Partagez | 
 

 VIVACE- Alyssa Hawkins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Alyssa Hawkins
Vivace
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 21
Points RP : 10
Date d'inscription : 15/07/2017
MessageSujet: VIVACE- Alyssa Hawkins   Sam 15 Juil - 11:46



Alyssa Hawkins
Vivace

18 ans ᵜᴥ 04/05/1999ᵜᴥ 1m68 ᵜᴥ ♀ ᵜᴥ Gris/bleu ᵜᴥ Coloration rose ( châtain de base ) ( particularité physique : brûlure sur le côté droit du cou et la mâchoire ) ᵜᴥ Biochimie ᵜᴥ Arts Plastiques / musique ᵜᴥ Bienveillante ᵜᴥ honnête ᵜᴥ contemplative ᵜᴥ avide de connaissance et de découverte ᵜᴥ franche ᵜᴥ mesurée (  avec les inconnus ) ᵜᴥ solitaire ( du moins elle aimerait, elle tente de le faire croire ) altruiste ᵜᴥ réfléchie ᵜᴥ émotive ( tente de le cacher ) ᵜᴥ analysatrice ᵜᴥ aventureuse ᵜᴥ imprévisible / déroutante ᵜᴥ ouverte ᵜᴥ communicative ( avec ses proches / amis ) ᵜᴥ souriante ᵜᴥ musicienne, dessinatrice ᵜᴥ téméraire parfois ᵜᴥ maladroitre ᵜᴥ

Mon pouvoir
Mon pouvoir ? Je n'en voulais pas. Je l'ai haïs autant que je me suis haïs.  
J'ai eu peur de mes propres sentiments et de mes émotions par sa faute. Cependant j'ai appris et je continue d'apprendre à vivre avec. Et malgré tout, c'est grâce à lui que j'ai pu forger ma force.                          Pour vous expliquer, mon pouvoir se déclenche si je suis sujette à des fortes émotions ou a des sentiments forts . Comme une grande colère, une profonde tristesse, une montée d'angoisse ou de peur, si je suis touchée fortement par quelque chose. Cela déclenche des modifications dans un rayon de plus ou moins 10 mètres. Il a une incidence sur l'oxygène, les molécules, le taux etc. Tout ce qui a un lien ou une relation avec l'oxygène ( dans un périmètre de 10m ) peut être modifié. Soit, je peux provoquer des oxidations, l'asphyxie, l'anoxie, la tachycardie etc
Mon don est assez handicapant, car il peut se manifester n'importe quand, de manière plus ou moins forte suivant l'intensité de mes émotions et si j'arrive à canaliser mon pouvoir. Le but étant que je puisse me servir de mes émotions et de mes sentiments pour déclencher de moi même mon pouvoir et d'en décider les conséquences. Je commence à y parvenir petit à petit mais c'est assez difficile et cela me vaut parfois des migraines atroces. De plus, à cause de celui-ci je suis bien souvent en tachycardie.
Pour m'aider à contrôler mon pouvoir je tente de me détacher de ce que je peux ressentir, d'exterioriser en fait. D'où le fait que je dessine beaucoup et que je joue du violon pour laisser  mes émotions et mes sentiments parler. Cela m'aide à restranscrire ce que je ressens sur papier et ne pas me concentrer sur mes émotions. Cela peut devenir nocif autant pour moi, que mes proches ou mon environnement.  [Liste des pouvoirs pris]
Mon histoire
Pourquoi est-ce que ça m'arrivait à moi ? Je n'avais rien souhaité de tout ça, je voulais juste être normale, vivre comme tous les autres, me fondre dans cette vague humaine, suivre le flot de la vie, tranquillement, doucement. Etais-je devenue un monstre ? En fait j'avais toujours été bizarre et étrange, les autres avait raison, je n'avais pas ma place ici, nul part ailleurs d'ailleurs. Je n'étais qu'une chose dégoutante et perfide, un parasite. Une erreur de la nature, tout simplement. Or moi, je n'avais rien souhaité de tout ça. Rien. Il fallait que j'en finisse ...
Moi, c'est Alyssa, Alyssa Hawkins, originaire de Sheffield. Vous vous demandez peut-être pourquoi et comment je suis arrivée ici, à SummerBirdge. Je vais vous le dire. Vous vous apprêtez à rentrer dans ma vie. A connaitre mon histoire, brisant mon intimité, je vais vous dévoiler mon passé. Vous vous appraiter alors à prendre  connaissance de l'histoire d'une inconnue. De vous à moi, je ne sais pas pourquoi vous lisez ceci ni ce que cela pourra vous apporter. Peut être est-ce votre curiosité qui vous a poussé à continuer de lire ces lignes ? La curiosité étrange des êtres humains, celle-ce de connaitre la vie des autres, de s'immiscer dans leur intimité et d'en connaitre les plus profonds secrets. Si c'est ce que vous voulez, très bien. Continué à lire ces lignes, et avancer avec moi de lettres en lettres, de mots en mots, de phrases en phrases ...
Si je remonte à mon enfance, j'étais une enfant gaïe, joyeuse et souriante peut être un peu trop turbulente et caracterielle mais la vie coulait en moi. Pouvait-on empêcher un enfant insouciant, de découvrir la vie et d'en savourer chaque moment ? Non bien sûr que non, l'enfance est le seul moment de la vie ou notre existence n'est pas affecté par la réalité du monde. La réalité dure, injuste et ignoble.
Mes parents étaient mariés et ils le sont toujours d'ailleurs. Mon frère de 4 ans de plus et moi même avons toujours bénéficiés d'un amour inconditionniel. Un amour parental en soit. Petite, mon frère et moi étions toujours ensemble à jouer, à inventer des histoires et faire tout ce qui était possible et inimaginable, peut être au plus grand désespoir de nos parents d'ailleurs. Parfois je me souviens que ma mère et mon père parlait de moi, ils semblaient inquiets, mais en tant qu'enfant, les sujets de mes préocuppations étaient tout autres, je trouvais bien plus intéressant de me demander ce que je pouvais bien faire encore pour faire rire mes parents.  L'école fut pour moi une sorte de paradis. C'est vrai, quoi de plus merveilleux pour une enfant avide de connaissance avec la soif d'apprendre qu'un lieu mêlant découvertes et amis ?                         L'enfant sociable qui avait besoin de contact humain allait pourtant bientôt disparaitre. Je ne savais pas encore ce qui m'attendais.
Un jour je compris pourquoi mes parents étaient inquiets parfois, pourquoi ils me réprimandaient plus fermement si je laissais mes émotions prendre le dessus, pourquoi les appareils étaient si souvent oxydés.                                                                                                                                           Je le compris, mes professeurs aussi, et mes camarades également. Lorsque je fus assez grande pour comprendre et que mon don se développa, ils estimèrent qu'il était tant de me le dire. Celui-ci devenait de plus en plus visible et incontrôlable, il me faisait peur. Il fallait que je sache. Alors ils me l'ont dit, ils m'ont expliqué que j'étais un de ces enfants avec un don. Que j'avais un pouvoir qui se déclenchait lorsque je laissais mes émotions m'envahir. Que cela avait un impact sur l'oxygène, molécule présente dans l'air.                                                                                    Je resta sans voix. Claquant la porte de ma chambre, je m'y enferma. Je n'en voulais pas. Je ne voulais pas de ce " pouvoir" de ce " don" tout ce que je voyais c'est que c'était de sa faute si il arrivait des choses étranges et inexpliquées, que c'était de sa faute si je n'étais pas comme les autres. Je n'en voulais pas.
Bien entendu, le renier ne fut pas la meilleure décision. Il était en moi, ancré dans mon ADN et moi je le niais, je l'ignorais alors bien sûr, même si je mettais toute ma force et mon énergie à vivre normalement et à le faire disparaitre il me rappelait sans cesse qu'il était là. C'était comme si je voulais m'enlever une partie de moi, autrement dit c'était impossible et il fallait que je fasse avec et que je l'accepte.
Autour de moi mes proches, mes amies n'y accordaient pas d'importance, ils me soutenaient et m'aidaient à canaliser mes émotions. Pour ça, je leur en serais toujours reconnaisante. Cependant, la vie n'est pas qu'un long fleuve tranquille, la vie est injuste. Bientôt le fleuve se transformerait en océan, et ma tempête intérieure s'abatterait en moi.                                                                                                                                              Les gens, les personnes, les hommes sont dégoutants. Certains forment une masse grouillante, immonde. Ils sont là, avide de souffrance et de tristesse, avec la soif d'anéantir les autres. Je n'ai jamais compris ce que les personnes tiraient de la persécution, des insultes, du rabaissement. La satisfaction de faire du mal ? Le besoin de se sentir supérieur ? Je ne sais pas, mais je sais une chose, c'est qu'ils ont réussi. Ils ont réussi à me détruire petit à petit. Doucement, à petit feu. Les insultes, leur intimidations m'ont consummée malgré mes proches qui essuyaient mes larmes et mes douleurs. J'ai bu l'acide de leurs injures.
" Ignoble " Immonde " Sand impur " " Sale monstre " " Bizarre " "Etrange" " Tu n'as pas ta place" " Dégage" " Les gens comme toi devraient être internés" ... J'ai fini par les croire. J'ai fini par m'y résoudre.
Pourquoi tant de haine et de mépris ? Qu'avions nous de si différents hormis une particularité ? Mon frère me rassurait, il me protégeait. Chaque jour il me raccompagnait, chaque jour il était là alors pourquoi les paroles de ceux qui nous aiment ne parviennent parfois pas à nous toucher plus que des insultes susurrées par des gens sans importance ?                                                                                                                                       Au fond ces paroles ne venaient que renforcer ce que je pensais au fond de moi.                                               Un jour je paya alors pour être celle que j'étais. C'était la punission que je recevais pour être celle que j'étais, celle que j'osais être malgré moi. Ce moment m'a marqué, littéralement, il a marqué mon corps. La douleur est incrustée en moi. Vous vous demandez ce qui s'est passé ? Je ne veux pas de pitié. Mais je vais vous dire une chose, je me suis méprisée longtemps cependant c'est grâce à ça que j'ai pu devenir celle que je suis aujourd'hui.
Un soir, où j'avais dû finir un travail de groupe avec mes amies, mon frère n'avait pas pu me raccompagner. Il s'en est toujours voulu d'ailleurs. Au croisement d'une rue, j'ai bifurqué pour emprunter une ruelle. Il faisait sombre et froid. Mon pas était préssé. Je voulais vite rentrer car je commençais à angoisser et il ne fallait pas, je ne devais pas. Je me concentrais sur ma repsiration ce pourquoi je n'entendis pas les bruits de pas derrière moi. Un homme d'une vingtaine d'années, un sourire sournois dessiné sur son visage. Il me dit que les gens comme moi n'avait pas leur place ici. Qu'il fallait qu'on crève. Qu'on soit marqué pour nous reconnaitre et nous enfermer. J'avais peur. Ma respiration était saccadée. Il me frappa au visage et m'attaqua au vitriole. Il cracha par terre, moi au sol, lui me regardant avec un air de dégoût. J'avais mal. J'hurlais. J'étais happé par la douleur, l'acide me rongeait la peau. Je laissa la haine et le mépris m'enivrer. J'étais un monstre. Ma joue et mon cou s'enflammaient, j'étais en feu. Je me tordais de douleur, celle que je ressentais à l'interieur était encore plus forte pourtant.                                                                                              Mes émotions prirent le dessus. La raison m'avait quittée, j'étais aveuglée par ce que je ressentais.  Lorsque je releva les yeux, je le vis se tenir la gorge. Visage rouge, bruit de respiration, vacillement. Il suphoquait. Il ne pouvait plus respirer. Et c'était moi qui était en train de le tuer. Je resta à le regarder quelques secondes qui me parurent durer une éternité. Les yeux écarquillés avec un bourdonnement incessant dans ma tête. Je n'arrivais plus à penser, à réflechir. J'avais peur de moi même. Je ne savais pas comment arrêter tout ça. Je ne voulais pas que ça se passe comme ça. J'étais affolée. Allais-je tuer un homme ? Non, non, non ....
Soudain j'entendis une respiration bruyante mêlée à une toux. Je respirais. Il respirait. Nous étions en vie. Il me regarda avec un regard remplit de haine et de peur. Il me cria qu'il me noierait dans mon propre sang et que j'étais qu'une créature ignoble. Ainsi, il me laissa, recroquevillée sur moi même, animal apeuré, peau brûlée, bouffée par l'acide et la douleur.                                                                                                                                                                 Tout s'effondra à partir de ce moment. Je ne voulais plus apporcher personne. Je ne pouvais pas me le permettre, mon don grandissait et il me faisait peur. Je m'épouvantais. Je n'étais plus une amie mais une menace, je n'étais plus une fille mais un monstre. Je pouvais tuer.                                                                                 Je m'enferma dans un mutisme, ne ressentant qu'une extrême solitude m'envahir. Les émotions, les sentiments n'étaient que des choses inutiles et meutrières. Elles m'effrayaient.    J'étais un monstre alors pourquoi, pourquoi mes amis restaient et prenaient des nouvelles ? Pourquoi mes parents m'aimaient-ils toujours ? Pourquoi mon frère veillait encore sur moi ?
Je passais mon temps à dessiner, à lire, à écrire, à écouter de la musique, à jouer du violon. Il fallait que j'exteriosrise ce qu'il y avait en moi. Ces choses dont je ne voulais pas. Ainsi, de jour en jour, je commenca à me comprendre, à m'accepter telle que j'étais. Accepter ce don, accepter ce que je pouvais ressentir et apprendre à le contrôler, à ne faire qu'un avec lui. Je ne pouvais pas rester éternellement l'ombre de moi même. Ma famille m'aida à me relever, entendre de nouveau ma voix fit leur bonheur, tandis que celui-ci m'inculqua le courage et la force nécessaire.
Je partis alors au Népal, seule, pour, peut être, trouver les réponses en moi à mes questionnements interieurs. Ma peur des émotions se dissipait progressivement en même temps que mon donc devenait plus fort. Néanmoins plus j'en avais peur, plus il se faisait incontrôlable. Et je savais qu'il me fallait apprendre à le contrôler.                                                                                                                                                                                             Je commença par contrôler ma peur. Ainsi, je marchais au bord du vide, un seul faux pas et je sombrais, un seul faux mouvement et je mourrais. Je ne jouais pas avec la vie, au contraire, je m'en nourrissais.
C'est ainsi que je devins celle que je suis aujourd'hui. Retrouvant une part de l'enfant qui sommeillait en moi. Lorsque j'appris l'existence de SummerBridge ma famille me convainquit d'y aller. Cela allait être pour moi le moyen de vivre avec mon don et surtout de pouvoir revenir dans le flot de la vie.


Derrière l'écran
Léa ᵜ 17 ans en août ᵜ Mmmhh..... il est bon, il est à croquer, il est tastyyy !   ᵜ Hello ~

Code:
[b]Oxygènopathie[/b] • Les émotions et sentiments influencent l'environnement et ce par la modification du taux d'oxygène ou par des réactions causées par celui-ci dans un rayon de 10 mètres▬ [i]Pseudo[/i]
Code:
 OC • Digital Painting de Lemon Cat ▬ [i] Alyssa Hawkins[/i]




Dernière édition par Alyssa Hawkins le Lun 17 Juil - 17:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ambroise Neelov
Moderato
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 1052
Points RP : 705
Date d'inscription : 15/02/2017
MessageSujet: Re: VIVACE- Alyssa Hawkins   Sam 15 Juil - 16:55

Wow. Ton pouvoir est à la fois très classe, à la fois très vaste et à la fois très cool d'un point de vue de joueur/narrateur mais pas cool pour ton perso. °A° GG pour ça, girl. /O/ J'aime beaucoup le caractère de la petite ( sérieux, ça fait des années que j'ai pas lu "contemplative" dans les traits de caractère ôwo ) ( si, si, je suis sérieux D: ) et son histoire aussi. /O/

Bienvenue ici honey. *Q*'

J'ai hâte de te voir validée, good luck pour ça. *\O/*
Revenir en haut Aller en bas
Alyssa Hawkins
Vivace
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 21
Points RP : 10
Date d'inscription : 15/07/2017
MessageSujet: Re: VIVACE- Alyssa Hawkins   Sam 15 Juil - 19:49

Owwh merci ~
Aha, il est vrai queeeee. .. ma perso va peut être galérer un peu.
Sérieusement ? ! X) Hum .... Je me sens vieille d'un coup O_O

Revenir en haut Aller en bas
Artemis Kane
Admin • Andante
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 1239
Points RP : 1576
Date d'inscription : 12/02/2016
MessageSujet: Re: VIVACE- Alyssa Hawkins   Dim 16 Juil - 21:16

"Mmmhh..... il est bon, il est à croquer, il est tastyyy !"

T'as tout compris

Bienvenue parmi nous!!

▬ ● ● ● ▬

               
I hate you I love you
I hate that I love you
Don't want to, but I can't put
Nobody else above you

▬▬▬▬▬▬▬▬

Arte' la Déesse, par Drew ♥ :
 


Artish(o) ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Alyssa Hawkins
Vivace
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 21
Points RP : 10
Date d'inscription : 15/07/2017
MessageSujet: Re: VIVACE- Alyssa Hawkins   Dim 16 Juil - 21:41

Merci ! :D
Ehehe ! J'en salive déjà avant même d'avoir goûté au goût de Tasty Tales ...

Revenir en haut Aller en bas
Nate J. Miller
Fonda • Cantabile
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 119
Points RP : 365
Date d'inscription : 02/04/2017
MessageSujet: Re: VIVACE- Alyssa Hawkins   Dim 16 Juil - 22:00

Bienvenue
J'espère que tu te plairas parmi-nous !! Bon courage pour ta validation

▬ ● ● ● ▬


Revenir en haut Aller en bas
Alyssa Hawkins
Vivace
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 21
Points RP : 10
Date d'inscription : 15/07/2017
MessageSujet: Re: VIVACE- Alyssa Hawkins   Dim 16 Juil - 23:06

Merci beaucoup Nate ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Kane
Admin • Andante
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 1239
Points RP : 1576
Date d'inscription : 12/02/2016
MessageSujet: Re: VIVACE- Alyssa Hawkins   Lun 17 Juil - 14:55

Coucou c'est re-moi 8D

Alors pn a un petit souci concernant ton pouvoir et il va falloir que tu le modifies en partie pour qu'on puisse te valider...
C'est cette partie là qui pose un peu problème:
"Cela peut avoir un incidence sur l'état de l'eau, sur les appareils éléctroniques ou bien l'air comme une sorte de suppression ou de surplus autour d'une chose ou d'une personne. Par exemple je peux faire bouillir de l'eau, la glacer, provoquer des courts-circuits, faire disfonctionner des appareils éléctroniques, enflammer les systèmes/ les appareils ou bien créer un espace de suppression d'air."
Il faudrait que tu recentres ton pouvoir car en l'état c'est trop vaste, trop imprécis et cela peut éventuellement faire doublon avec plusieurs pouvoirs en même temps. Je te laisse le soin de choisir ce que tu préfères entre l'eau, les appareils électroniques ou l'air (en faisant juste attention à ce que ce ne soit pas déjà un pouvoir pris!).
Il faudra ensuite que tu modifies quelques petites parties de ton histoire en conséquence :)

Dernier détail: le rose n'étant pas une couleur de cheveux naturels, il faut juste que tu précises qu'il s'agit d'une coloration :D

Si tu as besoin d'aide, n'hésite pas! Je suis à ta disposition

▬ ● ● ● ▬

               
I hate you I love you
I hate that I love you
Don't want to, but I can't put
Nobody else above you

▬▬▬▬▬▬▬▬

Arte' la Déesse, par Drew ♥ :
 


Artish(o) ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Alyssa Hawkins
Vivace
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 21
Points RP : 10
Date d'inscription : 15/07/2017
MessageSujet: Re: VIVACE- Alyssa Hawkins   Lun 17 Juil - 17:11

Pas de problème ! Je comprends parfaitement, il est vrai qu'il était trop vaste
Rahlala dans la vie faut se décider mais je crois que j'ai encore des petits problèmes pour ça  
Du coup j'ai fait la modification, j'espère ne pas avoir omis de rectifier certaines choses. J'ai été vérifier et il me semble également que pour le pouvoir c'est bon.
Merci beaucoup et en cas d'un autre problème, pas de souci, je changerai ! :D
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Kane
Admin • Andante
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 1239
Points RP : 1576
Date d'inscription : 12/02/2016
MessageSujet: Re: VIVACE- Alyssa Hawkins   Lun 17 Juil - 22:17

C'est très bien comme ça :DD (aaah l'indécision, grand fléau de ce monde... 8D)
Tu peux maintenant aller t'amuser!


- CONGRATS HONEY -

T'es validée ! C'est t'y pas magnifique ? C'est le moment de te jeter dans le grand bain et de commencer ton aventure sur le forum ! Pour que tu sois pas toute perdue et que tu cherches pas pendant 10 ans où tu dois aller, on te met des petits liens juste là :
> Créer ta fiche de liens
> Faire des demandes de liens
> Faire des demandes de RP
> Créer la messagerie de ton perso
> Créer ton journal intime

Pour pouvoir savoir tout ce qui se passe sur le fofo, on te propose de cliquer sur les petits liens ci-dessous. Tu verras, ça te mettra automatiquement des notifications quand il se passe quelque chose d'important :
> Evénements et animations du forum
> Annonces de maintenances du forum

▬ ● ● ● ▬

               
I hate you I love you
I hate that I love you
Don't want to, but I can't put
Nobody else above you

▬▬▬▬▬▬▬▬

Arte' la Déesse, par Drew ♥ :
 


Artish(o) ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
 
VIVACE- Alyssa Hawkins
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tasty Tales ► Forum RPG Université :: Les premiers pas :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers:  
Ewilan RPGHoshi no Musudabberblimp