♫ ~ Voteland
What the hell ?
Un fondateur qui disparaît pour laisser place à un grand groupe alors que les foyers sont remués de toute part... On rénove, on modifie, on efface et on change. Tout semble se précipiter depuis que la tête pensante a changé.
> En savoir plus...

© Codage par Babao - Crédits
Le steff ~ ♥
LEAS J. MARTEL
Présente
Boite MPProfil

LIAM HERINSTEN
Présent
Boite MPProfil

ARTEMIS KANE
Présente
Boite MPProfil

AARON AEGNOR
Présente
Boite MPProfil

DREW ADAMS
Présente
Boite MPProfil

ARIZONA WILLIAMS
Présente
Boite MPProfil
Storyline
► 01.12.2017 : calendrier de l'Avent Tastien !
► 30.11.2017 : refonte du forum
► 31.10.2017 : event Halloween
► 16.10.2017 : Arizona devient admine !
► 02.10.2017 : event intrigue no. 2
► 02.09.2017 : changement de thème et recensement no.5
► 29.07.2017 : événement intrigue no. 1
► 11.07.2017 : des améliorations et changements
► 23.06.2017 : des petites nouveautés
19.06.2017 : recensement no.4 en cours !
► 01.06.2017 : un nouveau thème et pleins de surprises
► 11.04.2017 : résultats du recrutement annoncés + nouveau thème
23.03.2017 : recensement no.3 en cours !
► 04.02.2017 : maintenance no.7
► 17.01.2017 : remaniement des sections RP
► 06.01.2017 : concours pour les un ans du forum !
► 02.01.2017 : des nouveautés CB et navigation !
► 26.12.2016 : maintenance no.6
► 03.12.2016 : Azoth Aegnor devient admine !
► 01.12.2016 : la PA change de tête, oui j'en avais marre huhu **
► 29.09.2016 : maintenance no.5
► 28.09.2016 : fin du recensement no.2
► 29.08.2016 : Liam et Jake rejoignent les admins
► 17.07.2016 : fin de maintenance no.4
► 25.03.2016 : maintenance no.2 et toutes ses nouveautés !
► 04.03.2016 : fin de maintenance no.1
► 05.02.2016 : nouveau profil spécial RP
► 20.01.2016 : Ouverture du forum ♥
Les posteurs les plus actifs du mois
174 Messages - 24%
126 Messages - 18%
75 Messages - 11%
66 Messages - 9%
63 Messages - 9%
58 Messages - 8%
41 Messages - 6%
38 Messages - 5%
35 Messages - 5%
35 Messages - 5%

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Cantabile
Messages : 24
Points RP : 53
Date d'inscription : 29/11/2017

Cantabile - Sacha Lefier

le Mer 29 Nov - 23:03


Sacha Lefier
cantabile

28 ans ᵜᴥ 02 février 1989 ᵜᴥ 1m69 ᵜᴥ ♂ ᵜᴥ yeux grisᵜᴥ cheveux bruns foncés ᵜᴥ professeur de danse ᵜᴥ réservé ᵜᴥ tolérant ᵜᴥ amical ᵜᴥ bienveillant ᵜᴥ s’embarrasse facilement ᵜᴥ têtu ᵜᴥ discret... ᵜᴥ ...mais imposant quand il danse ᵜᴥ déterminé ᵜᴥ à l’écoute ᵜᴥ lent d'esprit ᵜᴥ gentil ᵜᴥ intrépide

Mon pouvoir
Sacha peut devenir le vent. Bon, dit comme ça c’est pompeux mais en vrai ça ne fait pas grand chose. Il n’est pas capable de traverser un bout du continent à l’autre, par exemple, et ne pourra par conséquent se déplacer que sur des petites distances. Son corps se fait léger et se transforme pour devenir peu à peu à l’état gazeux, invisible et inodore. Ainsi il peut soulever des choses très légères, comme des feuilles, ou guider des gens en leur insufflant une direction, en frôlant leur bras pour les inciter à se lever, etc. Sacha n'a pas de limite quant au temps d'utilisation de son pouvoir, néanmoins, son corps s'affaiblit rapidement et se rend malade au fil des secondes. Pour illustrer un cas plus concret, s'il l'utilise moins d'une minute il n'aura pas grand chose : le nez un peu pris, par exemple. D'une minute à trois, il commencera à avoir le front chaud, un mal de crâne. S'il l'utilise encore, il commencera sûrement à tousser, avoir des courbatures, … Les effets sont aléatoires et pas toujours les mêmes, mais de la même gravité. Généralement, au-delà de 10 minutes de transformation dans une même journée, Sacha est cloué au lit un bon moment, incapable de bouger comme lorsqu'une bonne maladie vous colle les baskets pendant plusieurs jours. La durée de rétablissement dépend de son état : il pourrait, par exemple, utiliser son pouvoir 30 secondes par jour sans trop de problèmes. En revanche, s'il l'utilise 10 minutes, il sera sûrement incapable de se transformer en vent pendant une bonne semaine.
Mon histoire
Song of storms — Son bras se tend dans les airs, méticuleux, allongé. Peu à peu ses paupières s'ouvrent et lentement, ses longs cils caressent sa peau puis ses arcades sourcilières. Enfin, d’un élan soudain, il s’envole en s’appuyant sur son pied droit, et tourne, tourne, tourne et saute !… Dans cette spirale infernale qu’est devenue sa vie.

Sacha a 12 ans et rien ne va plus.

Il se souvient encore de sa première rencontre avec le ballet. Il avait quatre ans. Dans sa maison de campagne, il vivait sous le toit, dans un grenier revisité. Il était dur de s’étendre et d’y bouger ; alors, lorsqu’il avait vu sa soeur ouvrir ses bras et gambader d’un bout à l’autre d’une scène, ses yeux s’étaient écarquillés. « Je veux danser !... » avait-il soufflé de sa voix courte, stupéfaite. Ce n’étaient que de petites filles qui tournoyaient et pourtant son coeur se serrait.

Son père avait fortement été contre au début. Il n’aimait pas l’idée que son fils fasse de la danse. Un « truc de fille ». Heureusement, à quelque chose malheur est bon : dans sa minuscule bourgade française, les activités se faisaient rares. Et puisque Sacha refusait d’aller jouer au foot et s’enfermait dans les bouquins et les consoles de jeux vidéos, le patriarche avait fini par céder, sans autres options pour que son fils se mette à une activité physique.
Le petit garçon avait le sourire jusqu’aux oreilles lors de sa première leçon. Fier dans sa tenue moulante, il mettait du coeur à l’ouvrage. Sa première expérience fut telle qu’il l’avait imaginé ; il avait à son tour ouvert les bras et embrassé la danse classique, avec une fougue et une passion que nulle autre ne pouvait éprouver, il en était persuadé. « Tu en as de la chance, toutes ces filles rien que pour toi ! » raillait son père. Mais le petit Sacha ne comprenait pas vraiment ce qu’il entendait par là.

Au grand dam de ses parents, son intérêt pour le ballet ne cessa pas, bien au contraire. Les choses auraient pu ainsi se simplifier, face à une vérité indéniable. C’était son compter sur l’école et les camarades de classe du jeune homme qui faisait alors ses premiers pas au collège. Sa fierté devint bientôt une honte qu’il cacha pour éviter les moqueries. Cela ne suffit pas, les rumeurs allant trop vites. « T’es qu’une fille ! », « Quel faible, c’est même pas un sport, si ? », parsemés d’insultes régressives tant pour lui que le genre féminin. Au milieu de ce flot d'ignominies, une pique l’avait frappé en plein coeur : « Je suis sûr que t’aime les garçons. C’est dégueulasse ». Une réplique qui le déchira plus que de raison, car prononcée par son ami d’enfance. L’adolescence est une période compliquée, ballotée entre ce que l’on veut être et ce que les autres attendent de nous.
Sacha s’enferma sur lui-même et devint davantage timide, réservé. Son cercle d’amis se restreint drastiquement ; mais avec eux, il se sentait bien. Il pouvait rire, se dévoiler, se confier. Grâce à eux, sa vie scolaire devint plus supportable jusqu’à devenir un bon souvenir.

Alors que la pointe de ses ballerines glissaient sur le parquet, ses pensées se mélangeaient. Pouvait-il être plus cliché ? Un garçon au corps si fin, au visage si féminin, aimant la danse et les garçons. Il était le stéréotype du gay, celui sur lequel on crachait, celui qu’on rabaissait à « moins qu’une femme ».

« Tu devrais rentrer au conservatoire. »

Son professeur de danse le connaissait depuis bien des années. Presque choqué, Sacha répondit aussitôt :

« Tu es folle. Mon père ne voudra jamais.
- Mais tu as un talent fou ! Tu pourrais tellement apporter au monde du ballet, si tu y croyais.
- Tu ne me rends pas les choses faciles. » avait-il avoué d’une voix distante, le regard perturbé.

S’il aurait été nul, s’il aurait perdu la passion… Alors tout aurait été plus simple, n’est-ce pas ?
Sacha se débattit de toutes ses forces pour rejoindre l’école de l’Opéra de Paris. Contre les préjugés, les barrières financières et kilométriques, contre ses doutes et ses craintes. Il avait beau dire qu’il existait des tas de danseurs dans le ballet, qu’il en fallait bien pour jouer, rien n’y faisait ; la tension monta, encore et encore, jusqu’à ce que son père hurle cet argument fatal : « Tu ne deviendras pas une tapette étoile ou je ne sais quoi avec un corps de femmelette ! ». L’esprit de Sacha se brisa sous la rage et sans réfléchir, il se déshabilla, fou et frénétique. Il obligea son père à regarder son corps, les yeux déterminés.

« Et ça, c’est un corps de femmelette, comme tu dis ? » s’écria-t-il en montrant sa musculature. « Une femme, ça ne peut pas être musclée ? Un homme, ça ne peut pas danser ? J’ai fait quoi, toutes ces années ? ». Les larmes lui montèrent aux yeux tandis qu’il brandissait ses triceps devant son père. « Je m’entraîne comme un fou depuis des années, papa. Je ne vis que pour ça, et tu le sais. Je suis prêt à mentir sur ce que je suis autant que tu veux, mais la danse… La danse, je veux garder ça dans ma vie. Je veux en faire quelque chose. Les spectacles de gamins, c’est fini, papa ! Je rêve plus grand, et je le peux ! J’en suis capable ! »

La conversation se termina sur des sanglots puis une fuite dans sa minuscule chambre sous les toits. Dans un coin de comble, recroquevillé, Sacha faisait face à ses démons.
Les relations avec son père restèrent tendues depuis ce jour. Néanmoins, les parents accèdèrent à sa requête. Sacha parti du domaine familial pour vivre chez sa Tante, à Paris, afin de rejoindre l’Opéra de Paris. Ce n’était certainement ça qui l’empêcherait d’aller à la poursuite de ses rêves, maintenant !

*****

That person name is… — Sa jambe se lève puis se plie. Sa ballerine frôle son genou et ses bras se resserrent contre sa taille. Sacha a vingt ans. Il n’est plus en France. Il saute et s’envole ; littéralement, il devient le vent.

Le conservatoire ne fut pas une sereine aventure, loin de là. La concurrence était rude, et malgré ses nouveaux amis, ses adversaires étaient terribles et, pour les plus incroyables, aussi doués qu’impitoyables. Pourtant, si Sacha avait toujours l’impression de devoir se battre et se dépasser, il restait l’un des meilleurs, pour ne pas dire le meilleur de sa promotion. Il y avait néanmoins un problème : il n’arrivait à s’exprimer que dans les rôles féminins. Cela lui avait valu d’être mis de côté et rabaissé, amené à des rôles trop faciles pour son niveau supérieur à la moyenne. Cela le rendait néanmoins plus facilement abordable, normal ; après tout, il était un adolescent comme les autres dans sa personnalité, avec une vie familiale on ne peut plus banale.

Lors de de la grande représentation de fin d’année, les choses tournèrent au vinaigre. La danseuse du rôle avait des difficultés à réussir les 18 tours successifs de sa chorégraphie. Elle avait beau s’entraîner, elle tombait. Un soir, très tard, alors que tout le monde était supposé être rentré, Sacha se prit à jouer une partie qui n’était pas la sienne, lui le petit danseur figurant. Il avait mémorisé toute la scène ; et ce n’était pas difficile, il l’avait vue tant de fois, tant aux répétitions qu’aux différentes représentations qu’il avait en DVD. Sans une faille, d’une précision déconcertante, les pas s’enchaînèrent jusqu’aux 32 fouettés qu’il réussit du premier coup.

Chance, malchance ? Difficile à dire : son professeur avait tout vu. Il n’hésita pas une seconde à échanger les rôles. Il allait jouer une femme. « Personne ne verra la différence avec ton apparence. »
C’était autant un honneur qu’une disgrâce. Sacha avait beau danser et être gay, il restait un homme. Il détestait qu’on le compare à une femme, parce que c’était l’ignorer lui. C’était lui imposer quelque chose qu’il n’était pas, où il ne se retrouvait pas. A ce conflit d’identité s’ajoutait les tensions évidentes avec ses camarades qui ne comprirent pas le changement de rôle ; les rumeurs fusèrent. Passage sous le bureau ? Argent sur le comptoir ? Une décision incomprise et irrévocable d’un instituteur aussi stricte que visionnaire.
Lors de la représentation, quelque chose d’étrange se passa : sous la pression du regard des ses camarades et des grands noms composant l’audience, Sacha disparut. En réalité, il n’était pas devenu invisible, non ; alors qu’il dansait, il s’allégea petit à petit jusqu’à devenir le vent. Il glissait toujours, tournoyait toujours, mais sous une autre forme. Puis il réapparu aussi délicatement qu’il avait disparu, sur la pointe de sa ballerine.

A partir de là, les choses allèrent vite.
Contre toute attente, avant même qu’il ne puisse être jugé pour son pouvoir plus que pour sa danse, Sacha se fit embarquer par un grand représentant russe nommé Alexey Aleksandrov. Il l’avait emmené avec lui en lui promettant un rôle qui serait taillé pour lui. Mais pour cela, il fallait encore qu’il se trouve dans son art encore trop exprimé par une danse féminine avant d’être sienne. Le français se laissa donc entraîner dans une nouvelle aventure, à l’étranger cette fois. Il cru abandonner plus d’une fois tellement ses chorégraphies étaient dures. Elles n’avaient pourtant rien à voir avec tout ce qu’il avait vécu : comme androgynes, elles lui parlaient plus que de raison. Alexey obligea Sacha à apprendre d’autres danses, s’exprimer dans d’autres arts. Il élargit ses visions et ses interprétations, jusqu’à faire de lui un danseur étoile que personne n’oublierait jamais.
Alexey était au courant du don de son danseur. A dire vrai, lui-même en avait un. Il lui parla de Summerbridge, une ville faite rien que pour eux. A l’époque, Sacha n’y avait porté que peu d’attention.

*****

Princess Peach — Ses talons tapent le sol. Ils ne dansent pas ; pas encore. Adieu la scène, adieu les spectacles. Le salut est donné à de jeunes adolescents et non plus à un public effervescent. Bonjour à la nouvelle vie. Bonjour aux retrouvailles avec soi.

Pendant quatre ans, Sacha tourna dans sa troupe russe à travers l’Europe, puis dans quelques autres pays. Ce fut les plus belles années de sa vie, gratifiantes et émouvantes. Il dansait sous les applaudissements, était interviewé dans des magazines spécialisés et respecté du milieu. Sa relation avec Alexey devint plus intime au fil du temps jusqu’à ce qu’il devienne son amant. Cet amour finit par se briser, comme beaucoup d’autres ; la vie professionnelle devint par conséquent compliquée, malgré une relation amicale conservée. Aussi, Alexey retourna quelques temps en France, et intégra une autre compagnie. Il ne fit cependant qu’une seule représentation : sa relation passée avec Alexey Aleksandrov fit scandale juste après son premier ballet français. Quelle ironie, une fois leur aventure finie ! A partir de là, les journalistes en soif de polémiques ne manquèrent pas de sujets : son pouvoir, sa relation torturée avec son père, ses relations homosexuelles. Le jeune homme ne supporta pas tout ce dramatisme autour de lui ; encore, et toujours, tout semblait se ramener à son identité, à ce qu’il était.

Il décida une bonne fois pour toute de couper court au monde du ballet et prit un ticket pour Summerbridge, où un poste de professeur de danse s’était libéré. Son nom et son prestige en faisait un intervenant de choix ; il enseigna aussitôt arrivé, déterminé à changer de vie, ou en tout cas, se retrouver le temps de quelques années avant de décider de ce qu’il ferait de son futur.


Derrière l'écran
Madame Poulpe ᵜ 26 ans ᵜ Le forum a l’air fort sympathique ma foi, j’ai envie d’y poser ma tente ! ᵜ Et surtout, des bisous sur vous. Désolée du perso un peu badass de la danse mais je voulais qu’il soit légitime au poste de prof d’une grande école. (ಠ⌣ಠ)


Code:
[b]Transformation à l’état gazeux[/b] • Peut devenir le vent, invisible et indolore, au détriment de sa santé. Ne peut voyager que sur courtes distances et ne soulever que des objets très légers, comme des feuilles de papier. ▬ [i]Sacha Lefier[/i]

Code:
[b]Professeur de danse[/b] • A l'Université▬ [i]Sacha Lefier[/i]

Code:
Original • Hirota Tsuu ▬ [i]Sacha Lefier[/i]





Dernière édition par Sacha Lefier le Ven 1 Déc - 13:44, édité 3 fois
avatar
Admin • Cantabile
Messages : 326
Points RP : 1539
Date d'inscription : 12/02/2017

Re: Cantabile - Sacha Lefier

le Mer 29 Nov - 23:44
Bienvenue Sacha!! C’est une bien jolie fiche que tu nous présentes là! Malheureusement le personnage choisit pour l'avatar est déjà pris, il va donc falloir que tu le changes. Désolée.

▬ ● ● ● ▬


avatar
Moderato
Messages : 1133
Points RP : 1112
Date d'inscription : 15/02/2017

Re: Cantabile - Sacha Lefier

le Jeu 30 Nov - 1:25
PROF DE DAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAANSE VAS-Y ! ** MADAME POULPE JE SUIS RAVI QUE TU SOIS LÀÀÀÀÀÀÀÀÀÀÀÀÀÀÀÀÀÀ ! *\O/*' Oh en plus on pourrait tellement se faire un lien de folie avec Ambroise. *Q*' oui oui, il est danseur dans le corps de ballet de Mariinsky, rien que ça mesdames et messieurs /PAN/ Surtout que ça m'étonnerait qu'Ambre ignore un grand nom de la danse, encore moins s'il est français et encore moins si un russe l'a pris sous son aile. /VLAN/

ET TON POUVOIR EST GÉNIAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAL. ** Ton histoire aussi. ET TON CARACTÈRE AUSSI. ** Tu es prof de danse de toutes façons alors... /VLAN/ Fight on pour ton avatar, si tu veux de l'aide n'hésites pas. /O/

BIENVENUE ICI HONEY ! *\O/*'

J'ai vraiment hâte d'en lire plus sur toi. **
avatar
Cantabile
Messages : 24
Points RP : 53
Date d'inscription : 29/11/2017

Re: Cantabile - Sacha Lefier

le Jeu 30 Nov - 8:56
@Ambroise Oh ce… Ce chaleureux accueil… DANS MES BRAS !  
Le ballet de Mariinsky, rien que ça !   J'ai hâte d'être validée qu'on en discute plus amplement.  
(j'ai encore deux/trois pétouilles à corriger et le vava, soon, soon !)


@Arizona Williams a écrit:Bienvenue Sacha!!  C’est une bien jolie fiche que tu nous présentes là! Malheureusement le personnage choisit pour l'avatar est déjà pris, il va donc falloir que tu le changes. Désolée.
Oh, il faudrait le mettre dans la liste alors, car je ne l'ai pas vu. Je cherche un nouvel avatar ce soir, pas de souci. ^^
avatar
Admin • Cantabile
Messages : 326
Points RP : 1539
Date d'inscription : 12/02/2017

Re: Cantabile - Sacha Lefier

le Jeu 30 Nov - 9:18
Livai Ackerman• Shingeki no Kyojin ▬ Seth Fudo

Il y est déjà! Je sais qu’on fait quelques erreurs mais pas celle-ci.Wink

▬ ● ● ● ▬


avatar
Admin • Andante
Messages : 1322
Points RP : 2458
Date d'inscription : 12/02/2016

Re: Cantabile - Sacha Lefier

le Jeu 30 Nov - 11:07
Accepteriez-vous... cette danse?

Oui j'sais pas, j'avais envie de te dire ça pour te souhaiter la bienvenue

Si tu as besoin d'aide pour te trouver un nouvel avatar, n'hésite pas!

▬ ● ● ● ▬

               
I hate you I love you
I hate that I love you
Don't want to, but I can't put
Nobody else above you

▬▬▬▬▬▬▬▬

Arte' la Déesse, par Drew ♥️ :



Artish(o) ♥️ :

avatar
Cantabile
Messages : 24
Points RP : 53
Date d'inscription : 29/11/2017

Re: Cantabile - Sacha Lefier

le Jeu 30 Nov - 12:34
@Artemis *tend la main comme un boloss beau gosse* Mais of course.  
Merci de la proposition, mais ça devrait aller, tu verrais mes dossiers d'images… j'en ai des tonnes en réserve ! xD

@Arizona Williams a écrit:
Livai Ackerman• Shingeki no Kyojin ▬ Seth Fudo

Il y est déjà! Je sais qu’on fait quelques erreurs mais pas celle-ci.Wink

Oups un temps pour moi alors, j'ai cherché en français pour le manga/anime, et avec Levi / Rivaille pour le personnage… Donc naturellement j'ai pas trouvé ! xD
avatar
Admin • Andante
Messages : 1322
Points RP : 2458
Date d'inscription : 12/02/2016

Re: Cantabile - Sacha Lefier

le Ven 1 Déc - 11:10
Quelle fiche douce et agréable à lire, j'aime beaucoup Sacha!

Il y a deux, trois petites choses à modifier par contre

Sur la forme, il faudrait que tu supprimes le signe de genre féminin au début de la fiche! Et il faudrait que tu ajoutes le nom de ton pouvoir dans le recensement en bas de ta fiche.

Sur l'histoire, je n'ai rien à redire, c'est parfait!

Pour le pouvoir, il n'y a aucune contreparties, il te faut donc en ajouter, voire aussi ajouter une limite d'utilisation de temps (bien entendu, on comprend qu'en tant que professeur, Sacha maîtrise mieux son pouvoir, mais il ne peut pour autant être "illimité")

Voilà, ce sera tout

▬ ● ● ● ▬

               
I hate you I love you
I hate that I love you
Don't want to, but I can't put
Nobody else above you

▬▬▬▬▬▬▬▬

Arte' la Déesse, par Drew ♥️ :



Artish(o) ♥️ :

avatar
Cantabile
Messages : 24
Points RP : 53
Date d'inscription : 29/11/2017

Re: Cantabile - Sacha Lefier

le Ven 1 Déc - 12:13
Merci beaucoup !
Purée je suis une vraie gourde en ce moment, désolée. J'oublie tout et je manque plein de choses. xD
C'est tout corrigé.

Pour le pouvoir j'ai rajouté ça, ça suffit ?
Sachant que dans les contreparties il y a déjà le fait de ne pouvoir voyager que sur des courtes distances et ne rien pouvoir soulever qui soit plus lourd qu'une feuille de papier.
Madame Nouille a écrit:Ce pouvoir est cependant limité dans le temps, aussi Sacha n'a pas de contrôle sur sa durée ! Il dure approximativement entre 40 et 50 secondes.
avatar
Admin • Andante
Messages : 1322
Points RP : 2458
Date d'inscription : 12/02/2016

Re: Cantabile - Sacha Lefier

le Ven 1 Déc - 12:34
Y a pas de soucis, ça arrive à tout le monde :DD

Alors en fait, il s'agit de limites que tu as ajouté, mais pas de contreparties! En gros, par contrepartie, on entend les contrecoups suite à l'utilisation du pouvoir... comme de la fatigue ou des courbatures! Bien sûr, plus le pouvoir est puissant, plus les contreparties doivent être lourdes. Donc tu peux par exemple allonger la durée d'utilisation (qui est relativement courte) et contrebalancer ça avec une contrepartie ;)

▬ ● ● ● ▬

               
I hate you I love you
I hate that I love you
Don't want to, but I can't put
Nobody else above you

▬▬▬▬▬▬▬▬

Arte' la Déesse, par Drew ♥️ :



Artish(o) ♥️ :

Contenu sponsorisé

Re: Cantabile - Sacha Lefier

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum