrit l’amour passionnel de deux musiciens qui pouvaient crever l’un pour l’autre ?

Mais oui ! C’est celle qui faisait tintintin-
Fermez-la, c’était pas vraiment une question.

Et bien ce fumier ne l’a même pas écrite pour ma mère. Pourtant, il lui chantait droit dans les yeux à tous ses concerts, juste avant d’aller baiser des groupies dans les loges. Dès que ma mère l’a appris, le monde s’est arrêté de tourner. Elle ne mangeait plus, elle ne dormait plus. Pendant que l’autre partait en tournée mondiale, nous, on restait à la maison à l’attendre, comme des cons. La seule chose qui arrivait à faire sourire ma mère, c’était de me voir grandir, et de m’apprendre à jouer. C’était le seul plaisir d’une femme abandonnée par l’amour de sa vie. Peut-être que je lui rappelais cet enfoiré quand je jouais, et qu’elle était nostalgique de l’époque où elle était encore heureuse ? Quand elle me l’avoua, j’avais décidé de tout abandonner. La dernière chose dont j’ai envie, c’est de ressembler à ce crevard.

Abattue par la maladie, le chagrin, et toutes les merdes qui lui étaient arrivées, maman a préféré renoncer à la vie. En rentrant de soirée, tard dans la nuit, j’avais découvert son corps froid, gisant sur le sol de la cuisine. J’ai fait tout ce que j’ai pu, mais j’étais impuissant. La seule chose dont j’ai été capable, ça a été de changer de couleur de peau. J’étais devenu complètement noir, un noir si profond que n’importe qui aurait pu deviné ce qu'il s'était passé en me voyant. J’aurai donné tout ce que j’avais pour avoir un autre pouvoir plus utile, mais sa mort m’avait appris une chose ; les mauvaises personnes n’ont jamais ce qu’elles méritent. Ce sont les gens bien qui trinquent. La seule chose qui me reste de ma mère, c’est sa lettre de suicide. Elle était une véritable poète, se faisant comprendre en un seul mot. Sa lettre m’était directement adressée. Elle ne connaissait plus personne, elle ne sortait plus depuis un moment. J’étais tout ce qu’elle avait, et je n’ai pas su l’aider lorsqu’elle en avait besoin. Tu parles d’un fils.

Je ne sais même pas si ça avait touché mon salaud de père, lorsqu’il l’a appris. J’imagine même qu’il s’est senti libéré du fardeau que nous représentions à ses yeux, puisqu’il s’est empressé de se remarier avec une énième pute aux seins refaits. Alors c’est ça ? Il a troqué maman contre n’importe quelle autre fille ? C’est exactement pour ça que je ne crois plus en l’amour. L’amour n’est qu’un concept dépassé qui ne touche que les naïfs. Et les  « amoureux » finiront toujours détruits sans qu’on puisse rien n'y faire.

Je crois que c’est à partir de là que ça a vraiment déconné chez moi. J’étais jeune, j’étais con. C’est là que j’ai commencé à fumer comme un pompier et à avoir de mauvaises fréquentations. Enfermé dans la demeure de mon père fraîchement retraité, je n’avais plus qu’une envie, me faire la malle. Fuguer, j’aurai pu. Je l’ai même déjà fait. Mais l’argent domine le monde, comme dirait l'autre, et mon père s’est toujours débrouillé pour me retrouver. Ma seule porte de sortie, c’étaient les études. Je devais viser le plus haut possible. L’excellence. C’est paradoxalement à cette époque aussi que j’ai commencé à être un crack en sciences. Le seul moyen d’échapper légalement à la répugnante rockstar qui me sert de père, c’était d’intégrer une fac à des milliers de kilomètres d’ici.

C’est là qu’intervient Summerbridge. J’me suis embarqué en neurosciences et autres mathématiques. J'ai toujours raté les choses simples et excellé dans les matières les plus complexes. Bien sûr, c’était aussi là une occasion de faire raquer un maximum mon vieux. Vous vous êtes déjà renseignés sur les tarots de l’université ? Une pierre deux coups. C’était la moindre des choses qu’il pouvait m’offrir. Je crois d’ailleurs que je suis un des étudiants les plus friqué d’ici. D'ailleurs, je suis quasiment sûr que mon appart' est deux fois plus grand que le votre. Mais n'y voyez aucune forme de provocation. Vous savez, le droit c’est magique. Vous pouvez soutirez tout l’argent de quelqu’un juste parce que vous partagez le même sang. Vêtements, sorties, achats inutiles, modifications corporelles ; tout y passe. Ma seule philosophie de vie, c’est de payer chaque bien et service le plus cher possible.


Qu’est-ce que vous écrivez ? Vous trouvez que je m’en sors plutôt bien dans la vie, et que je n’ai plus aucune raison de mal aller ? Vous me trouvez plutôt relax ? Vous vous dîtes sûrement que je n’ai aucune raison de dealer, de consommer et de posséder autant de drogue chez moi. Et vous avez totalement raison. Pourquoi je traîne avec des petites frappes alors que je suis sûrement amené à un brillant avenir ? Pourquoi je m’efforce à entretenir un physique de marginal ? Aucune idée. Mais si la juge m’a envoyé vers vous, c’est que vous avez la réponse à ces questions, hein, doc ?
Derrière l'écran
Pseudo : Je crois que j'avais dis Aldana ? Appelez-moi Dieu, c'est plus court.
Âge : Toujours 19, si je ne me trompe pas.
Avis sur le forum : Les nouveaux thèmes m’émeuvent de jour en jour !
Tu nous a connu comment ? Mais c'est moi
Mot de la fin : J'aime toujours les jonquilles.

Code:
[b]Indicateur de fatigue[/b] • La peau de Mederrick change de couleur selon son degré de fatigue. Il peut également utiliser son pouvoir pour afficher l'état de fatigue d'une autre personne. ▬ [i]Mederrick Arson[/i]
Code:
Ace • The Powerpuff Girls / Gorillaz  ▬ [i]Mederrick Arson[/i]



Dernière édition par Mederrick Arson le Dim 11 Nov - 18:54, édité 4 fois
avatar
Batman et Robin
Groupe : Civis
Messages : 121
Points RP : 220
Inscription : 16/09/2018

Re: Mederrick Arson - Voyez la vie en vert ! [DC Logan Foster]

le Jeu 8 Nov - 1:44
OMG OMG





avatar
Admin • Anémone célèbre • Cobaye
Groupe : Corporis
Messages : 2400
Points RP : 4158
Inscription : 12/02/2016

Re: Mederrick Arson - Voyez la vie en vert ! [DC Logan Foster]

le Ven 9 Nov - 16:28
Il est tellement génial ce perso! J'adooooore (et je crois qu'il y en a une qui est super contente de ton choix de prédef )

J'aurais juste une toute petite ruiquiqui remarque... suite à l'apparition de son pouvoir, comment il a vécu son changement de couleur de peau? Et comment les autres ont réagi (et réagissent encore) face à ces couleurs étranges?


● ● ●



avatar
Groupe : Corporis
Messages : 10
Points RP : 10
Inscription : 04/11/2018

Re: Mederrick Arson - Voyez la vie en vert ! [DC Logan Foster]

le Dim 11 Nov - 18:54
Elle m'a harcelé jusqu'à ce que je le prenne, elle peut être contente !

Du coup j'ai rajouté ça à l'histoire, j'espère que ça ira !

"En fait, j'ai toujours été différent. Je suis né tout vert, et si j'avais encore des souvenirs de cette époque, je vous aurai précisément décrit la gueule du personnel de l'hôpital et de mes vieux lors de l'accouchement. Du coup vous imaginez bien que j'ai été le mouton noir de l'école pendant toute ma scolarité. Enfin, plutôt le mouton vert quoi. Est-ce que ça m'a dérangé ? Est-ce que le harcèlement scolaire m'a poussé à la dépression ? Pas du tout. Moi, je me contentais de porter des vestes en cuir et de racketter ces trouducs. J'ai attiré et j'attirerais toujours l'attention, on s'y fait assez vite. Et quitte à se faire remarquer, autant bien le faire. Il pointe son visage du doigt et lève un sourcil. Ça mon pote, c'est de l'art."
avatar
Admin • Anémone célèbre • Cobaye
Groupe : Corporis
Messages : 2400
Points RP : 4158
Inscription : 12/02/2016

Re: Mederrick Arson - Voyez la vie en vert ! [DC Logan Foster]

le Dim 11 Nov - 20:38
Parfait cet ajout! Tu peux rejoindre ta harceleuse


- CONGRATS DUDE -

T'es validé ! C'est t'y pas magnifique ? C'est le moment de te jeter dans le grand bain et de commencer ton aventure sur le forum ! Pour que tu sois pas tout perdu et que tu cherches pas pendant 10 ans où tu dois aller, on te met des petits liens juste là :
> Créer ta fiche de liens
> Faire des demandes de liens
> Faire des demandes de RP
> Créer la messagerie de ton perso
> Créer ton journal intime

Je t'invite à lire ces topics importants pour ta vie sur le forum :
> Les Tasty Places
> Le Tasty Shop
> Les Tastitres

Pour pouvoir savoir tout ce qui se passe sur le fofo, on te propose de cliquer sur les petits liens ci-dessous. Tu verras, ça te mettra automatiquement des notifications quand il se passe quelque chose d'important :
> Evénements et animations du forum
> Annonces de maintenances du forum

● ● ●



Contenu sponsorisé

Re: Mederrick Arson - Voyez la vie en vert ! [DC Logan Foster]

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum