Partagez | 
 

 Night || Supercalifragilisticexpialidocious noctis [TC]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
A. "Night" Rimbaud
Cantabile
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 37
Points RP : 215
Date d'inscription : 01/05/2017
MessageSujet: Night || Supercalifragilisticexpialidocious noctis [TC]   Lun 1 Mai - 9:59



Albine Charles Léon Richard "Night" & Rimbaud
Cantabile
33 ans ᵜᴥ 01 avril 1984 ᵜᴥ 183 cm ( et 22,4 IMC si vous voulez deviner son poids ) ᵜᴥ XY ᵜᴥ Yeux vert d'eau/azurés/marron acajou ( heterochromia iridium ) ᵜᴥ Chevelure auburn ( qui paraît beaucoup plus rouge qu'auburn au cas où vous ne l'auriez pas remarqué ) ᵜᴥ Secrétaire personnel de Lanalia Klaus ( ou empêcheur-des-chutes-de-Lanalia selon les versions ) ( breeef... ) ᵜᴥ A de nombreux TOCs ( compter les tâches, excroissances et anormalités sur le sol, les murs et le plafond ; lisser tous les plis qu'il croise ; etc... ) ᵜᴥ Inexpressif ( je vous arrête, son expression n'est ni neutre, ni impassible ni indifférente ni glaciale ni je-ne-sais-quoi d'autre ; il n'a pas d'expression ) ( faites-vous à l'idée qu'il est inexpressif ) ( et absolument pas démonstratif, au passage, ce qui donne énormément de quiproquos ) ᵜᴥ Imperturbable ( vous n'arriverez jamais à le déconcentrer, d'ailleurs j'vous conseille d'abandonner l'idée ) ( et abondonnez aussi l'idée de le faire réagir dans l'immédiat si vous essayez de le bousculer mais ne venez pas vous plaindre après de l'avoir bousculé ) ( et je le précise : non, Night n'est pas rancunier ) ( il réagit seulement lentement dans... quasiment tout le temps en fait ) ᵜᴥ Silencieux ( il ne parle que très peu, peut vous laisser monologuer pendant sept heures avant de vous dire « ta gueule » ) ( ou juste vous laisser parler puis vous ignorer sec au bout de quatre heures et passer son chemin, ouais ) ( cela dit vous pouvez arriver à le faire parler... mais faut bien s'y prendre et, accessoirement, être patient ) ( et il peut répondre à une de vos questions quatre heures – voire beaucoup plus – plus tard ) ( ou alors il peut tout simplement dire « c'est inutile » et passer son chemin ) ( il est plus du genre à parler avec ses gestes et ses actes, au passage )  ᵜᴥ Franc ( et sec, accessoirement, tant dans ses rares mots que dans ses gestes ) ( pas tout le temps dans ses gestes, à la réflexion ) ᵜᴥ Fonctionne par intérêt ( si vous ne l'intéressez pas au premier coup d'oeil, il passera son chemin ) ( et si vous avez le malheur de l'interrompre quand il contemple des papillons ou, pire, des flammes... courez ) ( avec un peu de chance il aura la flemme de vous rattraper ) ᵜᴥ Curieux ( quand quelqu'un ou quelque chose l'intéresse seulement ) ( obviously ) ᵜᴥ Vulgaire ( oubliez la politesse, la courtoisie, le respect, les conventions d'usage, bref tout ça ) ( simple conseil, hein, sinon vous allez puissamment criser ) ( et sachez que sa pire insulte est « espèce de pustule noyée » ) ( et si ça vous fait rire bah... grand bien vous fasse, écoutez... ou lisez... bref... ) ᵜᴥ Opportuniste ( il sait saisir les occasions et les provoquer pour avoir ce qu'il veut ) ( merci grand frère ) ᵜᴥ Méfiant ( il ne pardonne pas et n'accorde pas du tout facilement sa confiance ( on parle ici d'un millième, rêvez pas non plus ) ) ( et si vous pensez pouvoir endormir sa méfiance... bah écoutez, c'est bien de rêver mais ce rêve-là ne deviendra jamais réalité ) ᵜᴥ Travailleur ( juste histoire de ne pas foutre la moitié de ses défauts et de mettre une de ses très rares qualités ) ( qui est d'ailleurs un défaut quand vous savez qu'il peut se détruire la santé pour son boulot ) ᵜᴥ Instable mentalement ( enfin... de votre point de vue à vous ) ( lui se considère sain d'esprit ) ᵜᴥ Si ça peut vous rassurer, Night est bien plus complexe que ça et cache énormément de cartes dans sa manche ( hahahahaha... pardon ). Et si ça vous rassure pas, j'ai rempli ma mission.

Mon pouvoir
Décris-nous un peu ton pouvoir mon chou. Avec plaisir, ma choucroute. ~♥

Insectman

Night appelle son pouvoir « insectes de sang ». Juste pour le dire même si ça n'a aucun intérêt.


Keument qu'ça marche ? Dites-vous que son corps est comme un gigantesque essaim de tous les insectes actuels, ça vous aidera à comprendre. Des insectes de sang cicatrisent ses plaies et sortent de ses trous ( ah bah désolé, c'est le terme le plus large tout en restant le plus exact ) ( sorry not sorry ), il peut parler aux insectes et il peut même se transformer en essaim d'insectes.

Kézako les avantages ? Quand il saigne, un insecte de sang sort de sa plaie et la cicatrise. Pas d'hémorragies externes pour lui, ça c'est la classe. Il peut cracher ou expirer des insectes dans votre face. Il vomit des mouches, des moustiques et des chrysalides et s'il a une hémorragie interne les insectes de sang ressortent soit par les oreilles, le nez, la bouche, l'anus ou l'urètre ( selon l'emplacement de l'hémorragie interne ). C'est cool. Même si des larves dans l'urètre quand tu vas pisser... ah oui mon neveu, ça fait grave douiller. La douleur est si grande que ça peut tuer ( ou comment déformer les propos de Sharnalk ). Ah ! Et il peut décomposer son corps en un essaim d'insectes aussi et si jamais vous volez des insectes de l'essaim, tant qu'ils sont en vie ils arriveront toujours à rejoindre l'essaim quand Night voudra reprendre forme humaine. Et il peut communiquer avec les insectes mais techniquement ce sont eux qui lui parlent et qui font jamais ce qu'il veut ( qu'il le dise et/ou qu'il le pense et/ou même qu'il s'en foute ). Oui bon c'est pas un avantage... mais y en a pas plus. Bref. On switche.

Kézako les inconvénients ? De une, concentration. Ses insectes de sang ne sortiront pas de ses saignements ou plaies s'il n'y pense pas très fort ( et non, il n'y pense pas toujours ). De deux, plus la plaie est profonde plus ça fait mal, comme un insecte « au fond » de la plaie qui s'envole vers l'infini et l'au-delà en laissant de la propolys derrière lui. Donc ouais, ça le fait douiller sévère. De trois, ça marche pour les plaies mais évidemment pas pour les brûlures. Faut qu'il saigne pour que ses insectes de sang sortent et aux dernières nouvelles une brûlure ne saigne pas. Pour vomir des moustiques, des mouches et des chrysalides, il doit aussi se concentrer ( pour que ce soient des insectes hein, il vomit pas sur commande ). Bah ouais, sinon il vomit tout court et hasta la vista. Au passage, il ne peut vomir que des moustiques, des mouches et des chrysalides ( et on vous épargnera la description dégueulasse, paix à votre estomac ). D'ailleurs, plus il a entraîné son pouvoir, plus il y est devenu... « accro », dirons-nous, et quand il ne l'utilise pas assez il vomit des chrysalides, des moustiques et des mouches ( ... s'il se concentre, rappelez-vous ), fait des crises d'angoisse, a des séquences de sueurs froides et de vertiges et ça peut même aller jusqu'à l'évanouissement. Cracher ou expirer des insectes c'est cool, mais imaginez l'irritation aux poumons et à la trachée que ça laisse ( et à l'oesophage si les insectes sortent par l'oesophage )... bon, lui, ça lui laisse aucune séquelle physique ( encore heureux sinon il serait mort ) mais la douleur et la sensation sont identiques ( et ça marche aussi avec les oreilles, les narines, l'urètre et la voie anale ) ( je sais être poli, oui oui, ça m'arrive ). Quand il tousse, il tousse des coccinelles ou des libellules la plupart du temps, parfois des papillons. Et y a souvent des insectes qui restent bloqués dans sa gorge quand il en crache/expire. Du coup il s'étouffe jusqu'à ce que les salopiauds sortent. Et il ne peut pas inspirer les insectes. Enfin si, mais ça fera comme tout être humain qui se retrouve à gober des moucherons par la bouche ou le nez. Paix à l'image que vous avez en tête. Notez que ça lui arrive très souvent d'avoir des ratés, d'être brusquement à moitié sourd le temps qu'un abruti de frôlon arrive à sortir de son oreille, de s'étouffer pendant un bon moment le temps qu'une colonie de cinquante moucherons arrive à remonter sa trachée ou son oesophage... bref, vous avez compris l'idée. Ah, et quand une colonie de bourdons sort par son nez... il saigne du nez après et douille sévère nasalement pendant un petit moment. Un p'tit peu normal. Et de manière générale, il a très souvent un insecte, voire plusieurs, bloqué quelque part ( son nez, ses oreilles, sa bouche, etc ) et qui veut sortir quitte à tout dézinguer sur son passage. Peace.

Pour les cas d'hémorragie interne, les insectes de sang peuvent aussi ( pour ne pas dire que c'est le cas le plus fréquent ) sortir par la peau, donc la perforer, créer un trou pour sortir et le cicatriser en s'envolant. Donc non seulement il va douiller ferme parce qu'un bourdon qui perfore votre muscle et votre peau ça fait super mal et pis bordel que c'est gros, en plus il se coltine les douleurs du cas de l'hémorragie externe ( s'il y pense, sinon ça cicatrise pas et là il est dans la mierdaille ). Il peut décomposer son corps en essaim, oui, mais c'est comme si quelqu'un le déchire en petits morceaux. Et avoir la sensation d'être déchiré en minuscules morceaux... comment dire... c'pas agréable. Pas du tout. Le pire c'est quand il reprend forme humaine. Là, , sur une échelle de douleur de 1 à 10 il répondrait 943 sans hésiter ( comprenez par là que son cerveau peut pousser le bouton off si la douleur est trop grande, douleur qui grandit selon son temps de... « transformation » on va dire ) ( même s'il y a d'autres facteurs ) ( et le 943 sur 10, c'est la douleur minimale ). Et non ce n'est pas une hyperbole. Ah aussi, si pendant qu'il est sous forme d'essaim y a un insecte ( ou plusieurs, c'est ce qui déterminera la taille de la plaie ) qui se fait carboniser, scratcher ou blesser, il reprendra forme humaine ET aura, respectivement, une brûlure au troisième degré ( de la taille de l'insecte cramé sur une partie aléatoire du corps ) ( oui... aléatoire, oui... ) ou une croûte ( si vous voyez pas la douille : une croûte avec des insectes de sang qui veulent la virer pour sortir et qui finissent par y arriver en faisant péter le signal « douleur » dans les nerfs ) ou une plaie en sang... qui ne cicatrisera pas ( en gros, c'est le seul moyen de lui filer une bonne grosse hémorragie externe ) à moins de la cautériser. Et j'pose une alerte, si vous l'agacez ( ou le surprenez, genre « BOUH » alors qu'il s'y attend pas ) ( ouais bon, mauvais exemple mais vous avez l'idée ), une substance nauséabonde sortira par les pores de sa peau et imbibera ses vêtements et les alentours d'une odeur tellement dégueulasse que même une flatulence nauséabonde est plus agréable que ce... mélange putride à souhait. Notez que ça marche aussi s'il s'inquiète et que ça met plus de quatre heures à partir, à supposer que vous y étiez dans une pièce qui a un velux, deux portes-fenêtres, une baie vitrée ( qui peut s'ouvrir ) et une fenêtre grands ouverts. Remarquez, avec son visage inexpressif, c'est un assez bon moyen pour savoir ce qu'il se passe au fond de lui... mais les inconvénients sont assez... assez chiants. Ah et... il ne craint pas les insecticides mais ça le fait saigner du nez. Et il aime pas ça de toutes façons donc...

Aller, un petit dernier pour la route. Vous connaissez tous l'expression « je ne ferais pas de mal à une mouche » ? Bah vous avez putainement intérêt à la respecter ( et remplacer « mouche » par « insecte » ) à la lettre sinon il vous poutre. Oui madame, tout insecte qui meurt dans un rayon de quinze mètres autour de lui ( rayon hein, pas diamètre ), il le ressent comme si c'est lui qui meurt, et dans les mêmes conditions que l'insecte. Donc, comment dire... ça fait super mal. Donc, la prochaine fois qu'une mouche vous gêne ou qu'un moustique vous emmerde... LES TUEZ PAS, MERDE ! ET NE LES BLESSEZ PAS NON PLUS ! Parce qu'il le saura et le ressentira aussi. Donc messieurs, par pitié, abstenez-vous de pisser dans une fourmilière quand il est dans les parages. Un peu de respect pour les insectes bordel de merde et pour lui qui aura l'impression de se noyer dans votre pisse, laissez-le en dehors de ça. Et vous savez quoi ? Y a encore plein d'inconvénients.
Mon histoire
Raconte nous tout. ♥ Bien sûr mon coeur, j'ai pas le choix de toutes façons. *Q*'

Est-ce nécessaire de dire qu'il est né en France vu son nom de famille... ? Non, exactement. Suivant. Son enfance ? Il l'a passée dans les livres. C'est son grand frère ( demi-frère techniquement parlant ), de six ans son aîné, qui lui a appris à lire avec le poème « Voyelles » d'Arthur Rimbaud à quatre ans. Oui, le petit avait ce genre de lectures et ne piffait parfois ( souvent ) pas un seul mot de ce que racontaient les auteurs mais il aimait les sonorités des mots et des phrases. Bref. Le dictionnaire devint rapidement son meilleur ami, de une pour sa fonction, de deux parce que... un dico dans la gueule ça fait mal. Et ça muscle le bras qui le lance. Et ça assouplit le poignet et les doigts. Bref. Il était dans une école occitane où il apprit l'espagnol, le français et l'occitan, ses parents parlaient anglais quand ils voulaient pas qu'il capte une conversation, sa mère lui parlait en indonésien quand elle voulait pas que son père capte ce qu'elle disait... ou quand y avait des invités et qu'elle engueulait notre petit ainsi pour pas que les invités comprennent... ou quand elle parlait à des indonésien(ne)s... ou quand elle voulait lui parler en indonésien... Breeef. Ah, et son père lui parlait espagnol quand il voulait pas que sa mère capte la conversation. Son père lui a montré la France grâce à ses nombreux projets un peu partout dans le pays, ils allaient camper ( vraiment camper, pas faire semblant ) tous les étés ( avec des amis ) en Espagne ( plus Pyrénées Espagnoles et Catalogne qu'autre chose ), il est allé trois fois ( de ce qu'il se souvient n'est-ce pas ) en Indonésie pendant les vacances d'été, il est une brêle en ski ( ils allaient en montagne aux vacances de noël et/ou de février ) et il est resté sept ans sur la piste baby ( jusqu'à ce qu'il découvre les joies de se taper une piste noire avec une luge ) ( oui c'est interdit ) ( mais niveau sensations fortes ça dépote ). Breeeef... Vie de classe moyenne, quoi. Rien de folichon.

Ah si, pardon. Monsieur saigne du nez quand il mange trop de chocolat noir ( faut dire que les vaisseaux sanguins de son nez font de la merde, ils s'amusent à se péter aléatoirement ) ( on se demande évidemment tous pourquoi... ) et, à ses neuf ans, vu qu'il inspirait par le nez et qu'il avalait donc son propre sang en cherchant un mouchoir, il a fait une frayeur à sa mère en gerbant du sang quelques instants après son écoulement sanguin nasal. Enfin. Ouais. Du sang puis, très vite, du sang-insecte puis des insectes. Bref. Sa mère, en citadine-aristo ( alias javanaise qui a vécu à Jakarta ), ne supportait ni les mouches, ni les chrysalides et encore moins les moustiques ( les indonésiens aiment pas trop les moustiques, bizarrement ). Donc quand son fils en a gerbé, c'est très mal passé ; elle a crisé. Et son père a dit « bah écoutes, t'as voulu lui faire avaler La Mouche de Jean-Paul Sartre et il te l'a gerbée. Arrête d'le prendre pour un surdoué, toi aussi. Laisses-lui de l'air. Il a que neuf ans, merde... » « t'as raison mon chéri, j'vais pas m'inquiéter pour mon fils qui gerbe des insectes. C'est tout à fait normal. N'EST-CE PAS ? » et ils ont fini leur pseudo-engueulade en se balançant des torchons dans la gueule et en se fendant l'poireau ( = en riant ). Bref. À partir de là et ce de manière de plus en plus systématique, quand il y pensait très fort un insecte de sang ( ou plusieurs ) s'envolait dans les airs dès qu'il saignait et sa plaie se refermait toute seule comme une grande. Et lui douillait autant que si sa mère lui foutait de la propolys sur la plaie. Bref. Enfance sans encombres, ses parents ont accepté leur fils tel qu'il était. Ah, il faisait du basket. Et de la natation. Il a fait deux compétitions de natation. En arrivant dernier et en étant applaudi ( 2m37 les 100 mètres ) parce qu'il mettait plus de temps que les autres. Et en ayant reçu des médailles et des coupes dorées pour « mouvements les plus grâcieux ». Paie ta virilité. Bref. Il a fait une compétition d'échec, aussi. Il a mis son adversaire échec et mat. Mais, pas habitué au timer, il avait épuisé son temps avant de poser son fou. Le fail. Bref.

Son adolescence ? Déménagement en cambrousse ( oui, il était dans une ville jusque là ) à sa sixième. Déracinement. Collège nickel, brevet mention bien. Lycée nickel, un p'tit 03 de moyenne des familles en maths au 3° trimestre de seconde, oui c'est un p'tit joueur, breeef. Première et terminale Littéraire, parce que tu comprends les sciences et l'économie c'est chiant, c'est pour ça qu'il a pris la spé obligatoire maths bravo lui ( il faisait les maths des ES ) ( et ça lui a fait détester l'économie d'ailleurs ) ( bref ), bac littérare AB. Bref, nickel chrome tout va bien. Ah oui, collège public en cambrousse, lycée semi-privé sous contrat avec l'état à côté du centre-ville ( on remercie les bourses )... la joie quoi. Et au lycée il était en internat. Et il avait pris une LV3 « chinois » ( mandarin ) juste pour la calligraphie chinoise ( déception, ils ont calligraphié qu'une fois en trois ans ) et une option latin pour faire taire les ardeurs linguistiques de la madre. Que dire de plus... Ah ouais, vu qu'il sait causer aux insectes, en été il demande aux moustiques de pas s'approcher d'lui et à chaque fois il se fait cribler et ceux autour de lui n'ont rien. Fail numéro deux. Et quand il est allé en Indonésie ( trois fois dans sa vie ), les moustiques le criblaient pas mais se foutaient de sa gueule. Fail numéro trois. Bref.

Bref, il va à la fac, en double licence. Lettres Classiques ( majeure ) Lettres Modernes ( mineure ) et Hôtellerie & Restauration ( majeure ) Cuisine et gastronomie ( mineure ). Il a sacrifié trois ans de sa vie à bosser comme un malade. Pour une fois. Ah, avant ça il a fait un an de médecine ( alias PACES ) parce que monsieur voulait devenir neurologue avec spé plasticité cérébrale et kinésithérapeute avec spé réflexologie plantaire et palmaire et spé médecine chinoise ( depuis... ses huit ans en fait ) ( son ambition s'est affinée avec le temps, cela dit, jusqu'en troisième exactement ) ET écrivain. Et oui, il prévoyait d'avoir une vie. Un peu naïf, juste un peu... Mais bon. Il a un peu abandonné et a décidé de devenir philologue ( à vos souhaits ), prof de philologie et de Lettres ( ET écrivain, ça il a pas abandonné ). Bref. 22 ans, diplômé ( avec un an – L3 – en erasmus à Valence ( S1 ) et Beyrouth ( S2 ) ). Il part en Master Littérature, philologie, linguistique à l'ENS ( en squattant les cours du Master Lettres ), oui s'il a bossé en douillant sévère c'pas pour rien, et auto-finance ses études et son logement avec une rimbambelle de p'tits boulots. Et ses bourses et autres aides qu'il a pu dégoter, accessoirement. Accessoirement, n'est-ce pas... Finalement, il va être recruté cuisinier et... ça va tellement lui plaire qu'une fois son master en poche il va se concentrer sur la cuisine. Son chef le surnomme d'ailleurs « Night » vu qu'il cuisinait les pâtisseries et autres desserts surtout la nuit avec enthousiasme ( ... il n'avait pas d'expression enthousiaste, il faisait tout avec... entrain, disons ) et que, le jour, il avait des cernes de trois kilomètres et était nonchalant ( en plus d'être constamment inexpressif, de nuit comme de jour ). Ce surnom s'est répandu parmi le personnel, parmi les clients aussi ( ouais, les « Special Night » dans la carte des desserts pullulaient ) et il a fini par le garder et abandonner son patronyme. Faut dire qu'avec tous les prénoms qu'il se traîne, faut pas s'étonner de péter un câble... Bref. À 26 ans il était chef-cuisinier. Tout va bien. Jusqu'à ce que son bien aimé grand-frère, lui dise « FRÉROT ! J'ai un truc pour toi. Summerside. Va là-bas, y a plein d'gens comme toi ! Fais gaffe, par contre, s'il faut y en a certains qui peuvent te décapiter du regard... » Ouais. Argumentaire magnifique. « Attends ! Dis pas non de suite frérot ! T'as peut-être quelqu'un qui peut se transformer en Totoro ou en faire apparaître ! » ... Riez pas. Cet argument a marché. Et, évidemment, c'est son grand-frère qui lui a payé le billet et l'installation là-bas. Depuis ça, c'est aussi son grand-frère qui lui paie sa maison ( les factures, les impôts et tout le tintouin de taxes ) même si niveau alimentation et tout le reste ( bah ouais, ton frère te paie que ce qui concerne la maison, le reste c'est » démerdes-toi et sors-toi les doigts du cul » )... bah quand t'as pas d'argent ça fait mal.

Fallait juste qu'il trouve un métier maintenant. Ouais ouais, juste ça... Pendant deux ans, il vivait sur le fil du rasoir avec toutes sortes de p'tits boulots ( pas forcément très légaux soit dit en passant ) et une alimentation plus que douteuse. Again. Que dire de plus... ? Ah oui, depuis ses vingt-sept ans il se trimballe avec une peluche à la main h24. Un ours peluche du nom de Kôshirô ( « lune ensanglantée » ou « lune de sang » dans le langage qu'il a inventé pour son roman ). Ah, aussi, à 28 ans il a trouvé un travail ; il aide un étudiant de Summerbridge, Lanalia Klaus, pour les cours à la fac de manière générale. Quoi d'autre... Oh yes, à quinze ans, alors qu'il était sous forme d'essaim à tester ses limites, un éclair est tombé très près de lui et ça l'a tellement surpris qu'il a repris forme humaine avec une magnifique cicatrice à vie dans le dos et une fascination incontestée pour la foudre. Il a eu de la chance de ne pas se coltiner des brûlures ou autres problèmes plus graves, mais apparemment l'éclair « n'était pas trop fort et suffisamment loin ». Hahahaha... Elle est bien bonne celle-là... Bref.

petite énigme : combien y a-t-il de ''bref'' dans cette histoire, d'après vous, et à quoi correspondent-ils... ?

Anecdote : À la naissance de Night, l'infirmière a cru péter un câble vu l'avalanche de prénoms dictée par le père, entrecoupée d'éclairs de lucidité de la mère, et elle a décidé aléatoirement quatre prénoms qui sont sur les papiers d'identité du petit nouveau-né. Hein ? Pourquoi aléatoirement ? Night a 53 prénoms les dudes. J'vous les donne dans l'ordre alphabétique. Albine ( ... je vous assure que vous ne voulez pas savoir pourquoi son père l'a choisi, celui-là ), Anis ( son père aime l'anis étoilé mais trouvait que anis étoilé était trop long... donc il a raccourci ), Barbarus ( ... sa mère venait d'accoucher, ne lui en voulez pas ), Belladone ( ... son père était... hm... un fan incontesté des poisons naturels... ), Belphegor ( ... non, je vous assure que vous ne voulez pas savoir ce qui est passé par la tête de son père ), Canelle ( son père adore la canelle ), Charles ( que voulez-vous, c'est le prénom d'un ancêtre dans la famille donc on lui rend hommage ), Dartagnan ( sa mère aime beaucoup ce mousquetaire ), Dionysos ( son père adore ce dieu grec et personne n'oserait se demander pourquoi ) ( au hasard, c'est un gros fêtard ), Edith ( Piaf ) ( vous choppez la référence du père... ? ), Éloïse ( le père s'est dit que la mère aimerait bien ce prénom ), Ferdinand ( de Saussure, encore pour faire plaisir à la mère qui est une grande adoratrice de linguistique et de ce philosophe ) ( comme c'est étrange ), Gustave ( il trouve ce prénom classe et puis, surtout... Gustave Flaubert les dudes ), Hélios ( parce que son père est intimement convaincu que son fils sera son soleil, celui de sa mère et de bien d'autres personnes ), Hugues ( Capet ) ( ouais, le père a eu un éclair de lucidité illogique... ), Ina ( éclair de lucidité de la mère, un prénom avec beaucoup de significations en indonésien ), Igor ( quoi ? C'est fun Igor, ça fait gore et son père aime les films gores et trashes ), Jessie ( ... parce que, ne cherchez pas à comprendre le père ), Jean-Jean ( idem bis ), Joko ( la mère est passée par là ), Kâla ( idem bis, en référence à un dieu de la mythologie indonésienne... ) ( c'est le dieu de la destruction ) ( erhm ), Karma ( sa mère croit au karma ), Killian ( son père aime ce prénom ), Léon ( l'arrière-grand-père du petit s'appelle comme ça donc hein... ), Merlin ( l'Enchanteur ) ( ouais, juste pour ça et pour pouvoir se foutre de sa gueule avec la fée Viviane ) ( son père est mesquin, yup yup yup, tout à fait ), Narcisse ( ... pour la fleur, le père l'aime bien ) ( en vrai... 'Témis c'ta faute ), Néron ( ... son père avait une réelle fascination pour le changement drastique de comportement de Néron entre le début de son règne et... après ), Nestor ( juste pour que son père puisse faire son Capitaine Haddock ), Orphée ( il est cool le mythe d'Orphée, pas du tout traumatisant et il finit super bien ) ( hahaha... le père de Night... ), Patrick ( la Saint Patrick, le père étant irlandais sur les bords – même sans origine/nationalité irlandaise – ), Quentin ( il voulait un prénom en Q, le seul qu'il ait trouvé est celui-là, donc... ), Richard ( parce que sans le h ça fait ricard et son père aime le ricard ), Robert ( pour le fun, son père aime le fun ) ( et en plus c'est un dictionnaire donc c'est encore plus fun ), Roger ( ça fait vintage, Roger, et son père aime le vintage ), Romarin ( c'est bon le romarin et ça sent super bon ) ( son père en utilise souvent en cuisine, sooo... ), Séraphin ( sa mère trouvait que son petit bébé était un véritable séraphin ) ( hahahahaha... erhm ), Sherkan ( allez savoir pourquoi... peut-être parce que le père aime beaucoup les tigres ? ), Sherlock ( Holmes ) ( prénom unanime des parents, ils voulaient le donner à leur enfant de toutes façons ), Taka ( son père aime beaucoup les jeux de mots, t'as qu'à relire cette anecdote tu comprendras en quoi ) ( c'te vanne... ), Théodore ( c'est très classe Théodore... pour son père... ), Thomas ( son père adore les tomates mais trouvait qu'appeler son fils tomate ça faisait too much donc... Thomas ), Thym ( parce que ThymThym... Tintin... ouais, son père adore Tintin ), Uejin ( sans doute le prénom qui tenait le plus au coeur de la mère tant sa signification est forte ), Vanille ( parce que son père voulait que son fils aime la vanille ) ( pourquoi, on sait pas ), Victoire ( parce qu'il voulait un deuxième prénom en V, alors voilà ), Victor ( il y a pensé après Victoire ), Watson ( ... parce que « c'est élémentaire mon cher Watson » a dit le père devant la tête ahurie de l'infirmière ), Witalagny ( ... un prénom que Night est fier de porter tant sa signification est... absolument magnifique, en fait... ) ( c'est sa mère, ofc, qui le lui a donné ), Xavier ( son père voulait un prénom en X ), Yannick ( son père trouve ce prénom classe ), Yoan ( idem ), Zigmund ( sa mère aime beaucoup Sigmund Freud, donc le père a mis un Z pour que son fils ait un prénom en Z ), Zorro ( il y a pensé après ). Et avec tous les jeux de mots qui vont avec... Ric(h)ard, p'tit ange ( oh, un séraphin... ), Tintin ( Thym Thym ), Albâtre, Barbare, Mousquetaire ( Dartagnan ), breeeeef... L'infirmière a donc purement pété un câble et, même si sur ses papiers d'identité il n'y a que quatre prénoms, certains papelards administratifs mettent les quatre premiers de cette liste et se demandent pourquoi il y en a qu'un seul en commun avec sa carte d'identité. Alias comment faire chier l'administration...



Derrière l'écran
Night, Joker ᵜ *prend sa loupe*' Y a écrit deux ans m'siiiiiiiieeeeeeeeuuuuuuur. ᵜ Avis sur le forum : inchangé ᵜ Mot de la fin : serpil. Vils tentateurs.

Code:
[b]Insectman[/b] • Les insectes lui parlent, son corps est un essaim d'insecte, ses plaies cicatrisent grâces à des insectes de sang et il peut cracher des bourdons ( entre autres ). ▬ [i]A. ''Night'' Rimbaud[/i]
Code:
[b]Job[/b] • Secrétaire personnel de Lanalia Klaus ▬ [i]A. ''Night'' Rimbaud[/i]
Code:
Cadenza • Uragiri wa Boku no Namae wo Shitteiru ▬ [i]A. ''Night'' Rimbaud[/i]


Revenir en haut Aller en bas
Jude L. O'Brien
Fonda • Allegro
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 2106
Points RP : 603
Date d'inscription : 17/01/2016
MessageSujet: Re: Night || Supercalifragilisticexpialidocious noctis [TC]   Mar 2 Mai - 22:04

Koukou toi
Demain je passe m'occuper de toi

▬ ● ● ● ▬

- let the beast rock -I'm just a monster, a beast. Run. Run from me. You don't deserve to die this way. Please, run. You'll never win nothing if you stay with me. I've lost my humanity a long time ago. I'm cold, cold and distant. Welcome to hell, dude.
Revenir en haut Aller en bas
A. "Night" Rimbaud
Cantabile
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 37
Points RP : 215
Date d'inscription : 01/05/2017
MessageSujet: Re: Night || Supercalifragilisticexpialidocious noctis [TC]   Mer 3 Mai - 8:42

Ça maaaarche. /O/
Vu comment j'ai dû vous refiler des migraines, y a no soucis dude. XD
Revenir en haut Aller en bas
Jude L. O'Brien
Fonda • Allegro
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 2106
Points RP : 603
Date d'inscription : 17/01/2016
MessageSujet: Re: Night || Supercalifragilisticexpialidocious noctis [TC]   Mer 3 Mai - 14:53

Une fiche excellente comme d'habitude ! Drôle, complète, etc. JTM OK ?!


- CONGRATS DUDE -

T'es validé ! C'est t'y pas magnifique ? C'est le moment de te jeter dans le grand bain et de commencer ton aventure sur le forum ! Pour que tu sois pas tout perdu et que tu cherches pas pendant 10 ans où tu dois aller, on te met des petits liens juste là :
> Créer ta fiche de liens
> Faire des demandes de liens
> Faire des demandes de RP
> Créer la messagerie de ton perso

Pour pouvoir savoir tout ce qui se passe sur le fofo, on te propose de cliquer sur les petits liens ci-dessous. Tu verras, ça te mettra automatiquement des notifications quand il se passe quelque chose d'important :
> Evènements du forum
> Evènements CB
> Animations forum
> Annonces du forum

▬ ● ● ● ▬

- let the beast rock -I'm just a monster, a beast. Run. Run from me. You don't deserve to die this way. Please, run. You'll never win nothing if you stay with me. I've lost my humanity a long time ago. I'm cold, cold and distant. Welcome to hell, dude.
Revenir en haut Aller en bas
 
Night || Supercalifragilisticexpialidocious noctis [TC]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tasty Tales ► Forum RPG Université :: Les premiers pas :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers:  
Ewilan RPGHoshi no Musudabberblimpnom de l'image