Partagez | 
 

 markus •• give me envy, give me malice, give me your attention

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Markus Hartsfield
Cantabile
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 30
Points RP : 50
Date d'inscription : 29/04/2017
MessageSujet: markus •• give me envy, give me malice, give me your attention   Sam 29 Avr - 20:55



Markus Hartsfield
cantabile (ne pas supprimer)

34 ans ᵜᴥ 25 avril ᵜᴥ 1m85 ᵜᴥ ♂ ᵜᴥ Yeux bruns ᵜᴥ Cheveux blonds ᵜᴥ Prof de théâtre ᵜᴥ Il est toujours très attentif à tout ce qu'il se passe à côté de lui de telle sorte qu'il ne soit que très rarement pris au dépourvu ᵜᴥ C'est un homme qui est de nature très polie ; il ne manque jamais de respect et ce même lorsqu'il insulte les autres ᵜᴥ Curieux, il aime beaucoup découvrir de nouvelles choses, apprendre toujours de nouvelles choses. Il considère qu'on ne connait jamais tout et qu'il y a toujours plus à connaître. ᵜᴥ Protecteur, il réagit très vite lorsque quelqu'un qui compte pour lui est mis en danger d'une façon ou d'une autre, ou même ses élèves dont il estime avoir la charge et la sécurité ᵜᴥ Impulsif, il ne réfléchit pas toujours avant d'agir et fait souvent selon ce qu'il pense être la meilleure chose à faire et ne réfléchira qu'après avoir agit ᵜᴥ Il est un fumeur compulsif et fume dès qu'il en a l'occasion ou quand il est trop stressé, sinon il n'est pas rare de le voir jouer avec briquet et se brûler la paume ou le bout de ses doigts ᵜᴥ Il juge assez rapidement les gens malgré tout, généralement au bout d'une dizaine de minutes après les avoir observés et leur avoir parlé. Malheureusement, cette première impression est très difficilement oubliée par l'homme, même s'il peut changer d'avis au bout d'un long moment ᵜᴥ Il n'a pas de phobie particulière, n'a jamais réellement eu peur de quoi que ce soit à part le fait de ne pas réussir à contrôler son pouvoir ᵜᴥ Il apprécie la compagnie des livres et s'essaie à écrire pour se libérer l'esprit de temps à autre, sans avoir pourtant jamais montré un quelconque écrit à qui que ce soit ᵜᴥ Il aime beaucoup se changer les idées dans les différents bars de la ville, profitant de la compagnie d'une personne au hasard avec qui il pourrait finir la soirée ; il ne se considère pas comme un très bon dragueur mais tant que quelqu'un tombe pour lui, ça lui suffit ᵜᴥ Il n'est pas un fervent partisan des longues relations, ne se trouvant pas très bon à ça, et préfère largement les plans d'un soir ou les relations qui durent à peine quelques mois

Mon pouvoir
Markus a un pouvoir qui lui permet de contrôler les différents sources de lumière à ses alentours. Aussi bien les simples lampes à halogènes que les gros néons des magasins. Il lui suffit de concentrer les différentes lumières, qui viendront entre ses mains telle une énorme boule d'énergie qu'il pourra, en se concentrant suffisamment, transformer en sabre laser pour attaquer ou bien qui iront frapper ses cibles en face. En utilisant ses sabres, il peut les utiliser comme de vrais sabres. Frapper, couper, planter... Mais il peut également paralyser ses opposants dans des filets de lumières qui s'enrouleront autour d'eux, sans les blesser, simplement assez pour qu'ils soient inoffensifs.
Mais il ne peut utiliser ce pouvoir qu'à petite dose et dans des laps de temps très limités, à peine 45 minutes grand maximum utilisé à temps complet, car s'il l'utilise trop il ressent une énorme fatigue musculaire qui l'empêche de faire quoi que ce soit d'autre qu'être assis ou allongé pendant toute une journée. Des brûlures sont également présentes sur les paumes de ses mains à l'instant même où les sabres apparaissent dans ses mains. Mais plus il les utilise, plus elles deviennent importantes et douloureuses — c'est pourquoi il est toujours en possession de bandages et de crème dans son sac, on est jamais trop prudent.
Mon histoire
Markus, bien qu'étant né aux États-Unis, et plus précisément dans l'état du Michigan messieurs dames, est un étrange mélange culturel. En effet, l'homme que vous avez devant les yeux est l'humble descendant d'une mère aux nobles origines écossaises et anglaises, et d'un père lui-même descendant de parents norvégiens et amérindiens. Avec ce mélange de culture, notons également deux personnalités aux antipodes l'une de l'autre.

La mère du blond, de qui il tient d'ailleurs presque toutes ses caractéristiques physiques si ce n'est ses yeux et sa taille, était un ancien top modèle et une femme qui n'avait jamais eu besoin de beaucoup travailler grâce à la fortune familiale. Elle était étonnamment toujours calme, posée, et également réservée, aussi bien en public qu'en privé. C'est elle qui a toujours appris à son fils de toujours prêter attention à chaque détail, chacun d'entre eux pouvant toujours se révéler très important pour n'importe laquelle des actions que les personnes autour de lui pouvaient accomplir. Elle lui a également transmis la passion qu'elle avait pour les livres en l'emmenant régulièrement dans la bibliothèque de la ville, en lui faisant sans cesse découvrir de nouvelles choses. C'est elle qui s'est principalement occupée de développer son intérêt pour la culture, bien que son père ne restait jamais beaucoup en retrait. C'est en partie grâce à elle que Markus porte désormais un tel amour pour le théâtre qu'il a décidé de l'enseigner aussi bien que possible aux différents élèves qui avaient choisis son cours.

Son père, bien qu'également passionné de culture, lui a appris à suivre son instinct, à ne douter que très rarement de ce que son esprit lui présenter en premier comme vrai et à remettre en question cette vision des choses seulement en dernier recours. C'est grâce à cet homme que Markus n'a pas peur de "foncer dans le tas" et de faire ce dont il a envie, de ne pas se laisser contraindre d'une façon ou d'une autre.
Mais ces deux parents avaient également un amour commun pour l'aventure qu'ils ont transmis au jeune Markus. Il a passé son enfance à rêver de monts et merveilles, à aller de voyage extraordinaire en voyage extraordinaire. Il ne cessait de découvrir du paysage, de nouvelles cultures, de nouvelles personnes. Très jeune, il trouvait cela magnifique. On peut dire que son enfance fut très heureuse, il ne manquait de rien grâce à l'argent qu'avait sa mère, et était choyé par ses parents qu'il aimait de tout son être.

A l'école, il n'était pas non plus seul. Il n'était pas le plus populaire des enfants, préférant parfois la compagnie des livres à celle des autres enfants, mais il avait une bonne bande d'amis. Ils étaient une dizaine à toujours traîner ensembles, à rester ensembles après la sortie des classes. Ils n'étaient jamais entièrement seuls et restaient toujours par groupe de minimum deux ou trois. Ils étaient majoritairement des garçons, avec seulement deux ou trois filles, mais ayant encore l'innocence des enfants ils ne faisaient pas de quelconque discrimination. Tout le monde était traité au même niveau. Tout le monde s'amusait exactement de la même façon. Leur jeu préféré était le jeu de rôle. Prendre la personnalité d'un autre personnage, d'un chevalier, d'une princesse, d'un indien... Ils pouvaient passer des heures à jouer à ça.

Mais après l'enfance, vient l'adolescence. Et avec l'adolescence, vient toutes les histoires et les conflits qui brisent nombre d'amitiés.

Déjà, à l'entrée du lycée, il perdit sa bande d'amis. Ils allaient tous dans des lycées différents et ses parents, grâce à leur argent, le firent aller dans l'un des meilleurs lycées de sa ville, l'un des plus cher. Il se retrouva seul, dans un environnement qui lui était plus qu'inconnu, qui le perdait totalement. Il essayait de s'intégrer, mais les gens n'étaient pas ceux avec lesquels il avait l'habitude d'être. Il avait certes été choyé durant son enfance, ses parents lui avaient pour autant fait gardé les pieds sur terre en l'empêchant de se croire supérieur à qui que ce soit. Mais ces gens, avec qui il était, étaient bien trop différents de lui, il n'arrivait pas à s'intégrer. Alors il se replia dans ses livres qui lui permettaient de se changer les idées, se sentir moins seul. Mais lorsqu'on venait vers lui, il ne rejetait pas la personne et au contraire engageait la conversation. C'est comme ça qu'il découvrit le premier garçon pour qui il eut son premier gros coup de cœur.

C'était un garçon qui était avec lui à son cours de théâtre, qui était venu au départ vers lui pour faire un exercice en duo mais avec qui il finit par s'entendre vraiment bien. Plus que bien même. Il se sentait même assez bien pour revenir à ses habitudes d'impulsivité pour ne pas avoir peur de gêner les gens avec qui il était. C'est ainsi, qu'à un moment alors qu'ils étaient tous les deux seuls, Markus ne réfléchit pas et l'embrassa. C'était un baiser furtif, qui ne dura qu'un millième de seconde, mais à l'expression sur le visage de son ami, il sut qu'il avait fait une erreur.
Alors il se recula.
Rougit.
S'excusa de nombreuses fois.
Et ne lui reparla plus jamais.
Le garçon cessa de venir au théâtre, l'ignorait dans les couloirs. L'avantage de cette expérience : Markus se savait désormais bisexuel. Et c'est en partie grâce à cela également qu'il découvrit son pouvoir.
Inconvénient : il sentait les regards des autres sur lui à chacun de ses pas.
Il se replia encore plus dans ses écrits et ne prêtait plus d'attention à qui que ce soit. Quand on venait lui parler, il répondait la plupart du temps avec de simples monosyllabes.
Il se sentait de moins à moins à sa place dans cet établissement, mais ne voulait pas le dire à ses parents qui voulaient le meilleur pour lui. Ils pensaient bien faire. Il ne pouvait pas leur enlever ça.

Quelques semaines après l'incident, après un court de sport, il se retrouva enfermé dans les vestiaires pour garçons par son premier coup de cœur et ses amis. Il avait fait mine d'ignorer les regards et les murmures qui passaient dans les classes, il voulait continuer de passer des moments relativement normaux. Mais à cet instant précis, enfermé dans les vestiaires avec plusieurs garçons devant lui, il était obligé de les regarder. Alors il leur sourit. Grandement. Innocemment. Comme s'il ne comprenait pas. Mais la seule chose qu'il voulait actuellement c'était sortir de là le plus vite possible, ne pas avoir affaire à leurs humiliations verbales. Mais il n'y avait absolument rien qui pouvait l'aider dans la pièce. Les casiers étaient verrouillés. Et ce n'était pas des vêtements qui allaient l'aider à sortir de la salle.

C'est alors que son cerveau roulait à toute vitesse que son pouvoir se manifesta, sans qu'il ne comprenne d'abord ce qu'il se passait. Les lumières se mirent à clignoter pendant plusieurs minutes avant que ces mêmes lampes ne s'éteignent. La lumière qui était avant au plafond était désormais dans ses mains et il pouvait sentir des vibrations contre sa peau. Il regarda cette source d'énergie avec stupéfaction, clignant plusieurs fois des yeux, sans réussir à comprendre.
Les insultes qui fusaient avant s'étaient maintenant tues et un silence régnait autour de lui, avant que des traits de lumière fusent de ses paumes et se dirigent vers ceux qui l'avaient enfermés dans cette pièce.
Le jeune homme qu'il était à l'époque fut effrayé à un point inimaginable de voir ces cinq garçons tomber au sol, inanimés. Il n'eut même pas le réflexe d'aller voir s'ils étaient encore en vie — ce qu'ils étaient au final, Markus les avait simplement assommés — et se précipita vers la porte, qu'il secoua pour ouvrir, et sortit en courant. Il se précipita vers la sortie de son lycée et rentra directement chez lui.
Il ne savait pas quoi dire à ses parents.
Il ne savait pas comment l'expliquer.
Alors les premiers jours il fit mine d'être malade. Curieux comme il était, il fit de nombreuses recherches pour essayer de trouver ce qu'il lui arrivait. Mais ne trouva aucune information. Alors il se résolut à leur en parler. Il leur expliqua comme il put, bien que tout fut assez confus.
Leur première décision fut de le faire changer de lycée, dans un autre endroit où personne ne le connaissait et où il ne risquait pas de problèmes.

Ensuite, ils épluchèrent beaucoup plus de possibilités pour trouver des informations, n'importe quelle information qui aurait pu aider leur fils à maîtriser cette chose étrange qui émanait de lui.
C'est ainsi qu'ils tombèrent sur une annonce pour l'université de Summerbridge.

Markus finit son lycée comme il le put, en essayant de faire un minimum d'émeute avec son pouvoir, se fondant dans la masse autant que possible et restant plus solitaire qu'il ne l'avait jamais été auparavant. Il réussit à passer tant bien que mal l'examen final, l'ayant avec à peine plus de la moyenne exigée.

Mais rien de tout cela importait, parce qu'il savait de toute façon que ses parents lui payeraient les frais pour l'université, et c'était tout ce qu'il lui importait. Parce qu'il pourrait apprendre à maîtriser cette chose qui lui échappait lorsqu'il perdait le contrôle de ses émotions. Et parce qu'il pourrait apprendre à réellement faire du théâtre.

Les années à l'université furent une vraie délivrance pour lui. Il se retrouva au milieu de personnes qui lui ressemblaient, où il n'avait pas peur d'être qui il était. Il retrouva sa joie de vivre. Sa curiosité. Son entrain. Il découvrit également son amour pour les différentes fêtes.
Il resta jusqu'à passer une maîtrise en théâtre, et être sûr de contrôler son pouvoir.

Après, il repartit en Amérique et fit de petites apparitions dans des troupes de théâtres ambulantes, ses préférées étant celles qui reprenaient des pièces classiques — encore un autre héritage de sa mère. Il vivait de sa passion autant que possible, bien qu'ayant quelques petits boulots ici et là. Ce train de vie lui plaisait énormément. Il n'avait pas d'attaches. Aucun endroit où il devait rentrer le soir. Il vivait au jour le jour, vaquait de conquête en conquête.

Ce train de vie dura jusqu'à ses trente ans. A ce moment-là il eut envie, pas de se poser non, mais de quelque chose d'un peu plus stable. De revenus plus fixes, et non plus d'avoir peur à la fin du mois de ne plus manger — bien que ce n'était pas quelque chose qui le dérangeait tant que ça au début. Alors, tout en continuant d'apparaître dans des pièces de théâtre, il commença à chercher des endroits où il pourrait enseigner sa passion. Il essaya de nombreux lycées et de nombreuses associations. Mais rien ne lui plaisait réellement. Il y avait toujours un petit détail qui le mettait mal à l'aise et le faisait arrêter.

Puis un jour il repensa à l'université qui lui avait appris, le seul endroit où il s'était jamais sentit bien.

C'est ainsi qu'il se retrouve ici, à enseigner la chose qu'il aime le plus au monde. Dans l'endroit qu'il aime le plus au monde.


Derrière l'écran
Loufoca ᵜ 18 ans ᵜ j'avais déjà vu le forum il y a un moment, j'aime beaucoup le contexte, le design !! Honnêtement je le trouve vraiment bien ! ᵜ Je vous offre des cookies  

Code:
[b]Light Striking[/b] • Markus peut utiliser les différentes sources de lumière à travers une énergie qu'il matérialise dans ces mains pour la transformer en arme blanche ou tels des lasers. ▬ [i]Markus Hartsfield[/i]
Code:
[b]Prof de théâtre[/b] • A l'Université ▬ [i]Markus Hartsfield[/i]
Code:
Heiwajima Shizuo • DURARARA!! ▬ [i]Markus Hartsfield[/i]




Dernière édition par Markus Hartsfield le Mer 3 Mai - 17:26, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ambroise Neelov
Moderato
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 904
Points RP : 705
Date d'inscription : 15/02/2017
MessageSujet: Re: markus •• give me envy, give me malice, give me your attention   Sam 29 Avr - 22:15

SHIZUO. *QQQQQQQQQQQQQQQQQ*' ET CE POUVOIR TROP CLASSE. ET CE CARACTÈRE, GEEZ, CE CARACTÈRE. *QQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQ*' Marry me. /O/

Pour le respect et la politesse... oh geez I love you, enfin quelqu'un qui nuance ça de manière aussi belle. *Q*'

Bienvenue ici, honey. /O/

Hâte de lire ton histoire. *Q*'
Revenir en haut Aller en bas
Markus Hartsfield
Cantabile
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 30
Points RP : 50
Date d'inscription : 29/04/2017
MessageSujet: Re: markus •• give me envy, give me malice, give me your attention   Sam 29 Avr - 22:27

AAAAAAAAAAH MERCI !!!!! HIHIHI

Merci ehehe >w< j'espère que l'histoire sera à la hauteur de tes espérances !
Revenir en haut Aller en bas
Ambroise Neelov
Moderato
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 904
Points RP : 705
Date d'inscription : 15/02/2017
MessageSujet: Re: markus •• give me envy, give me malice, give me your attention   Sam 29 Avr - 22:29

AVEC GRAND PLAISIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIR. /O/

Je l'espère aussiiiiiiiiiiiiii, c'est pour ça que j'suis venu te foutre la pression t'encourager. 8D /CRÈVE/
Revenir en haut Aller en bas
Hershel Brown
Cantabile
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 100
Points RP : 208
Date d'inscription : 05/04/2017
MessageSujet: Re: markus •• give me envy, give me malice, give me your attention   Sam 29 Avr - 22:30

SHIZUOOO! Durarara forever in my heart !
Pouvoir styleyy et j'adore comment t'as géré la personnalité.
Au bonheur de RP avec toi ! :D
Bonne chance pour la fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Markus Hartsfield
Cantabile
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 30
Points RP : 50
Date d'inscription : 29/04/2017
MessageSujet: Re: markus •• give me envy, give me malice, give me your attention   Dim 30 Avr - 0:18

Ambroise ; On va éviter de me foutre la pression après je vais écrire des trucs tout nul. éè

Hershel ; Merciii !! Au plaisir de rp avec toi aussi ehehe !
Revenir en haut Aller en bas
Skaði Ástvardóttir
Vivace
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 84
Points RP : 335
Date d'inscription : 30/03/2017
MessageSujet: Re: markus •• give me envy, give me malice, give me your attention   Dim 30 Avr - 0:53

Ouh que non ma jolie, maintenant que je t'ai grillée et que je sais parfaitement de quoi tu es capable, je sais que tu feras un chef d'oeuvre. \O/ ou l'art d'en remettre une couche pour mettre la pression XD
Revenir en haut Aller en bas
Naïla Kwon
Allegro
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 405
Points RP : 270
Date d'inscription : 22/10/2016
MessageSujet: Re: markus •• give me envy, give me malice, give me your attention   Dim 30 Avr - 2:46

WiWi je viens te saluer officiellement :D
J'aime bien ton pouvoir je le trouve sympa :D Et que dire du caractère qui ressemble légèrement *tousse* à celui de ma chère Naïla ;)

Allez bienvenu chez les fous :D Amuses-toi bien !
Revenir en haut Aller en bas
Markus Hartsfield
Cantabile
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 30
Points RP : 50
Date d'inscription : 29/04/2017
MessageSujet: Re: markus •• give me envy, give me malice, give me your attention   Dim 30 Avr - 14:39

Merciiii !!!! 8D
Revenir en haut Aller en bas
Jude L. O'Brien
Fonda • Allegro
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 2330
Points RP : 607
Date d'inscription : 17/01/2016
MessageSujet: Re: markus •• give me envy, give me malice, give me your attention   Dim 30 Avr - 17:04

Bienvenuuuuue
On va venir s'occuper de ta fiche très vite petit chou
Si tu as besoin de quelque chose, n'hésite pas à m'envoyer un MP !

▬ ● ● ● ▬

- let the beast rock -I'm just a monster, a beast. Run. Run from me. You don't deserve to die this way. Please, run. You'll never win nothing if you stay with me. I've lost my humanity a long time ago. I'm cold, cold and distant. Welcome to hell, dude.
Revenir en haut Aller en bas
 
markus •• give me envy, give me malice, give me your attention
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tasty Tales ► Forum RPG Université :: Les premiers pas :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers:  
Ewilan RPGHoshi no Musudabberblimp