Partagez | 
 

 Ariel Mahler - When kids are losing their minds, it's the blitzkrieg bop.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Ariel Mahler
Cantabile
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 38
Points RP : 100
Date d'inscription : 14/07/2017
MessageSujet: Ariel Mahler - When kids are losing their minds, it's the blitzkrieg bop.   Lun 17 Juil - 18:36

Ariel MAHLERFeignant ● Désinvolte ● Hédoniste ● Dépravé ● Alcoolo et drogué ●
Grande gueule ● Veinard ● Blasé ●  Poète ● Raté et taré ● Vulgaire ●
Connard arrogant ● Esthète cultivé ● Philosophe de comptoir  ●

26 ans
Chroniqueur / Ecrivain

Résumé & recherches
Fils d'une Irlandaise et d'un descendant de nazi, Ariel est né dans la poisse du Sud de Dublin. Père alcoolique et bourrin et mère nymphomane, il a une enfance naze et prends des raclées en rentrant chez lui. Ariel, c'est le genre de gosse qui traîne dans la rue sans raison et zone et glande dans des quartiers craignosses, le gamin forgé par le béton et la chiasse et les relents de pisse. C'est le petit branleur qui n'a pas le fond mauvais, et qui enchaîne les conneries sans grandes peurs, puisqu'il est dans les petits papiers de quelques bonnes étoiles. Puis vient le temps des rebellions, des ruptures, des cassures, des fêlures et du glas des candeurs infantiles. L'époque des premiers tatouages, du chaos dans les veuches, des premiers poils sur le menton et des bières et des clopes. Du sexe et de la picolle. Et dans le terreau de la poisse de ces rues de Dublin, arrosé par autant d'effluves de houblons que de pluies littéraires et philosophicomiques, le petit leprechaun commence à écrire des poèmes et des nouvelles. Puis quand personne ne misait sur lui, quand on ne le voyait plus que dans des usines à faire des boulots à la con où il finirait de se crever à petit feu, il parvint à intégrer l'université. Des études de journalisme dans un premier temps, mais il claque la porte, et le voilà qui se tire étudier les Lettres. Il enchaîne quelques petits boulots en parallèle, et décroches son diplôme et publie quelques-uns de ces textes. Et un jour, il fait son sac, et se tire, et enlève ses grolles ici, sur ce caillou, peuplé de zazou dans son genre, de drôle de piaf, de monstre et de phénomène de foire. Il décapsule une bière et ouvre son moleskine et tape sur sa machine à écrire en s'allumant une clope. Home sweet fucking home. Un journal entre en contact, une revue underground de tarés, de ratés, dans son genre, qui envoient tout valser, notamment les conventions, la bien-pensance et la bien-séance, visiblement intéressée par ses saloperies. Il signe pour écrire des chroniques, des nouvelles courtes, n'importe, qu'importe, on s'en fout, pour noircir du papier et des colonnes de ses histoires de baises, d'ivrognes, de folie, de naufragés urbains, de bas-fond, de sueur et de sang, de tripes et d’entraides... Et le voilà, bloqué, entre des clopes, des bières, et une machine à écrire. Et il heureux, car Ariel est un tocard qui aime se détruire et qu'il faut trouver ce que l'on aime et laisser cette merde nous tuer.
I need you tonight : Il y a quelque chose d'électrique, de chimique, de quantiquement physique entre Ariel et toi, mais pas d'amour, non, pas d'amour. Vous êtes bons amis, avec une complicité en plus et quelques petits secrets aussi, car si les langues se délient, c'est sur l'oreiller.

Blitzkrieg Bop : Vous faites tomber les murs, et l'herbe meurt sous vos pas et ne repousse pas. Toi et Ariel, c'est un duo de choc, deux dingues sans limite, deux humanistes aux valeurs tarées et pétées, la peste et le choléra, deux maladies infectieuses dont le bordel que vous faîtes et laissez est symptomatique. Capable du meilleur, ouais, mais surtout du pire. Et dans le pire, c'est, sans conteste, vous les meilleurs.

Sweet Dreams : T'es un drogué, un junkie, un camé, et Ariel et toi, vous vous défoncez à deux. C'est de l'herbe et de la poudre et des pilules, des fantasmes sous acide, des vapeurs et des délires et des voyages spirituelles sans décoller de canapé. Et des rêves, 'cause sweet dreams are made of weed.

I Want to Break Free : Ta jeunesse rime avec sagesse, et être sage, c'est chiant. Ton envie, c'est de te déchirer le cœur et l'esprit, plonger dans un hédonisme taré qui ne t'apportera rien mais dans lequel tu te plairas. Parce que l'être humain devrait, comme une comète, briller fort et s'éteindre prématurément, plutôt que de s'étioler dans le ciel, heures après jours, années après décennies, et qu'Ariel est d'accord avec toi.

Pictures of you : Parmi les choses qu'on ne peut expliquer dans l'univers, il y a eu vous. Toi et Ariel.Tu l'aimais, et lui aussi. Mais c'est un amour qui se conjugue au passé, bien que quelques miettes de présent subsiste. Ariel est un nostalgique, et s'il t'a laissé partir, et s'il a tourné la page, il a gardé quelques photos de toi, et ton numéro de téléphone. Et vous vous entendez bien encore, vous vous appréciez, peut-être un peu plus, mais toi et lui, c'est pas possible, ça vous détruit. De Tainted love, vous êtes passé à Pictures of you.

Do you wanna touch me : Tu as découvert Ariel dans ce canard underground, à travers ces nouvelles dégueulasses de baise et de folie ordinaire et d'ivrognerie, à travers ces poèmes et ces écrits. Et tu es sous le charme. Sous le charme de cette crasse, de cette névrose, et de cette saleté qui se dégage de ce personnage et de son univers. Tu as voulu attirer son attention. Tu lui as déjà écris. Tu l'as déjà rencontré. Mais tu veux plus. Et qu'est-ce que tu veux ?... Tu es certainement aussi dingue que lui.

… Puis des gens qui adorent son travail d'auteur, et d'autres qui le déteste, des personnes pour venir lui acheter/échanger des portes-bonheurs/portes-poisses en échange de quelques autres petites choses, et pleins d'autre possibilités. N'hésitez pas, montrez moi votre folie !
Liste des RPs
En courstitre ft. ...
titre ft. ...

Achevéstitre ft. ...

24 ans
Etudiante/TatoueuseVideo Kill the Radio Star

Heikkinen
Katrina
La nana que tu retrouves sur ton canapé, squatteuse avachie tel un morse échoué sur des plages Bretonnes. Elle te câline, ébouriffe tes veuches, et embrasse tes joues et te prends pour une putain de peluche. Tu soupires. Elle est insupportable, et toujours là, et tu aimes bien quand elle est là. Il y a de la musique à écouter, des bières à siphonner, de l'herbe à fumer. Katrina est la voix chantante des cordes vocales blasées d'Ariel, et la promesse de longues heures à parler de rien, et donc de tout..

22 ans
MannequinUptown Girl

Hyeon Ji
Lexy
Des Louboutins qui claquent sur un plancher dégueulasse et grinçant. Deux mondes qui s'entrechoquent, les bas-fonds et les hauts-pailletés, comme deux poids lourds sans freins. C'est la nana des cimes de la ville, et lui le type des ruelles cradingues. Et si il connaît son secret, elle ne l'effraie en rien, car il est trop taré et trop crade pour en avoir peur. Lentement, doucement, sûrement, Ariel l'attire, dans la mélasse des quartiers insalubres, parmi les ratés et les naufragés et les épaves, comme une sirène vers le fond des eaux sombres.

28 ans
LibraireYou spin me round

Powells
Maldwyn
Adoration et vieille rancœur, désir et amusement, vendetta muette et attirance sourde. Pinky fait tourner la tête de ce Leprechaun qui cumule les vents et les lapins et les râteaux. En l'entubant (involontairement) un de ces jours où il avait pas un sous en poche mais quelques toxines dans le cortex, il a apposé en lettre de sang son nom dans les mauvais petits papiers de la libraire. Ariel est un sale type, un arnaqueur qui te fait des yeux de biches, ouais, mais un sale type, un arnaqueur, que tu fascines. Et que tu fais tourner en rond, comme une girouette. Le vent, c'est peut-être toi. .

24 ans
Etudiante/HackeuseWalk like an Egyptian

Leone
Beatrix
C'est un et deux et trois teq'paf enquillées, le coude collé au comptoir. C'est des appels à pas d'heure et des heures au téléphone. C'est des boîtes d'aspirines et des canettes et des canettes de Redbull de lendemain de cuite. Des défis débiles. Des discussions. Des points de vue qui divergent. Des engueulades. Des excuses. Et des retrouvailles au bar. C'est une amitié signé dans du houblon et des parfums d'ivresses, au cours de soirée où rien n'a d'importance, rien n'existe, hormis le prochain verre, et elle, et lui. .

22 ans
EtudiantFaith!

Hoon
Lev
C'est la mauvaise équation sueur et alcool, sexe et picole. Une soirée dans les bars et un dernier verre dans un appartement et un désastre au plumard. Et tout ça pour rien. Le désir et l'ivresse évaporé dans un sommeil de plomb. Ne reste que des souvenirs épars d'une bonne soirée, des éclats fragmentés de rire, et un numéro de téléphone dans le répertoire. Et un sourire quand tu entends le nom de ce type, Lev.

25 ans
EtudianteWe Are Family

Alvarez
Alejandra
C'est des conseils, de l'aide, et des attentions, des recommandations, et des avertissements et des engueulades, poussin. C'est des élans maternels contre une rébellion adolescente, le flux de la marée s'écrasant contre des récifs d’Armorique. C'est de l'amour, des doigts dans des cheveux, et des ruptures, des portes qui claquent. Alejandra te materne, comme une sœur, car t'es un loser, et un sale gosse. Parfois, tu lui rends bien. Parfois, tu ne te rends compte de rien. Et tu es un crétin.

25 ans
EtudiantePictures of you

Gardner
Pénélope
Un amour sans avenir ni présent, se conjuguant seulement au passé. C'est un an de relation qui s'éclate sur le plafond et s'éparpille et se diffuse et disparaît, comme la fumée de tes clopes. C'est les gouffres et les récifs et les méandres de ton âme, de ton cœur, qui ont finis par user Pénélope, jusqu'à l'os. Dans ton océan, elle n'avait plus pied, risquant de sombrer avec le navire. Alors elle s'est barré, et elle a eu raison, et tu lui a autant rendu sa liberté qu'elle l'a elle-même reprise. Désormais, c'est des sms, des photos, une nostalgie, et des tentations que tu enterres dans tes tripes..

24 ans
EtudianteBlitzkrieg Bop

Price
Alice
La bienséance et la décence tombent en même temps que les bières que vous éclatez. Défoncer les briques des murs, faire grincer le parquet, envoyer tout valser, c'est votre dada. Vous mériteriez une ou deux nuits au poste pour vous calmer, mais pas même certains que les barreaux et les menottes et les uniformes freinent la force de cette vie qui pulse dans vos veine. Vous êtes deux dingues sans limite, deux humanistes aux valeurs tarées, pétées, incarnant l'hédonisme « Sex, Drugs & Rock'n'roll destroy » nécessaire à ce siècle..

19 ans
EtudianteBurning down the house

Schneider
Anja
De son adolescence, elle garde une odeur de renfermé. Elle n'a pas bien vu le jour, et maintenant que les portes de sa prison sont tombées, tu lui fais découvrir la nuit. T'es le démon sur son épaule, perché, qui susurre à son oreille, le Méphistophélès qui la traîne dans le vice. L'alcool. La drogue. Et tant d'autres joyeusetés que tu ne connais que trop bien. C'est cette petite chose que tu aimes bien corrompre, et la petite chose qui te soigne quand, pour ta poire, ça tourne mal.

23 ans
EtudiantDancing with myself

Mulligan
Finn
La curiosité c'est un défaut que tu pourras pas lui reprocher. Il t'a approché avec des questions pleins la bouche, le petit étudiant en journalisme. Mais qu'est-ce que tu as à lui apprendre toi, de ce métier ? Tu fumes, tu bois, tu baises, et c'est tout. Il s'intéresse à tes écrits et à ce qu'il y a derrière les mots. Mais derrière les mots, c'est la page, et derrière la page, c'est une autre page. Mais après tout, c'est un rouquin d'Irlandais comme toi, alors... levons notre verre !


Dernière édition par Ariel Mahler le Sam 23 Sep - 18:32, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ariel Mahler
Cantabile
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 38
Points RP : 100
Date d'inscription : 14/07/2017
MessageSujet: Re: Ariel Mahler - When kids are losing their minds, it's the blitzkrieg bop.   Lun 17 Juil - 18:47

Vous pouvez poker, attraper, shooter, harceler Ariel. Il réserve pas, fait pas dans le "+1" ni dans le "+2", il s'en cogne, ça sera la zone, c'est tout.

Il est frais et dispo', avec les bras ouverts et une haleine d'ivrogne.
Il vous attend.
Et vous aime.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

▪ In my Bubble ▪

MessageSujet: Re: Ariel Mahler - When kids are losing their minds, it's the blitzkrieg bop.   Lun 17 Juil - 19:36

*renifle l'haleine de la petite sirène*

Je veux.

Revenir en haut Aller en bas
Ariel Mahler
Cantabile
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 38
Points RP : 100
Date d'inscription : 14/07/2017
MessageSujet: Re: Ariel Mahler - When kids are losing their minds, it's the blitzkrieg bop.   Lun 17 Juil - 20:27

Tkt, j'viens squatter ta boîte à MP, miss poiscaille
Revenir en haut Aller en bas
Lev Hoon
Moderato
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 85
Points RP : 440
Date d'inscription : 29/06/2017
MessageSujet: Re: Ariel Mahler - When kids are losing their minds, it's the blitzkrieg bop.   Mar 18 Juil - 14:35

Moi aussi, je veux
Je sais pas quoi mais je veux.

Mais du coup comme je me tire en vacances à répétition, j'ai un peu le temps de réfléchir. Attends-toi à ce que je revienne même si tu viens pas squatter ma boîte mp euké?
Revenir en haut Aller en bas
Ariel Mahler
Cantabile
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 38
Points RP : 100
Date d'inscription : 14/07/2017
MessageSujet: Re: Ariel Mahler - When kids are losing their minds, it's the blitzkrieg bop.   Sam 22 Juil - 23:51

Mais, squatter, c'est un des sports fav' d'Ariel.
J'arrive !


Edit : Ajout de Lexy, Maldwyn, Beatrix, Katrina, et de quelques liens recherchés. N'hésitez pas, il y a de la place ~
Revenir en haut Aller en bas
Alice Price
Allegro
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 61
Points RP : 35
Date d'inscription : 21/08/2017
MessageSujet: Re: Ariel Mahler - When kids are losing their minds, it's the blitzkrieg bop.   Jeu 24 Aoû - 17:17

Enfin un collègue avec qui boire des bière et fumer, pile ce qu'il me faut

Le Blitzkrieg Bop me tente bien, Alice dans ses élans de gaminerie pourrait appeler Ariel pour aller "décorer" des murs de ses phrases philosophique à deux balles et de ses dessins.
Elle est habituellement plutôt mature mais je pense qu'elle pourrait se lâcher avec lui (Et Ariel pourrait squatter la mini forteresse (son loft pourri) d'Alice, il est petit mais bien décoré... A sa manière)

T'en penses quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Ariel Mahler
Cantabile
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 38
Points RP : 100
Date d'inscription : 14/07/2017
MessageSujet: Re: Ariel Mahler - When kids are losing their minds, it's the blitzkrieg bop.   Jeu 24 Aoû - 23:44

Que toi et moi, on va être un groupe électrogène !  

Mais je parlerais plutôt de folies que de gamineries. C'est plus positif, plus sain, puis il existe des liens entre jeunesse et folie. Et j'aime bien    Je suis totalement partant ! Si tu veux, on peut parler de comment les deux zouaves se sont rencontrés, mais dans l'idée, c'est totalement ça, deux alcoolos qui vont enchaîner les conneries quand ils sont déglingués (ou pas d'ailleurs). Donc grapher/taguer sur des murs, c'est tout à fait possible. On peut même imaginer plein d'autres choses, et monter en puissance, sans aucun problème.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Price
Allegro
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 61
Points RP : 35
Date d'inscription : 21/08/2017
MessageSujet: Re: Ariel Mahler - When kids are losing their minds, it's the blitzkrieg bop.   Ven 25 Aoû - 1:23

( J'ai lu ta fiche et apparemment il a déjà connu une Alice, coïncidence ?
Je ne crois pas )

Mais c'est parfait ça
Je t'ajoute à la fiche de liens et sérieux... Il faut qu'on ai un RP où Alice et Ariel foutent la merde quelque part.
Peut-être au Luna Club, peut-être à l'Université, peut-être juste dans la rue, bref je sais pas mais je sens que ça va être intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Ariel Mahler
Cantabile
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 38
Points RP : 100
Date d'inscription : 14/07/2017
MessageSujet: Re: Ariel Mahler - When kids are losing their minds, it's the blitzkrieg bop.   Ven 25 Aoû - 23:26

(Ouais, c'est le prénom de son amour d'enfance /out)

Mais oui c'est parfait !    Je t'ajouterais également dans les jours à venir, il faut que je mette ma fiche de lien à jour, c'est ouf. Mais je vais faire ça. Là. Bientôt. Promis. Et en plus, le nom du lien, Blitzkrieg Bop, sérieux, quelle classe  
Je suis partant pour le Rp aussi, je les vois bien aller mettre la zone à l'université, et Ariel taguer de grandes phrases assassines sur les murs, sans aucune raison ni autre excuse que l'ivresse et la révolte xD Mais ça va être chaud dans les deux prochaines semaines... Cependant, je connais le chemin de ta boîte à Mp   
Revenir en haut Aller en bas
 
Ariel Mahler - When kids are losing their minds, it's the blitzkrieg bop.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tasty Tales ► Forum RPG Université :: Le RP, la gestion du forum :: Liens & RP :: Garçons-
Sauter vers:  
Ewilan RPGHoshi no Musudabberblimpnom de l'image