Partagez | 
 

 Andante - Elly Ross [DC Lyssla White]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Elly Ross
Andante
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 93
Points RP : 255
Date d'inscription : 20/05/2017
MessageSujet: Andante - Elly Ross [DC Lyssla White]   Sam 20 Mai - 21:23



Elly Ross
Andante

21 ans ᵜᴥ 13 avril 1996 ᵜᴥ 1 mètre 79 ᵜᴥ Female ᵜᴥ Marrons mais roses avec des lentilles ᵜᴥ Noirs de base avec des mèches blanches, roses et bleues même s'il lui arrive de changer ᵜᴥ  Design de mode ᵜᴥ Musique et théâtreᵜᴥ Lunatique : Elle change d'émotion très rapidement et de façon très exagérée, certains diront qu'elle surjoue mais ça c'est à vous de voir ᵜᴥ Enjouée : Toujours incroyablement souriante ᵜᴥ Libre: Elle en fait toujours qu'à sa tête... mais avec le sourire ! ᵜᴥ Énergique : Vous la trouverez toujours à courir quelque par, à par si elle s'est endormie de fatigue ᵜᴥ Créative : Elle déborde d'imagination et personnalise tous ses vêtements ᵜᴥ Otaku : Son producteur lui a dit de ne pas en parler mais elle adore les mangas et les animés. ᵜᴥ Insomniaque : Elle ne peut presque jamais dormir à cause des cauchemards de ses victimes qui la hante, c'est pour ça que les seuls moments où elle dort, sont seulement lorsqu'elle s'écroule de fatigue sans le vouloir ᵜᴥ Cultivée : On dirait pas mais grâce à ses parents adoptifs globe trotter, elle sait parler couramment plusieurs langues et a apprit la langue des signes ainsi que le braille ᵜᴥ Légèrement folle : À cause de son manque de sommeil, il lui arrive d'halluciner, et ce n'est pas n'importe quelle hallucination, elle le voit et communique avec son défunt frère

Nightmare vision
Tu t'en souviens ?
Évidemment que tu t'en souviens, comment pourrais-tu l'oublier...
Ce soir là ta colère était au maximum et ton instinct de défense était aux aguets.
Allongée par terre tu regardais tes adversaires s'avancer pour t'achever, mais au lieu d'attendre patiemment ton heure arriver tu t'étais relevé et tu grogna... Ce qui fit rire ton opposant qui se figea juste après que tu l'ai regardé de ton pire regard,
pire qu'un de mépris, de colère ou qu'un regard noir, c'était ton regard de cauchemard.
Tu ne l'avais encore jamais utilisé car tu ne savais tous simplement pas qu'il existait.
L'homme en face de toi, après avoir joué les statues pendant 5 secondes, hurla en se couvrant les yeux.
Il t'insultais et tu aperçus des larmes couler de ses yeux.
Mais tu ne t'excusas pas, trop occuper à te délecter de ta victoire.
Tu ne savais pas ce que tu avais fait mais tu t'en foutais.

L'homme continuait de geindre quand tu encaissa un énième coup de la par de son collègue, qui se figea lui aussi après un contact visuel.
C'est à ce moment là que tu commença à comprendre que ce don avait un rapport avec tes yeux.
Tu regarda le dernier qui ne hurlait pas dans les yeux et fût sûres de tes propos.
Mais tu ne savais toujours pas se que tu leur faisais,
jusqu'à ce mot, ou plutôt ces mots qu'ils prononcèrent :

Pas ça ! C'est un cauchemard !


Tu l'avais deviné : tu fais vivre ou revivre leur pires cauchemards aux gens qui te regardent dans les yeux.
Mais pas n'importe quand, seulement lorsque tu es énervée, tes yeux se teinte alors de rouge à ce moment là.

Un bon moyen d'auto défense n'est-ce pas ?

Dommage que le prix à payer soit si cher.
Dés que tu l'utilises tu gagnes un rêve
cauchemard à vivre de plus la nuit, tu revis leur cauchemards quasiment chaque nuits !
Et évidemment ce n'est pas
tout, plus tu utilises ton pouvoir, plus ta santé mental empire, tu te met à sourire et à parler de choses plus glauques les unes que les autres.
Insane Elly:
 

Donc pour éviter d'utiliser ton pouvoir, tu met des lentilles qui  stop l'effet de tes yeux... sur les autres mais pas sur toi.
Mon histoire
Il pleuvait ce soir là, l'orage grondait et aucun fou ne serait capable de se balader sur les routes... à par cet homme.
Il se dirigeait vers l'hôpital, une femme enceinte sur la banquette arrière, c'était tes parents... nos parents.
La femme allait accoucher de jumeaux et il fallait absolument l'emmener aux urgences, le mari emprunta donc un raccourci : une petite route montagneuse à quelques kilomètres de l'hôpital.
Évidemment il n'y avait pas de circulation mais la route était tellement glissante que la voiture finit par glisser et tomber en bas de la montagne.
Papa mourut à cause du choc mais notre mère était encore en vie, elle tenait bon malgré la chute qu'avait subit le véhicule.
Et par chance, les pompiers arrivèrent pour la sauver et l'emmener à l'hôpital.
Ce fut le seul fragment de chance visible ce soir là, car à l'hôpital elle mourut à son tour juste après t'avoir mise au monde, et moi, j'étais déjà mort lorsqu'ils mon enlevés du ventre de maman.
Tu m'avais tué.
Avec ton pouvoir qui s'était activé comme un instinct de survie.
Quel genre de cauchemard aurait put faire un bébé ?
L'abandon, la mort, les monstres... Tout ça, j'avais rêvé de tout ça en même temps et le choc fut si grand pour un si petit être tel que moi que je décéda sur le coup.
Voilà, l'histoire de ta naissance : Elly Kim, Vendredi 13 avril 1996.

Comme nos parents avaient coupés les liens avec leurs familles qui avaient apparemment péris peu après leurs départ, tu fut envoyé dans un orphelinat français au style lègerement rustique.
Tu te souviens encore de la sensation du bois de ta petite commode contre ta paume, du grincement des escaliers qui menaient jusqu'au hall et des longues allées pleine de portes personnalisées par les propriétaires des chambres juste derrière elles.
Mais la chose dont tu te souviens le plus, c'est des vêtements que tu récupérais de la fille de la gérante, tu n'étais pas là seule à en recevoir, mais toi tu t'amusais à dessiner dessus ou à rajouter des accessoires pour faire des tenues pétillantes de couleur.
Pourtant tu n'avais pas l'air d'une fille très féminine avec tes longs cheveux noirs et tes yeux marrons, mais ton visage changeait totalement lorsque tu souriais en montrant tes créations.
Mais ça ne veut pas dire que tu faisais de grand sourire à tous le monde, dés qu'un couple venait te voir pour tenter de t'adopter (ce qui n'arrivait pas tous les jours évidemment) tu faisais tout pour ne pas qu'ils t'adopte : tu les tapais et hurlais lorsqu'ils te parlais.
Tu jouais les enfants insupportables et ça marchait.
Même moi je ne sais pas pourquoi tu ne voulais absolument pas être adopté, sûrement par arrogance ou par envie de rester à l'orphelinat.

Mais malgré tous tes efforts, un couple réussi à te trouver des bons côtés et à t'adopter, pourtant tu avais tout bien fait :
à leur arrivée tu avais mordu la main que te tendait le mari,
tu avais écrit sur la robe de la femme et lorsqu'ils remplissaient les papiers tu avais boudé et crié.
Mais voilà, ils avaient dit que tu avais du caractère et que c'était primordial pour eux qui voyageaient beaucoup, il fallait que tu sois tenace et courageuse, c'est donc comme ça que tu devint : Elly Ross et non plus Elly Kim.

Tu avais 5 ans lorsque tu as découvert leur maison, elle était plutôt modeste mais suffisante pour trois personnes.
Ils t'avaient expliqués que cette maison serait provisoire et que bientôt vous alliez habiter pendant deux mois en Inde.
À l'époque tu n'avais pas bien compris le métier de tes "parents" qui étaient infirmiers pour diverses associations dans le monde, c'était vraiment des gens généreux mais tu ne  t'en étais pas encore rendus compte, tu étais trop aveuglé par la colère d'avoir perdu le jeu du "Vous n'arriverez jamais à me supporter".
D'ailleurs depuis que tu étais arrivée dans cette maison, tu avais arrêtée de customiser tes vêtements, tu ne portais à présent que du noir, même si ta mère adoptive, qui s'appelait Katherine, t'obligeait à mettre plus de couleurs.

Jusqu'à tes 13 ans : tu pronais ton indépendance et n'en faisais qu'à ta tête.
Tu étais une véritable petite punk, avec ta guitare électrique et tes percings aux oreilles que tu avais fais en cachette grâce au grand frère d'une de tes mauvaises fréquentation anglaise.
Tu n'en pouvais d'ailleurs plus de ces voyages permanents et ne cherchais même pas à t'intégrer dans tes différents collèges. C'est pour ça que tu étais devenue amie avec les autres gens qui restaient volontairement à l'écart.
Ça faisait trois mois que tu étais dans ce pays et ton anglais n'était pas trop mauvais grâce à ton habitude de chanter dans cette langue.
Tu sortais en douce la nuit et vivais à fond ta crise d'adolescence en commençant à fumer et à te droguer légèrement.
Tu sentais les regards peser sur toi les lendemains dans la cour du collège, tu savais que ton allure sombre et tes piercings ne plaisaient pas à tous le monde et tu venais d'ailleurs d'en faire sur ton visage en plus, et évidemment tes parents adoptifs s'en étaient rendus compte, et ce fut la seule fois de ta vie que tu les vis en colère, ils étaient furieux et tu avais finis la discussion avec cette fameuse phrase:
" De toute façon vous êtes pas mes vrais parents ! "
Tu ne savais rien de tes vrais parents, pas même leurs noms,
c'est peut-être ça qui t'énervais, qu'ils ne t'ai jamais parlés d'eux.
Ta vie empirait de plus en plus et tu t'énervais contre tous le monde et tes insomnies étaient de plus en plus fréquentes.
Tu arrivais même à t'engueler avec tes sois-disant amis, que tu avais insultés après une dispute, et évidemment pour empirer les choses, tes parents adoptifs t'avaient dit que vous alliez bientôt déménager, tu avais donc appelé la police pour dénoncer le petit trafic de tes anciens amis avant de partir.
Mais la vie te fit encore une fois un mauvais coup et le déménagement fut retardé.
Tu alla donc en cours, la boule au ventre en sachant que tes maintenant ennemis allaient se douter de ton implication dans l'arrestation de leur frères.

C'est à la fin de cette journée que tu avais découvert ton pouvoir et te battant contre tes anciens amis, et que depuis l'information disant que tu avais d'horribles pouvoirs avait fuitée dans le collège.
À présent tous le monde ne parlaient que de toi et il t'arrivais même de recevoir des menaces de mort dans ton casier.
Souvent les papiers étaient remplis d'insultes et le mot qui était le plus souvent écrit était "Monstre".
Tu l'entendais sur toutes les bouches dès que tu passais devant quelqu'un, c'était systématique.

Tu ne le supportais plus, tu voulais mourir pour ne plus vivre ce calvaire.
Parfois Katherine te demandais si tu allais bien mais tu l'ignorais comme toujours.
Avec personne à qui se confier tu commença à te mutiler, tu as d'ailleurs encore des traces de tes plusieurs coupures sur tes jambes ou tes bras.
Tu t'infligeais ça par envie de mourir et aussi car tu te haissais.

Jusqu'à ce jour, tu n'en pouvais plus et tu étais montée dans ta chambre en vérifiant que personne ne sois à la maison.
Tu avais pris une corde et comptais bien mettre fin à tes jours, tu t'appretais à pousser l'escabeau à tes pieds quand tu aperçus une silhouette, c'était ta première hallucination, tu m'avais vue, moi ton frère, je te souriais et ça t'avais perturbé, tellement que ton mouvement suicidaire s'était stoppé et que ta "mère" avait eu le temps de monter à l'étage et de te voir.
Elle lâcha brusquement son sac à main en hurlant que tu étais folle.
Elle enleva la corde autour de ton cou et te prit dans ses bras.

Tu comprenais enfin à quel point tu avais été bête, et toute ta tristesse accumulée pendant toutes ces années sortit d'un coup de tes yeux en larmes.
Tu pleurais toute les larmes de ton corps en t'excusant.
Pardon, pardon maman !
C'était la première fois que tu l'appellais "Maman".
À partir de ce moment-là​ ton caractère changea radicalement.

Tes parents adoptifs, que tu avais à présent acceptés comme parents, t'expliquèrent qui étaient nos parents biologiques, et c'est aussi lors de cette discussion que tu appris mon existence.
Apparemment je devais m'appeler "Lewis".
Elly et Lewis... ça sonne plutôt bien !

Et à partir de cette discussion, tout rentrit dans l'ordre.
Vous continuiez à déménager sans jamais revenir dans cette ville anglaise et tu repris goût à la mode.
Tu t'habillais de façon colorée comme quand tu étais petite et tu t'ouveris aux cultures que tu visitais.
À présent avide de connaissances, tu appris la langue des signes et le braille, ainsi que plusieurs langues au fur et à mesure de tes escales.
Tu étais aussi moins timide et tu t'amusais régulièrement à jouer dans des bars ou dans la rue, ta guitare acoustique sur le dos.
On a même eu une brève discussion dans laquelle je me suis presenté.
Et à l'âge de 18 ans, un producteur te repéra, il avait reconnu ton talent de chanteuse et voulait te produire, mais il y avait des conditions : tu ne devais plus porter de percings, devais avoir une coupe moins excentrique et devais arrêter le métal pour te concentrer sur la musique pop.
C'est pour ça que tu refusa son offre et que tu partis à l'assaut des maisons de disques en te disant qu'au final tu avais tes chances.
Et tu réussis à dénicher un contrat sans grandes contraintes, même s'ils demandaient de ne pas trop faire d'autres styles de la pop tu avais réussis à négocier, et encore maintenant tu arrives toujours à négocier.

Maintenant on t'appelles Melody, ou Elly Melody pour les connaisseurs et tu as des petites cornes qui représentent ton ancien toi, le monstre qui sommeil en toi, tu t'es fait cette coupe signature pour prouver au monde qu'un monstre peut être populaire et heureux.

Ton premier disques, tes premières émissions télé, tout alla très vite, tu n'étais pas la plus connue mais tu t'étais créé un nom dans le milieu de la musique, surtout grâce à tes mélanges de styles, tu chantais et chantes vraiment de tout, c'est ça qui fait que beaucoup de gens t'apprécient.

Tu t'étais installée à New-York et vivais une bonne vie seule, mais lors de ton choix universitaire, ton producteur te conseilla Summerbridge, il est le seul à connaître ton pouvoir et insiste pour que tu apprennes à le contrôler, il dit que puisqu'il y aura forcément un moment où tes fans le saurons, il vaut mieux que tu saches bien l'utiliser à ce moment là.
Mais tu refusas, tu ne voulais plus avoir rien à faire avec ce pouvoir.
Jusqu'à se que tu changes d'avis, quand l'information devint populaire et que les médias s'interessairent à ton cas.
Tu partis alors en cour d'année à Summerbridge et ton producteur était bien content car cette nouvelle te rendu encore plus populaire.

Te voilà maintenant à Summerbridge en Musique, Design de mode et étonnamment Théâtre, car tu dois te préparer à jouer dans des séries télévisées.

J'espère que tout va bien se passer et puis de toute façon, je veille sur toi.


Derrière l'écran
Didie the Monkey ᵜ L'âge de la non-raison ᵜ Je suis de retour pour vous jouer un mauvais tour !

Code:
[b] Nightmare vision[/b] • Si tu croises son regard rouge sang, tu verras et vivra ton pire cauchemar ▬ [i]Elly Ross[/i]
Code:
Ibuki Mioda • Super Danganronpa 2 ▬ [i]Elly Ross[/i]




Dernière édition par Elly Ross le Lun 22 Mai - 20:45, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ambroise Neelov
Moderato
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 902
Points RP : 952
Date d'inscription : 15/02/2017
MessageSujet: Re: Andante - Elly Ross [DC Lyssla White]   Dim 21 Mai - 20:34

Pas mal du tout le caractère... ** Je suppose que tu ne l'as pas fini mais ça promet beaucoup de choses déjà. *Q*' Quant au pouvoir... aaaaaaaah, j'adore complètement.

Bienvenue ici, honey. *\O/*
( ou re-bienvenue, en l'occurence )

Hâte de lire ta fiche terminée. /O/
( enfin... j'ai eu l'impression que ton histoire n'était pas finie, avec mon don pour l'observation avoisinant les 0% 8D )
Revenir en haut Aller en bas
Elly Ross
Andante
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 93
Points RP : 255
Date d'inscription : 20/05/2017
MessageSujet: Re: Andante - Elly Ross [DC Lyssla White]   Lun 22 Mai - 2:29

Merci Ambrou !
*Saute sur Ambroise*

Coupaing !

C'est vrai que tu es ma foi très perspicace
Revenir en haut Aller en bas
Ambroise Neelov
Moderato
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 902
Points RP : 952
Date d'inscription : 15/02/2017
MessageSujet: Re: Andante - Elly Ross [DC Lyssla White]   Lun 22 Mai - 10:21

Héhéhéhéhéhé, ça m'arrive. ... Parfois.
Surtout quand je reconnais la personne.

Avec plaisir mon Lys d'amour. *Q*'

FIGHT ON ! \O/
Revenir en haut Aller en bas
Elly Ross
Andante
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 93
Points RP : 255
Date d'inscription : 20/05/2017
MessageSujet: Re: Andante - Elly Ross [DC Lyssla White]   Lun 22 Mai - 17:56

J'ai finis sauf que je suis sur portable du coup je peux pas copier l'URL, je fais comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie A. Gregory
Vivace
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 64
Points RP : 20
Date d'inscription : 13/05/2017
MessageSujet: Re: Andante - Elly Ross [DC Lyssla White]   Lun 22 Mai - 18:01

Bienvenue ! C' est une jolie petite créature que tu as la !

#INVISIBLEPOWER
Revenir en haut Aller en bas
Elly Ross
Andante
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 93
Points RP : 255
Date d'inscription : 20/05/2017
MessageSujet: Re: Andante - Elly Ross [DC Lyssla White]   Lun 22 Mai - 20:20

C'est vrai 
Mais attention elle mord !
Revenir en haut Aller en bas
Vogel Inggison
Allegro
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 96
Points RP : 241
Date d'inscription : 21/04/2017
MessageSujet: Re: Andante - Elly Ross [DC Lyssla White]   Mar 23 Mai - 17:04


- CONGRATS HONEY -

T'es validée ! C'est t'y pas magnifique ? C'est le moment de te jeter dans le grand bain et de commencer ton aventure sur le forum ! Pour que tu sois pas toute perdue et que tu cherches pas pendant 10 ans où tu dois aller, on te met des petits liens juste là :
> Créer ta fiche de liens
> Faire des demandes de liens
> Faire des demandes de RP
> Créer la messagerie de ton perso

Pour pouvoir savoir tout ce qui se passe sur le fofo, on te propose de cliquer sur les petits liens ci-dessous. Tu verras, ça te mettra automatiquement des notifications quand il se passe quelque chose d'important :
> Evènements du forum
> Evènements CB
> Animations forum
> Annonces du forum
Revenir en haut Aller en bas
 
Andante - Elly Ross [DC Lyssla White]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tasty Tales ► Forum RPG Université :: Les premiers pas :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers:  
Ewilan RPGHoshi no Musudabberblimpnom de l'image