Partagez | 
 

 Hephaïstos Corben [terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Héphaistos Corben
Andante
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 53
Points RP : 155
Date d'inscription : 10/05/2017
MessageSujet: Hephaïstos Corben [terminée]   Mer 10 Mai - 11:40



Héphaïstos Corben
Andante

18 ans ᵜᴥ Né le 7 Mai 1999 ᵜᴥ 1m76 ᵜᴥ ♂ ᵜᴥ yeux vairons ᵜᴥ cheveux bruns ᵜᴥ  Etude des neurosciences ᵜᴥ Option Génétique ᵜᴥ Renfermé ᵜᴥ Acharné ᵜᴥ Mauvais joueur ᵜᴥ Jaloux ᵜᴥ Bouguon ᵜᴥ Hyperactif ᵜᴥ Insomniaque ᵜᴥ Réfléchis ᵜᴥ Vif d’esprit ᵜᴥ Secret ᵜᴥ Défensif

Pyrokinésie
Je suis capable d’invoquer, de contrôler ou de dissoudre le feu à partir de ma propre chaleur corporelle. Je suis capable de la faire monter à des températures telles que je pourrais enflammer une forêt ou un bâtiment entier, mais la contrepartie est d’autant plus lourde que ma création est importante. Je perds autant de chaleur que j’en ai créé, jusqu’à tomber en hypothermie si je repousse trop mes limites. Je pourrais même tomber dans le coma ou mourir dans le cas d’un abus trop important de mon pouvoir.
Mon histoire
Héphaïstos. Dieu de l'Olympe. Fils de Zeus. Amant d’Arès. Que d'histoires derrière un simple nom.

Faut dire que moi non plus, je n’ai pas une histoire des plus banales à raconter. Je suis né un 7 Mai, c’est tout du moins la seule chose de mon passé que j’ai accepté de divulguer à ceux qui faisaient partie de ma nouvelle vie.

J’ai grandi –ou ce que j’ai pu en tout cas- sans fratrie. Ben oui, quand vous avez un gamin qui allume les bougies tout seul, ça vous coupe l’envie d’en avoir un deuxième. Manquerait plus que cet affreux bambin foute le feu à la maison ! Mon pouvoir s’est déclaré très tôt. D’abord, des réceptacles « naturels » de mon don. Les bougies qui s’allumaient lorsque je babillais énergiquement, des briquets dont les flammes montaient brusquement alors que je m’agaçais de me tromper de formes à empiler … Les adultes autour de moi s’étonnaient souvent de la froideur de ma peau, et de ma grande difficulté à maintenant ma chaleur corporelle dans les normes. Il fallait veiller sur moi, m’habiller chaudement, surveiller ma température … Jusqu’au jour où c’est la pizza dans le four qui a flambé, emportant une grande partie de la maison dans son sillage. Jackpot pour Hépha’ : coma.

J’avais sept ans, et c’est le dernier souvenir que j’ai de mon ancienne vie. Les voix qui résonnaient à mes tympans comme l’annonce d’une menace imminente. Les mots qui se répercutaient les uns contre les autres, puis le contact de bras que je ne reconnaissais pas. Une éternité, ça a duré. Et lorsque j’ai rouvert les yeux, je ne voyais plus que d’un œil. Pour couronner le tout, je n’avais plus de famille, non plus. Morts dans un tragique accident. Le four avait pris feu, une défaillance technique, qu’ils disaient. Et moi alors ? Comment j’avais survécu ? Ils l’ignoraient. Tout comme ils ignoraient comment j’avais pu tomber en hypothermie au milieu de toutes ces flammes meurtrières. Et ils n’expliquaient pas davantage comment le givre qui avait recouvert ma peau, m’avait sauvé la vie. Un miracle des dieux, dira-t-on dans les journaux. L’enfant qui a survécu. S’ils savaient. S’ils savaient que je suis l’assassin …

Mais qui pouvait savoir, puisque les seuls témoins de mes dons particuliers étaient morts sans n’avoir parlé à personne de leur progéniture maudite ? Alors je n’avais plus qu’un seul avenir : l’orphelinat. Je demeurais pourtant à l’hôpital de longues semaines. Ma température corporelle refusait de se stabiliser, et il fallait du temps à mon visage pour se remettre, pour se réparer. On me demandait ce qui s’était passé. On me demandait ce que je ressentais. On me disait que j’avais le droit d’être triste, que j’avais vécu un drame et que je pouvais pleurer si j’en ressentais le besoin. Mais je demeurais obstinément silencieux. C’était leur faute à tous, si j’étais encore là. Ils auraient dû me laisser mourir dans l’incendie que j’avais moi-même provoqué. Ils auraient dû me laisser avec mes parents, que j’avais moi-même tués. Je faisais vœu de silence et me promettais de ne plus faire souffrir personne.

Jusqu’à ce jour maudit où je rencontrais pour la première fois, ceux qui allaient faire partie de ma nouvelle existence. Je passais la porte de l’orphelinat avec un nœud étouffant dans l’estomac. Je me trouvais incapable de réfléchir correctement et j’ignorais encore tout de ce qui allait m’arriver. Allais-je les tuer, tous ? Serais-je condamné à assassiner tous ceux que je côtoierais durant le reste de ma misérable existence ? Mais si j’avais répété mon texte des heures durant, si je m’étais préparé avec rage à les faire fuir dès les premiers échanges, je n’avais pas prévu ce qui se passa ce jour-là. C’est lui qui m’accueillit. Lui, c’est Artémis. Artémis Kane. Artémis et ses yeux chaleureux, Artémis et son sourire jovial. Artémis et sa passion dévorante pour les histoires et les contes. Artémis, porteur de mon salut. Artémis, invocateur de l’espoir que j’avais depuis longtemps perdu de vue. Artémis qui m’appris dans mon silence, que j’avais le droit de choisir une nouvelle voie, un nouveau nom, un nouveau Destin si je le souhaitais. Dès lors, je cherchais une identité qui me serait propre. Je devenais Héphaïstos, Dieu du Feu.

Plus de famille, perte de l’usage d’un œil, brûlure au visage qui ne disparaîtrait jamais vraiment … Ca aurait pu suffire, non ? Non. Au fil des mois, des années, mes cheveux perdirent leur couleur. De bruns, ils devinrent totalement blancs. Comme pour me rappeler le prix de mes capacités. Comme pour dire que rien n’est gratuit. Stress post traumatique, que les médecins disaient. Le genre de truc qui ne reprendrait jamais sa forme initiale. Les cheveux d’un papy sur la tête d’un gosse. Renfermé et presque misanthrope, je me suis pourtant rapproché d’un garçon. Artémis, évidemment. Les mois ont passé, mon amitié pour lui n’a fait que croître et au fil des années, s’est muée en un amour véritable et sincère. Il était celui qui m’avait sauvé de moi-même. Et si en cachette je faisais danser le feu, il était toujours là lorsque mes insomnies refusaient de me laisser sombrer dans le sommeil.

Mais la vérité finit toujours par éclater, n’est-ce pas ? Un soir, j’ai allumé la bougie de trop. C’était pendant la première représentation du spectacle de fin d’année. Je m’étais fait porter malade, pour ne pas assister à l’évènement. Pourquoi ? Par peur, tout simplement. Peur de tous les brûler vifs et surtout, peur de perdre Artémis dans les flammes de mon propre corps. Mais contre toute attente, alors que je laissais danser des animaux incandescents Artémis renversa des boîtes et autres coffres de rangements, en déboulant brusquement juste derrière moi alors que je pensais être seul. Il a fallu expliquer, raconter mais aussi, partager … Parce qu’Artémis n’était pas arrivé là à pieds. Artémis était « apparu ». J’avais quatorze ans, et je découvrais que je n’étais pas seul. Artémis, inlassablement, était le sauveur de mon âme, mon Ange Gardien. Alors nous apprîmes ensemble, au fil du temps.

Mais ce que le Destin donne, il le fait payer tôt ou tard. J’avais gagné un ami des plus précieux, un être à admirer et à aimer en échange de son existence, de sa simple présence à mes côtés. Alors que je venais de fêter mes seize ans, une opportunité extraordinaire fut offerte à Artémis. Il était majeur, il n’était plus à la charge de l’orphelinat, et on lui offrait une bourse pour qu’il réalise ses rêves d’acteur. Il nous restait dès lors si peu de temps à partager que je commençais déjà à en souffrir avant même qu’il s’en aille. Le jour de mes seize ans, profitant d’une permission de sortie, je demandais à Artémis de m’accompagner en ville. Quitte à être excentrique malgré moi, je décidais d’en repousser les limites et pour appuyer mes yeux vairons, je me faisais teindre la moitié des cheveux en rouge. Ainsi, Artémis saurait toujours me reconnaître même au milieu de la foule et ce où que ce soit dans le monde.

Les mois ont passé de nouveau, les histoires ont manqué à tous ceux de l’orphelinat que notre cher Artémis avait laissés derrière lui. Mais il nous envoyait des lettres, et nous nous régalions de ces aventures qu’il nous contait malgré son absence. Nous aurions aimé voir encore ses costumes, le regarder sauter du haut d’un bureau transformé en bateau par notre imaginaire. Nous aurions aimé regarder sa cape, une simple nappe quadrillée, voler au vent derrière son corps héroïque. J’étais bientôt majeur et pourtant, je continuais de me délecter de ces lettres qui étaient désormais tout ce que j’avais de lui. Si nous répondions en commun, j’écrivais moi aussi des lettres, seul dans le dortoir, toutes adressée au seul garçon qui ait jamais compté à mes yeux. Ces lettres, des dizaines, reposent aujourd’hui au fond de ma valise alors que je me dirige vers cette université que je m’étais promis de rejoindre pour retrouver l’amour de ma vie.



Derrière l'écran
Raven ᵜ 22 ans ᵜ Forum Top ᵜ Merci d’avoir lu

Code:
[b]Pyrokinésie[/b] • Peut créer, contrôler et dissoudre le feu en contrepartie de sa chaleur corporelle. ▬ [i]Héphaïstos Corben[/i]
Code:
Todoroki Shouto • My Hero Academia (je crois) ▬ [i]Héphaïstos Corben [/i]




Dernière édition par Héphaistos Corben le Mer 10 Mai - 12:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Héphaistos Corben
Andante
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 53
Points RP : 155
Date d'inscription : 10/05/2017
MessageSujet: Re: Hephaïstos Corben [terminée]   Mer 10 Mai - 11:42

Désolé du DP et salut !

Plus que les études à régler et le tout sera prêt pour vérification.

Juste eu un soucis au niveau de l'inscription, j'me suis planté quand j'ai tapé mon adresse mail donc n'ai pas pu valider le premier compte "Hephaïstos Corben" et je n'ai ensuite pas pu mettre le "Corben" sur ce compte-ci. Si un staffien pouvait avoir la gentillesse de régler ça, ce serait cool de votre part.

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Kane
Admin • Andante
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 1140
Points RP : 1682
Date d'inscription : 12/02/2016
MessageSujet: Re: Hephaïstos Corben [terminée]   Mer 10 Mai - 12:02

Et voilà c'est fait

Et quelle belle histoire dis donc

(Ah et n'oublie pas refaire un petit tour sur le règlement :D)

▬ ● ● ● ▬

               
I hate you I love you
I hate that I love you
Don't want to, but I can't put
Nobody else above you

▬▬▬▬▬▬▬▬

Arte' la Déesse, par Drew ♥ :
 


Artish(o) ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Héphaistos Corben
Andante
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 53
Points RP : 155
Date d'inscription : 10/05/2017
MessageSujet: Re: Hephaïstos Corben [terminée]   Mer 10 Mai - 12:15

Merci Arte' ! en vrai j'avais même pas tilté que t'étais du staff *sort*

Voilà, études choisies, fiche prête pour modifications si besoin !
Revenir en haut Aller en bas
Sirius Delacroix
Moderato
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 74
Points RP : 164
Date d'inscription : 07/04/2017
MessageSujet: Re: Hephaïstos Corben [terminée]   Mer 10 Mai - 13:48

MON AIDENCHOU A SON DCCCCCCCCCC! AAAAAAAAAAAH
JE BANDE!
JE VEUX UN LIEN AVEC TOI **
Revenir en haut Aller en bas
Drew Adams
Admin • Cantabile
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 542
Points RP : 948
Date d'inscription : 05/01/2017
MessageSujet: Re: Hephaïstos Corben [terminée]   Jeu 11 Mai - 10:22


- CONGRATS DUDE -

T'es validé ! C'est t'y pas magnifique ? C'est le moment de te jeter dans le grand bain et de commencer ton aventure sur le forum ! Pour que tu sois pas tout perdu et que tu cherches pas pendant 10 ans où tu dois aller, on te met des petits liens juste là :
> Créer ta fiche de liens
> Faire des demandes de liens
> Faire des demandes de RP
> Créer la messagerie de ton perso

Pour pouvoir savoir tout ce qui se passe sur le fofo, on te propose de cliquer sur les petits liens ci-dessous. Tu verras, ça te mettra automatiquement des notifications quand il se passe quelque chose d'important :
> Evènements du forum
> Evènements CB
> Animations forum
> Annonces du forum

▬ ● ● ● ▬
Merci Doku et KitKat pour ces joli avatars ♥
Revenir en haut Aller en bas
 
Hephaïstos Corben [terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tasty Tales ► Forum RPG Université :: Les premiers pas :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers:  
Ewilan RPGHoshi no Musudabberblimp