♫ ~ Voteland
Vote toutes les deux heures et tu auras un bisou de Liam. ♥
Les posteurs les plus actifs du mois
161 Messages - 19%
135 Messages - 16%
130 Messages - 15%
126 Messages - 15%
102 Messages - 12%
58 Messages - 7%
40 Messages - 5%
35 Messages - 4%
30 Messages - 4%
27 Messages - 3%

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Groupe : Mentis
Messages : 9
Points RP : 0
Inscription : 17/07/2018

Jacob Brook #Finish !

le Mar 17 Juil - 17:44

   
   
Prénoms & Nom

   
21 ans ᵜᴥ 19 Mars ᵜᴥ 189 cm ᵜᴥ ♂ ᵜᴥ Yeux marrons ᵜᴥ Cheveux noirs ᵜᴥ  Sport ᵜᴥ Cinéma ᵜᴥ Foufou ᵜᴥ Crédule ᵜᴥ Niais ᵜᴥ Sincère ᵜᴥ Blagueur ᵜᴥ Passionné ᵜᴥ Timide dans l'intimité ᵜᴥ Très peu tactile

   
Mon pouvoir
Je suis très nul pour donner des noms. Alors donner des noms à des pouvoirs ... D'autant plus que le mien fonctionne bizarrement. En archi résumé, je suis capable de calmer et soigner les blessures physique et mentales des gens.

Sauf qu'évidemment ce n'est pas aussi simple que ça. Mon pouvoir s'active automatiquement dès que je touche quelqu'un. A partir de ce moment là, c'est comme plonger dans une piscine. Le première instant est violent et douloureux, surtout si on fait un plat.

La douleur est présente, à mesure que tes coupures et contusions disparaissent. Puis un bref instant le silence et le calme des premiers mètres sous l'eau. Tes angoisses et tes peurs disparaissent, tu te sens beaucoup plus calme. Cependant, la profondeur est infinie et je sens que je dois nager de plus en plus. La pression de la profondeur devient dur. J'ai mal à la tête, et tu as mal à la tête.

Je vois tes souvenirs, tes malheurs, tes peines, et sans trop savoir comment je commence à mettre de l'ordre dedans. Je remets les étagères en place, je passe la poussière sur tout ce bazar, un peu de glu ici et là ... L'ivresse des profondeurs va devenir de plus en plus forte quand tout à coup : Le calme. La sérénité ...

Mon pouvoir est globalement efficace mais possède tout de même ses limites et de nombreux inconvénients : Je ne peux guérir des blessures physiques ou mentales trop importantes ou sinon nous nous noierons à deux. De plus, je ne peux guérir quelqu'un de non consentant. Ce serait inutilement douloureux.

Enfin, lorsque je plonge dans ton esprit, toi aussi tu plonge dans le miens. Un cours instant, nous serons psychologiquement une seule et même personne. Aussi, le degré d'intimité dans le contact physique et la confiance de la personne jouera énormément dans la qualité des soins.

Mais sinon, c'est cool ! Tout va bien :)
Mon histoire


Vous voyez le gamin là bas ? Celui qui porte la veste en cuir de son père ? Celui qui souffle le générique de K2000 dans son kazoo ? Et beh c'est moi. Quand j'avais genre 8 ans, 8 ans et demi. Ah, et si vous avez chaud, c'est normal. Nous sommes quelque part dans la banlieue hispanique de Los Angeles, la vallée de San Fernando. A cette époque, mon père bossait dans un studio de cinéma dans le coin en temps que responsable des effets spéciaux. Faut dire qu'il est pyromancien : utiliser ses mains comme lance-flamme est autrement plus simple que de payer du C4 de spectacle. Quand à la dame en fauteuil roulant, c'est en toute logique ma mère. A ce moment là, malgré la crise économique, le métier payait pas mal et ma famille et moi vivions en dehors du besoin.

Aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours vécu dans l'ambiance des vieux films des années 80/90. La collection de film de mon père est impressionnante et ma chambre est rempli de vieux accessoires de cinéma. Ma vie à l'époque se résume à l'école et à jouer au travail de mon père. Mes ambitions étaient alors très claire. Le théâtre et le devant de la scène, très peu pour moi. Les acteurs ne sont que des connards arrogants. Dans les films, les vrai héros sont ceux dont l'affiche ne cite pas les noms ! Je serai alors cascadeur ! Ce genre de passion que tu ne peux avoir seulement en ayant déjà un pied dans le milieu, l'idée ne me serait jamais venu à l'esprit sinon !

La vie à la maison se passe bien. Mon père est aimant bien que maladroit à faire flamber tout ce qui bouge. Ma mère est très douce avec moi, même quand je fais des bêtises (et Dieu sait Ô combien j'en fais). J'ai toujours eu du mal à la voir comme quelqu'un de malade malgré ses faiblesses. Je ne comprenais pas vraiment ce qu'il se passait à l'époque. A vrai dire, je trouvais même la situation amusante. Je trouvais très drôle de raconter à mes amis que ma mère était à moitié robot et que son fauteuil pouvait rouler tout seul.

En réalité, je ne sus qu'il y avait un problème grave qu'à la première manifestation de mon pouvoir. La situation était très banale pourtant. Un simple câlin du soir. Pendant la longue étreinte de Maman, le contact de ses bras sur ma peau, il y eu soudainement comme une piqure. Une petite étincelle qui relièrent nos deux esprits. J'étais elle, et elle était moi. Nous étions nous. Et à cette instant précis, je sus que quoi qu'il arriverait, je serai impuissant ...

Ce n'est que vers le milieu de mon adolescence que j'ai vraiment réalisé ce qu'il se passait. Je connaissais la définition du cancer et les symptômes précis de la leucémie cependant, c'est en plongeant régulièrement dans son âme que je compris que tout était tracé depuis longtemps. Le traitement de la leucémie n'était pas efficace à l'époque. De plus, le poison qu'était la chimiothérapie brouillait ma capacité à tenter de la soigner correctement. Pourtant elle restait dans un calme absolu à tout instant. Alors que j'essayais de l'aider coute que coute, c'est elle qui parvenait toujours à me calmer. En un sens, j'avais l'impression que c'était elle qui contrôlait mon pouvoir et non l'inverse … La fusion de nos esprits lors de mes plongeons avait le curieux effet de me faire relativiser sur le monde qui m'entoure. Ainsi, le jour où Maman décéda fut ne paradoxalement pas si triste que ça…

- Hey Brook, c'est ton tour, fais nous un miracle !

Le coach hurla dans ma direction. Je me leva du banc de touche avec les autres attaquants. Enfilant mon casque, je me tourne vers mon équipe :

- Allez les mecs ! Il nous reste 3 minutes pour gagner ! POUR LES NIBARDS DE KATSUNIIII !

L'équipe rigola en se plaçant sur le terrain. 40 yards à parcourir, c'est chaud. Je sentais l'adrénaline du match monter. La chaleur mon équipement, la clameur du public, le regard profond du coach posé sur moi ... Mes mains tremblaient. Quelques secondes avant le coup de sifflet de la reprise. Je jeta un rapide coup d’œil sur la défense adverse. Ma ligne avant est complètement crevée, je ne peux pas en compter grand chose ... Tant pis, on joue le tout pour le tout : un bon running à l'ancienne. Je hurla mes ordres :

- POSITION ROUGE 42 ! GO !!

Coup de sifflet. L'avant se rue sur la gauche en bouclier. Je rattrape le ballon. Passe au Running Back, il galope derrière l'offensive. Pas de temps à perdre. Je profite de l'affolement pour sprinter sur la droite. Comme prévu, mes Linemens se font vite bloquer. La pression monte. Coup d'oeil au Running. Il me voit, la balle vole ... Le public hurle, le commentateur hurle ...

"... et le Quaterback Brook rattrape la balle ! Il court ! Il court ! Il passe la barre des 20 yards ! Le Connerback Brown tente un plaquage, esquivé ! 10 yards, contournement par la droite ! 5 yards ! ET C'EST LE TOUCHDOOOOOOOOOOWN !!! Encore une accélération à la Brook ! Quel flèche ce gosse ! "

Le soir tomba, quelques heures plus tard. Passé l'euphorie et la fatigue du match, j’enfilais mes rolleurs pour rentrer chez moi. J'étais de bonne humeur. La fraicheur tombante du désert commençait à me caresser le visage. La soirée se passait bien ... Soudain le téléphone vibra. Cette vibration qui sonna en moi comme un frisson glacial ... Le genre de frisson dont nous savons la signification d’instinct ... Le portable sonna mais je ne pu décrocher. Finalement, après un long soupir, je pris lentement la direction de l’hôpital.

L'odeur du désinfectant m'emplit les narines. Le temps d'un soupir, je me dirigea vers la chambre de Maman … Papa était devant, l'air grave. Il eu un maigre sourire en me voyant. Posant une main sur mon épaule couverte, je senti son corps bruler d'impuissance. Pas besoin d'entrer dans son esprit pour comprendre à quel point il était triste et frustré. J'entrais avec lui dans la pièce. Son médecin était là. Quelques membres de la famille aussi … D'un air faussement enjoué et rassurant, je saluais tout le monde. Enfin je m'approchais de Maman. Allongé sur son lit, elle me souriait. Difficilement, je tentais de lui sourire. M’asseyant à son chevet, elle me tendit d'instinct sa main.

Je pris une longue inspiration. J'étais entré en elle un million de fois. Cependant, ce plongeon sera le dernier. Essayant d'être impassible, j’ôtai le gant de ma main et joignis mes doigts aux siens. Le plongeon fut propre, sans éclaboussure. Je sentit le frisson de la douleur, la douleur du cancer, la douleur de la chimiothérapie … Rapidement, je passa outre et nagea plus profondément. Soudain, je sentit ses pensées arriver. J'avais mal, mais je me sentais bien. Ses pensées se mélangeaient aux miennes, doucement. Je n'avais plus peur, car je savais que j'avais bien vécu. Mon esprit se calmait et la fusion de nos personnalités opéra un cours instant.

Je me voyais, je voyais ma naissance, je voyais mes premiers pas … Oh ! Je viens de remporter la finale inter lycée ? Oui … Je viens de la gagner. L'équipe fut fantastique. Je voyais mon mari jouer avec mon enfant. Je les regardais jouer au super-héros … Le coach m'a parlé à la fin du match, je vais obtenir une bourse d'étude. Je suis si contente ! Je suis assise dans mon fauteuil, je lui lis une histoire. Je sens qu'il a peur, qu'il a peur de son pouvoir. Mais tout va bien, je suis là pour l'aider. Oui, je m'en souvient, c'est grâce à Maman que je sais maitriser mon pouvoir à la perfection. Merci d'avoir été là pour moi. Non … La formulation est inexacte … Tu ES là, tu es moi. Je suis toi. Je sens ta main se refroidir. Mais c'est normal. Tout va bien se finir. Je serais toujours en vie désormais. Je serais toujours nous … Je sens pourtant ta voix s'éteindre, s'atténuer … Mais je n'ai pas peur, je n'ai plus peur. Tout va bien … Tu VAS bien …

Ses doigts tombèrent peu à peu. Sa main lâcha la mienne. Et soudain le silence … Sa main tomba doucement sur le lit. Ses yeux se fermèrent. Je pleurais. Putain, qu'est ce que je pleurais ! Mais ce moment fut très étrange. La connexion n'était plus, mais je la sentais ! Je la sentais en moi … Elle était encore en vie … Non, j'étais en vie. Nous étions en vie. Comme si nous âmes s'étaient mélangées à jamais. Je n'entendais plus sa voix mais pourtant je savais qu'elle était là … Et elle m'aimait. Je sentais son amour dans tout mon être, dans toutes les cellules de mon corps ...

Papa pleurait beaucoup depuis. Je ne crois pas qu'il est vraiment compris ce qu'il c'était passé. Quoi que moi non plus … L'enterrement eu lieu quelques jours après. C'était une belle cérémonie. Rapidement, mon père voulu vendre la maison et déménager pour passer à autre chose. Sans réel attache à ce lieu, je le laissa faire. J'obtins mon diplôme à la fin de cette année là et malgré des résultats limites, grâce à ma bourse d'étude et mes contacts dans le milieu du sport, je pu choisir l'école de mon choix.

J'ai rapidement retrouvé ma joie de vivre, mon deuil ne dura pas très longtemps, sans surprise. Ma vie se résume désormais à la fac et au sport à Summerbridge … Depuis cette expérience, je me sens désormais plus fort, plus confiant. Ne vous méprenez pas, je suis toujours incapable de correctement expliquer ce qui a bien pu se passer ce soir là … Peut être que je suis dans le dénis ou que sais-je … Mais il n’empêche que je n'ai jamais plus ressenti la solitude depuis ...

Derrière l'écran
Pseudo : Je suis l'Alpha et l'Oméga, je suis celui qui deviendra ton pire cauchemar ...
   Âge : Attends, je regarde ma montre
   Avis sur le forum : Roarf ... Les avis c'est comme les anus, qu'ils aillent tous se faire en..... Ah ! On me dit que ce n'est pas la bonne expression. Bah du coup je dirais que le look me parait très sympa et les gens cools :)
   Tu nous a connu comment ? Heeuuu, top-site je crois .... Ou alors j'ai navigué de partenaire en partenaire, je sais plus :3
   Mot de la fin : Vous savez, moi je ne crois pas qu’il y ait de bonne ou de mauvaise manière de donner un mot de fin. Moi, si je devais résumer ma fiche perso aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres. Des pseudos inconnus qui m’ont tendu le clavier, peut-être à un moment où je ne pouvais pas, où j’étais seul chez moi. Et c’est assez curieux de se dire que les forums, les RPs forgent une histoire sympa ... Parce que quand on a le goût de l'écriture, quand on a le goût de l'écriture bien faite, le beau mot, parfois on ne trouve pas l’interlocuteur en face je dirais, le miroir qui vous aide à écrire. Alors ça n’est pas mon cas, comme je disais là, puisque moi au contraire, j’ai pu : et je dis merci aux forums, je leur dis merci, je chante les forums, je danse les forums ... je ne suis qu’amour ! Et finalement, quand beaucoup de gens aujourd’hui me disent « Mais comment fais-tu pour avoir ce goût du RP ? », et bien je leur réponds très simplement, je leur dis que c’est ce goût du RP, ce goût donc qui m’a poussé aujourd’hui à entreprendre une construction symbolique, mais demain qui sait ? Peut-être simplement à me mettre au service de la communauté, à faire le don, le don de soi...  

   
Code:
[b]Soin des âmes[/b] • En mélangeant un cours instant nos personnalité, les blessures physiques et psychiques guérissent petit à petit ▬ [i]Jacob Brook[/i]
   
Code:
Ikki Minami • Air gear ▬ [i]Jacob Brook[/i]
   

   


Dernière édition par Jacob Brook le Jeu 19 Juil - 14:56, édité 7 fois
Invité
Invité

Re: Jacob Brook #Finish !

le Mar 17 Juil - 18:53
IKKIIIIII. Ton pouvoir gère. ** Héhé, un lien avec Laël va s'imposer (j'ai pris Agito/Akito/Lind d'Air Gear pour Lala).

BIENVENUE ICI SWEETIE. /O/

Hâte d'en lire plus sur toi. *Q*'
avatar
Groupe : Mentis
Messages : 9
Points RP : 0
Inscription : 17/07/2018

Re: Jacob Brook #Finish !

le Mar 17 Juil - 22:37
Cool ! Déjà des liens :3 ! Va falloir que je grouille de finir alors ^^
avatar
Groupe : Hominum
Messages : 76
Points RP : 220
Inscription : 26/06/2018

Re: Jacob Brook #Finish !

le Mar 17 Juil - 23:03
Bienvenue

A la lecture de ses traits de caractère, Jacob a l'air trop adorable dans sa niaiserie
avatar
Admin • Anémone célèbre • Cobaye
Groupe : Corporis
Messages : 2419
Points RP : 4178
Inscription : 12/02/2016

Re: Jacob Brook #Finish !

le Mer 18 Juil - 9:31
Bienvenue petit foufou!

J'espère que tu te plairas parmi nous :))

● ● ●



avatar
Groupe : Mentis
Messages : 9
Points RP : 0
Inscription : 17/07/2018

Re: Jacob Brook #Finish !

le Jeu 19 Juil - 14:15
Merci pour votre accueil :) J'ai hâte de RP avec vous ^^ !

Du coup je vais de ce pas signer le règlement et annoncer que j'ai terminer d'écrire ma fiche !
avatar
Groupe : Civis
Messages : 729
Points RP : 2379
Inscription : 12/02/2017

Re: Jacob Brook #Finish !

le Sam 21 Juil - 14:07

- CONGRATS DUDE -

T'es validé ! C'est t'y pas magnifique ? C'est le moment de te jeter dans le grand bain et de commencer ton aventure sur le forum ! Pour que tu sois pas tout perdu et que tu cherches pas pendant 10 ans où tu dois aller, on te met des petits liens juste là :
> Créer ta fiche de liens
> Faire des demandes de liens
> Faire des demandes de RP
> Créer la messagerie de ton perso
> Créer ton journal intime

Pour pouvoir savoir tout ce qui se passe sur le fofo, on te propose de cliquer sur les petits liens ci-dessous. Tu verras, ça te mettra automatiquement des notifications quand il se passe quelque chose d'important :
> Evénements et animations du forum
> Annonces de maintenances du forum

● ● ●



T'as envie d'un prédef de la mort qui tue? C'est par ici que ça se passe!:
Contenu sponsorisé

Re: Jacob Brook #Finish !

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum