♫ ~ Voteland
Vote toutes les deux heures et tu auras un bisou de Liam. ♥
Les posteurs les plus actifs du mois
152 Messages - 19%
126 Messages - 16%
118 Messages - 15%
116 Messages - 15%
94 Messages - 12%
56 Messages - 7%
36 Messages - 5%
31 Messages - 4%
29 Messages - 4%
25 Messages - 3%

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Animateur
Groupe : Civis
Messages : 1232
Points RP : 4716
Inscription : 31/08/2017

Coincidences. / Istvan

le Dim 3 Sep - 19:04










coincidences


perso

Istvan Fersen // 40 ans // Médecin Légiste // Père célibataire // Parle couramment 4 langues (hongrois, italien, français, anglais) et peut les mélanger quand il est fatigué/énervé // A un accent hongrois sorti d'on ne sait où, discret en général mais s'accentue selon les moments et son état de fatigue // Peut servir de station météo grâce à son genou droit (fracturé 9 ans plus tôt) mais mieux vaut ne pas effleurer le sujet.


Dessine // Survit grâce au café // Capable d'oublier de manger // Introverti profond // Cynique & sarcastique // Calme // Se perd facilement dans sa propre tête // Pas spécialement expressif // Fier // Pince sans rire // Désabusé // Blasé // Réfléchi // Laconique // Bon menteur // Casanier // Routinier // Aime son travail // Travaille trop // Pénible // Intransigeant // Patient // Passionné // Rabat-joie // Borné // Instinctif // Ne se met pas facilement en colère // Personne ne veut décemment le voir être vraiment en colère // Tendre // Sait écouter // S'occupe plus des autres que de lui-même // A un côté très parental qui s'exprime relativement facilement // A du mal avec le contact // Sensible // Compréhensif, l'air de rien // Perspicace // Honnête // Ne croit pas aux coïncidences // Sérieux // Secret // Méticuleux // Paradoxal // Le sait & s'en fout globalement.


iconiconiconiconiconiconiconicon




©️ Loki // Merci à Aitosan/Basil pour son aide avec ce beau bazar.



Dernière édition par Istvan Fersen le Mar 11 Déc - 0:09, édité 17 fois

● ● ●
Vous rembarre en #008080

Partirò senza dire niente, ferirsi a volte può aiutarti più di stare bene. E non temere di essere sola, quando sei solo sei tutto per te.





Spoiler:







La fierté, ok.
avatar
Animateur
Groupe : Civis
Messages : 1232
Points RP : 4716
Inscription : 31/08/2017

Re: Coincidences. / Istvan

le Dim 3 Sep - 19:05







happen


// Cecília Fersen
icons

13 ans // Ta fille // Danseuse en devenir
C'est Cili, et elle représente une vaste partie de ton univers, surtout depuis que tu as été désigné comme son seul tuteur légal. Tu l'aimes, et elle te le rend bien, tu es prêt à tout pour elle, et c'est inutile de le cacher. Les rares personnes qui savent que tu l'élèves seul savent aussi qu'elle est parmi les seuls gens au monde à bénéficier de ta tendresse. C'est un constat assez horrible de te dire, parfois, que c'est tant mieux qu'elle te ressemble plus qu'elle ne ressemble à sa mère, mais tu le gardes pour toi. Cecília est ta première source d'inquiétude, même si elle fait tout pour que tu ne t'inquiètes pas : c'est une enfant sage, indépendante, débrouillarde, et tu dois bien avouer que c'est avec peu de scrupules que tu la laisses se débrouiller seule certains jours.


// Callum S. Arslan
icons

42 ans // Meilleur ami // Perdu puis retrouvé
Vous vous êtes connus quand il est arrivé à Paris pour faire sa thèse, et toi, tu faisais médecine. Vos chemins se sont croisés, tu ne sais plus comment, mais vous étiez un duo efficace. Vous vous entendiez peut-être même un peu trop pour le bien des gens autour de vous. Et puis du jour au lendemain, tu as cessé tout contact ; et lui a essayé de le faire perdurer. Finalement, vous vous êtes perdus de vue. Retrouvés ici, sur l'île, et non sans houle. Tu aimes toujours autant Callum, il reste ton ami le plus proche, si on oublie le ravin qui s'est creusé entre vous deux grâce à l'érosion de ton silence obstiné. Et tu ne sais pas comment t'y prendre avec lui, mais tu as recommencé à t'ouvrir. Tout doucement. Détail après détail, tu l'autorises à rembobiner, un peu, pour essayer de reconstruire la relation que vous aviez avant ; elle te manque. Tu fais en sorte que ça fonctionne. Cette fois.


// Marie Évrard
icons

34 ans // La belle-sœur // Chanteuse d'opéra
C'est une des seules personnes avec qui tu as encore des contacts réguliers – tes parents exceptés. C'est grâce à elle que tu as encore des nouvelles de ta belle-famille, et de comment va la ville dans laquelle tu as fait tes études. Marie, c'est un rayon de soleil avec des cordes vocales qui défient toutes les lois de base du chant, soprano coloratura qu'elle est, et tu la connais suffisamment pour savoir que ses voisins profitent de l'aria de la Reine de la Nuit quand elle fait le ménage une fois par semaine. Marie s'inquiète pour toi, et tu ne dis rien, tu la laisses faire, parce que tu sais que venant d'elle, c'est sincère, elle n'est pas douée pour mentir, et c'est l'une des seuls qui sont  au courant pour les statistiques.


// Clive Webber
icons

40 ans // Collègue légiste // Ami notoire
Ton abruti préféré, comme tu te plais à le surnommer parfois, quand ce n'est pas illustre hurluberlu. Clive est un collègue avant tout, mais aussi quelqu'un que tu apprécies, même si les premiers jours, il te donnait envie de fuir. Trop souriant, trop avenant, et un sens de l'humour beaucoup trop développé et stupide pour que tu te sentes en sécurité. Mais Clive a été de ceux qui n'ont pas reculé, façade de psychopathe ou pas, et il a commencé à craqueler ta carapace il y a un moment, jouant le tout pour le tout à l'usure. Ça a payé. Il vous arrive d'échanger un sarcasme ou deux, d'avoir des discussions moins bêtes, même si le plus souvent, tu trouves le moyen de te moquer de lui. Clive ne se vexe jamais, il a toujours le mot pour rire, et celui pour rassurer, et pour ça, tu le remercies.


// Angelo Pacini
icons

26 ans // Stagiaire // Protégé
Mais qu'est-ce qu'il t'agaçait, au début. C'était à se demander pourquoi tu avais accepté de le superviser pour sa formation en médecine légale ; il est loin d'être un stagiaire, mais tu l'appelles quand même comme ça. Et ça fait des années, maintenant, que tu le supportes, bientôt trois. Tu t'es attaché à Angelo. Petit à petit, tu as découvert autre chose que l'étudiant un peu trop enthousiaste avec autant de tact qu'une baleine échouée. Tu l'aimes bien. Tu n'es pas un tendre avec lui, le boulot, c'est le boulot, mais tu es toujours là pour le soutenir. Il fait du bon boulot, il a la motivation pour ; et toi, ça te suffit. Tu as envie qu'il grandisse, un peu, quand même, mais tu l'aimes comme il est : un peu idiot, pas complètement mature. Après tout, c'est ton stagiaire. Il va quand même falloir que vous parliez de son café, un jour, et de l'interdiction qu'il va avoir d'approcher la cafetière, parce que ça ne peut plus durer.


// Sally Herman
icons

43 ans // La patronne // Amie
La cheffe, c'est elle. Ou, en tout cas quand le reste de la hiérarchie ne regarde pas ; en fait, Sally, c'est la superviseure de l'équipe de jour. La tienne, donc. Ça ne te dérange, à vrai dire, pas plus que ça ; tu la supportes depuis un moment, c'est en partie à cause d'elle que tu t'occupes de la formation d'Angelo. Tu comptes Sally parmi tes rares amis, elle mérite bien sa place, déjà pour te supporter toi. Tu apprécies la discrétion dont elle fait preuve, elle n'a jamais voulu creuser les sujets sensibles avec toi, comme si elle attendait que tu viennes de toi-même. Elle risque d'attendre longtemps, mais tu t'es bien gardé de le dire. La plupart du temps, vous vous croisez au boulot, alors vous parlez boulot. Vous parlez des collègues ; Clive n°1 en a déjà fait les frais plus d'une fois, mais vous restez dans la critique constructive. Parce que c'est Sally ; et Sally, c'est la maman poule.


// Violet Beddington
icons

90 ans // Voisine // Mamie Badass
Venu récupérer ta fille à moitié paniqué dans son jardin, tu as été accueilli avec un fusil nommé Edgar. Violet a ça de merveilleux qu'elle donne vie aux objets, et vous vous êtes retrouvés tous les trois à manger des crêpes et à discuter de tout, de rien, de voyages et d'autres choses. Tu as pour Violet cette affection profonde que tu sembles réserver à tes aînés un respect inébranlable et très tangible,, par bien des aspects elle te rappelle ta propre grand-mère. Tu lui fais confiance, tu sais que tu n'as pas à t'inquiéter si tu vois Cecília dans son jardin, tu sais que tu peux aller sonner chez elle s'il y a quoi que ce soit. Tu aimes bien discuter avec Violet, en sa présence tu perds un peu de ta façade, sans avoir peur. Tu t'en veux presque d'avoir dû attendre un tel concours de circonstances pour faire sa connaissance, mais tu ne regrettes rien du reste.


// Helena White
icons

24 ans // Etudiante // Y.A.N.A
Tu as fait sa connaissance lors d'une conférence, donnée avec Clive (le n°1). Elle est venue vous voir, à la fin, pour vous remercier ; tu n'y a pas été insensible, sa manière d'être volontaire t'a plu. Elle gère une association se battant pour toutes les causes qui existent, elle voulait savoir d'où venaient vos sources. De fil en aiguille, tu as fini par devenir un consultant extérieur de l'association ; parce que le monde des violences, tu le connais malgré toi, c'est ton job. Du reste, tu apprécies vraiment Helena, sa manière de vouloir s'occuper de tout le monde, de vouloir réparer tout le monde. Mais elle fait un sacré travail, et tu n'en es pas moins admiratif. Aussi, tu réponds toujours à ses questions, dès qu'elles atterrissent dans ta boîte mail.


// Clive Powell
icon

21 ans // Etudiant // N°2
Tu avais accepté de suivre ton cher hurluberlu dehors. Un soir, après une journée de boulot comme tu en as fait des dizaines. Tu voulais juste un moment tranquille avant de rentrer chez toi, et ce jeune homme s'est retrouvé dans une énième bagarre. En tout cas, de ce que tu te souviens, ça donnait ça. Toi tu en avais déjà marre, tu es allé le récupérer ; en brisant tous les espoirs de ceux qui voulaient se battre au passage, on ne négocie pas avec toi. Tu l'as ramené à votre table, pour avoir un oeil sur lui. Depuis c'est Clive. Mini-Clive. Clive au carré. Clive bis. Ou juste Clive ; tu l'aimes bien, quand même. Et tu le surveilles, comme un parent le ferait, parce qu'il ne manquerait plus que tu aies à le rafistoler.


// Céleste fauvel-kaiser
icons

19 ans // Etudiante // Miss Colle
Le soir où tu étais de corvée "présentation des spécialisations en médecine", tu as rencontré Céleste. Elle t'a posé une sacrée colle ; et pour bien faire les choses elle t'en a posé une deuxième dans la foulée. Tu aimes sa vivacité d'esprit, la manière qu'elle a de se poser des questions auxquelles personne ne pense, d'habitude. Mais tu l'as aussi devinée hésitante, peut-être pas tout à fait sûre de ce qu'elle veut faire ; et toi, tu veux l'aider. Elle te rappelle un certain nombre de souvenirs, et effleure la fibre parentale que tu cultives depuis des années.


// Ulrich kaiser
icons

40 ? // "Prof" ? // Parasite certifié
Est-ce trop demander qu'il te foute la paix ? Apparemment, oui. Ce n'est pas faute d'avoir tout fait pour l'éviter, mais ça ne marche pas. Pas avec Ulrich. Pas avec Kaiser. Et c'est pire depuis que vous vous êtes retrouvés coincés dans un ascenseur bloqué, tu as la désagréable impression qu'il te considère comme un sujet de dissection. Il a essayé d'en apprendre plus sur toi ; ironie du sort, il a réussi, tu peux difficilement dire que le jeu ait été réciproque. Il sait que tu as une fille, et c'est un peu ce qui te fait peur. Il a débarqué à la morgue, il serait capable de débarquer chez toi, vu son respect pour les gens et les règles de base de la vie, tu l'en crois parfaitement capable. Tout ce que tu veux, c'est qu'il te foute la paix ; apparemment, c'est trop demander, alors quand tu peux, tu l'évites.


// Basil Hirsch
icons

42 // Lui ? Prof ? // Inclassable
Sans avoir la certification de parasite dont bénéficie Kaiser, tu es bien obligé d'admettre que Basil Hirsch a l'art et la manière de te pourrir la vie quand même. Ta patience à son égard n'a d'égal que son respect pour les autres ; autant le dire, l'idée traîne vers le zéro absolu, en centigrades. Tu détestes sa manière grinçante de te considérer comme un énième sujet de jeu pour tromper l'ennui, une énigme quelconque retrouvée au fin fond d'un cabinet de curiosités malsain. Alors tu fais comme avec le parasite qui lui sert d'ami, tu fais ton possible pour l'éviter, ce qui n'est pas chose facile considérant que tu as eu le malheur de trouver grâce à ses yeux dans la catégorie "pase-temps".  Tu veux juste qu'il te foute la paix.  Mais de là à ce qu'il le comprenne et l'applique, tu n'as hélas aucun espoir.


// Mallaury Delors
icons

23 ans // Etudiant // Enigme
Au début, c'était une tête parmi tant d'autres dans l'amphithéâtre. Mais Mallaury t'a posé des questions ; beaucoup, et toi, tu y répondais. Tu le voyais déjà aller loin, il a redoublé son année. Tu as été surpris, un peu, de le revoir dans les gradins l'année d'après ; tu n'as pas creusé la question. Les choses ont changé un jour de pluie, alors qu'il s'était endormi à sa place. Tu es allé le réveiller, tu as fait la connaissance de son pouvoir par la même occasion. Mais pas que. Aussi introvertis que vous soyez, vous avez eu une discussion intéressante, sur des sujets que tu n'abordes pas spécialement, et puis, il sait, tu l'as deviné. Tu l'as recroisé, depuis, quelques fois. Il t'intrigue, un peu, tu ne peux pas le nier ; mais tu aurais voulu l'aider, peut-être faire un peu plus que répondre à ses interrogations. Tu peux, en tout cas, compter sur sa discrétion.


// Arizona Williams
icons

23 ans // Assistante sociale // Connaissance
Tu n'apprécies pas tellement Arizona Williams. Tu la trouves trop envahissante, trop indiscrète, et tu as encore en travers de la tête vos deux premières rencontres ; houleuses s'il en est. Tu ne caches pas que tu ne l'aimes pas, ça ne te sert à rien, tu es beaucoup trop borné et beaucoup trop fier pour agir autrement. Mais tu es suffisamment sensé pour savoir qu'elle ne se résume pas à un amas de défauts, tu lui as reconnu toi-même bon nombre de qualités, et l'échange a été réciproque. Et calme. C'est tout ce que tu demandais. Même si vous ne vous appréciez pas, vous êtes au moins capables d'interagir sans que les choses ne dégénèrent. Tu lui fais confiance, en tout cas, pour ne pas enfoncer le clou inutilement et pour avoir suffisamment de jugeote pour ne pas creuser des sujets qui sont placés sous le sceau du silence.


// Thomas Rorke
icons

20 ans // Etudiant // Gêneur
Pourquoi te méfies-tu autant de lui ? C'est le seul sentiment qu'i t'inspire, la méfiance ; il t'a fallu du temps pour démêler tous les nœuds mais maintenant tu sais que tu ne peux que rester sur tes gardes en sa présence. Il y a, tu ne sais pas, quelque chose qui ne cesse de donner des pichenettes à ton instinct, malgré toute sa sollicitude, malgré toute la compréhension dont il a pu faire preuve à ton égard ce jour-là, tu ne peux t'empêcher de te méfier de Thomas Rorke. Vous avez chacun un moyen de pression sur l'autre, là où il a parfaitement remarqué que ton genou te pose problème, le vol qu'il a commis à l'infirmerie ne t'est pas passé inaperçu. Si tu ne dis rien, il ne dira rien ; et vice versa. La situation ne te plaît pas, et tu nourris un certain ressentiment face à cette attitude que tu peines à comprendre. Mais tu es aussi en colère contre ton ancien étudiant, parce que quoi qu'il se passe, les gens finiront par savoir, et il y a de bonnes chances que ce soit par sa faute.


// Artemis Kane
icons

20 ans // Etudiant // Connaissance
Quelqu'un d'atypique, cet Artemis, peut-être même un peu étrange. Il a atterri dans le mauvais amphithéâtre : manque de bol pour lui, c'était ton tour de faire une conférence, et ton domaine, c'est celui des morts. Tu ne sais pas trop quoi penser d'Artemis, tu le connais à peine, tu ne sais même pas si tu vas le recroiser. Il y a des chances, mais rien n'indique que vous vous arrêterez pour vous parler, de ce que tu te souviens, il a eu l'air plutôt marqué par le sujet que tu avais choisi d'aborder pour la conférence. En tout cas il ne s'est pas gêné pour partir, et tu comprends ça. Ton avis s'arrête là, tout ce que tu connais de lui, c'est son prénom... Peut-être, si, peut-être que tu aurais du mal à le supporter sur le long terme, parce qu'il a l'air d'être une pile électrique. Toi tu ne cilles jamais, mais lui, si tu avais fait attention, tu aurais lu dans ses émotions comme dans un livre ouvert.


// Steven Wargrave
icons

37 ans // Prof de droit // Oui, mais. Non
Le courant ne passe pas, entre vous, et il ne passera sûrement jamais. Ce type se prend trop au sérieux, en même temps pas assez, tu vois bien qu'il ne t'estime pas des masses et que ton métier joue pour beaucoup dans la balance. Ça tombe bien, tu détestes les avocats ; il en a été un avant de devenir prof de droit. Donc, tu peux le détester. Comme ça, gratuitement, de toute façon il te rend bien la pareille. Tu as essayé, pourtant, d'aplanir le terrain, ta tentative s'est heurtée à un mur. Vous avez tous les deux un peu trop de fierté pour céder du terrain à l'autre, et ça ne te chagrine pas plus que ça. De toute façon, tu ne le croises plus, tu n'as pas à t'en soucier outre-mesure. Pas comme si tu aimais interagir, après tout.


// Idaina Ryôku
icons

21 ans // Etudiant // Vague connaissance
Un étudiant, que tu connais à peine. Il est venu, un beau matin, réveiller un certain Nagito, habitué de tes cours de médecine. Ils sont apparemment amis, peut-être plus, tu n'en sais absolument rien et tu n'as pas vraiment vocation à savoir. Tu ne sais pas trop si tu apprécies Idaina ou pas, mais tu as encore du mal à savoir si tu apprécies vraiment quelqu'un ou pas. Il t'a donné l'impression d'être quelqu'un de calme, pas le genre à venir chercher les ennuis. Si l'envie lui prend, un jour, de jouer les auditeurs libres pendant un de tes cours, tu l'accueilleras avec déférence et répondra à ses questions, s'il en a. Pour ce qui est du reste, tu penses que tu le reverras bien assez tôt.


// Nagito Gyoko
icons

21 ans // Etudiant // Ancien élève
Un de tes élèves, paraît-il, même si la médecine n'a pas l'air d'être sa branche principale. Pour autant que tu peux en juger, quand tu scrutes les gradins des étudiants pendant un cours, tu dirais qu'il s'ennuie. Souvent, même, il dort. Un certain Idaina est déjà venu le réveiller à la fin d'un de tes cours. Comme pour tous les étudiants, tu as déjà répondu à ses questions. Nagito t'intrigue un peu, tu ne peux pas le nier, il est comme une petite énigme à part entière qui te fait signe de venir la résoudre, mais tout aussi bizarrement, tu n'en as aucune envie. Quelque chose te souffle de rester un minimum à distance, alors tu le fais, et tu n'es de toute façon pas connu pour faire dans le sentimentalisme et le favoritisme : un étudiant reste un étudiant, Nagito ne fait pas exception à la règle.


// Aisling Bronagh
icons

23 ans // Thanatopracteur // Connaissance
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse iaculis leo in massa scelerisque, id condimentum tellus venenatis. Maecenas ac nisi id tellus pellentesque commodo id a erat. Vestibulum eleifend suscipit erat, quis pharetra turpis venenatis ultricies. Mauris semper lacinia sapien, nec condimentum lacus volutpat sit amet. Interdum et malesuada fames ac ante ipsum primis in faucibus. Suspendisse pulvinar magna at lorem porta, at iaculis libero fermentum. Nulla vel est fermentum, consequat ante in, rhoncus ipsum.




©️ Loki // Merci à Aitosan/Basil pour son aide avec ce beau bazar.


Dernière édition par Istvan Fersen le Mer 12 Déc - 0:10, édité 32 fois

● ● ●
Vous rembarre en #008080

Partirò senza dire niente, ferirsi a volte può aiutarti più di stare bene. E non temere di essere sola, quando sei solo sei tutto per te.





Spoiler:







La fierté, ok.
avatar
Animateur
Groupe : Civis
Messages : 1232
Points RP : 4716
Inscription : 31/08/2017

Re: Coincidences. / Istvan

le Dim 3 Sep - 19:05
Et je vous prend aussi celui-là.
C'est à vous ~

● ● ●
Vous rembarre en #008080

Partirò senza dire niente, ferirsi a volte può aiutarti più di stare bene. E non temere di essere sola, quando sei solo sei tutto per te.





Spoiler:







La fierté, ok.
Invité
Invité

Re: Coincidences. / Istvan

le Dim 3 Sep - 22:00
avatar
Animateur
Groupe : Civis
Messages : 1232
Points RP : 4716
Inscription : 31/08/2017

Re: Coincidences. / Istvan

le Dim 11 Nov - 11:45
Bim.

Les liens ont été mis à jour ! Pour la plupart, normalement (sinon vous venez me biper, c'est pas comme si j'étais très loin /pan/)

Je tag donc sauvagement : @Helena White ; @Clive Powell ; @Céleste Fauvel-Kaiser ; @Ulrich Kaiser ; @Steven Wargrave / n'hésitez pas à me dire si vous voyez quelque chose qui vous fait tiquer. Et on se retrouve pour faire bouger tout ça ~

● ● ●
Vous rembarre en #008080

Partirò senza dire niente, ferirsi a volte può aiutarti più di stare bene. E non temere di essere sola, quando sei solo sei tutto per te.





Spoiler:







La fierté, ok.
avatar
Groupe : Civis
Messages : 40
Points RP : 160
Inscription : 02/04/2018

Re: Coincidences. / Istvan

le Dim 11 Nov - 15:42
Coucou, le lien me va parfaitement... à bientôt à la machine à café
avatar
Animateur
Groupe : Civis
Messages : 1232
Points RP : 4716
Inscription : 31/08/2017

Re: Coincidences. / Istvan

le Ven 7 Déc - 18:35
Eeeet. Ta-dam ! ~
La fiche a été refaite (pour vos beaux yeux /out) et certains liens mis à jour.

● ● ●
Vous rembarre en #008080

Partirò senza dire niente, ferirsi a volte può aiutarti più di stare bene. E non temere di essere sola, quando sei solo sei tutto per te.





Spoiler:







La fierté, ok.
Contenu sponsorisé

Re: Coincidences. / Istvan

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum