Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Mentis
Messages : 224
Points RP : 230
Inscription : 11/12/2017

Mentis - Edward Draïkon

le Mar 12 Déc - 0:35


Edward Draïkon

20 ans ᵜᴥ 15 Janvier ᵜᴥ 1m86 ᵜᴥ ♂ ᵜᴥ Bleu (gauche) et Rouge (droit) ᵜᴥ Coloration bleu ᵜᴥ Musique ᵜᴥ Design Graphique ᵜᴥ Impulsif ᵜᴥ Persévérant ᵜᴥ Dynamique ᵜᴥ Attentif ᵜᴥ Rebelle ᵜᴥ Casse-cou ᵜᴥ Curieux ᵜᴥ Enthousiaste ᵜᴥ Energique

Mon pouvoir
Je me souviens très bien de ce jour. Le jour ou mon œil est devenu rouge.
J'avais 17 ans à l'époque, et je rentrais au lycée, je me rappelle que j'étais stressé. J'avais rejoint ma classe, et nous sommes entré dans la salle de classe. Je gardais la tête baissé, de peur que quelqu'un me juge, je redoutais qu'on me prenne pour une fille à cause de mes cheveux extrêmement longs.
Je me suis assis à fond de la classe, à mon habitude, pour éviter que trop de regard ne se portent sur moi. Je ne supportais pas d'être le centre de l'attention à l'époque, j'étais très réservé. Mais j'ai fini par m'y faire. Enfin bref, je gardais encore la tête baissé, en sachant à chaque nom prononcé par notre professeur qui faisais l'appel, que l'heure de mon jugement approchais.
Et elle finis par arrivée.

« Edward Draïkon ? » dit-mon professeur me cherchant du regard

Je relevai lentement la tête.

« Présent.. » répondis-je à voix basse.

Et aucun bruit, aucune moquerie. Un silence régnait dans la classe. Un silence presque lugubre.
Je cherchais du regard un sourire sur les lèvres de mes camarades. Mais à la place de ses rires, ils se mirent tous à crier, à hurler de peur. Il étais tous effrayer, même mon professeur avais l'air paniqué.
Sur le coup, je n'ai pas trop compris ce qu'il se passait, il m'a fallu quelques secondes pour tomber dans la panique à mon tour.
Pourquoi étaient-ils tous effrayés, que leur faisait-il peur ?
Je finis par saisir au bras mon voisin de droite, ma main totalement crispée n'arrivait pas à le lâcher. Je comprenais à son regard que le problème venait de moi. Je mis quelques secondes avant de pouvoir prononcé des mots audible.

« Qu'est-ce qu'il y a ?! Pourquoi vous avez peur de moi ?! » criais-je cédant à la panique.

À ce moment précis, je fus pris d'une violente crampe au mollet, et une gêne se créa au niveau de mon œil gauche. L'enfant, quant à lui, s'arrêta net. Il ne tremblait plus, ne criait plus. Seules les larmes précédemment versées continuaient de couler. Son regard ne dégageait plus de haine, ni de peur, il était vide.
Il s'adressa à moi avec une voix calme. Beaucoup trop calme.

« Tu n'es pas comme nous, c'est pour cela que nous avons peur de toi. Ton œil est aussi rouge que le sang. » dit-il en regardant fixement mon œil droit.

Je ne comprenais absolument rien, et étais totalement paniqué, en quoi suis-je différent ? Et pourquoi JE suis différent ? Pourquoi pas lui ?
Un milliard de questions se bousculaient dans ma tête, mais aucune n'avais de réponses.

Puis, mon camarade, c'est comme « réveiller », il dévisagea ma main, toujours fermement accroché à son bras. Il poussa un hurlement et me bouscula au sol.

« Vas t'en espèce de monstre ! » dit-il avant que mes autres camarades ne continuèrent avec lui.

Je pris à ce moment mes jambes à mon cou et quittai le lycée en pleurant.

Ce n'est que plus tard, que je compris réellement, cet œil rouge, apparus comme par magie n'était pas venu seul. Il m'avait doté d'une sorte de « pouvoir ». Après cet incident, j’étais capable de donner des actions au gens, au contact de ma main et en énonçant cette action à voix haute. La petite particularité avec ceci, est la différenciation du bien et du mal. Etant donné que cette notion est abstraite et subjective, le point de référence est celui de la personne concerné. Je dois donner de mauvaise actions avec ma main du côté de mon œil rouge, et vice-versa. Si j'effectue mal cette action, ou que l'ordre donné ne correspond pas, pour la personne au côté duquel je pencha la balance, cette ordre sera inopérant.
Je n'ai également pas la possibilité d'ordonné à quelqu'un de tué une autre personne, ni même de se suicide. Malgré plusieurs essais, le résultat est toujours le même, rien ne se produis.
La victime aura une heure pendant la quelle elle devras effectuer l'action donné. Une fois ce délai passer, la victime se « réveillera » sans aucun souvenir de se qu'elle à fait, ni même de l'ordre que je lui ai donné.
Mais ceci à quelques défauts.
Premièrement et évidemment, mon œil. L’œil en question vient à scintiller lorsque je canalise mon énergie avant que je donne mon ordre. Même si cela me donne un certain style, c'est très visible. Et ça fait peur. Les gens ont peur parce qu'ils ne comprennent pas. Parce qu'ils se sentent en danger. Ah oui aussi, lorsque je suis "un peu" trop énerver, mon œil bleu devient rouge tant que je ne suis pas calmé.
Et deuxièmement, à chaque fois que j'utilise mon pouvoir, je ressens reçois une douleur physique proportionnelle à l'action donné.

Voilà, vous connaissez maintenant comment ma vie à basculer, et comment je me suis retrouvé ici.
Mon histoire
J'ai habité au Royaume-Uni pendant toute ma vie jusqu'à maintenant. Je n'ai jamais vécu ailleurs, ni même voyager. Je suis issu d'une famille noble, qui m'a enseigné le savoir vivre, et la politesse. J'ai deux sœurs que je voyais peu, mes parents les ont inscrites dans une grande école dans la capitale. Je ne les ai pas vus pendant plus de 3 ans. Pendant ce temps-là, j’étais comme le fils unique de mes parents. Jusqu'à « l’incident ». Ce jour où je suis devenu quelque chose d'autre que leurs fils.

Après cela, ma mère a réagi d'un grand calme, et à fait son possible pour me soutenir et m'aider, cependant, je voyais autre chose dans les yeux de mon père que l'amour paternel. Un sentiment profond de déception se lisait dans son regard. Qui aurais pu ce douté, que moi, Edward Draïkon, qui aurais du hérité de tout ce que possédaient mes parents, finirais comme ça ? Forcer de porter un bandeau pour cacher ce qui effraie tout le monde, l’œil rouge.

Après l'incident je n'ai plus remis le pied dans une école, j'effectuais des cours à domicile, pendant que l'ambiance à la maison devenait de plus en plus tendu avec les jours qui passaient. Mes sœurs devaient revenir d'ici une semaine, et quel serais leurs surprises en découvrant que leur frère est devenue un monstre.

Lors du dîner, mon père à grossièrement parler de cette université installée sur une île, Summerbridge.

« Nous n'avons qu'a le laisser là-bas, avec les monstres de son espèce ! J'ai déjà préparé l'argent, il n'y à plus qu'a le mettre dans le prochain avion !»

J'en avais vaguement entendu parlé, ce serait une université pour les gens comme moi, « ceux de mon espèce » comme dirait mon père. La seule chose qui m'accroche ici, est mes sœurs ainsi que ma tendre mère.

Mais elle ne pouvait se résoudre à cette idée, j'étais plus son fils que celui de mon père, elle savait très bien qu'en partant, je ne reviendrais sans doute jamais.

Cette idée émergea dans ma tête. Je regretterais sans doute le fait des laisser ma mère et mes sœurs seul, mais je ne voulais pas leur imposer ma présence tant que je ne serais pas maître de moi-même.

J'y réfléchis toute la semaine, puis, le jours de l'arrivée de mes sœurs, je rassemblai mes affaires, pris enveloppe d'argent que mon père avais mis de côté lors de la fameuse discutions, et en prenant soin de ne faire aucun bruit, je quitta la maison, et allas retrouvé seul mes sœurs à la décente du train.
Je me jetai dans leurs bras, et nous nous enlacions pendant plusieurs bonnes minutes. Je leur expliquai tout ce qu'il s'était passé, l'incident, l'ambiance au sien de la famille, le rejet de mon père, et la souffrance de ma mère.
Mon choix était fait. Je partais aujourd'hui.
Elles m’accompagnèrent jusqu'à l'aéroport. Nous sommes resté debout quelques minutes face à l’embarcadère. Je fis promettre une dernière fois à mes sœurs de prendre soin de nos parents, et de m'envoyer des messages de temps en temps.
Et sur cette dernière promesse, ces derniers mots, ces dernières larmes, je m’avançai seul et m’apprêtais à embarqué pour une nouvelle vie.


Derrière l'écran
Nath' ᵜ 20 ans ᵜ Je suis enfin de retour après de long mois d’absence, à votre avis, pourquoi ? ᵜ Balançoire

Code:
[b]Karma Control[/b] • Permet, au contact main/peau, de donner au choix, une bonne ou mauvaise action à la personne ciblé. Lors d'une trop grande colère, l’œil bleu devient rouge.▬ [i]Edward Draïkon[/i]
Code:
Rokudo Mukuro • Reborn ▬ [i]Edward Draïkon[/i]



Dernière édition par Edward Draïkon le Mar 13 Mar - 20:20, édité 13 fois
avatar
Mentis
Messages : 192
Points RP : 411
Inscription : 29/09/2017

Re: Mentis - Edward Draïkon

le Mar 12 Déc - 1:07
Oh my god, Mukuro ♡♡♡
Bienvenue ou plutôt, re-bienvenu à ce que j'ai cru comprendre :o
avatar
Mentis
Messages : 224
Points RP : 230
Inscription : 11/12/2017

Re: Mentis - Edward Draïkon

le Mar 12 Déc - 1:31
Merci beaucoup ! :D
Et c'est bel et bien un re-bienvenue ! :D


Dernière édition par Edward Draïkon le Mar 12 Déc - 18:32, édité 1 fois
avatar
Admin • Civis
Messages : 733
Points RP : 2279
Inscription : 12/02/2017

Re: Mentis - Edward Draïkon

le Mar 12 Déc - 9:32
Bienvenue jeune homme!

Avant que l’on se peniche sur ta fiche il faudrait que tu ailles signer et lire le règlement !

▬ ● ● ● ▬



T'as envie d'un prédef de la mort qui tue? C'est par ici que ça se passe!:
avatar
:Admin • Corporis:
:Admin • Corporis:
Messages : 2040
Points RP : 3398
Inscription : 12/02/2016

Re: Mentis - Edward Draïkon

le Mar 12 Déc - 9:55
Rebienvenue parmi nous

▬ ● ● ● ▬

Judemis   :



avatar
Mentis
Messages : 224
Points RP : 230
Inscription : 11/12/2017

Re: Mentis - Edward Draïkon

le Mar 12 Déc - 10:30
Oh, autant pour moi ! C'est fait !
avatar
Fonda • Mentis
Messages : 140
Points RP : 266
Inscription : 24/11/2017

Re: Mentis - Edward Draïkon

le Mar 12 Déc - 11:51
Rebienvenue à toi ❤️

▬ ● ● ● ▬


#JeSuisProut
avatar
Mentis
Messages : 224
Points RP : 230
Inscription : 11/12/2017

Re: Mentis - Edward Draïkon

le Mar 12 Déc - 12:33
Merci ma chère ! Sa fait longtemps !
avatar
Tractamus
Messages : 1726
Points RP : 1902
Inscription : 15/02/2017

Re: Mentis - Edward Draïkon

le Mar 12 Déc - 15:29
Mon Mukuro d'amouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuur ! *Q*' Pas mal le pouvoir, rien que le nom m'a fait penser d'office à Sherenn. o/ But still, il est good. /O/ Et son caractère promet de belles étincelles. XDDDDD

Re-bienvenue ici, sweetie. *\O/*'

Hâte de te voir validé. *Q*'
Invité
Invité

Re: Mentis - Edward Draïkon

le Mar 12 Déc - 17:11
REBIENVENUE A TOI /o/ on va BIEN S'ENTENDRE TOI ET MOI !!!
Contenu sponsorisé

Re: Mentis - Edward Draïkon

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum