Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Mentis
Messages : 7
Points RP : 20
Inscription : 25/03/2018

Jack Warblack - QUand la lune se lève, l'âme se perd

le Dim 25 Mar - 18:47


Jack Warblack

19 ans ᵜ 16 juin 1999 ᵜᴥ 1m83 ᵜᴥ ♂ ᵜᴥ Yeux verts à l'origine mais désormais rouges, marque apposée par Dolos ᵜᴥ Cheveux noirs ᵜᴥ  Arts plastiques ᵜᴥ Design graphique ᵜᴥ créatif ᵜᴥ profiteur ᵜᴥ manipulateur ᵜᴥ intelligent ᵜᴥ beau parleur ᵜᴥ arrogant ᵜᴥ audacieux ᵜᴥ persévérant ᵜᴥ bordélique ᵜᴥ sportif  ᵜᴥ rusé

Mon pouvoir
Un pouvoir familial, qui surgit dans la souffrance et le sang.

Jack a la capacité d’invoquer un yokai, un esprit. Un seul et unique avec lequel il a scellé un pacte lors d’un rite familial peu agréable.
Dolos est un esprit canidé, fin limier et à l’intellect développé. Il n’hésite pas à aller au combat si on le laisse faire, et est assez grand pour servir de monture à Jack, s’il y a nécessité de fuir. Lors d’un combat, si Dolos subit trop de dégâts ou une blessure mortelle, il disparaît pour retourner dans son monde éthéré. En fonction de son état, il prendra plus ou moins de temps à pouvoir être invoqué de nouveau, cela pouvant aller jusqu’à deux mois. Pour venir sur ce plan de l’univers, Jack doit rester statique et psalmodier une incantation, celle-ci durant trente secondes. Dolos peut rester dans ce monde au maximum 7 minutes avant de ne plus avoir l’énergie nécessaire pour prolonger son séjour.

Mais la chose la plus importante à savoir sur cet esprit, c’est que Dolos n’a pas écopé de ce nom par hasard. Référence au Dieu grec, il est maître dans l’art de la duperie, la supercherie, la fourberie ou encore la perfidie. Médisant à souhait, il influence Jack en fonction du calendrier lunaire le rendant plus ou moins instable psychologiquement, plus ou moins sain de cœur et d’esprit. De fait, Jack ne l’invoque que très rarement, préférant leurs quelques discussions mentales. Dolos a également rendu ses pupilles rouges, trace de son omniprésence à ses côtés.
Vous l’aurez compris, c’est un don à double tranchant, qui laisse réfléchir sur la capacité du jeune homme à ne pas passer entièrement du côté obscur de la force.  

Lorsque la lune est creuse, il souffre également des runes ancrées dans sa moelle épinière qui luttent pour l’aider à reprendre la main sur l’influence du démon. Provoquant par moment vomissements, migraines et forte mauvaise humeur qui va de pair !
Mon histoire
Jack Warblack est un jeune homme issu d’une famille riche, et descendant d’une lignée de personnes ayant reçues le don. Cadet de la famille, il est précédé de deux grands-frères et une grande sœur. Il eut une enfance heureuse, pourri gâté grâce au compte en banque de papa et maman. Peu reconnaissant envers ces derniers, il prit très vite l’habitude d’aller flâner, draguer à tout va dès son adolescence. Un jeune ingrat si vous voulez mon avis. Mais vint le jour de ses 16 ans, ou tout bascula.

Un rite, une obligation et un passage vers l’âge adulte sans possibilité de se défiler. Jack était le cadet, il devait prouver qu’il avait sa place parmi les plus prestigieux. Alors le jour de ses 16 ans, sa famille le mena dans la crypte familiale, lieu béni par les ancêtres. De génération en génération, le secret bien gardé des Warblack se perpétrait à l’abri des regards. Dans ce lieu oppressant nombre de runes ornaient les murs, et sur le sol bétonné un pentacle fait de craie, de sang et de sel annonçait une suite funeste. Jack senti le tiraillement de la peur lui enserrer les poumons mais il avança en silence. Nu, il se rendit au milieu des marques sombres. Cinq individus se mirent au bout de chaque branche dessinée. Son père, sorcier de référence, son frère ainé qui reprendrait la suite de leur géniteur, et trois puissants sorciers des éléments. Ils se mirent à psalmodier tandis que le jeune homme se mettait à genoux. Au rythme des chants, des spasmes le saisirent. Une douleur foudroyante, cruelle même, s’insinuait sous sa peau lui donnant l’impression qu’on tentait de scalper la peau de son dos. On forçait son pouvoir à s’exprimer, à jaillir des entrailles de son corps, voilà le cadeau que chacun recevait à seize ans. Hurlements. L’odeur métallique du sang emplit l’air, tandis que les filets carmins s’échappent de sa chair. Des taches noires prennent peu à peu forme pour révéler un dessin complexe, le liant magiquement à cette séance de torture. Jack s’effondre face à la douleur, se laissant avaler avec joie dans les ténèbres de l’inconscience.
Mais cette nuit de supplice n’est pas finie et dans l’obscurité de son esprit, retentissent des rires vicelards. De petites flammes bleues se mettent à luire, diffusant une légère lumière. Les rires prennent alors formes, les yeux brillent alors que les flammes révèlent les esprits protecteurs de ses prédécesseurs. Félins, canidés ou encore aves, prédateurs ou proies, autant d’entités disparates que de personnes qui ont eu à subir ce rite. Elles le guident alors dans ce monde inquiétant, le faisant avancer loin de la chaleur des feux follets. L’épreuve commençait.
Le défilé de voix et d’ombres inconnues qui toutes soumettaient une question au jeune homme. Il avait perdu le fil des comptes, quand une voix rauque et imposante se fit entendre.

« - Comment un être tremblotant pourrait-il oser prétendre à avoir un esprit protecteur. L’impudence n’a-t-elle plus de limites pour ceux de ton clan jeune sorcier ? Les miasmes de noirceur qui ternissent ton âme prouvent que tu es vil, et indigne de te présenter à nous. Et si je sens le don présent en toi, il n’en reste pas moins que tu n’es rien.
- Venant d’un être qui se terre dans les ténèbres plutôt que de faire front, la critique est facile. Mon âme est souillée dis-tu ? Peut-être n’est-ce que la preuve que tout comme toi, ma place n’est pas dans la lumière mais dans l’ombre pour tirer les ficelles. L’ombre des grands. »

La colère avait pris le pas sur la hantise de ce qu’il se tramait. Jack n’était pas sûr de s’en sortir après avoir répondu de la sorte à l’esprit, après tout comment savoir quel châtiment il pouvait recevoir en ce lieu ? Plus un son ne s’échappait, seul son cœur tambourinant lui donnait un semblant de vie. Cela s’éternisa et alors qu’il allait paniquer, la voix puissante daigna se manifester de nouveau.

« - Je t’offre mes services demie-portion. Ainsi verrai-je si tu es apte à jouer le marionnettiste comme tu sembles le penser. Mais sache que ce cadeau que je te fais a un coût, que tu découvriras bien assez tôt… Mon nom est Dolos. »

Une nouvelle douleur cuisante s’en suivit, et le garçon crut dépérir pour de bon. Mais la lumière se fit derrière ses paupières closes et lorsqu’il ouvrit ces dernières ce fut pour contempler les regards effrayés des cinq sorciers. Quelque chose avait merdé, et bien. Etendu au sol et incapable de se relever, Jack essaya de s’exprimer mais les autres ne lui en laissèrent pas le temps. Gestes saccadés, précipitation. Il fut emporté plus loin dans la crypte et jeté dans une sorte de cellule agréablement aménagée. L’effroi et l'incompréhension le foudroyèrent. Ses geôliers lui offrirent eau et nourriture avant de prendre la parole.

« - Ton esprit protecteur est malsain Jack. Le dernier a avoir passé un pacte avec a fini par devenir ue raclure de la pire espèce qui a fini par tuer et être tué. Tu devras rester ici jusqu’à ce que tu le contrôles et que tu apprennes à vivre au quotidien en le maîtrisant. Il est trop puissant pour que nous te laissions libre. Nous prendrons soin de toi jusque là... Nous sommes désolés. »

Un profond sentiment de trahison le saisit, et ses prunelles auparavant vertes brillaient désormais d'un rouge rubis  malveillant. Le mal à sa porte, il laissa libre court à sa haine. Son cœur était noir et l’esprit de Dolos murmurait à ses oreilles à quel point l’humain peut être perfide. Petit à petit, jour après jour, semaine après semaine, il reprit sa propre volonté, ses propres sentiments. Les sorciers venaient tous les jours pour lui apprendre à invoquer et contrôler Dolos. Les mois défilèrent dans sa nouvelle chambre mais il parvint à manier les arts complexes de l’invocation, se dévouant corps et âme dans son apprentissage. Il découvrit également le prix à payer pour avoir contracté le pacte avec cet esprit. En fonction du rythme lunaire, il cédait de plus en plus de place à la noirceur de son gardien, devenant la pire raclure de sa connaissance. Manipulateur, fourbe, sadique, avec un certain intérêt pour la violence. Tous les aspects les plus odieux de l’être humain se retrouvaient dans sa seule âme. Plus il était perfide plus l’akuma s’en repaissait.

En échange de ça, ce dernier acceptait de répondre à ses invocations et de lui obéir. Les chaînes qui les reliaient laissaient donc place à un jeu malsain de domination entre l’un et l’autre. Un an et demi passa avant que Jack puisse retrouver son cadre familial d’antan, sous bonne garde pour veiller à éviter les dérapages. Désormais Dolos et lui forment un duo particulier mais s’appréciant assez pour se vanner l’un et l’autre à l'occasion. Dolos se sert des yeux de Jack pour voir le monde et murmurer dans son esprit, tandis que le jeune homme ne l’invoque qu’en cas de grande nécessité et tente de garder une vie plus ou moins normale.

Quelques mois plus tard, l’année de ses dix-huit ans, il rentra à l’académie, parlant peu de son don aux autres. Voir même n’en parlant pas du tout. Il s’est tourné vers l’art pour s’exprimer, et alterne désormais entre gars relativement sympa quand la lune est creuse, et personnage infect quand la lune est pleine. Quand il est en forme, il aime arriver en retard à ses cours, mais également aller boire un verre en ville et tenter de manipuler tout ce qui bouge avec de belles paroles, pour mieux les extorquer et les trahir par la suite. Aussi, il n’a pour le moment que peu d’amis, les gens n’aimant que rarement ce genre de personnalité, surprenant n’est-ce pas ? Mais il s’en moque, ses notes sont excellentes, et il suit son rêve de devenir artiste sans s’inquiéter, comme le bon fils à papa qu’il est. Et puis, dans ses rares bons jours il lui arrive d'être potentiellement agréable à cotoyer, se laissant assez aller pour plaisanter et sourire à pleine dents. Mais bon, malheureusement ces moments arrivent bien trop rarement quand il n'agit pas dans l'unique but de manipuler autrui.
Complexe, vous dites ? Si peu …  
Derrière l'écran
Pseudo : O-Shana / LittleNouss
Âge : 22 ans
Avis sur le forum : Super agréable niveau design, ça m’attire totalement et le contexte me plait carrément :p
Tu nous a connu comment ? En cherchant de nouveaux forums de rpg sur Forum-actif
Mot de la fin *jette des cookies pour amadouer le petit peuple*

Code:
[b]Invocation d'esprit[/b] • Capacité d’invocation d’un esprit lié à sa famille, Dolos, ce dernier agit en tant que protecteur et servant mais c’est un usage à double tranchant. ▬ [i]Jack Warblack[/i]
Code:
Orihara Izaya • Durarara !! ▬ [i]Jack Warblack[/i]



Dernière édition par Jack Warblack le Dim 25 Mar - 19:29, édité 3 fois
Invité
Invité

Re: Jack Warblack - QUand la lune se lève, l'âme se perd

le Dim 25 Mar - 18:50
Bienvenue ! Ton personnage promet d'être super intéressant et classe **
avatar
:Admin • Corporis:
:Admin • Corporis:
Messages : 2291
Points RP : 4008
Inscription : 12/02/2016

Re: Jack Warblack - QUand la lune se lève, l'âme se perd

le Dim 25 Mar - 19:12
Bienvenue!! 8D

Je sens que je vais beaucoup aimé ce p'tit Jack

J'ai pas encore tout lu (et je vais me dépêcher de le faire What a Face ) mais il faudrait que tu remplisses le nom de ton pouvoir dans le bas de ta fiche! Et on accepte que les couleurs naturelles pour les yeux donc ce n'est pas possible d'avoir des yeux rouges sauf s'il porte des lentilles ou si c'est lié à son pouvoir (et que c'est expliqué) :))

J'espère que tu te plairas parmi nous

▬ ● ● ● ▬

Judemis   :



avatar
Mentis
Messages : 7
Points RP : 20
Inscription : 25/03/2018

Re: Jack Warblack - QUand la lune se lève, l'âme se perd

le Dim 25 Mar - 19:19
Merciiiiiiiiiii

Pour ses yeux en fait c'est Dolos qui lui a changé, c'est plus ou moins explicité dans l'histoire mais je vais accenter sur ce point du coup, au cas où ! Merci de l'info :p Et zut j'ai mal copié coller alors parce que mon pouvoir était résumé sur mon word *s'autocaillasse* è_è

(Et l'image de Dolos viendra d'ici quelques temps dès que j'aurai pris du temps pour le gribouiller °A° )

avatar
Admin • Civis
Messages : 788
Points RP : 2369
Inscription : 12/02/2017

Re: Jack Warblack - QUand la lune se lève, l'âme se perd

le Dim 25 Mar - 19:35

- CONGRATS DUDE -

T'es validé ! C'est t'y pas magnifique ? C'est le moment de te jeter dans le grand bain et de commencer ton aventure sur le forum ! Pour que tu sois pas tout perdu et que tu cherches pas pendant 10 ans où tu dois aller, on te met des petits liens juste là :
> Créer ta fiche de liens
> Faire des demandes de liens
> Faire des demandes de RP
> Créer la messagerie de ton perso
> Créer ton journal intime

Pour pouvoir savoir tout ce qui se passe sur le fofo, on te propose de cliquer sur les petits liens ci-dessous. Tu verras, ça te mettra automatiquement des notifications quand il se passe quelque chose d'important :
> Evénements et animations du forum
> Annonces de maintenances du forum

▬ ● ● ● ▬



T'as envie d'un prédef de la mort qui tue? C'est par ici que ça se passe!:
Contenu sponsorisé

Re: Jack Warblack - QUand la lune se lève, l'âme se perd

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum