♫ ~ Voteland
Vote toutes les deux heures et tu auras un bisou de Liam. ♥
Les posteurs les plus actifs du mois
111 Messages - 18%
98 Messages - 16%
97 Messages - 16%
82 Messages - 14%
51 Messages - 8%
42 Messages - 7%
41 Messages - 7%
28 Messages - 5%
28 Messages - 5%
27 Messages - 4%

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Groupe : Corporis
Messages : 12
Points RP : 30
Inscription : 04/11/2018

Desmond Oliver - Un garçon fleuri

le Dim 4 Nov - 20:51


Desmond Oliver

24 ans ᵜᴥ 18 mars 1994 ᵜᴥ 1m77 ᵜᴥ ♂ ᵜᴥ Yeux marrons ᵜᴥ Brun ᵜᴥ Etudes principales : Anthropologie (Quatrième année)  ᵜᴥ Etudes mineures : Botanique ᵜᴥ Curieux ᵜᴥ Un poil vulgaire ᵜᴥ Franc ᵜᴥ Pas le plus malin ᵜᴥ Gentil dans le fond ᵜᴥ Peut-être un peu égocentrique ᵜᴥ Tête en l'air ᵜᴥ Incapable d'être à l'heure ᵜᴥ A l'accent londonien ᵜᴥ Étrangement débrouillard ᵜᴥ Allez, con les jours impairs

Mon pouvoir
Quota fleuri - Desmond sent la rose. Non, sans déconner, il sent littéralement la rose – enfin, de temps en temps. Quand il en a envie, quoi.
Parce qu’il peut aussi sentir la jonquille. Tout comme le muguet. Et l’arum titan, mais ça, n’en parlons pas.

Bref, en clair, son super pouvoir, c’est d’être en mesure d’émettre par les pores de sa peau quasiment n’importe quel parfum. De fleurs. Oui, uniquement de fleurs. Exit les arbres, les fruits, voire toute autre belle odeur de la nature ; il ne sait qu’imiter ce qui fleurit. Et qui est une fleur. Oui, la répétition évite la confusion.
Ce qui, en soi, n’est pas si mal. Après tout, les fleurs, ça a bel arôme, non ?



Arrêtez, ça fait des économies de parfum, tout de même. Et puis, ça lui permet parfois de sauter quelques douches sans que ça se remarque. Que des avantages, voyez ? En plus, socialement, c’est plutôt pas mal – que ce soit pour la séduction, ou… Eh bien, le reste.
Allez, d’accord, si vous insistez, un exemple : imaginons que Desmond croise un collègue qu’il n'apprécie que fort peu, et qui semble s’approcher à vive allure dans sa direction ; de plus, arborant ce fameux regard de celui qui en a beaucoup à raconter. Enfin, trop à raconter, pardon. Alors, c’est là que la génie arrive ! Paf, une émanation de fleur qui pue, et adieu la conversation chiante.
Merveilleux, pas vrai ?



Ok, c’est nul comme pouvoir. Mais tous ne naissent pas une cuillère argent dans l’ADN, hein ? Pour que ces dames et messieurs puissent avoir des capacités complètement craquées, il faut bien que de temps en temps, les quotas se remplissent, hmm ? Eh bien, le voilà, ce cher quota : il s’appelle Desmond Oliver. Le garçon qui sent la rose.
D’ailleurs, tant que nous en sommes aux plaintes, autant caser ici les limitations de cette affaire – et, pour le coup, il n’y en a pas tant.

Primo, il ne peut distiller la douce odeur que de fleurs dont il connaît le nom latin, ainsi que l’arôme.
Secundo, le parfum ne porte pas plus loin que l’original, et peut être camouflé par le vent ; ou bien étouffer jusqu’à Desmond lui-même lorsque l’endroit est clôt.
Tertio, il n’est vraiment pas terrible.

Et c’est ainsi, au grand désarroi du garçon, que s’arrête cette description. Parce qu’honnêtement, il n’y a rien à dire de plus sur ce don douteux, et qu’entre nous, vous n’en n’avez déjà plus rien à faire.
Mon histoire
Si l’on peut dire une chose sur Desmond, ce serait bien qu’il n’est pas le plus finaud des galopins. Loin de là s’en faut, même – un  gars dans la moyenne de l’intellect, si ce n’est quelques talents dans un domaine et beaucoup moins dans bien d’autres.
Bref, un type presque normal, à s’y méprendre. Qui plus est, ça n’est pas comme si son pouvoir servait la cause, ha.

M’enfin, on tergiverse. Si vous êtes là, c’est parce que vous voulez savoir qui il est, et … Eh bien, ce qu’il fait. Ou plutôt, ce qu’il a fait.
Spoiler : pas grand-chose. Oh, oui, c’est mauvaise langue de dire ça ; parce qu’après tout, il a fait quelques conneries surprenantes, tout de même. Mais dans l’ensemble, il n’est pas si intéressant, malheureusement.

Un gars né dans la belle banlieue londonienne, fruit de l’union si peu consommé d’accrocs de la City. Un garçon qui a fait sa jeunesse dans le confort et l’absence, sans se faire remarquer, que ce soit par ses camarades ou ses parents. Enfin, un type qui a déroulé l’école jusqu’à décrocher son A-Level à 18 ans passés, sans jamais déroger au circuit scolaire classique du bambin de bourges.
Ouais, en clair, Desmond a passé le plus gros de sa vie à suivre le chiant chemin que ses géniteurs lui ont tracé, sans rechigner ni discuter.

Du moins, jusqu’à ce qu’il tombe amoureux. D’une femme, voire de l’indépendance ; d’une personne, si ce n’est de la distance. Un soir d’août 2012, il l’a croisée, et les choses ont changé. Oh, elle n’a pas de nom, et n’en a pas besoin, parce qu’après trois semaines, elle l’a quitté, lassée de son innocence et de sa crédulité. En fait, ce qui a compté, c’est ce qu’elle lui a fait – elle l’a traîné hors des plans, hors de sa maison, hors de sa vie. Elle l’a fait chevaucher une vieille Honda, une Seven Fifty, et l’a baladé jusqu’aux portes de Glasgow. Là-bas, il a découvert l’errance, la débrouille, d’autres choses … Mais avant tout, il a rencontré la liberté. Celle de galérer, celle de dire merde, celle de regretter.
Oh oui, ça, ça l’a gagné. Le regret, évidemment. Parce qu’une fois cette muse évadée, il s’est retrouvé face à lui-même, perdu et désemparé. Alors, il a erré, il a cherché.

Et contre toute attente, il a trouvé. Des mois à mendier, à squatter ont fini par payer ; et seulement, il a trouvé quelque chose. Un vieux taf de nuit dans une supérette, un appartement miteux là où même les cafards ne préfèrent pas installer leurs quartiers – un rien, des emmerdes, mais un bonheur.
Bien sûr, pendant tout ce temps, sa mère a appelé, son père s’est énervé. Mais pour la première fois de sa vie d’effacé, il leur a dit leurs quatre vérités, et leur a raccroché au nez. Oh, pardon, quatre mensonges qu’il a inventés sur le coup pour faire plus viril.

Parce que oui, vous l’aurez deviné : toute cette aventure, cette escapade folle, ça n’était rien de plus qu’un caprice d’un gosse de riche, une crise d’ado à retard. Et démesurée, soit dit en passant.

Sauf que, eh bien, l’enfant roi a fini par devenir adulte. A force de petits boulots, de combines et d’huile de coude, sire Oliver a gravi les échelons de la maturité jusqu’à se prendre totalement en main. Un jour, il s’est levé, et il était ouvrier ; un soir, il s’est couché, et il avait 30 m².
Alors, seulement, une petite voix en lui s’est élevée et il a décroché le combiné. Il s’est excusé, platement, puis il est rentré.

Ah, il lui a fallu trois années, trois putain d’années. Y sont passés des exs, des emplois, des logements. S’y sont entassés des colères, des amitiés, des occasions. Et dans le fond, il a beaucoup bougé, de ville comme d’idées. Mais oublions les détails, voulez-vous ? Après tout, il apprécie les raconter de temps à autres ; ainsi, autant conserver un peu de mystère.

Bref, son retour, nous disions. Accueilli à la fois comme peste et garçon prodigue, il a récupéré un train de vie plus académique, mettant pour la première fois les pieds à l’université. Une fac moyenne, des cours barbants, une erreur de parcours – et après un an de dure lutte, il a abandonné les lettres pour quelques autres matières plus à ses mesures.
C’est-à-dire l’anthropologie.
Oui, anthropologie, point. En fait, il n’y a rien à rajouter. Ce passage de sa vie est chiant comme la pluie, alors plus vite il sera passé, mieux notre intérêt se portera.
Donc, accélérons.

Un an, deux ans, trois ans. La routine qui s’installe, et l’ennui qui revient.
Jusqu’à ce que ce jour arrive. Oh, non, pas celui où il a découvert son pouvoir – ça, il le connaît depuis si longtemps que c’en est barbant à raconter. Oui, oui, vraiment. Il sent la rose, voilà, c’est tout. Ça lui a servi lors de ses premiers entretiens d’embauches à Glasgow, et basta.
Non, je parle de celui où il est devenu major de promo, et qu’il a attiré quelques regards ; je parle de celui où un type lui a parlé Summerbridge.
En fait, je parle de celui où sa curiosité, si longtemps étouffée, est revenue, plus forte que jamais.

Alors, il a postulé. Il a révisé, travaillé, économisé. il a lutté avec ses parents, pour gagner le droit de partir encore – et à la fin, il a gagné. Oh, certes, sans l’entièreté du pécule espéré, mais pas sans rien non plus.
La suite, vous la connaissez. Sa quatrième rentrée, il l’a faite sur une île au milieu du Pacifique, en ajoutant à ses études une matière supplémentaire, spécialement choisie pour valoriser son dossier, j’ai nommé…
La botanique.

A 24 ans passés, il serait peut-être temps d’apprendre à se servir réellement de ses capacités, pas vrai ?

Oh, et j’allais oublier : histoire de subsister, il travaille parfois au Corner Coffee, de nuit. Et créche au foyer, dèche oblige. Mais ça, c’est un détail dont on se fout un peu, avouons-le.

Bref, à vous les studios.
Derrière l'écran
Pseudo : Maurice, disons
Âge : Environ 20. Mais ça change souvent
Avis sur le forum : Ça a l'air joli. Et sympa. Mais j'ai pas tout compris. Mais ça c'est parce que je suis lent.
Tu nous a connu comment ? "forum rp" sur Google, Top Sites, et paf.
Mot de la fin : J'aurais vraiment dû faire des courses hier

Code:
[b]Quota fleuri[/b] • Desmond peut émettre par les pores de sa peau le parfum des fleurs dont il connaît le nom latin ainsi que l'odeur, et ceci à distance réelle ▬ [i]Desmond Oliver[/i]
Code:
Kaburagi T. Kotetsu • Tiger & Bunny ▬ [i]Desmond Oliver[/i]



Dernière édition par Desmond Oliver le Lun 5 Nov - 23:09, édité 7 fois
avatar
Squatteur professionnel
Groupe : Tractamus
Messages : 270
Points RP : 520
Inscription : 05/09/2018

Re: Desmond Oliver - Un garçon fleuri

le Lun 5 Nov - 18:07
J'AIME BEAUCOUP LES JONQUILLES. BIENVENUE !
avatar
Admin • Anémone célèbre • Cobaye
Groupe : Corporis
Messages : 2347
Points RP : 4148
Inscription : 12/02/2016

Re: Desmond Oliver - Un garçon fleuri

le Lun 5 Nov - 18:31
Oh purée, ce pouvoir est priceless c'est vraiment bien trouvé!!

Bon courage pour le reste de ta fiche

● ● ●



avatar
Groupe : Mentis
Messages : 18
Points RP : 10
Inscription : 04/11/2018

Re: Desmond Oliver - Un garçon fleuri

le Lun 5 Nov - 18:40
Bienvenue par ici, Maurice ! J'adore le pouvoir aussi, hâte de lire la suite !
avatar
Maître des Ombres
Groupe : Mentis
Messages : 97
Points RP : 360
Inscription : 10/05/2017

Re: Desmond Oliver - Un garçon fleuri

le Lun 5 Nov - 18:48
Ton avatar je dis : OUI.

Bienvenue parmi nous ♥️
avatar
Fonda • Pro de la prose • Cobaye
Fonda • Pro de la prose • Cobaye
Groupe : Corporis
Messages : 1666
Points RP : 1510
Inscription : 17/01/2016

Re: Desmond Oliver - Un garçon fleuri

le Lun 5 Nov - 22:18
OMG Maurice. Tu me vends du rêve avec ce don
Bienvenue sur Pluton cher ami !

● ● ●

- let me heal you -From my hands to your heart, see this blue light. I can heal you, I can save you. Just trust, and don't be afraid if I'm suffering. Empathy is what defines me today.
avatar
Groupe : Corporis
Messages : 50
Points RP : 180
Inscription : 03/10/2018

Re: Desmond Oliver - Un garçon fleuri

le Mar 6 Nov - 14:13
bienvenu à toi ! Un repas facile à suivre à l'odeur lors de mes sorties nocturnes !
avatar
Admin • Anémone célèbre • Cobaye
Groupe : Corporis
Messages : 2347
Points RP : 4148
Inscription : 12/02/2016

Re: Desmond Oliver - Un garçon fleuri

le Mar 6 Nov - 15:24
J'adore tellement ta façon d'écrire, ce côté sarcastique m'a beaucoup amusé! Et puis, ta fiche est nickel, donc je valide avec plaisir


- CONGRATS DUDE -

T'es validé ! C'est t'y pas magnifique ? C'est le moment de te jeter dans le grand bain et de commencer ton aventure sur le forum ! Pour que tu sois pas tout perdu et que tu cherches pas pendant 10 ans où tu dois aller, on te met des petits liens juste là :
> Créer ta fiche de liens
> Faire des demandes de liens
> Faire des demandes de RP
> Créer la messagerie de ton perso
> Créer ton journal intime

Je t'invite à lire ces topics importants pour ta vie sur le forum :
> Les Tasty Places
> Le Tasty Shop
> Les Tastitres

Pour pouvoir savoir tout ce qui se passe sur le fofo, on te propose de cliquer sur les petits liens ci-dessous. Tu verras, ça te mettra automatiquement des notifications quand il se passe quelque chose d'important :
> Evénements et animations du forum
> Annonces de maintenances du forum

● ● ●



Contenu sponsorisé

Re: Desmond Oliver - Un garçon fleuri

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum