♫ ~ Voteland
Vote toutes les deux heures et tu auras un bisou de Liam. ♥
Les posteurs les plus actifs du mois
161 Messages - 19%
135 Messages - 16%
130 Messages - 15%
126 Messages - 15%
102 Messages - 12%
58 Messages - 7%
40 Messages - 5%
35 Messages - 4%
30 Messages - 4%
27 Messages - 3%

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Groupe : Obumbratio
Messages : 31
Points RP : 140
Inscription : 19/08/2018

Virgile de Mortchêne

le Dim 19 Aoû - 13:49


Virgile François Athénaïs de Mortchêne

18 ans ᵜᴥ 3 mai 2000 ᵜᴥ 1m76 ᵜᴥ ♂ ᵜᴥ Vert clair ᵜᴥ Blond ᵜᴥ  Architecture ᵜᴥ Sociologie, Géographie, Arts visuels ᵜᴥ Distrait ᵜᴥ Sociable ᵜᴥ Révolutionnaire ᵜᴥ Spirituel ᵜᴥ Enjoué ᵜᴥ Peu psychologue ᵜᴥ Impatient ᵜᴥ Influençable ᵜᴥ Travaillé par ses hormones ᵜᴥ Imprudent ᵜᴥ Pas très compréhensif

Mon pouvoir
Grand Horloger — Virgile jouit d’une compréhension surhumaine de l’enchaînement des causes et des conséquences. Il est capable d’initier des chaînes de causalité qui produisent des résultats incroyables, quoique strictement encadrés par les lois naturelles.

La manifestation la plus courante de son pouvoir est d’ordre mécanique. Virgile est par exemple capable de ranger un crayon à dix mètres dans un pot, en le lançant apparemment au hasard, pour que, de rebond en rebond, il atterrisse au bon endroit. Il peut faire rouler une bille depuis sa table pour qu’elle fasse tomber trois couloirs plus loin un type désagréable.

La nature précise de son pouvoir n’est pas toujours très évidente de prime abord pour ceux qui le rencontrent et qui y voient, le plus souvent, la manifestation d’une adresse surhumaine.

Virgile est théoriquement capable d’employer son pouvoir de manière plus abstraite, en se penchant par exemple sur les mécaniques sociales plutôt que les mécaniques physiques, sur l’enchaînement des événements et des actions des personnes, mais jusqu’à présent, cet aspect de ses capacités ne se manifeste que rarement, et toujours de manière involontaire.
Mon histoire

Né dans une famille de la haute aristocratie franco-savoyarde, Virgile a passé son enfance entre Paris, Turin et les différentes résidences de campagne de sa famille. Malgré les révolutions françaises et italiennes, la fortune familiale fut conservée intacte, et augmenta même considérablement, grâce aux investissements réalisés par ses ancêtres, lors de l’industrialisation européenne, dans différentes entreprises lucratives.

La jeunesse de Virgile fut donc un temps d’abondance. Il n’a jamais connu ni la privation, ni l’inquiétude des fins de mois. Eduqué à la fois par des précepteurs privés et au sein d’établissements catholiques de la capitale française, le jeune garçon a très tôt témoigné d’un goût artistique sûr et d’un intérêt pour les bâtiments. Petit déjà, il dessinait des cités fantastiques dans les marges de ses cahiers d’école.

Fils aîné de la famille de Mortchêne, Virgile était l’héritier du nom et d’un titre qui n’avait bien sûr, en France, plus aucune valeur légale. Ainsi, lorsque son père trouva la mort des suites d’un cancer de la gorge, Virgile, à l’âge de douze ans, devant le duc de Mortchêne.

Cependant, son éducation nobiliaire lui convenait peu. Il avait commencé à former des idéaux égalitaires et il se sentait à l’étroit dans l’éducation religieuse et traditionnelle qu’on s’obstinait à lui dispenser. En entrant dans l’adolescence, il sentait bourgeonner en lui des désirs pour les autres garçons qui s’accommodaient mal des préceptes moraux qu’on tentait de forcer dans son esprit.

A treize ans, Virgile embrassa l’un de ses camarades, à Paris, et, surpris par le personnel enseignant, il fut sévèrement réprimandé par le recteur jésuite de l’établissement. Malgré l’insistance de sa mère, de ses oncles et de ses éducateurs pour le convaincre de l’immoralité de la chose et de son caractère contre-nature, Virgile fut secrètement convaincu de son orientation.

Ce fut le début d’une époque troublée. Le jeune homme se réfugia dans les études et les pratiques physiques, pour canaliser l’énergie de la puberté. L’équitation, naturellement, ainsi que la course à pied, la nage et l’escalade occupaient une bonne partie de son temps libre. Il apprit, mais sans plaisir, à chasser. Pourtant, ses talents au fusil étaient remarquables.

Petit à petit, Virgile crut comprendre que certaines de ses aptitudes dépassaient ce qui revenait au commun des mortels. Ce fut une lente prise de conscience, car la frontière entre l’adresse exceptionnelle et les manifestations de son pouvoir était floue. Vers quinze ans cependant, il s’estima à peu près certain qu’il était l’un d’entre eux, mais il fit tout son possible pour dissimuler ses talents.

Sa vie devant pour lui source d’une double frustration : celle de ne pas pouvoir poursuivre librement ses désirs, dans un monde pourtant de plus en plus progressiste, et celle de ne pas pouvoir exprimer pleinement ses pouvoirs, de crainte de s’attirer à nouveau les reproches de sa famille. L’excellence académique lui parut le moyen le plus sûr d’y échapper : si ses résultats surpassaient toutes les attentes, il pourrait choisir l’université qu’il voudrait, sans doute aux Etats-Unis, loin des siens.

Souvent, sur Internet, le jeune duc s’entretenait avec des étrangers, d’autres garçons comme lui, espérait-il, avec lesquels il entamait des sortes de romances épistolaires, avant de se dérober, à chaque fois qu’ils lui proposaient de se rencontrer. Un mélange de honte et de désir contrarié avait fini par caractériser sa vie sentimentale. Bientôt, la situation lui fut impossible à supporter plus longtemps.

L’été de ses dix-sept ans, alors qu’il résidait dans l’hôtel particulier de sa famille, à Turin, l’ancienne capitale des Etats de Savoie, il rencontra dans une piscine Emilio, un garçon âgé de deux ans de plus que lui. Les deux jeunes hommes se revirent plusieurs fois, dans les jours qui suivirent. Un soir, Emilio l’embrassa. Ils passèrent la nuit ensemble.

Leur idylle se poursuivit en secret. Virgile découvrait qu’Emilio avait ses propres pouvoirs. Qu’il fréquentait une université, pour les gens comme eux, sur une île lointaine, à l’abri des regards. Virgile s’en fit une représentation tout à fait fantasmée, comme d’un paradis de liberté. Quand ils ne s’abandonnaient pas aux plaisirs de la chair, ils parlaient longtemps du futur qu’ils pourraient avoir en commun, là-bas.

Mais l’été touchait à sa fin. Virgile vivait une grande passion, mais pour Emilio, ce n’était qu’un flirt de vacances. L’italien mit un terme à leur romance et Virgile, le coeur brisé, revint à Paris pour sa dernière année de lycée. Ses projets universitaires changèrent plusieurs fois. Il avait peur de recroiser Emilio sur l’île tant vantée mais, d’autres fois, quand il brûlait d’envie d’utiliser ses pouvoirs devant tout le monde, d’exprimer librement ces possibilités fantastiques enfouies en lui, il était fermement convaincu qu’il n’y avait pas d’autres solutions pour lui.

La discussion avec sa famille fut rude. Ses oncles exigèrent de lui qu’il intégrât des classes préparatoires parisiennes, et puis une grande école. Saint-Cyr, bien sûr, eût été préférable. L’ENA peut-être. Ensuite, il lui voyait une carrière diplomatique. Ce fut la première fois que Virgile eut le courage de tirer parti de sa majorité nouvellement acquise, et de son autorité ducale. Il imposa sa décision, sans parvenir à résoudre véritablement le conflit.

C’est la fin de l’été, désormais. Bac en poche, il s’envole vers l’île tant vantée, et tant rêvée, une boule au ventre.

Derrière l'écran
Pseudo : Vel
Âge : 28 ans
Avis sur le forum : C’est tout beau, c’est tout frais, je suis tout prêt.
Tu nous a connu comment ? Un annuaire de forums RPG.
Mot de la fin : Je ne parlerai qu’en présence de mon avocat.

Code:
[b]Grand Horloger[/b] • Crée des chaînes de causalité pour obtenir des effets incroyables grâce à quelques actions bien ciblées. ▬ [i]Virgile de Mortchêne[/i]
Code:
 Mister • 1000 Words ▬ [i]Virgile de Mortchêne[/i]

avatar
Reconnu mondialement
Groupe : Mentis
Messages : 383
Points RP : 1923
Inscription : 13/02/2017

Re: Virgile de Mortchêne

le Dim 19 Aoû - 16:27
TOI !!!

Tu es mon petit frère spirituel.

Bienvenue! On va créer un club avec des nobles français, ça va être coule!
avatar
Âme d'artiste
Groupe : Civis
Messages : 99
Points RP : 510
Inscription : 30/07/2018

Re: Virgile de Mortchêne

le Dim 19 Aoû - 17:53
Un français travaillé par ses hormones, il nous faudra absolument un lien .
Bienvenue à toi, en espérant que tu te plaises parmi nous!
avatar
Groupe : Civis
Messages : 33
Points RP : 0
Inscription : 11/07/2018

Re: Virgile de Mortchêne

le Dim 19 Aoû - 18:57
Bienvenue o/
avatar
Admin • Anémone célèbre • Cobaye
Groupe : Corporis
Messages : 2419
Points RP : 4178
Inscription : 12/02/2016

Re: Virgile de Mortchêne

le Lun 20 Aoû - 10:59
Quelle douce et belle fiche

Par contre, j'ai eu envie de massacrer ce foutu Emilio

Et j'espère que tu te plairas parmi nous!!

● ● ●



avatar
Co-Fonda
Groupe : Civis
Messages : 93
Points RP : 288
Inscription : 05/06/2017

Re: Virgile de Mortchêne

le Mar 21 Aoû - 15:12

- CONGRATS DUDE -

T'es validé ! C'est t'y pas magnifique ? C'est le moment de te jeter dans le grand bain et de commencer ton aventure sur le forum ! Pour que tu sois pas tout perdu et que tu cherches pas pendant 10 ans où tu dois aller, on te met des petits liens juste là :
> Créer ta fiche de liens
> Faire des demandes de liens
> Faire des demandes de RP
> Créer la messagerie de ton perso
> Créer ton journal intime

Pour pouvoir savoir tout ce qui se passe sur le fofo, on te propose de cliquer sur les petits liens ci-dessous. Tu verras, ça te mettra automatiquement des notifications quand il se passe quelque chose d'important :
> Evénements et animations du forum
> Annonces de maintenances du forum

● ● ●
Contenu sponsorisé

Re: Virgile de Mortchêne

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum