Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Admin • Civis
Messages : 85
Points RP : 460
Inscription : 16/02/2018

Elio Davis ϟ DC Artemis Kane

le Ven 16 Fév - 15:53


Elio Davis

25 ans ᵜᴥ 13 mai ᵜᴥ 1m76 ᵜᴥ ♂ ᵜᴥ Yeux bleus clairs ᵜᴥ Cheveux prématurément blancs suite au choc émotionnel ᵜᴥ Réparateur d'instrument de musique / Violoncelliste ᵜᴥ Gentil – Il n’existe pas une once de méchanceté chez lui et il ne ferait jamais rien pour provoquer du mal chez quelqu’un ᵜᴥ Distant – Il a toujours été un enfant un peu à part, facilement apeuré, même avec les années, il préfère toujours rester un peu à l’écart ᵜᴥ Passionné – Sa vie ne serait rien sans le violoncelle, dès qu’il en joue, c’est la seule occasion de voir ses yeux briller d’une façon bien singulière ᵜᴥ Timide – Sans être une véritable timidité, il a toujours du mal à parler aux autres, à se confier et se cache souvent derrière ses cheveux pour éviter de regarder les autres dans les yeux ᵜᴥ Peu confiant – On l’a souvent rabaissé dans son enfance alors sa confiance a été fortement ébranlé, il ne sent pas forcément à l’aise avec son corps non plus et supporte très mal sa nudité et les cicatrices qui parsèment sa peau ᵜᴥ Doux – Il fait toujours les choses d’une manière tendre et cela se manifeste d’abord par son sourire d’une douceur éclatante ᵜᴥ Sincère – Il ne ment jamais, il ne l’a jamais fait, il s’exprime comme ça lui vient ᵜᴥ Sans futur – Il n’arrive pas à s’imaginer un avenir, il n’a pas de rêve, ni de projet, tant qu’on lui laisse son violoncelle, tout lui convient ᵜᴥ Généreux – Il donne tout pour celui qu’il aime, absolument tout ᵜᴥ Aigri – Par son pouvoir, s’il pouvait le faire disparaître, il le ferait sans hésiter ᵜᴥ Victime de stress post-traumatique – Lors de ses « épisodes », il est tout autre et il est alors pris d’accès de violence, de colère noire, et de méchanceté acide, cela ne dure jamais très longtemps mais c’est suffisant pour qu’il fasse quelques dégâts ᵜᴥ Claustrophobe – Cette phobie se déclenche dès qu’il se retrouve seul dans un endroit clos, elle serait aussi le signe d’une peur de l’abandon ᵜᴥ Fragile – Sa santé est précaire, il mange peu et dort beaucoup à cause du traitement qu'il suit pour son SPT ᵜᴥ Nuit agitée – Il fait généralement beaucoup de cauchemars qui peuvent parfois être l’élément déclencheur de ses phases de violence ᵜᴥ Aquaphobe –Pour lui, l’océan est synonyme de mort

Mon pouvoir
Pouvoir. Don. Privilège. Bénédiction.

Ou plutôt… Malédiction.

C’est le premier mot qui lui vient. Ou le deuxième après terreur. Car c’est ce qu’il a ressenti lorsqu’il a compris ce qui coulait dans ses veines.

Sans savoir, sans comprendre pourquoi, il a besoin qu’on lui entame la peau. Qu’on la lui déchire. Et que son sang s’écoule entre des lèvres avides. Et de cette morsure naît contrôle, domination, dépendance.

Il devient l’esclave de celui qui l’a marqué. Le temps que la plaie se referme, que sa peau cicatrise. Jusqu’à ce que cette étrange envie le reprenne. Et que ce cercle vicieux ne prenne jamais fin…

Heureusement pour lui, ce désir de se faire mordre ne dure jamais longtemps, seulement quelques heures. Quelques heures où il a appris à rester enfermé. Pour ne pas être tenté de demander à n’importe qui de planter ses dents dans son épiderme.

A chaque morsure, il se plie aux volontés de l’autre. Sans sourciller. C’est viscéral. Et plus les morsures d’un même individu se répètent, plus une dépendance se crée. Il a besoin de l’autre. Il le réclame.

Jusqu’à ce que tout s’inverse. D’un coup. Brutal. La morsure de trop. Le dominé devient dominant. Et il est alors capable d’exercer une influence sans pareille sur l’autre. Une influence qui atteint son paroxysme si l’autre continue de laisser sa marque. Jusqu’à être capable de lui demander de se retirer la vie. Mais il n’est jamais arrivé jusque-là.

Vicieux et sadique, tout cela ne se déclenche que par le biais d’une morsure. Sans douleur de sa peau abimée par une mâchoire acérée, rien ne se produit. Et il ne sait jamais lorsque l’envie de se faire mordre va lui prendre. Cela peut prendre quelques jours entre chaque épisode, ou bien quelques mois… Et il ne sait jamais non plus quand tout cela finit par s’inverser. Un flou complet qui lui fait détester de plus en plus son pouvoir.
Mon histoire
5 septembre 2000 – New-York – 7 ans
 
C’est la première fois que qu’il tient l’instrument entre ses mains. Il glisse sous ses doigts, il s’imprègne de son contact, de sa chaleur, de sa douceur. Et il se met à lui parler, à chantonner au gré de son archet qu’il fait glisser sur ses cordes. C’est maladroit, ça sonne faux et très confus. Mais il sait à cet instant-là qu’il ne quittera plus son violoncelle. Parce qu’il chante pour lui, rien que pour lui. Et c’est lui qui le fait chanter. Pour la première fois, il a l’impression que quelque chose lui appartient entièrement, qu’il en est le maitre mais que surtout, quelqu’un, quelque chose, le comprend. Plus jamais il ne sera seul. Lui et son violoncelle deviennent alors inséparables. Et il tente tant bien que mal d’oublier toutes les railleries et les moqueries dont il est victime chaque jour à l’école. Il a trouvé son arme, une raison de vivre, qui lui permet de respirer à nouveau.
 
 
26 décembre 2004 – Phuket – 11 ans
 
Mais sa respiration se coupe encore. Elle se bloque, elle étouffe. Ses poumons se remplissent d’eau. Et il ne voit plus rien. Son corps fin et gracile se fracasse, se balance, tourne dans tous les sens. Et il n’a plus aucun repère. Il a mal, de plus en plus mal. Mais la douleur s’éteint et son esprit s’évanouit.
Quand ses yeux s’ouvrent à nouveau, c’est d’abord la sensation d’humidité qui le surprend. Pourquoi est-il trempé ? Et pourquoi a-t-il mal partout ? Son corps engourdi se relève difficilement. Et devant l’horreur qui s’affiche devant lui, il crie. Il crie encore et encore. Ses poumons se libèrent mais son cœur s’enferme dans un terrible cauchemar. Tout est dévasté autour de lui, et chaque pas est douloureux. Il tombe, se relève, et retombe. Il n’arrive plus à avancer, ses larmes se mélangent à la mer redevenue calme. Cet océan paisible qui a tout pris sur son passage. Devant lui, s’étend la mort. Et quand 36 heures après, les bras de ses parents entourent son corps meurtri, il est trop tard. Il n’est plus vraiment là.
 
 
13 mai 2005 – New-York – 12 ans
 
Son anniversaire. Ses 12 ans. 5 mois après. Et ses blessures sont loin d’être pansées. Les docteurs parlent de stress post-traumatique. Il ne sait pas ce que ça veut dire, de toute façon, il ne les écoute pas. Tout ça, c’est seulement pour ses parents et leur propre réconfort. Lui, il s’est enfermé, plus qu’avant. Il se coupe du monde, avec comme seul compagnon son violoncelle. Et il a déjà brisé deux fois celui-ci contre les murs de sa chambre. Sans vraiment comprendre pourquoi. Parfois ça le prend, comme ça, sans prévenir, ça se coince à nouveau en lui, sa respiration se bloque, il suffoque. Et il s’acharne, il déchaine sa colère. Il lui suffit d’un rien pour qu’il explose. Puis après la tempête, le calme revient.
 
 
2 juillet 2011 – New-York – 18 ans
 
Ses parents lui sourient, fier de leur fils fraichement diplômé. Ils ont de l’espoir, et ils croient en un futur brillant, digne de la famille qu’il représente. Il est l’avenir. Ce qu’ils ne comprennent pas, c’est que cet avenir, il est resté sur ces plages qui ont finalement repris vie. Mais lui, la vie n’est jamais vraiment revenue. Il a toujours ses accès de colère, il les maitrise mieux mais parfois quand il est seul, tout se fissure et il cherche à tout détruire. Cette violence, il en a besoin. Il n’est pas normal, il ne l’a jamais été. Depuis toujours, les regards qui s’abattent sur lui le jugent. Celui qui n’avait pas d’amis, celui qu’on s’amusait à martyriser, celui qui faisait honte. Même si cela n’avait aucun sens, il a appris à vivre avec.
 
 
8 août 2014 – New-York – 21 ans
 
Il ne comprend pas les larmes de sa mère. Il ne comprend pas la fatigue de son père. Même après l’obtention de son premier diplôme universitaire, ils ne semblent pas montrer la fierté qu’il pensait voir dans leurs yeux. Mais eux, ils ont enfin compris. Leurs fils unique a disparu il y a maintenant 11 ans et il ne reviendra sûrement jamais. Que faire ? Que dire ? A lui, cette fatalité ne lui apparaît pas si désastreuse. Il est un autre, tout simplement. Une simple enveloppe corporelle qui suit le chemin qu’on lui indique sur cette terre. Alors lorsque ses parents décident de l’envoyer à Pittsburgh, il ne cherche pas à les contredire ou à les faire changer d’avis. Soit, il ira à Pittsburgh. Là-bas, il y a cet homme au doigt de fée qui répare n’importe quel instrument de musique. Il lui apprendra son métier et il l’aidera à le perfectionner dans la pratique du violoncelle puisqu’apparemment, seul cet instrument a droit d’accès à son univers anéanti.  Il ne sait pas s’il doit se réjouir d’une telle opportunité. Et le jour de son départ, il est toujours si effacé mais légèrement craintif. Se retrouver dans une ville, entouré d’inconnus qui le jugeront à nouveau, c’est un peu effrayant. Mais au moins, là-bas, l’océan est loin.
 

3 mars 2016 – Pittsburgh – 23 ans
 
Cela fait plus de 2 ans maintenant qu’il suit à la lettre l’enseignement de son maître. Il lui apprend son art, il lui apprend à écouter les instruments, à ressentir leurs besoins, à les comprendre. Il s’appelle Liam. De 20 ans son ainée. Et il en est fou amoureux. Grâce à lui, il excelle aussi dans la pratique du violoncelle. Il n’a jamais aussi bien joué que depuis qu’il est à Pittsburgh. C’est à travers l'instrument qu’il exprime les sentiments tumultueux sur lesquels il n’a jamais réussi à mettre de mots. Même en tentant vainement d’étouffer ses sentiments amoureux, un soir, il finit par déposer ses lèvres sur celui qui lui a tant appris. S’en suivent des nuits fougueuses d’un amour interdit. Et les dents de l’être aimé entament un jour sa peau et réveillent cette malédiction qui dormait dans ses veines. L’amour devient passion. La passion devient destruction. Et tout s’écroule le jour où son amant ne supporte plus tout ça.

 
20 janvier 2017 – Summerbridge – 24 ans
 
Au milieu de l’océan. Au milieu du Pacifique. Sur un simple bout de terre. Mais c’est le seul endroit auxquels ses parents ont pensé lorsqu’ils l’ont retrouvé sur le pas de la porte le visage ravagé par le chagrin. Il n’a rien dit, rien expliqué. Ses parents n’ont rien demandé. A force de tant d’années de silence, ils ont compris le mutisme de leur fils et le respectent. Et le psychiatre avait glissé cette idée depuis longtemps: combattre le mal par le mal. Tenter de lutter contre ce traumatisme en le mettant face à ses plus grandes peurs. Il a détesté l’idée mais n’a rien pu faire. Soi-disant par amour, ses parents ont retourné son pouvoir contre lui et l’ont forcé à venir ici. Un appartement loué, un travail tout trouvé, il n’avait qu’à poser ses valises et affronter ses démons, tout en apprenant à mieux contrôler ce don tant détesté. Et il sait, il craint, ce vent trop fort qui viendra un jour le briser à nouveau.

Derrière l'écran
Artemis, votre déesse pour vous servir ᵜ Il était temps que je refasse un DC et cela fait un sacré bout de temps que je le laisse murir dans un coin...

Code:
[b]Réparateur d'instrument de musique / Violoncelliste [/b] • A Summerside ▬ [i]Elio Davis[/i]
Code:
[b]Bitten[/b] • D'une morsure sur sa peau naît le contrôle de son être  ▬ [i]Elio Davis[/i]
Code:
OC • Boychaaa ▬ [i]Elio Davis[/i]



Dernière édition par Elio Davis le Dim 18 Fév - 15:57, édité 1 fois
avatar
Mutatis
Messages : 370
Points RP : 1540
Inscription : 01/05/2017

Re: Elio Davis ϟ DC Artemis Kane

le Ven 16 Fév - 21:46
Mais c'est que ce pseudo m'intrigue beaucoup, et en plus avec un tel métier ( que j'approuve à 100% ) et un caractère aussi complexe... J'ai vraiment hâte de lire le pouvoir et l'histoire du petit. **

WELCOME HOME, SWEETIE ! *\O/*'

Hâte, très hâte, d'en lire plus sur toi. **
avatar
Tractamus
Messages : 97
Points RP : 280
Inscription : 18/09/2017

Re: Elio Davis ϟ DC Artemis Kane

le Ven 16 Fév - 22:05
OH MY GAD ! WELCOOOOOOOOOOOME HONEY !!!!!

Rien qu'à voir le propriétaire du DC j'ai juste trop hâte de lire la suite de ta fiche ** j'aime beaucoup le caractère de ton personnage en tout cas vraiment très beau et tout et tout !

J'appréciais déjà pas mal Artémis mais je sens qu'Elio va être tout aussi intéressant :)
avatar
Tractamus
Messages : 251
Points RP : 672
Inscription : 23/02/2017

Re: Elio Davis ϟ DC Artemis Kane

le Sam 17 Fév - 0:54
HAN JE L'AIME DEJA !
En découvrant son caractère je trépignais de connaître son histoire et son pouvoir... Mais ils ne sont pas encore dévoilés
J'ai tellement envie de le rassurer et de m'occuper de ce petit Elio Je sais déjà que son histoire va m'achever      

J'ai hâte d'en savoir plus sur lui et de lire tes futurs rp ! Déjà que j'ai un problème de stalkage avec Artemis, Elio va me donner encore plus envie de lire plein de rp TT
avatar
Admin • Civis
Messages : 85
Points RP : 460
Inscription : 16/02/2018

Re: Elio Davis ϟ DC Artemis Kane

le Dim 18 Fév - 15:59
Han merci, vous êtes des amours, comme toujours

J'espère qu'Elio répondra à vos attentes! Je crois que c'est la première fois que je vais me lancer dans un personnage si complexe...

En tout cas, l'histoire est postée si ça vous intéresse :DD
avatar
Tractamus
Messages : 1707
Points RP : 2082
Inscription : 15/02/2017

Re: Elio Davis ϟ DC Artemis Kane

le Dim 18 Fév - 22:51
... Nan mais nan. C'pas possible. D'abord Azozoth avec ses rps et ses textes et maintenant tu t'y mets ?
Give my heart back. Shit...

Magnifique histoire. **
J'vais finir par croire que t'aimes me faire prendre l'ascenseur émotionnel, 'témis. XD
avatar
Admin • Civis
Messages : 85
Points RP : 460
Inscription : 16/02/2018

Re: Elio Davis ϟ DC Artemis Kane

le Mer 21 Fév - 11:45
Merci Ambroise et pardon pour l'ascenseur :DD c'est la première fois que je fais une histoire aussi... dramatique x)

Et j'ai enfin tout posté o/
avatar
Civis
Messages : 239
Points RP : 690
Inscription : 19/02/2018

Re: Elio Davis ϟ DC Artemis Kane

le Mer 21 Fév - 12:00
J'approuve ton pouvoir, qui mine de rien soulève pas mal de questions.
Salut salut. 8D

#enflure
avatar
Corporis
Messages : 419
Points RP : 300
Inscription : 25/01/2018

Re: Elio Davis ϟ DC Artemis Kane

le Mer 21 Fév - 12:06
Oh diantre, ce perso a un pouvoir terrible ;__________;
Btw, re-bienvenou grande déesse de Tasty *\O/*
Va falloir que je fasse comme Lyss et stalk les RPs de Elio, j'ai vraiment envie de savoir ce qu'il va lui arriver °° Il y a un truc qui me perturbe dans le caractère, mais je sais pas vraiment quoi. J'dirai que ce perso est perturbant en fait Mais ça le rend d'autant plus intéressant 8)

Hâte de voir ce fabuleux DC validé honey ! *Q*
avatar
Admin • Civis
Messages : 729
Points RP : 2309
Inscription : 12/02/2017

Re: Elio Davis ϟ DC Artemis Kane

le Mer 21 Fév - 12:29
C'est somptueux mon ange, somptueux!!


- CONGRATS DUDE -

T'es validé ! C'est t'y pas magnifique ? C'est le moment de te jeter dans le grand bain et de commencer ton aventure sur le forum ! Pour que tu sois pas tout perdu et que tu cherches pas pendant 10 ans où tu dois aller, on te met des petits liens juste là :
> Créer ta fiche de liens
> Faire des demandes de liens
> Faire des demandes de RP
> Créer la messagerie de ton perso
> Créer ton journal intime

Pour pouvoir savoir tout ce qui se passe sur le fofo, on te propose de cliquer sur les petits liens ci-dessous. Tu verras, ça te mettra automatiquement des notifications quand il se passe quelque chose d'important :
> Evénements et animations du forum
> Annonces de maintenances du forum



▬ ● ● ● ▬



T'as envie d'un prédef de la mort qui tue? C'est par ici que ça se passe!:
Contenu sponsorisé

Re: Elio Davis ϟ DC Artemis Kane

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum