Partagez | 
 

 Memento homo quia pulvis es et in pulverem reverteris - Rebecca Hatedoro DC Drew Adams [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Rebecca Hatedoro
Admin • Cantabile
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 85
Points RP : 496
Date d'inscription : 23/02/2017
MessageSujet: Memento homo quia pulvis es et in pulverem reverteris - Rebecca Hatedoro DC Drew Adams [FINI]   Jeu 23 Fév - 18:43



Rebecca Hatedoro
cantabile

Rebecca est une jeune femme de taille moyenne et fine du haut de son 1m68 et de ses 53 kilos. Elle a une peau pâle, pour son visage, elle a un petit nez en trompette et des jolies lèvres fines. Ses yeux, quant à eux d'un bleu très froid, ce qui rend facilement son regard perçant et dur. Ses cheveux, mi-long et naturellement blond sont teint enrose pâle, elle n'attache presque jamais ses cheveux.
Courageuse ᵜᴥ Froide ᵜ ᵜᴥ Têtue ᵜᴥ Intelligente ᵜᴥ Passionnée ᵜᴥ Fragile ᵜᴥ Insaisissable ᵜᴥ Méfiante ᵜᴥ Trompeuse ᵜᴥ

Mon pouvoir

Souviens-toi, homme, que tu es poussière, et que tu redeviendras poussière.


[Genèse II, v.19]


Dispersion moléculaire - Cela lui permet de détruire un objet ou autre en obligeant ses molécules à se disperser en les séparant avec une quantité massive d'énergie. Ce pouvoir s'applique généralement à des objets, toute chose dénué de vie. Et évidemment il consomme une énergie proportionnelle à la taille de l'objet.

S'il lui suffira seulement de trois à quatre petites secondes pour détruire un stylo et lui provoquera un simple coup de barre, une voiture elle, demandera plus de concentration. Tente à quarante secondes environ et énormément d'énergie provoquant non seulement un gros coup de fatigue mais, aussi possiblement des maux de têtes, saignement de nez, fourmillement …

Les vivants n'en parlent pas, même une petite plante la fait quasiment tomber dans les pommes. Alors, réduire en poussière un être vivant elle n'y pense pas. Quoi qu'au fond d'elle, elle sait que lorsqu'elle perd le contrôle de ses émotions, elle le perd aussi sur sa faculté.

Bien que d'un point de vue technique il lui faudrait en plus d'une grande quantité d'énergie et d'une grande concentration maintenir le contact visuel pendant une à deux minutes, elle finirait sans nul doute par perdre conscience à la fin, des saignements de nez très important, des tremblements et une perte de mémoire.

La douleur chez la victime serait insoutenable, elle perdrait conscience au bout de trente à quarante secondes. Durant ces quelques instants, cela se manifesterait comme si la personne pelait au départ puis comme si sa peau se dissolvait, se désagrégeant couche par couche.  Ce qui fait qu'elle peut en quinze à vingt secondes, commencer à sérieusement faire mal et mettre à vif des parcelles de peau.
Mon histoire
The skin she wears is may be made of calm but her bones are made of chaos.

Rebecca est née en France, Vers Nice. Elle a eu une petite enfance et une enfance joyeuse, choyée par un papa rêveur et passionné d'art et une maman un peu stricte mais, aimante. Elle a grandi et a été éduqué dans un univers où le travail était la clé de toutes choses. Lorsqu'elle a eu douze ans, ses parents ont divorcée mais, la jeune fille avait bien conscience qu'ils ne s'aimaient plus depuis bien des mois. Elle a accepté la situation en versant moins de larmes qu'elle-même ne l'aurait cru. Ses parents seraient plus heureux, en tout cas ils ne pouvaient pas être plus triste… Erreur. Si elle l'avait accepté relativement bien, sa mère en revanche est devenue très triste, très fatiguée et à essayer de se tuer une fois, deux fois …

Rebecca à vécue en pointillé. Chez sa mère, chez son père. Connaissant aussi bien certains hôpitaux que sa propre maison. Lorsqu'elle eut treize ans son père craqua aussi. Pas de menace ou de tentative de suicide non, simplement la fuite. Et elle pouvait comprendre. Comment lui, la douceur incarnée, le rêveur aurait-il put affronter ça. Comment continuer de s'occuper d'une femme ravagée, qu'il n'aimait plus … Elle comprenait, elle ne lui en voulait pas. Si elle avait pu s'enfuir à tire-d ‘ailes, elle l'aurait fait.

Vivre avec sa mère s'était comme jouer au jokari. Vous lancez la balle, vous savez qu'elle va revenir mais, vous ne savez jamais où elle va revenir.

Rebecca donnait le change, se levait, allez à l'école, avait de bonne notes mais, chaque matin elle se demandait de quelle humeur serais sa mère. Douce, aimante, la remerciant d'être son seul refuge sur terre ? Triste, fatiguée, la frappant en lui reprochant de ressembler au lâche qui les avait abandonnées. Les bleus de Rebecca n'étaient jamais bleus. Ils étaient jaunes, verts ou violacés et restaient longtemps sur son corps. Son pouvoir s'éveilla dans ces années et cela n'aida pas la jeune fille. Qui dès qu'elle éprouvait un sentiment fort réduisait en poussière certains objets environnants avant de s'évanouir.

Elle finit par fuguer à 17 ans après avoir obtenu son bac. Et pensa trouver la liberté au côté d'un garçon rencontré par hasard. Elle était follement amoureuse et tomba de haut. Ce premier amour désastreux la poussa à faire de son mieux pour remonter la pente et devenir forte. Après avoir habité un temps dans un foyer elle trouva une collocation. Un toit contre de l'aide…

Quand elle arriva à Summerside, chez Harriet, elle avait dix-neuf ans. Elle avait peur d'elle-même et s'isolait dans les murs de son silence. Son regard était déterminé, mais elle était perdue.

Sans qu'elle s'en aperçoive, discrètement, la vie repris-le dessus. Envers et contre tout. Elle a obtenu son diplôme de design graphique avec mention et a retrouvé le sourire peu à peu. Elle n'en est pas fière, elle en est reconnaissante. Envers Harriet sa colocataire, cette vieille dame au caractère bien trempé qui ne lui a jamais permis de laisser tomber. La couvert d'amour et d'attention sans l'étouffer ou la regarder avec pitié.

Harriet est décédée. Elle était très malade à la fin, c’était ce qu’elle voulait. Alors, pour ne pas vendre leur grand appartement Rebecca a trouvé du travail, serveuse les soirées, strip-teaseuse la nuit quand il manque un peu d'argent. Elle doit la femme forte qu'elle est devenue à un bout de femme de 80 ans, qui n'a jamais abandonné, qui lui a appris à surmonter chaque épreuve et à se protéger.


Derrière l'écran
Reb' ? ᵜ 18+ ᵜ J'laime ᵜ DC DREW

Code:
[b]Dispersion moléculaire[/b] • Sépare les molécule d'un objet en les séparant grâce à une quantité massive d'énergie▬ [i]Rebecca Hatedoro[/i]
Code:
[b]Strip-teaseuse / Serveuse [/b] • Summerside  ▬ [i]Rebecca Hatedoro[/i]
Code:
Lightning Farron/ Claire Farron • Final Fantasy ▬ [i]Rebecca Hatedoro[/i]




Dernière édition par Rebecca Hatedoro le Dim 26 Fév - 21:52, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vilmos Desgoffe Taxis
Allegro
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 348
Points RP : 1605
Date d'inscription : 14/02/2017
MessageSujet: Re: Memento homo quia pulvis es et in pulverem reverteris - Rebecca Hatedoro DC Drew Adams [FINI]   Jeu 23 Fév - 23:12

Oh que c'est mystérieux tout ça! Rebienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Nagito Gyoko
Co-fonda • Vivace
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 305
Points RP : 690
Date d'inscription : 03/05/2016
MessageSujet: Re: Memento homo quia pulvis es et in pulverem reverteris - Rebecca Hatedoro DC Drew Adams [FINI]   Ven 24 Fév - 0:28

OH MON DIEU
Lightning... je ne peux qu'aimer cette personne.

▬ ● ● ● ▬

Revenir en haut Aller en bas
Rebecca Hatedoro
Admin • Cantabile
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 85
Points RP : 496
Date d'inscription : 23/02/2017
MessageSujet: Re: Memento homo quia pulvis es et in pulverem reverteris - Rebecca Hatedoro DC Drew Adams [FINI]   Sam 25 Fév - 16:57

Le mystère se désépaissit @Vilmos D. Taxis et merci beaucoup !

On m'aime déjà ? Mince alors @Lilian Nygärd
Revenir en haut Aller en bas
Nagito Gyoko
Co-fonda • Vivace
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 305
Points RP : 690
Date d'inscription : 03/05/2016
MessageSujet: Re: Memento homo quia pulvis es et in pulverem reverteris - Rebecca Hatedoro DC Drew Adams [FINI]   Sam 25 Fév - 20:47

Coucou! Tres bonne histoire, seulement pour ton pouvoir j'aimerais des précision technique.
Combien de temps pour quelle taille d'objet, il n'y a rien d'autre que la fatigue en contrepartie? On parle quand même de désintégrer des objets. Autant désintégrer un stylo bic ne doit pas faire grand chose mais désintégré une voiture c'est autre chose.
Quand au vivant, jusqu’à ou ça peut aller, comment ça fonctionne, la douleur que ça provoque?

Bref une description plus technique de ton pouvoir en somme

▬ ● ● ● ▬

Revenir en haut Aller en bas
Drew Adams
Admin • Cantabile
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 494
Points RP : 998
Date d'inscription : 05/01/2017
MessageSujet: Re: Memento homo quia pulvis es et in pulverem reverteris - Rebecca Hatedoro DC Drew Adams [FINI]   Sam 25 Fév - 22:06

(La flemme de changer de compte ) Je m'occupe de ça demain et je vous fais signe. Merci beaucoup!

▬ ● ● ● ▬

Merci Doku et KitKat pour ces joli avatars ❤️
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

▪ In my Bubble ▪

MessageSujet: Re: Memento homo quia pulvis es et in pulverem reverteris - Rebecca Hatedoro DC Drew Adams [FINI]   Sam 25 Fév - 22:08

Rebienvenue o/
Revenir en haut Aller en bas
Drew Adams
Admin • Cantabile
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 494
Points RP : 998
Date d'inscription : 05/01/2017
MessageSujet: Re: Memento homo quia pulvis es et in pulverem reverteris - Rebecca Hatedoro DC Drew Adams [FINI]   Sam 25 Fév - 22:18

Merci Cas' :D

▬ ● ● ● ▬

Merci Doku et KitKat pour ces joli avatars ❤️
Revenir en haut Aller en bas
Desya Dessiatkov
Vivace
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 144
Points RP : 566
Date d'inscription : 19/01/2017
MessageSujet: Re: Memento homo quia pulvis es et in pulverem reverteris - Rebecca Hatedoro DC Drew Adams [FINI]   Dim 26 Fév - 0:26

J'ai pas pu te dire Bienvenue avec ton premier compte donc je le fais avec celui-là :D
Revenir en haut Aller en bas
Rebecca Hatedoro
Admin • Cantabile
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 85
Points RP : 496
Date d'inscription : 23/02/2017
MessageSujet: Re: Memento homo quia pulvis es et in pulverem reverteris - Rebecca Hatedoro DC Drew Adams [FINI]   Dim 26 Fév - 11:52

J'ai fais les corrections sur le pouvoir normalement.

Et merci Desya \0/

▬ ● ● ● ▬
     
“The skin she wears may be made of calm /  but her bones are made out of chaos. But you see, you may be damaged and broken and unhinged. But so are shooting stars and comets.”

Merci KitKat pour l'avatar & Zozoth pour la signa ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Memento homo quia pulvis es et in pulverem reverteris - Rebecca Hatedoro DC Drew Adams [FINI]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tasty Tales ► Forum RPG Université :: Les premiers pas :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers:  
Ewilan RPGHoshi no Musudabberblimpnom de l'image