Partagez | 
 

 Vivace - Annabel Ainsley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Annabel Ainsley
Vivace
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 14
Points RP : 45
Date d'inscription : 13/07/2017
MessageSujet: Vivace - Annabel Ainsley   Jeu 13 Juil - 23:34



Annabel Ainsley
vivace

Vingt-deux ans ᵜᴥ 1er Août ᵜᴥ Un mètre soixante-quinze ᵜᴥ ♀ ᵜᴥ marrons de base ᵜᴥ roux ᵜᴥ Politique ᵜᴥ Administration; sport; sociologie ᵜᴥ mégalomaniaque & narcissique; sur la pointe des pieds, elle se fait grande, si grande, elle se sait grande, si grande ᵜᴥ charismatique & passionnée; elle est le phare balayant l'océan, les flammes illuminant les abysses, jusqu'à leur brûler les ailes, jusqu'à tordre les sienne ; elle est la voix de la déraison, les trois coups que sonne, enivrante, l'horloge de l'impuissance dont on se plaît, se complaît à écouter la mélodie, tellement, tellement ᵜᴥ colérique & tyrannique; d'un battement de cœur, elle se fait démone, infernale porte entrebâillée ; elle est la conquérante dorée, la seule à en être digne ᵜᴥ impulsive & obstinée; le chemin peut être flou, qu'à cela ne tienne: il restera, pour elle, droit ᵜᴥ brutale & cinglante; les paroles, maniées comme le fouet qu'elles sont et aussi belles peuvent-elles être, se heurtent bien souvent à de trop sourdes oreilles: fort heureusement, les portes, elles, sont faites pour être enfoncées, dommage qu'elle ne puisse pas le faire d'elle-même mais les âmes charitables existent à chaque coin de rue ᵜᴥ impérieuse & dominatrice; plus radieuse qu'un millier de soleils, aussi éreintante qu'une chaude journée d'été : les autres existent pour nous porter, elle se fait lionne au-dessus des lions ᵜᴥ intelligente & perfectionniste; comme l'étoile noyée dans l'obscurité de la nuit qu'on se plaît à voir, parfois, qu'on se plaît à ignorer, souvent, elle est l'astre de l'absolue connaissance, façonnée à la parfaite image du divin, quel qu'en soit le prix ᵜᴥ manipulatrice & ambitieuse; langue de vipère, doux susurrements, ils vont, ils viennent, on les écoute, on les aime, ils l'accompagnent et la portent au sommet pour s'abreuver de sa lumière, viles charognes ᵜᴥ Annabel aime les jolies demoiselles: elle aime les prendre, les aimer, fort, très fort, les déchirer, les briser et s'enivrer de leur douce complainte ᵜᴥ Annabel est le Capitaine de sa propre vie : elle vogue, elle avance, elle ignore le reste ; on ne voit plus rien d'autre lorsque l'on est au sommet d'un monde dont on estime que les règles ne nous atteignent pas.

Mon pouvoir
God Save the Queen ▬ Elle se drape de ses plus beaux atours, douce Monarque qu'elle est. Elle rayonne, elle rayonne, affublée de la plus belle des couronnes. Elle vous regarde, elle vous regarde, vous ronge tout entier, vous enlace de sa chaleur. C'est agréable, si agréable. On lui confierait notre vie, on lui donnerait le Monde. Tout entier, tout entier. Qui s'insurgerait face à telle prestance ? Levez-les yeux, laissez-la vous gouverner : vous êtes entre de bonnes mains.

Jamais Annabel ne vous fera de mal, jamais, jamais, ô grand jamais. Quel souverain oserait lever la main contre son peuple, chair de sa chair, sang qui coule dans ses veines ? Elle est là pour briller comme le Soleil, son père de cœur, et vous abreuver de sa grandeur. Alors, jamais Annabel ne vous fera de mal, jamais, jamais. Mais vous non plus. Quel peuple oserait se soulever face à si magnanime souverain ? Aucun. Il est là pour courber l'échine, incapable de soutenir le regard d'un astre si lumineux. Il est là pour se taire et accepter. Il est là pour l'aimer, embrasser son règne.

Pour toujours et à jamais.

[Annabel est physiquement incapable de faire du mal à qui que ce soit. Elle pourra vouloir vous faire le plus grand mal, elle pourra le souhaiter fort, très fort, elle pourra avoir envie de marquer votre corps et de déchirer votre chair elle ne le pourra jamais, jamais. Jamais elle ne pourra lever, elle-même, d'elle-même, la main sur vous. Mais l'inverse est vrai et bien plus. Lorsqu'elle est en présence d'une ou plusieurs personnes lui voulant du mal, Annabel supprime toute volonté hostile envers sa personne : vous pouvez bien fomenter quelque coup d'état que vous voulez, cette sinistre envie que vous aviez de lui nuire s'estompera comme un doux rêve dès lors que vous croiserez sa route, et ce jusqu'à ce que vous vous sépareriez de sa présence.

Encore faut-il que vous soyez un être doué de raison. Les êtres humains, faibles qu'ils sont, plient face à sa grandeur : c'est la bonne décision, la bonne chose à faire. Les autres, animaux de leur état, restent contrôlés par leurs primaires pulsions.]
Mon histoire
Bien droite, bien droite, on se tient bien droite. Tap, tap, tap, fait le bruit de la marche forcée, le réveil aux aurores, les rayons du soleil faibles, si faibles. Droite, bien droite, le dos, la tête: le Monde est à nos pieds, le Monde est sous nos pieds, y a-t-il plus bel honneur que celui de notre regard qui le toise ? Non, nullement, mais l'avenir appartient aux conquérants, de ceux qui récoltent ce que les autres sèment. Les charognards peuvent s'égosiller, le lion, seul, rugit. Misez, misez tout ce que vous voulez: les gagnants, les grands, uniquement, juste eux, raflent tout.

Il ne faut pas laisser faire les autres: il s'agit de les mordre avant tout. Leur place ? L'ombre née du radieux Soleil illuminant la nation Monde.
Ils sont faits pour être dominés, tous, tous.

Des mots, comme un hymne, une doucereuse philosophie, qui résonnent, résonnent, toujours. Ils lui prennent la main et ils l'accompagnent depuis sa naissance entre les murs de la cité de Liverpool. Si l'avenir appartient aux conquérants, à ceux qui, chaque jour qui passe, se lèvent à l’unisson d'un pâle Soleil, alors le jeu de la vie peut immédiatement s'arrêter: elle en est la grande gagnante.

L'armée, dans toute sa grandeur, dans toute sa droiture, dans toute sa majesté, dans toute sa rigueur, dans toute sa splendeur. L'armée, elle est sa seconde génitrice. Toujours, elle a été bercée par les vagues de la Royal Navy. Le son des clairons, les hurlements des canons: autant d'images passées qui l'ont enivrée, corsaire de ses rêves.

Il est étincelant. Son père. Amiral Arthur Ainsley de son état. Auréolé de la gloire, couronné du succès. Drapé dans sa grandeur. Défenseur et sauveur de la nation. Abigail Ainsley, secrétaire personnelle, au rapport. Rien à signaler. Enivre-moi encore un peu de toute ton arrogante splendeur.

Ma fille, marche droit, droit, toujours tout droit, la tête haute. Toise-les, toise-les tous, perce-les de ton regard. Qu'ils sachent, qu'ils comprennent. Nous sommes l'avenir: il est entre nos mains. Il n'y a pas de mal à le savoir. Tous ne sont pas égaux.

Marche droit: l'Histoire ne retiendra que cela. L'Histoire oubliera les ombres qui parsèment ton sillage. Les vainqueurs, ils se font conteurs. Ainsi va le Monde.

La société dans son ensemble n'est qu'un terrain de jeu, une étape, une introduction, un prologue, un prélude. Un entraînement. Va, petite reine, et montre aux autres qui tu es. Leur vie est bien terne sans tes chauds rayons. Ignore les regards, les murmures, les plaintes et les complaintes: on ne voit pas les faibles et les ignorants lorsque l'on marche tout droit, le regard planté vers l'horizon éblouissant de la réussite. Personne ne se souvient des dommages collatéraux. Le Monde est à l'image de ceux qui le gouvernent.

Quel sombre endroit. Quel délicieux endroit.

Ils peuvent gémir, ils peuvent pleurer: qu'à cela ne tienne. Qu'ils embrassent leur doux rôle de marche-pied. Ne le savent-ils pas ? La raison veut que l'on se range du côté des plus grands. Alors va, petite princesse. Montre-leur comme la vie est dure, montre-leur comme la vie est cruelle. Toi tu le sais, tu la connais la grande Dame Armée. Pourquoi pleurent-ils ? La vie n'est-elle pas ainsi faite ? Filer droit, marcher au pas, au son des trompettes dorées des dominants ? Mais si, mais si.

Il n'y a pas d'âge pour comprendre cela. Personne n'est trop jeune pour apprendre à connaître sa place, pour comprendre que même parmi les lions, certains sont au-dessus de tous.

Élégante Messie de son état, elle rayonne, pure et immaculée, au sommet des nobles montagnes de la grandeur. Elle balaie les ténèbres de sa douce splendeur, apaise les âmes les plus torturées, se rit des plus viles bassesses. Trône d'ivoire d'une divine blancheur, il ne saurait être souillé. Baissez la tête, sujets, laissez votre Reine vous guider. Mangez votre bonheur dans sa main de velours. Souriez. Partez. Sombrez.

L'absolue puissance d'un parfait monarque ne se compte-t-il pas à l'assentiment aveugle de ses sujets ?


Va, ma fille, laisse tes ailes se déployer. Si le Monde n'est pas prêt pour toi, alors, va. Va, prends-le, déchire-le, modèle-le. Marche droit, tout droit: le chemin, pour toi, sera toujours tracé.

Va, saisis-toi du gouvernail de ce sombre avenir et illumine-le.

Brise les flots.

Va.

⚓⚓⚓

▬ Née à Liverpool d'un père Amiral dans la Royal Navy. Sa mère en est la secrétaire personnelle.

▬ Fruit d'une éducation militaire et d'une philosophie posant le destin du Monde sur ses épaules, elle est convaincue de sa supériorité absolue. Elle se sait faite pour diriger.

▬ Elle n'a pas à s'adapter aux autres: les autres doivent s'adapter à elle. Elle aura beaucoup voyagé, souvent déménagé, mais le récit de sa vie de jeune demoiselle au sein de la banale société reste le même. C'est marche ou crève. Allié ou ennemi. Petite princesse, général en chef de sa petite armée de sujets. C'est dominer ou écraser. La jeune Annabel, enfant de son état, ne va pas à l'école pour se faire des amis, elle n'en a pas le temps. Non, elle y va pour les éclabousser de sa grandeur. Ceux qui la suivent profitent de sa lumière et grandissent. Les autres restent sur le bas-côté et fanent.

▬ Sa voie est toute tracée, toute trouvée: elle rejoindra son père au sommet et se saisira du gouvernail doré d'une nation qu'ils sont seuls à maintenir à flot. De petite princesse elle deviendra grande reine. Et tout est bon pour cela.

▬ Jeune adolescente, elle apprend à embrasser son rayonnant statut d'intouchable. Qu'ils serrent les dents, frustrés qu'ils sont, qu'ils courbent l'échine, révolutionnaires imaginaires : le Soleil seul peut un jour décider de s'éteindre. Il est le seul garant de sa lumière et s'enivre des ombres qu'il balaie. Jeune adolescente, elle se complaît, enfin, enfin, finalement, dans ce rôle prédestiné, déjà écrit, de monarque en devenir. Comme il est agréable, ce doux manteau, comme il est agréable de rester au sommet, les mains à jamais propres. Les souverains se doivent d'être irréprochables : qu'importe si elle ne peut point se salir les mains, elle restera à jamais l'immaculé portrait d'une divine pureté. Les bassesses ne sont pas pour la Reine, elles sont l'apanage de ses sombres larbins. N'est-elle définitivement pas parfaitement faite pour ce beau rôle au sein du vaste jeu de la vie ? Si, définitivement, elle en est absolument convaincue. Et vous aussi, certainement, ils le sont tous.

▬ L'existence et la nature de sa particularité, de son pouvoir, avérée, l'Amiral décide que la meilleure chose à faire est encore de s'assurer que puisse germer sa petite princesse. Les plus belles plantes ont besoin du plus bel engrais. Et puis, la masse peut regarder, peut bouger ses lèvres froides, mais n'est-ce pas là, encore une fois, la preuve qu'ils leur sont supérieurs, qu'elle leur sera supérieure ? Si, évidemment. Pour le moment, il sera seul à être à la barre. Elle doit lever les voiles, s'en aller s'épanouir avant de revenir. Droite, bien droite. Là, ils seront au sommet. Un peu plus, un peu plus. Son histoire se tracera à Summerbridge, dernière partie d'un simple prologue qui n'a que trop duré.

▬ Depuis qu'elle est ici, Annabel, Amiral solitaire, Capitaine de son propre navire, vogue sur les flots de la réussite: c'est son but, son objectif. Le devoir n'attend pas, la nation non plus, le destin du Monde encore moins. Laissez-la passer ou rejoignez-la sur son Arche, douloureuse et fabuleuse, qu'à cela ne tienne. La belle, la grande Histoire ne se souviendra que des élus.

Un gouvernail n'est-il pas simplement la représentation d'un docile Soleil ?


Derrière l'écran
Allysteria ᵜ 23 ans ᵜ C'est joli ici, bravo pour le travail~ ᵜ C'est la faute de Ani... Any... Ana... An... oh, bref, vous voyez quoi !

Code:
[b]God Save the Queen[/b] • Supprime toute hostilité dont elle serait directement et personnellement la cible tant qu'elle est physiquement en présence de la ou des personne(s) concernée(s). Ne fonctionne pas contre les êtres non-humains (transformations incluses). La rend incapable de faire directement preuve de violence physique volontaire envers qui que ce soit. ▬ [i]Annabel Ainsley[/i]
Code:
Shibuya Tomochika • Uta no☆Prince-sama♪  ▬ [i]Annabel Ainsley[/i]




Dernière édition par Annabel Ainsley le Jeu 20 Juil - 14:54, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nancy MacMillian
Cantabile
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 50
Points RP : 235
Date d'inscription : 03/07/2017
MessageSujet: Re: Vivace - Annabel Ainsley   Jeu 13 Juil - 23:53

Bienvenue parmi nous ! Une bien belle fiche que voilà, compatriote britannique, et aussi fille de la Royal Navy, on a cela en commun !
Revenir en haut Aller en bas
Anita Slowinski
Cantabile
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 80
Points RP : 360
Date d'inscription : 28/04/2017
MessageSujet: Re: Vivace - Annabel Ainsley   Ven 14 Juil - 0:07

J'ai failli attendre. èoé
Contente de te voir ici et finie ♥
Revenir en haut Aller en bas
Vilmos D. Taxis
Allegro
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 447
Points RP : 1072
Date d'inscription : 14/02/2017
MessageSujet: Re: Vivace - Annabel Ainsley   Ven 14 Juil - 4:27

OH.MON.DIEU. Quelqu'un en administration Je pensais jamais voir ça un jour mais je suis contente de m'être trompée! Bienvenue! :D
Revenir en haut Aller en bas
Ambroise Neelov
Moderato
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 1052
Points RP : 705
Date d'inscription : 15/02/2017
MessageSujet: Re: Vivace - Annabel Ainsley   Sam 15 Juil - 17:15

Okay. Vu le caractère de ta persote je sens que je vais te détester. XD ( TON PERSO HEIN ! D: ) ( pas toi, ton perso ôo ) ( tu m'as rien fait toi °° ) ( ... en même temps on s'connaît pas donc... /VLAN/ ) En tous cas, beau caractère. /O/ Si t'arrive à le tenir je dis GG, c'est typiquement le genre de caractère que je qualifie de tête à claques. /OUT/ Et pour le pouvoir je dis... wow. Ton perso a tout pour être tyrannique mygad. XDDD Et son histoire... ah, j'pensais pas que je l'aimerais autant mais elle est bien joulie. **

Bienvenue ici sweetie ! /O/

J'ai hâte de voir ta fiche terminée et validée. *Q*'

P.S. : Nan mais j'en ai pas l'air mais... j'aime beaucoup ton perso. /O/ Et si t'arrive à la tenir, c'est toi que je vais admirer. °° m'en veux pas, t'as donné un caractère à ton perso que je blaire pas /PAN/
Revenir en haut Aller en bas
Azoth L. Aegnor
Admin • Cantabile
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 525
Points RP : 393
Date d'inscription : 07/08/2016
MessageSujet: Re: Vivace - Annabel Ainsley   Dim 16 Juil - 15:05


- CONGRATS HONEY -

T'es validée ! C'est t'y pas magnifique ? C'est le moment de te jeter dans le grand bain et de commencer ton aventure sur le forum ! Pour que tu sois pas toute perdue et que tu cherches pas pendant 10 ans où tu dois aller, on te met des petits liens juste là :
> Créer ta fiche de liens
> Faire des demandes de liens
> Faire des demandes de RP
> Créer la messagerie de ton perso
> Créer ton journal intime

Pour pouvoir savoir tout ce qui se passe sur le fofo, on te propose de cliquer sur les petits liens ci-dessous. Tu verras, ça te mettra automatiquement des notifications quand il se passe quelque chose d'important :
> Evénements et animations du forum
> Annonces de maintenances du forum

▬ ● ● ● ▬

Azoth talks in #8dd9eb, Fenrir talks to her in italic, she answers to him in bold
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Vivace - Annabel Ainsley
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tasty Tales ► Forum RPG Université :: Les premiers pas :: Présentations :: MAJ de fiches-
Sauter vers:  
Ewilan RPGHoshi no Musudabberblimp