Partagez | 
 

 Vivace - Loïc de Kerouartz [DC d'Azoth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Loïc de Kerouartz
Admin • Vivace
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 75
Points RP : 125
Date d'inscription : 07/06/2017
En ligne
MessageSujet: Vivace - Loïc de Kerouartz [DC d'Azoth]   Mer 7 Juin - 12:24



Loïc de Kerouartz
Vivace

17 ans ᵜᴥ 24 décembre ᵜᴥ 1m56 ᵜᴥ ♂ ᵜᴥ Violets ᵜᴥ Noir aux reflets mauves ᵜᴥ  Politiques ᵜᴥ Relations internationales, Économie, Droit ᵜᴥ Menteur ᵜᴥ Joueur ᵜᴥ Malin ᵜᴥ Intelligent ᵜᴥ Moqueur ᵜᴥ Manipulateur ᵜᴥ Narcissique ᵜᴥ Sadique ᵜᴥ Boudeur ᵜᴥ Collant ᵜᴥ Jaloux ᵜᴥ Possessif ᵜᴥ Mignon ᵜᴥ Souriant ᵜᴥ Curieux ᵜᴥ Dépensier ᵜᴥ S'ennuie souvent ᵜᴥ Veut gagner plus que tout ᵜᴥ Doit vivre dans le luxe et la propreté  ᵜᴥ Aime mettre du challenge ᵜᴥ Se cache derrière un masque ᵜᴥ Ne parle jamais de lui ou son passé ᵜᴥ Fier de son statut de noble ᵜᴥ Deteste la solitude ᵜᴥ Cherche tout le temps l'attention ᵜᴥ Ne fait jamais confiance ᵜᴥ Fan de sucrerie

Supreme Leader
Loïc, descendant de la noblesse, doit en toute logique avoir des servants. Mais bien sûr, des servants que l'on paye, ce n'est pas ce qu'il y a eu de plus drôle !
Alors lorsqu'il veut s'amuser un peu, il peut lancer un jeu, sur vous, en vous tirant dessus du bout de ses doigts, ses yeux tournant au violet. La participation au jeu est obligatoire, si vous fuyez, vous perdez. A propos des règles, le jeune homme vous l'expliquera dès la début du jeu.
Le but du jeu est simple: Chacun son tour, les deux participants doivent tirer en pointant une main en forme de pistolet à leur propre tempe. Tirez, et attendez. Si vous voyez que rien n'a changé, alors c'est au tour de l'autre de tirer sur sa tempe. Et ce jusqu'à une balle indolore mauve vous traverse le crâne, sans laisser une seule marque derrière son passage. Cette balle fera que le perdant sera à la merci du gagnant. Comme la roulette russe !
Si Loïc gagne, vous serez son servant pendant une heure. Si vous gagnez, Loïc devra obéir à un de vos ordres.
Il ne peut utiliser son pouvoir qu'une fois toutes les deux heures, de plus qu'il ne pourra jamais cibler une personne deux fois dans la même journée.
Mon histoire
Loïc est né en étant le cadeau de noël pour ses parents. Une petite bouille rosie et des cheveux noirs, un nouveau petit noble à rajouté dans la famille, car oui après tout, la famille est grande. Il y a la maman, le papa, la grande soeur, le grand frère, le papy, la mamie, et tout ça dans un grand chateau ! Loic a donc grandi bien entouré, malgré une atmsophère lourde et froide. Dans la noblesse, du moins d'après ses parents, on ne doit pas montrer qu'on aime sa famille. On doit être droit, intelligent, beau, irréprochable, on doit être parfait, on doit être la fierté de la famille. On ne doit pas perdre de temps avec les idioties comme l'amour, l'amitié, l'attention. L'important, c'est de s'en sortir bien, de faire plus d'argent, d'avoir un successeur. Soit. Le petit brun a grandi en suivant les règles, tout le temps, sans exception. Il a toujours tout fait pour être le meilleur, la petite boule qui promettait un beau futur de noble. Il a toujours tout fait pour avoir l'attention de sa famille, pour avoir ne serait-ce que des felicitations, au moins pour ce qu'il fait. Au moins pour ce qu'il fait en échange de son enfance, en échange de sa joie de vivre, en échange des amis. Il pouvait bien demander ça, non ? Eh bien à priori, non. Son père n'était jamais content de lui, n'ayant d'yeux que pour le plus grand. Sa mère ne voyait en lui qu'un enfant qui n'avait rien à faire là, ils avaient assez avec deux enfants. De base, elle voulait même s'en débarasser, mais les grands-parents en avaient décidés autrement. Alors le jeune homme se tourna simplement vers ses grands-parents, qui lui apprenaient que la vie est toujours plus courte que prévue, et que même si on lui demandait de faire beaucoup, il devait l'apprécier à sa juste valeur, il devait découvrir l'amour, les amis, le bonheur. Et il était sûr qu'il finirait par le découvrir.. n'est-ce pas ? Même si à l'école, tout le monde s'en prenait à lui, même si il rentrait toujours recouvert de bleus, même si son père le frappait dès qu'il ouvrait la bouche à table, même si sa mère le rejetait totalement. Il allait finir par le découvrir, hein..?
Il se relevait, tout le temps, malgré la douleur, malgré la peur de faire une bêtise, malgré la peur de recevoir des coups, malgré la peur du regard des autres, il se relevait, il voulait y croire, rien qu'un peu. Et il avait raison. Il rencontra une jeune femme, blonde, qui s'était juré de le protéger. Camille. Après tout, il était faible physiquement, il ne mangeait que peu, il ne faisait pas d'exercice, trop occupé à étudier, alors c'était elle qui avait finit par le défendre. C'était elle qui prenait soin de lui, qui le soigner lorsqu'il était blessé, qui était là pour lui quand il pleurait. Il découvrait l'amitié. L'amour. Ce n'était pas si mal. Il se sentait heureux. Si il l'avait elle, alors tout irait bien. Mais personne de sa famille ne devait l'apprendre. Il savait très bien que si quiconque l'apprenait, il finirait dans une autre école, séparé d'elle, malgré tout ce qu'il faisait pour leur faire plaisir, l'excuse étant qu'une amie dans sa vie si tôt ne ferait que l'empecher de se concentrer. Alors ils restèrent ainsi, cachés. Il était heureux, ca lui suffisait. Sa famille ? Tant pis, il écoutait, il apprenait, il se taisait, il subissait. Tout lui allait, tant qu'il l'avait elle. Alors il n'allait contre rien. Même pas lorsqu'une histoire de viol commencait à se propager dans la famille, que des doutes s'installaient, qu'ils ne voulaient pas en parler avec les forces de l'ordre au risque de "tacher le nom de la famille", il écoutait, simplement. Il savait ce qu'il s'était passé. Mais il n'en disait rien. Que son frère ait fait ça a sa soeur ? Eh bien c'était ce qui devait arriver un jour ou l'autre à force de brider un homme. C'était ce qui devait arriver à force de les laisser qu'entre eux, refusant qu'ils approchent qui que ce soit d'autres. C'était de leurs fautes. Ce n'était que ce qu'ils méritaient. Mais ça, il ne pouvait pas le dire. Alors il regardait, simplement, un sourire collé au visage afin de paraître toujours aussi calme que d'habitude. Il gardait ce sourire, tout le temps, même lorsqu'on le frappait. Il avait finit par l'apprécier, ce sourire. Il lui donnait l'illusion que tout allait bien. Et puis ses parents ne l'aimaient pas, alors raison de plus de l'afficher chaque fois qu'il était devant eux, non ?
Mais finalement, un jour, il ne l'affichait plus. Il l'avait perdu. Son frère venait de lui parler, une des rares fois qu'ils avaient parler ensemble. La réalité venait de lui éclater à la gueule. Le plus grand savait qu'il avait tout entendu. Qu'il avait vu. Alors lui aussi finit par sortir un moyen de pression: son amour. "Tu l'aimes ? Eh bien alors n'en parle pas, sinon je m'en occuperai personnellement". Il savait bien de quoi il était capable, après tout, il l'avait vu. Alors il se taisait, un peu plus. Il s'enfoncait dans son mutisme. Il ne sortait plus de sa chambre sauf pour aller en cours où il se forcait de garder ses distances avec sa bien aimé. Il ne voulait pas la mettre en danger. Surtout pas avec lui dans les parages. Il se renfermait sur lui meme, il laissait couler, il voulait attendre d'avoir 18 ans pour partir et l'emmener loin d'ici. Mais attendre ses 18 ans, c'est long. Toujours plus lorsqu'on apprend que son frère n'arrête pas de s'en prendre à de pauvres filles, les parents préférant ça plutot que de le voir s'en prendre encore à sa soeur. Il attendait simplement. Il ne voulait pas prendre de risque.
Mais si son frère, finalement, décida de changer les termes de son petit jeu, sans rien lui en dire: il s'en prit à Camille. Après tout, elle était mignonne, alors pourquoi pas ? Et puis, ca pourrait faire chier son petit frère adoré, ca promettait d'être drôle, n'est-ce pas ? Alors ce fut sa conquête d'un soir.
Ce soir là, tout alla bien vite. Le grand rentrait avec la blonde sous le bras, rigolant déjà à l'idée de ce qu'il allait lui faire, sous les yeux de sa famille, habituée. La soeur était trop occupée à étudier pour en avoir quelque chose à faire, son père trouvait ça normal à son âge, sa mère était fière de voir que son fils avait tant de conquête, les grands parents étaient désormais trop vieux pour pouvoir faire quoi que ce soit. Seul le petit dernier réagit. Il avait un deal, non ? Alors pourquoi ?
Il le regardait passer devant eux, bloqué par la peur, avant de finalement se lever, il n'était pas question qu'il la touche, même pas un cheveu. Il reflechissait, il ne savait pas quoi faire, il était impuissant, non ? Sa famille ? Elle n'en aurait rien à faire, ils seraient même capables d'en rire, ça serait bien fait pour lui. Il se mordait la lèvre, il ne savait pas. Il devait faire quelque chose, mais il ne savait pas. Alors il ne fit que le suivre avec du retard, débarquant dans sa chambre juste avant que trop de mal ne soit fait. Son frère le regardait avec un sourire. Un tel sourire... Le jeune homme était dégouté rien qu'en le voyant, il le detestait tellement, tellement. Qu'il tenta le tout pour le tout. Il avait découvert son pouvoir quelque temps plus tôt, il en avait vu les effets possibles, il avait travaillé dessus, alors il pouvait bien prendre le risque. Oui, il risquait de perdre, mais... Son frère n'irait sûrement pas le prendre au serieux, il irait sûrement fuir, alors c'était gagné d'avance. Le brun affichait à son tour un sourire, mimant un pistolet de ses doigts pour lui tirer dessus, ses yeux tournant au violet. Comme prévu, il lui énoncait les règles, il lui expliquait qu'il allait participer à une roulette russe, que si il perdait, il serait à ses ordres, si il gagnait, il pourrait faire ce qu'il veut de lui. Et comme prévu, il n'y croyait pas un instant. Il lui rit même au visage, disant tout simplement qu'il était fou, qu'il était con, qu'il était la honte de la famille. Il continuait à  tenir la jeune femme, étouffant ses cris pendant qu'il s'amusait à rabaisser son petit frère, un peu plus, toujours plus, au point que la famille vienne à son tour voir ce qu'il se passait. Après tout, une bagarre entre deux membres de la famille, ca serait aussi mal vu, n'est-ce pas ? Mais comme prévu, il n'y voyait là qu'une fuite. Le grand retournait à son occupation, sous les regards de tous. Il n'en avait rien à faire de leurs regards, après tout. Mais Loïc en avait décidé autrement. Il voyait une balle passer à travers son grand frère alors qu'il s'arrêtait soudainement. Le brun souriait, d'un sourire inquiétant. Il en avait assez de tout ça. Il en avait assez de cette famille. Il en avait assez. Il s'approchait de son frère, l'ordonnant de lacher la jeune femme. Un succès. Au moins, son pouvoir était bien actif. Il pressa la jeune femme de partir, aussi loin que possible, après tout il ne voulait pas qu'elle voit ça. Que sa famille voit ça, par contre, il y tenait. Il les regardait, son sourire adorable de nouveau sur son visage, tandis qu'une phrase traversa ses lèvres, ordonnant à son frère de sauter par la fenêtre. Ils voulaient tous jouer avec lui ? Eh bien, ils allaient jouer. Il voulait montrer sa puissance, enfin, il voulait les faire regretter, les faire pleurer, crier. Game over.
Suite à cet incident, son grand frère s'étant retrouvé à l'hôpital, ses parents envoyèrent aussi Loic dans un hopital, le considérant totalement fou pour s'en prendre ainsi à son frère, pour avoir développé quelque chose d'aussi étrange qu'un pouvoir, mais au lieu de l'aider, la solitude le fit perdre la tête. Qu'est-ce qu'il avait fait de mal ? Il n'avait rien fait, il n'avait fait que punir son frère, et il le méritait. Il avait fait tellement de mal à des innocentes, se cachant derrière leurs parents comme excuse. Ce n'était que mérité. Il aurait même mérité de mourir, mais il avait fini par avoir pitié et simplement lui demander de sauter. Pourquoi ses parents ne pouvaient pas voir à quel point il avait été clément ? Pourquoi Camille l'avait traité de monstre alors qu'il l'avait protégé ? Ce n'était pas lui le fou, c'était eux. Ce n'était pas lui qui avait fait une erreur, c'était eux. Ce n'était pas de sa faute, c'était la leur. Le temps continua de passer, ainsi. Le jeune homme, calme et soumis de base, voulant le bonheur des autres, ne cherchant qu'à avoir de l'attention et de l'amour, en ressortis blessé, bien décidé à se venger sur l'humanité entière. Sa famille ne l'aidant pas à aller contre, le jetant dès sa sortie dans une université pour l'éloigner... Eh bien soit, il ne s'en porterait que mieux.


Derrière l'écran
Azoth/Lilith ᵜ 20 ans ᵜ ♥ ᵜ

Code:
[b]Supreme Leader[/b] • Tu te sens chanceux ? Alors joue avec moi, jouons à la roulette russe, voyons voir qui de nous deux sera aux ordres de l'autre. ▬ [i]Loïc de Kerouartz[/i]
Code:
Ouma Kokichi • Danganronpa V3 ▬ [i]Loïc de Kerouartz[/i]


© Fiche par Babao pour Tasty Tales


Dernière édition par Loïc de Kerouartz le Dim 20 Aoû - 0:15, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Taki Tachibana
Moderato
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 62
Points RP : 245
Date d'inscription : 25/05/2017
MessageSujet: Re: Vivace - Loïc de Kerouartz [DC d'Azoth]   Mer 7 Juin - 19:24

Blblbl blblbl, blbllb...

J'ai hâte que tu sois validée et de rp avec toi, re-bienvenue :).
Revenir en haut Aller en bas
Azoth L. Aegnor
Admin • Cantabile
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 538
Points RP : 527
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Vivace - Loïc de Kerouartz [DC d'Azoth]   Mer 7 Juin - 22:16


- CONGRATS HONEY -

T'es validée ! C'est t'y pas magnifique ? C'est le moment de te jeter dans le grand bain et de commencer ton aventure sur le forum ! Pour que tu sois pas toute perdue et que tu cherches pas pendant 10 ans où tu dois aller, on te met des petits liens juste là :
> Créer ta fiche de liens
> Faire des demandes de liens
> Faire des demandes de RP
> Créer la messagerie de ton perso

Pour pouvoir savoir tout ce qui se passe sur le fofo, on te propose de cliquer sur les petits liens ci-dessous. Tu verras, ça te mettra automatiquement des notifications quand il se passe quelque chose d'important :
> Evènements du forum
> Evènements CB
> Animations forum
> Annonces du forum

▬ ● ● ● ▬
Under the covers
Azoth talks in #8dd9eb, Fenrir talks to her in italic, she answers to him in bold
Wrappinh your fingers around me, you borrow my trust just to break it. You thought that I will need it back, but you didn't know that I faked it.
https://www.youtube.com/watch?v=xFOzVwjoFQE
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Kane
Admin • Andante
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 1226
Points RP : 1998
Date d'inscription : 12/02/2016
MessageSujet: Re: Vivace - Loïc de Kerouartz [DC d'Azoth]   Dim 30 Juil - 14:43




- CONGRATS DUDE -

T'es validé ! C'est t'y pas magnifique ? C'est le moment de te jeter dans le grand bain et de commencer ton aventure sur le forum ! Pour que tu sois pas tout perdu et que tu cherches pas pendant 10 ans où tu dois aller, on te met des petits liens juste là :
> Créer ta fiche de liens
> Faire des demandes de liens
> Faire des demandes de RP
> Créer la messagerie de ton perso
> Créer ton journal intime

Pour pouvoir savoir tout ce qui se passe sur le fofo, on te propose de cliquer sur les petits liens ci-dessous. Tu verras, ça te mettra automatiquement des notifications quand il se passe quelque chose d'important :
> Evénements et animations du forum
> Annonces de maintenances du forum

▬ ● ● ● ▬

               
I hate you I love you
I hate that I love you
Don't want to, but I can't put
Nobody else above you

▬▬▬▬▬▬▬▬

Arte' la Déesse, par Drew ♥ :
 


Artish(o) ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Idaina Ryôku
Admin • Vivace
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 63
Points RP : 210
Date d'inscription : 08/08/2017
MessageSujet: Re: Vivace - Loïc de Kerouartz [DC d'Azoth]   Hier à 22:50


- CONGRATS DUDE -

T'es validé ! C'est t'y pas magnifique ? C'est le moment de te jeter dans le grand bain et de commencer ton aventure sur le forum ! Pour que tu sois pas tout perdu et que tu cherches pas pendant 10 ans où tu dois aller, on te met des petits liens juste là :
> Créer ta fiche de liens
> Faire des demandes de liens
> Faire des demandes de RP
> Créer la messagerie de ton perso
> Créer ton journal intime

Pour pouvoir savoir tout ce qui se passe sur le fofo, on te propose de cliquer sur les petits liens ci-dessous. Tu verras, ça te mettra automatiquement des notifications quand il se passe quelque chose d'important :
> Evénements et animations du forum
> Annonces de maintenances du forum

▬ ● ● ● ▬

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Vivace - Loïc de Kerouartz [DC d'Azoth]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tasty Tales ► Forum RPG Université :: Les premiers pas :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers:  
Ewilan RPGHoshi no Musudabberblimpnom de l'image