Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Corporis
Messages : 16
Points RP : 0
Inscription : 05/04/2018

Miraï I. Fujita - you can't escape the pain.

le Jeu 5 Avr - 19:00


Miraï Ikki Fujita

22 ans ᵜᴥ sans doute né en décembre ᵜᴥ 1m81 ᵜᴥ homme ᵜᴥ yeux marrons || lentilles violettes  ᵜᴥ cheveux bruns || teinture violette ᵜᴥ  Psychologie ᵜᴥ sociologie ᵜᴥ blasé ᵜᴥ fumeur ᵜᴥ violent quand on l'emmerde ᵜᴥ gros fumeur ᵜᴥ je m'en foutiste ᵜᴥ démon ᵜᴥ très gros fumeur ᵜᴥ loup solitaire ᵜᴥ gourmand ᵜᴥ enorme fumeur ᵜᴥ loyal

Mon pouvoir
Mirai à un pouvoir simple à comprendre : la régénération cellulaire. En gros, ses cellules se régénèrent toutes seules et relativement rapidement selon la gravité de la blessure. Si c'est tout un membre qui doit repousser ça sera plus long qu'une simple coupure. Mais ce qui rend Mirai différent des autres possesseurs de ce don c'est que, étant petit, il s'est infligé de multiples blessures afin d'atteindre les limites de son don. Il n'y est toujours pas parvenu mais ses expériences l'ont rendu insensible à la douleur. Il ne sait pas si cela vient du fait qu'il s'y soit habitué ou bien si les cellules qui se régénère se modifient et évoluent ou tout simplement de son pouvoir lui-même, mais il compte bien le découvrir.
 
Il  n’est pas immortel, il finira bien par mourir un jour ou l'autre, mais techniquement il ne peut pas mourir en combattant. Enfin j'en sais rien. J'imagine que si on lui tranche la tête ou si on lui enlève le cœur il mourra.

Mirai n'a absolument aucun contrôle sur son don, il ne peut ni ralentir ni accélérer, ni stopper la régénération de ses cellules. Ce qui peut lui poser quelques problèmes lors dune prise de sang par exemple. Si l'aiguille reste un petit peut trop longtemps dans son corps, elle sera intégrer a la chaire et il faudra donc mutiler Mirai pour la sortir. Ça lui est déjà arrivé plusieurs fois de devoir rouvrir des blessures qu'il s'était fait parce que des corps étrangers étaient resté sous sa peau.


Mon histoire
Mirai est quelqu'un de blasé qui n'aime pas les gens. Cette phrase pourrait se suffire à elle même pour le décrire et le connaitre mais je vais quand même approfondir un peu la chose. Mirai est un loup solitaire, il ne vous aime pas et ne vous demande pas de l'aimer, il est très bien seul. Rai c'est le gars qui se fou au fond de la classe et qui observe les autres. Qui en apprend petit à petit sur eux en se faisant oublier.

Mais Mirai c'est aussi un loup agressif qui n'hésitera pas à vous sauter à la gorge si vous le faites chier. Parce que Mirai est violent. Mais il ne faut pas lui en vouloir. Il ne va pas forcément très bien dans sa tête, il a eu une enfance difficile... Le pauvre. Haha, quelles idioties. Mais... c'est que vous auriez aimé entendre pas vrai ? Mais non. Mirai est comme ça parce qu'il est Mirai et cela n'a aucun rapport avec une quelconque "enfance difficile". Il est comme ça parce qu'il aime voir les gens souffrir, qu'il soit, ou non, à l'origine de cette souffrance. Pour lui c'est comme une boule de glace de votre parfum préféré, il se délecte de la souffrance d'autrui et, pire que tout, ça l’amuse. Oui, ça l’amuse de vous voir essayer de sortir de cette souffrance que vous ressentez. Et ça l'amuse d'autant plus que vous ne semblez pas savoir que cette souffrance provient souvent de votre propre existence.

Mais il sait aussi reconnaître plus fort que lui et peut se montrer très loyal envers celui qui a gagné son respect. Mais ce n'est pas si facile que ce que vous pensez de l'avoir dans votre camp. Avant qu'il vienne vous voir, vous ne saurez même pas qu'il s'est intéressé à vous.
Rai est, sans le savoir, un loup qui cherche son chef de meute.

Mirai ne sait pas qui il est. Pas plus qu'il ne sait qui sont ses parents ni où il est né. Sas doute au japon vu que c'est là qu'il a fini. Mais ça Mirai s'en fou. Il n'a pas de famille, il n'a pas d'amis, il est seul. Et ça lui convient parfaitement. A l’orphelinat déjà il dénigrait les autres. Par jalousie d'abord, par amusement ensuite. Mirai à très vite compris que la jalousie ne lui servirait à rien dans la vie alors il a vite balayé ce sentiment. Et il a aussi très vite compris que faire souffrir les autres était relativement simple mais également extrêmement amusant. C'est là bas qu'il à commencé à observer les autres, à apprendre leurs peurs, à se délecter de leur douleur.

C'est aussi là bas qu'il a remarqué qu'il était différent. Lors des visites médicales pour les vaccins, il n’avait pas besoin du pansement que lui posait l'infirmière, car il ne saignait déjà plus et sa chair s'était déjà refermée. Lorsqu'il se battait, ses écorchures disparaissait dix fois plus vite que celles ses adversaires. Un jour, il a voulu tenter quelque chose. Alors il à prit un couteau dans le réfectoire et s'est enfermé dans les toilettes. Il y a fait couler du sang, beaucoup de sang. Mais quelques minutes après il n'y avait plus aucune trace d'une quelconque blessure. Alors il a multiplié les expériences sur son propre corps pour voir jusqu’où il pouvait aller. Il s'est fait souffrir comme il faisait souffrir les autres. Au point de ne même plus ressentir la douleur.

Lorsqu'il à quitté l'orphelinat, 18 ans après y être entré, il n'y avait plus aucune de ses cellules qui n’avaient été détruite puis régénérée. Il n'y avait, dans son corps, plus rien de ses parents. Ses gens qui l'avaient abandonné. Il était enfin lui-même.

Il n'avait pas quitté l'orphelinat pour rien, il avait entendu la directrice parler d'une école particulière, une école pour les gens comme lui. Et, après avoir vagabondé un peu ici et là et s'être trouver un petit job dans un bar,  c'est là-bas qu'il est allé. Pourquoi ? Je ne sais pas vraiment, par curiosité sûrement. Ou bien, pour y trouver de nouvelles proies plus intéressantes.

Ça n'a pas été facile, il fallait beaucoup d'argent pour rentrer dans cette école. Et de l'argent, Miraï n'en avait pas. Mais il à trouvé une assistante sociale qui l'as aidé a obtenir une bourse d'étude. Il s'est inscrit dans un cursus de sciences humaines. Pas pour devenir psychologue ou étudié les gens, non ça Miraï s'en fout, il le fait juste pour lui. Depuis tout petit il arrive a discerner les gens et a les comprendre, mais avec des études dans le domaines, Miraï n'aura plus aucun mal a comprendre les autres et leur comportements.

Mais je sais que Miraï, au fond de lui, même s'il l'ignore, aimerait ne plus être seul. Quand il observe les autres, au fond, tout au fond de lui il les envies. Et qui sait, peut être que quelqu'un ici réussira a le sortir de sa bulle.  
.
Derrière l'écran
Pseudo : Hiily
Âge : Level 21
Avis sur le forum : Et bien, j'ai craqué pour le design ~
Tu nous a connu comment ? Je traînais au hasard et POUF, Tasty Tales
Mot de la fin : Bwa.

Code:
[b]No pain... no pain[/b] • Mes cellules se régénèrent toutes seules et je ne ressens pas la douleur. ▬ [i]Miraï I. Fujita[/i]
Code:
Murasakibara Atsushi • Kuroko no basuke ▬ [i]Miraï I. Fujita[/i]



Dernière édition par Miraï I. Fujita le Ven 6 Avr - 15:17, édité 3 fois
avatar
Mutatis
Messages : 358
Points RP : 1510
Inscription : 01/05/2017

Re: Miraï I. Fujita - you can't escape the pain.

le Jeu 5 Avr - 19:57
... Vas-y, toi je t'aime. Ton pouvoir, ce caractère, bon dieu ce caractère... Tu pourrais très bien t'entendre avec Skaði mon petit. 8D Et avec Laël aussi, d'une certaine façon... Hm... En tous cas, j'aime vraiment ta fiche. /O/

BIENVENUE ICI SWEETIE ! /O/

Courage pour ta validation ! *\O/*'
( je quémande d'office un lien avec Skaði )
avatar
Admin • Civis
Messages : 727
Points RP : 2309
Inscription : 12/02/2017

Re: Miraï I. Fujita - you can't escape the pain.

le Jeu 5 Avr - 20:19
Bienvenue Toi! Je t'aime déjà c'est fou comme les personnages avec un pouvoir de régénération cellulaire se ressemblent et comme je les aimes!

Bref je suis fan et je vais m'occuper de ta fiche! Pour tout dire je n'ai pas grand chose à dire tout est clair et limpide SAUF pour la fin de l'histoire. Effectivement les frais d'entrée à l'université sont extrêmement coûteux alors soit Mirai a des parents blindés mais d'après son histoire c'est pas le cas, soit c'est une tête à l'école et ça non plus j'en ai pas entendu parler. Du coup voilà ce que je peux te proposer: il se trouve que mon Arizona est l’assistante sociale de l'université et qu'elle peut obtenir des bourses universitaire pour les personnes aux faibles moyens voulant étudier ici et là ça peut le faire. Qu'est ce que tu en penses?

Dernières questions et pas des moindre: où se trouvait l'orphelinat de Mirai, où est-il allé passé ses 18 ans et enfin pourquoi a-t-il choisit ce cursus universitaire!

voilà, voilà! fais moi signe quand ce sera bon! o/

▬ ● ● ● ▬



T'as envie d'un prédef de la mort qui tue? C'est par ici que ça se passe!:
avatar
PNJ • Chaminou
Messages : 6
Points RP : 0
Inscription : 05/04/2018

Re: Miraï I. Fujita - you can't escape the pain.

le Jeu 5 Avr - 20:28
Bienvenue à toi sur Tasty ❤️

▬ ● ● ● ▬
avatar
Civis
Messages : 95
Points RP : 515
Inscription : 27/11/2017

Re: Miraï I. Fujita - you can't escape the pain.

le Jeu 5 Avr - 20:38
Attends, si j'ai bien compris, il fume ?

Bienvenue ! S'il veut un pote blasé (et fumeur) comme lui, j'ai Jesse en stock Cool.
avatar
Corporis
Messages : 16
Points RP : 0
Inscription : 05/04/2018

Re: Miraï I. Fujita - you can't escape the pain.

le Ven 6 Avr - 10:01
Quel accueil :O merci a vous, contente que mon petit Miraï vous plaise, je serais ravie d'établir des liens avec qui le veut :D


Alors, j'ai fais les modifications demandé en précisant quelques trucs à la fin de l'histoire, si ce n'est pas suffisant je ferrais plus, aucun soucis.

avatar
:Admin • Corporis:
:Admin • Corporis:
Messages : 2043
Points RP : 3568
Inscription : 12/02/2016

Re: Miraï I. Fujita - you can't escape the pain.

le Ven 6 Avr - 12:59
Bienvenue!! 8D

Du coup, on va éviter d’essayer de lui couper la tête hein

▬ ● ● ● ▬

Judemis   :



avatar
∙ Co-fonda • Tractamus • Fais moi mal avec amour ∙ .
∙ Co-fonda • Tractamus • Fais moi mal avec amour ∙ .
Messages : 388
Points RP : 1270
Inscription : 03/05/2016

Re: Miraï I. Fujita - you can't escape the pain.

le Ven 6 Avr - 19:55
Essayé d'éviter? BLEH. Que dalle! Je veux voir jusqu'a ou on peu la poussée sa régen moi!


- CONGRATS DUDE -

T'es validé ! C'est t'y pas magnifique ? C'est le moment de te jeter dans le grand bain et de commencer ton aventure sur le forum ! Pour que tu sois pas tout perdu et que tu cherches pas pendant 10 ans où tu dois aller, on te met des petits liens juste là :
> Créer ta fiche de liens
> Faire des demandes de liens
> Faire des demandes de RP
> Créer la messagerie de ton perso
> Créer ton journal intime

Pour pouvoir savoir tout ce qui se passe sur le fofo, on te propose de cliquer sur les petits liens ci-dessous. Tu verras, ça te mettra automatiquement des notifications quand il se passe quelque chose d'important :
> Evénements et animations du forum
> Annonces de maintenances du forum

▬ ● ● ● ▬
Contenu sponsorisé

Re: Miraï I. Fujita - you can't escape the pain.

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum