Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Admin • Civis
Messages : 95
Points RP : 237
Inscription : 15/03/2018

Yesunemur Gesi - War never ends [TC Idaina]

le Jeu 15 Mar - 2:33



Yesunemur Gesi

28 ans ᵜᴥ 14 mars ᵜᴥ 1m85 ᵜᴥ ♂ ᵜᴥ bruns (mais porte constamment des lentilles) ᵜᴥ Châtain, teint en blond ou autre couleur... Il aime varier ᵜᴥ Ancien militaire/prof de sport ᵜᴥ Pansexuel ᵜᴥ Calme ᵜᴥ Gentil ᵜᴥ Doux ᵜᴥ Mature ᵜᴥ Patient ᵜᴥ Bienveillant ᵜᴥ Boudeur ᵜᴥ Assidu ᵜᴥ Jaloux ᵜᴥ Déterminé ᵜᴥ Empathique ᵜᴥ Discret ᵜᴥ Charmeur ᵜᴥ Assidu ᵜᴥ Honnête ᵜᴥ Direct ᵜᴥ Sévère ᵜᴥ Confiant ᵜᴥ Fort ᵜᴥ Charismatique ᵜᴥ Câlin ᵜᴥ Papa poule ᵜᴥ Je m'en foutiste ᵜᴥ A de l’expérience dans à peu près tout ᵜᴥ Atteint de PTSD et a un chien (qui l'accompagne partout) pour l'aider avec ça

Dragon's blood
Yesu pense avoir du sang de dragon dans ses veines à cause de ses écailles et de ses cornes ressemblantes à celle d'un dragon. En réalité ceux ci sont plus lié à un ancêtre nommée Nhaama, démone de son état. Ce qui explique par exemple le fait que ses écailles peuvent changer de places ou ses cornes changer de forme, il peut les modifier à souhait pour prendre une tout autre apparence bien qu'il soit reconnaissable à cause de ses cornes et sa queue. Un inconnu qui n'y connait rien aux pouvoirs ne s'en douterai pas ! Cela peut aussi arriver lors de forte émotion mais ce n'est que très rarement arrivé. Une violente migraine le prend le temps de la transformation et celle ci ne dure que 5h avec un repos de 2h... Si il arrive à l'utiliser. Depuis l'incident militaire, le jeune homme a rendu son pouvoir instable et celui ci change de forme un peu quand il veut, lui offrant des migraines et des flash de la guerre malgré lui.
(exemple ici et )
Shoot me

Tu te réveillais, en un sursaut, un autre bruit, un coup de feu, tu étais caché derrière un mur, tu ouvrais grand les yeux, tu regardais autour de toi avant de prendre ton arme bien en main. Tu tremblais, tu avais peur pour ta vie, tu finissais par te relever légèrement pour regarder une nouvelle fois autour de toi, tu connaissais cet endroit, tu y étais depuis des mois maintenant, depuis tellement longtemps que tu ne recevais plus de lettres de ta famille, de tes amis, tu avais disparu du monde lambda. Tu serrais les dents avant de regarder derrière toi, tu remarques un ami, puis un autre, et un autre. Vous vous connaissiez tous à force de vivre ensemble, à force de vous battre, chacun uni comme les cinq doigts d'une main. Tu fronçais les sourcils pour leur dire d'avancer après toi. Un, deux, trois, tu sortais de là pour avancer entre les coups de feu.
Tu te souviens, de cette soirée. Cette soirée où vous aviez célébré la victoire, une courte mais bien attendue victoire. Vous fêtiez ça autour d'un feu, une bière à la main, la seule fois où vous y aviez droit. Tu rigolais avec eux, à se raconter des histoires passées dont vous étiez plus ou moins fier. Vous ne pouviez pas vous en lasser malgré le temps qui passait, malgré le nombre de fois où vous avez pu raconter telle ou tellle histoire. C'était votre refuge, loin des armes, loin des tanks, loin de bombes. Loin de cette horreur qui te fait encore et toujours trembler. Il ne te suffisait que de fermer les yeux un instant pour revoir l'horreur que vous aviez pu commettre, pour entendre de nouveau les pleures et les cris des ennemis, des alliés, des plus jeunes, des plus anciens. Tout ça pour un pays. Tu rouvrais lentement les yeux alors que l'ami à ta droite posait une main sur ton épaule. Togh. Tu lui souriais légèrement. Cet ami était spécial. Tu avais passé avec lui ta seule et unique nuit d'amour. Tu l'aimais. De ton tout petit être. Alors le savoir à côté de toi... Te faisait te tenir le coup, te réveillait de cet enfer, juste un instant. Tu te rapprochais de lui en souriant, tout le monde était au courant et tu n'en avais rien à faire. Tu l'aimais, et personne ne se mettrait entre toi et lui. Tu le défendra, au péril de ta vie. Et cela même si tu devais te séparais de lui... Ce qu'on te dit le jour d'après. Une mission en infiltrer au sein des ennemis, usant de ta propriété de changer de place à tes écailles pour te donner un tout autre visage. Tu baissais les yeux, tu ne voulais pas, tu avais peur, mais tu le devais, alors c'est avec une grande inspiration que tu te mis au garde-à-vous en acquiescant. Tu retournais voir tes camarades pour leur expliquer la situation et ce fut sans attendre que Togh te prit dans ses bras. Tremblant, tu le serrais contre toi en humant de son odeur une fois, encore une fois. Pas la dernière, tu le priais. Tu soupirais finalement en le lachant avant de l'embrasser tendrement. Tu survivras. Tu reviendras. Pour lui. Tu regardais les autres, certains plus peureux que d'autres, certains plus émotifs que d'autres, mais tous te saluaient d'un garde-à-vous auquel tu répondais par la même. Tu reviendras.
Il ne te fallait que quelques jours pour t'infiltrer grâce au changement de tes écailles, qui te donnait un visage plus dur, une machoire plus prononcée. Presque une autre personne, alors que tu étais le même. Tu avais dû subir les pires horreur pour y arriver tout de même. Torture était de mise pour entrer dans leur rang. Et le subir, autant que le voir, l'entendre, le sentir, était une véritable horreur. Voir les autres se faire frapper, fouetter. Entendre crier à la merci, crier à un Dieu inexistant. Sentir l'odeur du sang, si ferreuse, et de la chair brûlée. Et finalement, le silence. Ce silence était le pire. Tu fermais les yeux en te prenant la tête dans tes mains dans ta petite cellule. Un de plus, un de moins. Tu versais une larme pour cet inconnu avant de l'essuyer bien rapidement en entendant que c'était ton tour. Tu serrais les dents avant d'avancer vers ce qui allait être ta prochaine sentance. Mais grace à ta robustesse et ta force physique et morale, tu réussis à passer entre les filets. Tu soupirais d'ailleurs alors que tu étais dans ton lit, entendant les soldats parler entre eux. Tu écoutais, tu prenais tout ce que tu pouvais comme informations, rien ne t'échappait. Et ce jusqu'à ce que tu trouves sommeil. Tout devait être calme jusqu'à ce que tu rentres... Ou du moins était-ce qui était prévu. Réveillé par tes camarades temporaires, tu entendais qu'une attaque surprise avait été faite. Pourquoi ne t'ont-ils pas prévenu ? La rage montait en toi alors que tu te levais et tu te préparais, tu étais obligé de rester dans ton rôle. Alors tu y allais à ton tour. Tu étais effrayé à l'idée de qui tu allais voir. Et tu les voyais, tous. Eux. Pourquoi eux ? Tu t'arrêtais derrière un mur en regardant du coin de l'oeil les amis que tu avais pu te faire avec le temps passé avec eux... Ils étaient là. Tu baissais les yeux. Une horreur. Tu te mordais la lèvre inférieure au sang. Tu serrais l'arme que tu avais entre les armes un peu plus fort. Tu refusais, tu ne voulais pas, tu ne voulais même pas y penser. Mais voilà que l'offensive était lancée. Tu suivais les troupes, tentant de te faire petit, de ne pas avoir à tirer, alors qu'on t'évitait de peu. Ils te reconnaissaient à tes cornes, mais entre toi et les ennemis autant dire qu'il y a avait peu de place pour toujours t'éviter. Tu te pris une balle dans le bras, mais tu l'acceptais, tu te disais que c'était une erreur. Tu avançais, toujours sans tirer, avant de tomber nez à nez avec ton amant. Il posait son arme à terre, s'excusait, pleurait, tombait à terre devant ta propre présence, te suppliant de l'excuser. Tu ne comprenais pas. Tu ne savais pas quoi dire, quoi faire. Tu voulais le prendre dans tes bras, lui dire que tu étais là, mais alors que tu t'approchais de lui tu sentais les soldats chez qui tu t'étais infiltré te tirer en arrière. Tes pupilles se dilatèrent alors que tu entendais crier Togh qu'il t'aimait avant de faire détoner une bombe sur lui. Gravé à jamais. Tes écailles se déplacèrent pour former une unification sur ton visage alors que tu criais de rage.
Tu ouvres les yeux, tu l'as encore vu. Tu t’assoies au bord de ton lit tremblant, haletant, transpirant, tu n'en peux plus, tu as ces bruits en tête, tu as les débris que tu as pu voir de ton amour en tête, tu as ses derniers mots en tête, tu as la guerre en tête. Tu pleures, lourdement, avant de sentir ton chien venir se frotter contre toi et poser ses pattes sur tes genoux alors que tu es assis au bord de ton lit. Tu essuies lentement tes larmes avant de le caresser en laissant passer un rire nerveux. C'est fini tout ça. Tu as une nouvelle vie, on t'a fait partir de l'armée après que tu sois rentré de ta mission d'espionnage. Ils savaient très bien que cela allait créer un choc pour toi, ils avaient tout prévu, ces connards. Mais tu n'avais pas eu le choix. Alors tu étais rentré, et tu avais choisi de tout reprendre depuis zéro. Et te voilà donc à Summerside en professeur de sport. Tu as les connaissances nécessaire grace à tes propres éxperiences et tes entraînements à l'armée, ce qui t'as permis de prendre un nouveau départ. Tu espères que tout se passera bien et qu'on ne viendra pas te chercher, simplement...
Derrière l'écran
Pseudo : Azoth
Âge : 21 years sir !
Avis sur le forum : Mais je l'aime déjà
Tu nous a connu comment ? Par moi même !
Mot de la fin : Luv ?

Code:
[b]Ancien militaire/Prof de sport[/b] • A Summerside ▬ [i]Yesunemur Gesi[/i]
Code:
[b]Dragon's blood[/b] • A du sang de dragon dans les veines ▬  [i]Yesunemur Gesi[/i]
Code:
Au'ra • Final fantasy XIV ▬  [i]Yesunemur Gesi[/i]



Dernière édition par Yesunemur Gesi le Mer 29 Aoû - 18:58, édité 35 fois
avatar
Co-fonda • Civis
Messages : 76
Points RP : 251
Inscription : 05/06/2017

Re: Yesunemur Gesi - War never ends [TC Idaina]

le Jeu 15 Mar - 2:45
♥️
Invité
Invité

Re: Yesunemur Gesi - War never ends [TC Idaina]

le Jeu 15 Mar - 3:08
Nom de dieu si je m'attendais à ça... Un félin de plus dans nos rangs, donc. ** J'adore ce caractère, by the way. /O/ Y a quelques nuances que j'ai hâte de te voir jouer. *Q*' Et, ofc, j'approuve totalement ton avatar. *\O/*'

WELCOME HOME, HONEY ! *Q*'

Hâte de lire ton histoire, Azozoth ! /O/
avatar
Fonda • Mutatis
Messages : 1737
Points RP : 1277
Inscription : 17/01/2016

Re: Yesunemur Gesi - War never ends [TC Idaina]

le Jeu 15 Mar - 7:35
*ronronne*

▬ ● ● ● ▬

- let the beast rock -I'm just a monster, a beast. Run. Run from me. You don't deserve to die this way. Please, run. You'll never win nothing if you stay with me. I've lost my humanity a long time ago. I'm cold, cold and distant. Welcome to hell, dude.
Invité
Invité

Re: Yesunemur Gesi - War never ends [TC Idaina]

le Jeu 15 Mar - 12:53
... J'adore comment tu écris une histoire qui aurait pu être compliquée de manière tout à fait simple. ** LET ME LOVE YOU.
Oui oui. Again. Again. êe ( après Istvan qui chippe mon coeur quand il veut, tu t'y remets ? D8< ) ( shit... )

Hâte d'en lire plus sur toi ! /O/
avatar
:Admin • Corporis:
:Admin • Corporis:
Messages : 2291
Points RP : 4008
Inscription : 12/02/2016

Re: Yesunemur Gesi - War never ends [TC Idaina]

le Jeu 15 Mar - 21:31
Salut bel inconnu

Alors, alors!

Mon chaton (c'est totalement approprié pour une fois!), juste 2 choses sur ton pouvoir:
- Concernant la douleur, est-ce que ce serait possible de préciser un tout petit peu plus? A quel point est-ce douloureux? Que se passe-t-il exactement? Et est-ce que ça le freine à se transformer du coup?
- Ensuite, c'est un détail mais le "Ca trou la plupart de ses pantalons", c'est peut-être un peu too much? xD Parce que ça reste une queue de félin et pas une lame tranchante Ou alors c'est l'impulsion méga puissante qui troue le pantalon?!

A propos de l'histoire, j'ai une remarque de forme, sur la fin, tu changes de pronom, tu passes du "il" au "tu" sur quelques phrases:
"Alors que tu étais sur scène une queue de chat et des oreilles de chats étaient apparus sans que tu n'y prête attention. Alors oui ça fait encore plus craquer les filles mais ne parlons pas de la surprise et du pantalon troué malgré lui. Ce fut à ce moment là que tu te décidas de venir sur l'île de Summerside."
C'est pas très important mais je préférais te le signaler!

Ensuite, pour un souci de cohérence, les stars de K-Pop subissent une pression énorme, avec des conditions très strictes quant à leur vie personnelle par exemple. Sauf que ce n'est pas évoqué alors que je pense que ça a son importance puisque finalement, il répète un peu le même schéma que celui que ses parents lui ont imposé. Est-ce que ça lui convient puisqu'il a toujours connu ça? Ou est-il déçu? Voudrait-il s'en extirper un peu?

Et oh, au début de ta fiche, il y a une erreur sur le signe du genre, tu as mis le féminin!

Voilàààà

▬ ● ● ● ▬

Judemis   :



avatar
Admin • Civis
Messages : 95
Points RP : 237
Inscription : 15/03/2018

Re: Yesunemur Gesi - War never ends [TC Idaina]

le Jeu 15 Mar - 21:50
Alors j'ai changé deux trois trucs sur le pouvoir, pour l'histoire c'est l'habitude d'écrire au "tu" en RP XD Merci !
Pour la KPOP je sais bien que c'est un monde difficile mais là je le pensais plutôt et simplement l'accepter grâce à la pression qu'il a subit depuis tout jeune. Sauf que là il l'accepte comme c'est son monde, son univers, ce qu'il souhaite lui. Par rapport à la vie personnelle je me suis permis d'imaginer qu'il était un peu plus libre comme il n'était plus en Corée du Sud mais sur l'île, ce qui rend plus compliqué le fait de surveiller fait et geste, ce qui le permettrait par exemple d'avoir un petit copain bien qu'il ne le verrait que très peu, et ensuite je pensais comme préciser les temps de pause. Je devrais le préciser ?
avatar
:Admin • Corporis:
:Admin • Corporis:
Messages : 2291
Points RP : 4008
Inscription : 12/02/2016

Re: Yesunemur Gesi - War never ends [TC Idaina]

le Jeu 15 Mar - 22:32
Nickel pour les modifs 8D

Et je pense que ça pourrait bien justement de faire un parallèle! Puisque là, ça donne juste l'impression que c'est "tout beau, tout rose" alors que si finalement Mi-Cha l'accepte aussi facilement, c'est parce qu'il est habitué! :))

▬ ● ● ● ▬

Judemis   :



avatar
Admin • Civis
Messages : 95
Points RP : 237
Inscription : 15/03/2018

Re: Yesunemur Gesi - War never ends [TC Idaina]

le Ven 16 Mar - 12:33
Mi-cha a écrit:et ses études encore à côté, il subissait la même pression que chez ses parents mais il avait la chance d'y être habitué depuis le temps, et il le faisait pour quelque chose qu'il aime, et non pas pour simplement satisfaire ses parents. La vie était dure, mais ce n'était que le début.
Mi-cha a écrit:en faisant son métier alors qu'il étudiait toujours à côté, se donnant à fond pour réussir les deux, tentant au maximum de respecter les durs choix de la KPOP comme le fait de ne quasiment pas avoir de relation social sauf avec les membres des autres groupes.
Mi-cha a écrit:A ce jour, il continue de partir en tournée, il continue de s'entraîner avec ses collègues, ce qui fait qu'il est rarement disponible mais il a le droit à ses pauses de temps à autres entre les concerts sur l'île et dans le monde entier. Il profite de ces pauses pour découvrir l'île et ses habitants, petit à petit, grâce à la distance qu'il y a entre la Corée du Sud et l'île, il peut profiter un peu plus de sa vie personnelle.

Ca ira comme ça ?
avatar
:Admin • Corporis:
:Admin • Corporis:
Messages : 2291
Points RP : 4008
Inscription : 12/02/2016

Re: Yesunemur Gesi - War never ends [TC Idaina]

le Sam 17 Mar - 12:08
Peurfait


- CONGRATS DUDE -

T'es validé ! C'est t'y pas magnifique ? C'est le moment de te jeter dans le grand bain et de commencer ton aventure sur le forum ! Pour que tu sois pas tout perdu et que tu cherches pas pendant 10 ans où tu dois aller, on te met des petits liens juste là :
> Créer ta fiche de liens
> Faire des demandes de liens
> Faire des demandes de RP
> Créer la messagerie de ton perso
> Créer ton journal intime

Pour pouvoir savoir tout ce qui se passe sur le fofo, on te propose de cliquer sur les petits liens ci-dessous. Tu verras, ça te mettra automatiquement des notifications quand il se passe quelque chose d'important :
> Evénements et animations du forum
> Annonces de maintenances du forum

▬ ● ● ● ▬

Judemis   :



Contenu sponsorisé

Re: Yesunemur Gesi - War never ends [TC Idaina]

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum