Partagez | 
 

 « Et la douce tristesse du temps qui fuit, dansait langoureusement dans ses yeux de minuit. » [100% DONE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Altaïs Midnight
Moderato
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 63
Points RP : 120
Date d'inscription : 15/05/2017
MessageSujet: « Et la douce tristesse du temps qui fuit, dansait langoureusement dans ses yeux de minuit. » [100% DONE]   Mar 16 Mai - 1:29



Altaïs Midnight
Moderato

20 ans ᵜᴥ 13 Octobre 1996 ᵜᴥ 1m68 ᵜᴥ ♀ ᵜᴥ verts d'eau ᵜᴥ blanc irisé ᵜᴥ  Relations internationales ᵜᴥ Psychologie - Musique - Chinois ᵜᴥ Aux paroles légères ᵜᴥ Illisible ᵜᴥ En permanence sur la défensive ᵜᴥ Bosseuse raisonnable ᵜᴥ avec un air d'absence permanent souvent interprété comme du je-m'en-foutisme ᵜᴥ délicate dans ses actions ᵜᴥ est-elle seulement de notre monde ?

Les Yeux de Minuit
Ses yeux d'un vert d'eau transluicide,
S'illuminaient doucement des filaments lucides du Temps
Fuyant.
D'un air impassible,
Son esprit pourtant,
S'agitait dans ses pupilles fragiles,
Éloquent.


Elle était belle, elle était jeune, elle avait les yeux d'un vert d'eau transparent. Le clan de Minuit s'émerveillait, de ce bambin aux yeux fuyants ; et pourtant, en grandissant, la jeune demoiselle faisait preuve d'un don - effarant.

A l'âge de deux ans elle devint aveugle l'instant du soleil rayonnant, couvrant d'un maussade bandeau protégeant, ses pupilles jusqu'au soir et son avènement.

Elle survécut ainsi, privée de ses yeux, jusque l'entrée dans sa suivante décennie. Elle n'était aveugle que jusque minuit retentissant, libérant ses yeux du fond des temps, elle apprit à s'en servir autrement. La jeune demoiselle de minuit, pouvait emprunter le regard d'autrui, et en user décemment, pour compenser son regard manquant. Effarant, effrayant - le clan de Minuit murmurait au passage de ce petit monstre étonnant.

Et au tournant ironique du Temps, elle hurla sa rage et s'empara des esprits environnant, détruisant,
minutieusement, leurs mécanismes de fonctionnement immanent.

Elle était jeune, elle était belle, et elle était maintenant la paria de son propre clan.

[Pour faire clair : les Yeux de Minuit permettent à son possesseur d'emprunter la vue des personnes aux alentours, dans un rayon de 10 mètres. L'hôte de ces Yeux doit se reposer après, mais cette capacité semble compenser la fragilité de ses pupilles face à la lumière du soleil. Ce pouvoir permet également de prendre contrôle de l'esprit d'une personne se trouvant à moins de 5 mètres, pour 15 minutes maximum ; cependant, utilisé sur une personne consentante, le possesseur ne tient presque plus debout et a besoin d'un support (objet, chose, personne) pour se déplacer ; utilisé sur une personne n'ayant pas ouvert au préalable son esprit, le possesseur est physiquement inconscient et son corps se retrouve dans une situation alors très vulnérable. L'ouïe et les sensations, intuitions surdéveloppées du possesseur sont une conséquence de l'usage limité de leur vue, pourtant extrêmement aiguisée (quand je vous dis que ce pouvoir est un peu inutile).]
Mon histoire
Altaïs est née dans ledit clan Midnight - un clan qui se considérait comme tel. Famille nombreuse, famille aisée, famille qui se donnait un titre ; pourquoi pas. Altaïs pourtant, était dès sa naissance le petit monstre de ce clan qui se croyait bienveillant ; ses cheveux d'un blanc irisé d'argent suscitaient le plus grand mécontentement. Aucun gène pourtant, au sein du clan, n'aurait dû permettre à cette enfant de posséder un tel attribut éclatant.

Tous se tournèrent vers la mère ; une jeune femme svelte et élégante,
aux cheveux noir d'ébène coupé d'un trait lumineux d'argent ; on se tourna vers le père, aux cheveux noir profond du clan, lui reprochant de ne pas avoir fait attention aux règles d'antan, privilégiant l'amour aux normes incrustées dans le sang. La petite étoile était une faute, la petite étoile était un amusement, effarant.

Et pourtant elle grandit, dans cet environnement de tiédeur hostile ;
mépris dans le regard et pitié dans les gestes, elle n'était pas malheureuse. Un bandeau sur les yeux exprimait pourtant toute sa différence ; à l'âge de deux ans, les médecins annoncèrent sans appel que ses yeux brûleraient exposés à la lumière trop longtemps. Alors commença l'effilochement du lien sacré du sang. Altaïs ne s'intégrait pas, ne comprenait plus ; raillée pour être aveugle, elle ne pouvait que voir à travers son filtre handicapant, la dure réalité qu'on lui cachait avant.

Alors elle se plongea dans ce qui ne pouvait la heurter autrement ;
la harpe et les bibliothèques du clan. Elle n'avait pas l'air studieuse et ne l'était pas vraiment ; elle fuyait simplement dans un autre monde, oublié des environnants. Et aux doux sons lucides, mélancolie fluide, peu à peu sans savoir comment, elle appris à s'infiltrer discrètement dans le regard des gens, redécouvrant le monde sous le jour autrement, retrouvant un semblant de vie en dehors des douze coups de minuit harassants.  

Mais le Temps est ironique, le Temps est un drame. Le Temps vous arrache doucement, ce à quoi vous tenez sinon autant, riant dans l'air pourrissant, malicieusement, cyniquement.

Il faisait nuit, il faisait sombre. 23h59. La voiture roulait à toute allure sur l'asphalte gris, illuminé passablement par les phares jaunissants de la petite voiture du clan. La jeune fille assise à l'arrière a les yeux découverts, profitant doucement de ce moment de répit éphémère. Soudain, un flash ; elle est dans un autre véhicule, fonçant, fonçant. Le conducteur est somnolant. Inquiétude et tourments. Le véhicule fonce en dormant sur l'asphalte gris, illuminé passablement par les phares jaunissants de la petite voiture...
Un cri. Il faut qu'elle parte, qu'elle parte, qu'elle change la trajectoire. Les battements de son organe central palpitant rythment sa course effrénée à travers l'Espace et le Temps.
- Maman ! Change, tourne, fais demi-t...
Un long crissement dans son âme, un long crissement dans l'Espace et et le Temps, un long cri sanglotant et l'éclatement de esprit sous le choc de sa course contre le vent.


Ce qui se passa après, Altaïs l'effaça de sa mémoire. Elle ne se souvenait que par bribes de la folie du conducteur, habité par la rage de la petite fille ayant perdue sa maman - elle avait dès lors découvert cette affreuse capacité à démanteler doucement, cyniquement, les esprits sains des honnêtes gens ; bribes de cette cérémonie toute de noir vêtue,
ses cheveux pudiquement voilés sous un châle miroitant ; et les reproches qui avaient dès lors plu sur son être défaillant, enchaînant les séjours dans cet habitacle blanc, entourée de l'odeur de mort permanent.

C'était de sa faute : elle n'avait pas réussi à éviter l'accident ; elle avait déconcentré sa maman ; elle avait accompagné le chauffeur dans l'accident comme un simple spectacle amusant ; elle avait rendu fou un pauvre homme au mauvais endroit au mauvais moment. Alors elle s'enfermait, loin, dans son monde, exclusif, inclusif.

Alors dans les livres et la musique elle trouva refuge, dans les classements et les notes lucides elle trouva réconfort ; écraser sur des théories mortes et la danse des sons au vent les regards méprisants des personnes l'environnant, apaisait sa rage et renforçait la maîtrise de son pouvoir terrifiant. Seul un nom résonnait désormais dans son esprit cloisonné, vif et distant : Summerbridge.


Derrière l'écran
Eleana ᵜ 18 ans ᵜ J'adore. Donc j'ai décidé de m'y inscrire dans une logique parfaite (CQFD sisi). Le CSS est super bien filé, le contexte et tous les features aussi. Ou comment réussir à convaincre une personne de reprendre le RP. ᵜ Allons donc à présent tisser nos histoires lestement.

Code:
[b]Les Yeux de Minuit[/b] • Permet à son hôte de contrôler la vue et l'esprit (dans une moindre mesure) des personnes environnantes, bien que les conséquences soient différentes selon le consentement ou non de la "cible" [cf préz' pour les détails]. De plus, l'hôte possède des yeux incapables de supporter la lumière du jour, handicap compensé par une ouïe et des réflexes étonnants. ▬ [i]Altaïs Midnight[/i]
Code:
YoRHa No.2 Type B (2B) • NieR:Automata ▬ [i]Altaïs Midnight[/i]




Dernière édition par Altaïs Midnight le Mar 16 Mai - 20:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ambroise Neelov
Moderato
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 757
Points RP : 762
Date d'inscription : 15/02/2017
MessageSujet: Re: « Et la douce tristesse du temps qui fuit, dansait langoureusement dans ses yeux de minuit. » [100% DONE]   Mar 16 Mai - 7:24

Eleana. TU ME DIS UN TRUC. *Q*' Tu écris magnifiquement bien, gosh. *Q*'
Et ce choix d'images... I love you already. NON MAIS. NieR : Automata please. COMMENT VOULAIS-TU QUE JE T'AIME PAS, TU NOUS CORROMPS D'ENTRÉE AVEC TON AVATAR MAGNIFIQUE TOI AUSSI LÀÀÀÀÀÀÀÀÀÀÀ. DDDDDDDD8< ( nan mais en vrai... aaaaaaaaaaaaaaah j'adore ton persoooooooooooo *Q*' )

Le pouvoir, l'histoire, le caractère... magnifique. *Q*' ( MAIS T'ES QUELQU'UN USANT DE FRUSTRATION TOT ) ( j'veux en savoir plus sur son caractère moi ;w; )

BREF !
Bienvenue ici honey darling. *\O/*
Revenir en haut Aller en bas
Altaïs Midnight
Moderato
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 63
Points RP : 120
Date d'inscription : 15/05/2017
MessageSujet: Re: « Et la douce tristesse du temps qui fuit, dansait langoureusement dans ses yeux de minuit. » [100% DONE]   Mar 16 Mai - 16:58

AMBROISE. T'ES TROP CHOU. ♥

C'est possible que je te dise quelque chose, je me suis déjà gambadée sur plusieurs forums - si tu faisais déjà du RP y'a 2 ans alors c'est encore plus probable. Un petit indice sur l'endroit où on se serait possiblement croisés ? Ton pseudo me dit quelque chose aussi mais j'ai quand même un doute dessus. xD (ET ÇA ME PERTURBE JE VEUX SAVOIR MAINTENANT )

Et merci pour tous ces compliments c'est trop, tu veux me faire rougir ou quoi. >//< (Nier c'est la vie. **)

Et si tu m'as déjà connue, tu dois savoir que le caractère de mes persos se révèle plus en RP. >.> (Comment ça je complète les caractères en route ?)

MERCI POUR TOUT ÇA QUI M'A FAIT DEVENIR TOMATE PIVOINE CHOU. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Kane
Admin • Andante
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 1056
Points RP : 2136
Date d'inscription : 12/02/2016
MessageSujet: Re: « Et la douce tristesse du temps qui fuit, dansait langoureusement dans ses yeux de minuit. » [100% DONE]   Mar 16 Mai - 19:33

C'est beau, c'est très très beau

Et je manque de mots pour dire à quel point je trouve ça beau

▬ ● ● ● ▬

               
I hate you I love you
I hate that I love you
Don't want to, but I can't put
Nobody else above you

▬▬▬▬▬▬▬▬

Arte' la Déesse, par Drew ♥ :
 


Artish(o) ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Altaïs Midnight
Moderato
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 63
Points RP : 120
Date d'inscription : 15/05/2017
MessageSujet: Re: « Et la douce tristesse du temps qui fuit, dansait langoureusement dans ses yeux de minuit. » [100% DONE]   Mar 16 Mai - 20:46

Et moi je manque de sang dans les joues pour exprimer à quel point je suis touchée et Artemis tu es trop gentil, et et et, merci beaucoup même si c'est pas si beau que ça. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Ambroise Neelov
Moderato
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 757
Points RP : 762
Date d'inscription : 15/02/2017
MessageSujet: Re: « Et la douce tristesse du temps qui fuit, dansait langoureusement dans ses yeux de minuit. » [100% DONE]   Mer 17 Mai - 1:07

Chère amie, nous parlerons de tout ceci par mp. /O/
EN ATTENDANT ! ... je te souhaite une excellente validation. *\O/*

Le plus rapide possible, bien évidemment.

P.S. : c'était il y a plus de deux ans, en effet. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Altaïs Midnight
Moderato
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 63
Points RP : 120
Date d'inscription : 15/05/2017
MessageSujet: Re: « Et la douce tristesse du temps qui fuit, dansait langoureusement dans ses yeux de minuit. » [100% DONE]   Mer 17 Mai - 8:36

Sans problème aucun, quand tu veux Ambroise ! x)

Merciiii.
Revenir en haut Aller en bas
Jude L. O'Brien
Fonda • Allegro
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 2106
Points RP : 603
Date d'inscription : 17/01/2016
MessageSujet: Re: « Et la douce tristesse du temps qui fuit, dansait langoureusement dans ses yeux de minuit. » [100% DONE]   Mer 17 Mai - 9:14

Bienvenue
Je trouve ta fiche absolument bien écrite.
J'aime beaucoup la façon dont l'utilisation des sens d'autrui peut venir à perturber leur esprit... Ca va donner de belles choses en RP !


- CONGRATS HONEY -

T'es validée ! C'est t'y pas magnifique ? C'est le moment de te jeter dans le grand bain et de commencer ton aventure sur le forum ! Pour que tu sois pas toute perdue et que tu cherches pas pendant 10 ans où tu dois aller, on te met des petits liens juste là :
> Créer ta fiche de liens
> Faire des demandes de liens
> Faire des demandes de RP
> Créer la messagerie de ton perso

Pour pouvoir savoir tout ce qui se passe sur le fofo, on te propose de cliquer sur les petits liens ci-dessous. Tu verras, ça te mettra automatiquement des notifications quand il se passe quelque chose d'important :
> Evènements du forum
> Evènements CB
> Animations forum
> Annonces du forum

▬ ● ● ● ▬

- let the beast rock -I'm just a monster, a beast. Run. Run from me. You don't deserve to die this way. Please, run. You'll never win nothing if you stay with me. I've lost my humanity a long time ago. I'm cold, cold and distant. Welcome to hell, dude.
Revenir en haut Aller en bas
 
« Et la douce tristesse du temps qui fuit, dansait langoureusement dans ses yeux de minuit. » [100% DONE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tasty Tales ► Forum RPG Université :: Les premiers pas :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers:  
Ewilan RPGHoshi no Musudabberblimpnom de l'image