♫ ~ Voteland
Vote toutes les deux heures et tu auras un bisou de Liam. ♥
Les posteurs les plus actifs du mois
152 Messages - 19%
126 Messages - 16%
118 Messages - 15%
116 Messages - 15%
94 Messages - 12%
56 Messages - 7%
36 Messages - 5%
31 Messages - 4%
29 Messages - 4%
25 Messages - 3%

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Groupe : Obumbratio
Messages : 18
Points RP : 40
Inscription : 16/07/2018

Nataly Urbossa Tesla - Les mots sont une force, les phrases un pouvoir [////} 100%

le Mar 17 Juil - 0:14


Nataly Urbossa Tesla

19 ans ᵜᴥ 10 juillet 1999 ᵜᴥ 163 cm ᵜᴥ ♀ ᵜᴥ Yeux Marron ᵜᴥ Rousse ᵜᴥ Étudie le Cinéma ᵜᴥ S'intéresse à la Religion et la Physique ᵜᴥ Solitaire ᵜᴥ Courageuse ᵜᴥ Franche ᵜᴥ Taquine ᵜᴥ Impertinente ᵜᴥ Juste ᵜᴥ Incertaine ᵜᴥ Râleuse ᵜᴥ Abnégatrice ᵜᴥ Revencharde ᵜᴥ Persévérante

Mon Pouvoir
Le Langage, comme Nataly préfère l'appeler, ne peut s'utiliser à la légère. D'ailleurs, Nataly préfère ne pas l'utiliser. En fait, elle prèfere quand on la prend pour une lambda. Le Langage, il donne une force aux mots. La Force. C'est l'amplitude que va prendre la Prophétie, c'est pourquoi Nataly aime à s'appeler "la Prophétesse". Plus une Prophétie est forte, plus la Réalité se déformera pour que celle-ci s'accomplisse. Pour donner de la Force, Nataly doit y mettre de la Volonté. La Volonté, Nataly ne l'explique pas parce qu'elle n'y connait rien en neurosciences. C'est comme une endurance mentale, qui l'épuise et sape ses forces quand elle en manque. Quand une Prophétie déforme par trop la Réalité, en défiant les probabilités par exemple, Nataly se met à saigner du nez, avoir des vertiges ou des maux de tête. Mais ce n'est pas suffisant. Encore faut-il prononcer les bons mots. Parce que faire une prophétie, ce n'est pas comme faire une crème aux oeufs. Il faut trouver les bons mots, dans le bon ordre. Nataly l'appelle l'Inspiration. Alors, si Nataly prononce avec Inspiration les bons mots, en y mettant suffisamment de Volonté, le Langage donne la Force aux mots pour les rendre Prophétiques et la Réalité se plie pour accomplir la Prophétie. Une fois, Nataly l'a essayé. Elle ne connaissait ni les limites, ni les conditions. Alors, comme Inspirée, elle a prononcé les mots avec beaucoup de Volonté. "Unifiés dans la douleur, mon malheur sera le tien tant que le mal guidera ta main". La bouche pleine de sang, le garçon qui la frappait s'est retrouvé à se rouler au sol, brisé des afflictions qu'il avait imposé à Nataly. La tête de Nataly s'est mise à tourner, son nez à couler d'un sang acre, sa Volonté s'enfuyant comme le vent dans les plaines. Elle a sombré, malmenée par l'énergie essentielle au travestissement de la Réalité. Car heureusement, le Langage nécessite énormément de Volonté, proportionnellement à la violence qui est faite à la Réalité pour réaliser la susnommée Prophétie. Néanmoins, Nataly reste méfiante. Si les Prophéties sont hypothétiquement sans limites, Nataly ne sait ni quand, ni comment elles s'accompliront. A fortiori, Nataly se met à saigner du nez en prophétisant une victoire au loto. Alors elle prèfère utiliser ses poings ou ses piques, car le Langage tue. Chaque Prophétie la brûle à petit feu et un jour, par inadvertance, Nataly pourrait prononcer des mots trop puissants pour elle. Mourir avant d'avoir prophétisé... Alors Nataly use du Langage sur du concret, une personne à la fois, sans déformer le passé, sans travestir l'espace. Simplement en annoncant des futurs. Sans jamais savoir si la Prophétie s'accomplira dans dix secondes ou cent ans. Sans jamais être sûre qui la Prophétie vise. Une personne à la fois, sans forcer la Réalité au-delà du Probable. Car comme elle l'a appris, "Les mots sont une force, les phrases un pouvoir !"
Mon histoire
Quand on s'appelle Tesla, on a à respecter certains critères. D'abord, on doit être de taille moyenne, de préférence, plus de trente centimètres sous la barre des deux mètres, avoir une corpulence svelte et une poitrine peu fournie. On évite les fioritures comme les tatouages ou les piercings mais on hésite pas à changer de couleurs de cheveux, qu'on gardera longs, si on a eu la chance de naître et de grandir rousse. On essaye d'avoir les yeux verts, sinon on se rabat sur le marron ambré. On a un joli minois et de grands yeux de biches, un côté rebelle et des traits fins. Par nécessité, des mains aux doigts longs, des poignets si fins qu'ils semblent trop fragiles et des cuisses charnues pour faire envie aux copines. On s'habille ample en haut, court en bas, et on hésite pas à avoir quelques tâches de rousseurs à des endroits qui ravissent les garçons. Pour maintenir le tout, on fait un peu de sport, mais pas trop, parce que les formes ont tendance à s'aplanir à force de trop d'exercice.

Si on a la chance de se prénommer Nataly, c'est déjà qu'on est une petite originale. Qui irait mettre un "y" à la fin d'un prénom aussi ennuyeux ? On pourra toujours accuser le coup et rejeter la faute sur le dos des parents, mais après tant d'années à le porter, on doit bien reconaître un côté complice qu'il faut assumer. Naturellement néfaste, la facheuse tendance à nouer des liens avec les gens sur la base de relations malsaines sera notre crédo. On appréciera de provoquer nos concitoyens, les titiller, les emmerder avec toujours plus d'efficacité et d'ingéniosité. Cela implique un mauvais caractère, tendance à la mauvaise foi, la dûperie et la sournoiserie allant parfois jusqu'à l'infamie. Pour cela, on usera de qualités comme de défauts : la patience et l'absence de stress nous aideront à nous délecter du spectacle de nos consorts s'arrachant les cheveux alors que l'impertinence et la spontanéité nous pousseront à commettre des larçins verbaux qui émoustilleront les plus impassibles. Malgré cela, une louche d'humour et un manque total de foi en l'Homme ne nous aideront pas à parfaire nos amitiés, ce qui ne nous empêchera pas de détester l'injustice et de ne jamais douter de la nécessité de se ranger du côté des opprimés. Un grand coeur couvert de glace qui ne demande qu'à vous briser, mais qui vous laissera peut-être une ouverture entre deux flocons.


Quand on a la chance d'être Nataly Tesla, on finit son assiette sans rechigner. Des milliers d'enfants dans le monde n'ont pas la joie, eux, d'avoir chaque soir une conserve réchauffée au micro-onde et servie dans les assiettes sales et mouchetés de l'orphelinat au son des cris, des piaillements et des informations nationales qui passent sur un vieil écran cathodique en noir et blanc. Des milliers d'entre eux n'ont pas la chance d'avoir survécu à trois tentatives d'avortement échoués et d'être adpoté par neuf familles différentes, toutes revenues sur leurs choix avec un record notable de six semaines pour la dernière en date. Mais Nataly Tesla, elle ne finit pas son asssiette, car ce soir, elle a décidé qu'elle ne finirait plus son assiette. Elle envoie au diable les enfants qui "meurent de faim au Saël" et elle glisse ses raviolis froids et gluants dans les poches de la veste de son voisin de table. Nataly Tesla, elle n'est pas chanceuse. Mais elle n'est pas malheureuse non plus car ce soir, elle aura le plaisir de voir s'accomplir une vengeance qui lui tient à coeur. Les raviolis froids de Nataly, c'est Madame Turin qui les retrouvera ce soir à l'heure du coucher et c'est le petit Nikolaï qui se fera flageller, probablement une dizaine de coups, parce qu'il a volé de la nourriture en cuisine. Les autres enfants se moqueront de lui et cela lui apprendra à ne plus forcer Nataly à leur montrer ses tâches de rousseur devant lui et ses deux copains.

Quand on a le privilège d'atteindre ses quinze ans, on laisse les garçons mettre de la boue dans nos cheveux sans se plaindre. Des milliers de rousses dans le monde subissent des sévices bien pires et n'oseraient s'en lamenter car elles savent après tout la chance qu'elles ont d'être encore en vie. Des milliers d'entre elles n'ont pas la force de Nataly et finissent, à force de brimades et de tortures, par s'ôter la vie et devenir par la même des matyrs et des victimes, tristes et abandonnées. Mais Nataly Tesla, elle ne se laisse pas faire, car aujourd'hui, elle a décidé que les garçons n'avaient aucun droit sur elle mais qu'elle, en revanche, avait un sérieux pouvoir sur eux. Nataly, elle est jolie, et quand elle glisse à l'oreille des garçons des secrets sur ses taches de rousseur, ils s'emballent et deviennent tout à coup plus ouverts aux propositions. Quand Nataly a proposé à Andreï de coucher avec elle dans le gymnase après les cours, elle savait que son plan allait fonctionner. C'est donc munie d'une caméra et d'un seau de lisier qu'elle s'est rendue sur le lieu du rendez-vous, et aujourd'hui encore, son exploit est visible sur le Net à qui sait chercher. Andreï l'a très mal prit – les garçons supportent mal l'humilitaion – et Nataly s'est faite tabasser par trois de ses copains quatre jours après l'incident. Mais elle est contente, Nataly Tesla, et elle sourit en touchant ses bleus violacés qui virent au brun sombre parce que maintenant, tous le monde sait qu'on ne provoque pas la jeune femme sans représailles.

Quand on rencontre une jolie fille, on la regarde, on s'émerveille et puis on frisonne un peu. On rougit quand on croise son regard, on bafouille quand on veut lui adresser la parole, on lui donne une chance de nous approcher mais on craint de la voir venir. En tout cas, c'est ainsi que ça s'est passé pour Nataly. Parce qu'en fait, même s'il lui est arrivé de fantasmer en douce sous les draps sur le corps d'éphèbe d'un athlète olympique, un matin, Nataly s'est rendu compte qu'en y repensant, c'est peut-être plus sur sa compagne que s'est éveillée sa libido. Elle n'irait pas jusqu'à le croire, mais elle pense qu'elle aime les filles un peu garçons, un peu coincées, un peu différentes d'elle. Mais au fond, c'est son secret. Personne ne sait, à part celle, un jour où sa fougue l'a emporté sur sa raison, qu'elle a embrassé sur la bouche, lèvres humides et chaudes, au goût des caramels qu'elles avaient mangé ensemble sur le péron de l'orphelinat.

Quand on est différent, le monde entier nous semble hostile. Comme l'étendue sauvage de contrées lointaines, où se cache derrière chaque motte de terre un danger imminent. Les mots, se sont les amies de Nataly. Ils frappent plus fort qu'un coup de poing dans les côtes, ils caressent aussi doucement qu'une main dans les cheveux. De fait, quand un matin, Nataly s'est réveillée avec des mots pleins la bouches, qui débordaient d'une autorité péremptoire, elle n'a pas su quoi faire. C'était peut-être la fois de trop que le boulanger regardait sa poitrine trop petite avec cet oeil libidineux que lui seul sait faire. C'était peut-être stupide d'y mettre autant de Volonté, en sentant la chaleur gonfler dans son ventre. Elle ne pensait pas y octrôyer autant de force, Nataly, quand elle a prononcé les mots du Langage pour la première fois "Si tu veux mater, tu dois raquer !", a-t-elle déclaré. Maintenant, chaque fois que le boulanger veut la regarder, il doit la payer. Irrémédiablement. Il se sent le besoin de lui verser de l'argent. Du coup, Nataly n'y va plu, à cette boulangerie. Du coup, Nataly surveille ses mots. Elle ne veut pas utiliser la force du Langage.

Nataly Tesla, c'est une emmerdeuse. Elle est rancunière et mauvaise, intelligente et machiavélique. Nataly quand elle y pense, a eu l'enfance qu'elle méritait. Elle se connaît mais s'évite, se cherche mais s'égare, elle se veut libre, elle se veut forte. Nataly, c'est trois langues parlées pour quitter son pays détesté. Nataly, c'est deux orientations sexuelles pour revendiquer sa liberté. Nataly, c'est un voyage à Summerbridge pour s'offrir une seconde chance. Comme elle n'avait pas d'argent, Nataly, elle a dit "Si tu joues au Loto, tu gagneras le gros lot". Elle a gagné. Du coup, elle ne joue plus au loto, Nataly. On l'aime ou on la hait, Nataly. Mais rarement on l'oublie.
Derrière l'écran
Pseudo : Meian'Jin
Âge : LVL 25
Avis sur le forum : Design aguicheur, mais c'est pour ça qu'on clique ;)
Tu nous a connu comment ? Quand on vous dit que c'est important de voter dans les TopSites !
Mot de la fin : Je veux "I've got you babe" de Sonny & Cher dans ma tête tous les matins ! Oh wait...

Code:
[b]Le Langage[/b] • Prophétise les bons mots prononcés avec une forte Volonté, les rendant immuables et péremptoires ▬ [i]Nataly Urbossa Tesla[/i]
Code:
Sakura Kyouko• Puella Magi Madoka Magica ▬ [i]Nataly Urbossa Tesla[/i]



Dernière édition par Nataly U. Tesla le Jeu 19 Juil - 22:07, édité 5 fois
Invité
Invité

Re: Nataly Urbossa Tesla - Les mots sont une force, les phrases un pouvoir [////} 100%

le Mar 17 Juil - 10:03
Dear God, ce pouvoir est génial. ** La phrase de fin me rappelle un passage du Pacte des Marchombres. "Les mots sont des armes, Jorune, des armes que tu utilises de façon pitoyable." BREF. J'adore ce pouvoir et le caractère de ta persotte, et ton pseudo aussi je dois je l'avouer. ** ET TON HISTOIRE EST GOOD AUSSI. *\O/*'

Bienvenue ici honey. *Q*'

Hâte d'en lire plus sur toi. **
avatar
Animateur
Groupe : Civis
Messages : 76
Points RP : 150
Inscription : 04/07/2018

Re: Nataly Urbossa Tesla - Les mots sont une force, les phrases un pouvoir [////} 100%

le Mar 17 Juil - 11:04
Bienvenue à toi :) Ton personnage à l'air d'être haut en couleur. J'ai hâte de la voir débarquer sur l'Ile.

● ● ●
Ils m'aimeront pour ce qui me détruit. Le glaive dans mes rêves. La poussière de mes pensées. La maladie qui se propage dans les plis de mon esprit.
Génie Caractériel cynique amer décadent et  Vous m'adorez pour ça.
avatar
Groupe : Obumbratio
Messages : 18
Points RP : 40
Inscription : 16/07/2018

Re: Nataly Urbossa Tesla - Les mots sont une force, les phrases un pouvoir [////} 100%

le Mar 17 Juil - 12:33
Dear Lord ! Aarash, merci beaucoup à toi ! Évidemment, tu as parfaitement raison, cette phrase est bel et bien celle qui inspira cette occurence ! Je me réjouis d'avoir à portée de main des adeptes de feu M. Bottero ! Je rougis de ton impatience o°__°o

Merci de ton attention Ulrich ! Nataly est aussi terne que colorée, vive qu'amorphe, sensible que froide. Elle vit parfois au-delà de mes mots !
Invité
Invité

Re: Nataly Urbossa Tesla - Les mots sont une force, les phrases un pouvoir [////} 100%

le Mar 17 Juil - 18:57
Je suis content de voir que je ne suis pas le seul ici à le connaître et l'apprécier. ** (ici le compte principal 8D) Je vais te réserver un lien avec Mai. Et un rp. Quand j'en aurais moins. /out

Hâte de te voir validée et d'en lire plus sur toi. **
(et n'oublies pas de signaler ta fiche comme finie /o/) (oui, j'ai vraiment hâte de te voir validée /out)
avatar
Groupe : Obumbratio
Messages : 18
Points RP : 40
Inscription : 16/07/2018

Re: Nataly Urbossa Tesla - Les mots sont une force, les phrases un pouvoir [////} 100%

le Mar 17 Juil - 20:01
Héhé ! Bottero, où la source d'inspiration de la littérature fantastique jeunesse française ! On ne peut qu'aimer ses univers, ses références, sa passion !
J'ai précisé qu'elle est terminé en description du titre. Reste à voir qui à l'oeil pour le détail !
avatar
Groupe : Civis
Messages : 729
Points RP : 2379
Inscription : 12/02/2017

Re: Nataly Urbossa Tesla - Les mots sont une force, les phrases un pouvoir [////} 100%

le Mar 17 Juil - 20:06
Bienvenue jolie!

Même si tu l'as indiqué que ta description il faut tout de même que tu nous le signale ici et surtout que il faut que tu ailles signer le règlement sans quoi ta fiche ne pourra pas être corriger, ce serait bien dommage!

● ● ●



T'as envie d'un prédef de la mort qui tue? C'est par ici que ça se passe!:
avatar
Groupe : Obumbratio
Messages : 18
Points RP : 40
Inscription : 16/07/2018

Re: Nataly Urbossa Tesla - Les mots sont une force, les phrases un pouvoir [////} 100%

le Mar 17 Juil - 20:10
Merci du coup de pouce ;)

J'ai lu le Règlement en entier (avant même de m'inscrire, question de principe, j'aime bien savoir ce que je signe avant de signer) et j'admets avoir tout à fait oublié la signature. Je vais de ce pas rectifier
avatar
Groupe : Civis
Messages : 729
Points RP : 2379
Inscription : 12/02/2017

Re: Nataly Urbossa Tesla - Les mots sont une force, les phrases un pouvoir [////} 100%

le Mar 17 Juil - 20:49
Passons aux chose sérieuses!

Concernant le début de ta fiche il faut que tu enlèves le signe masculin.

Pour le pouvoir, il va falloir me donner plus de détail car là ça reste très abstrait et sans limite comme si les paroles de Nataly étaient des paroles divines. Il faut que tu concrétise se pouvoir et que tu lui donne des limites : est-ce qu’il joue sur le temps (futur, passé) , sur les émotions des autre, sur leur action. A combien de personnes en même temps fait-il effet, quel est sa durée ? autant de questions qui aideront à mieux comprendre ton pouvoir car la je dois t’avouer que ça reste très vague.

Sur l’histoire je n’ai rien à dire ! C’est parfait ! Je suis complètement fan de ta narration si particulière !

Du coup je te laisse corrigé le pouvoir afin de lui donner plus de profondeur et surtout plus d’info et ce sera nickel ! Bon courage et si tu as des questions surtout n’hésite pas !

● ● ●



T'as envie d'un prédef de la mort qui tue? C'est par ici que ça se passe!:
avatar
Groupe : Obumbratio
Messages : 18
Points RP : 40
Inscription : 16/07/2018

Re: Nataly Urbossa Tesla - Les mots sont une force, les phrases un pouvoir [////} 100%

le Mer 18 Juil - 3:25
J'ai étayé mes propos. Comme présenté, le Langage influe sur la Réalité avec un grand R. Sur les quatre dimensions. Il nécessite d'être prononcé avec les bons mots (l'Inspiration), avec l'énergie nécessaire (la Volonté) pour que les mots deviennent puissants (la Force) et se réalisent (la Prophétie).

De fait, ce ne sont pas tous les mots qu'elle prononce, mais seulement ceux qui suivent ce schéma précis. Pour ainsi dire, si les mots répondent à ces conditions, ils deviennent une Prophétie qui se réalisera.

Exemple : "Lorsque le ciel d'azur sombrera saphir, sans retenu s'abattra sur toi un sommeil sans fin" -> Au coucher du soleil, tu es bon pour la malédiction d'Aurore (la Belle au Bois dormant)

Mais si Nataly avait assez de Volonté et de Force et qu'elle était suffisamment Inspirée, elle pourrait Prophétiser par exemple "Court est le souffle des hommes sur terre, profond dans les mers" et alors tous les hommes se verraient affublés de branchies et dans la nécessité de respirer sous l'eau. Mais on supposera qu'elle mourrait avant de pouvoir prononcer une telle Prophétie au vue de sa maîtrise actuelle.
Contenu sponsorisé

Re: Nataly Urbossa Tesla - Les mots sont une force, les phrases un pouvoir [////} 100%

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum