Partagez | 
 

 Cantabile - Shinto F. Bun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Shiro Setsuzoku
Moderato
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 336
Points RP : 252
Date d'inscription : 17/02/2017
MessageSujet: Cantabile - Shinto F. Bun   Mer 22 Fév - 19:04



Shinto F. Bun
Cantabile

27 ans ᵜᴥ 29 Avril ᵜᴥ 1m 85 ᵜᴥ ♂ ᵜᴥ Marrons presque noirs ᵜᴥ Blanche, du à l'utilisation de son powa ! ᵜᴥ Professeur de dessin ᵜᴥ Amical ᵜᴥ Passionné ᵜᴥ Rebelle ᵜᴥ Colérique ᵜᴥ Sarcastique ᵜᴥ Désordonné ᵜᴥ Dyslexique ᵜᴥ Hyperactif ᵜᴥ Compétitif ᵜᴥ Enjoué ᵜᴥ Accro au café

Ton pouvoir
As-tu déjà connu la sensation d'être en pleine forme un matin ? De sentir toute l'énergie de ton corps couler dans tes veines. De te sentir capable de tout pouvoir ravager dans un temps limité. Tu peux canaliser ton énergie en un seul point, une seule durée, tout donner à ce moment là. Rien de te résiste. Ni la chair, ni le métal, ni les murs. Tu peux de déplacer à une vitesse avoisinant celle de la lumière, tu peux porter un poids avoisinant la tonne. Tu peux faire tout cela, en 2 minutes. Deux seules minuscule minute où tu peux te sentir toi, tel que tu es. Seuls les mots peuvent encore te toucher, te blesser, te déchirer le cœur. Tu peux donner ton énergie au monde, sous une forme dévastatrice ou aimante. Mais une fois donnée, elle disparaît. Vient alors le néant, une forme encore plus dévastatrice. Sauf que cette fois-ci, elle est pour toi. Et pour toi seul. Tu ne peux pas lui résister. Le noir t'enveloppe alors, pendant de longues heures. Même si tu te réveilles, ton énergie mettra du temps à revenir. Une journée, tout au plus. Ton pouvoir est un cadeau, mais une malédiction, non ?
Ton histoire
29 avril 1998

Tes parents sont là. Ta tante que tu ne vois qu'une fois par an. Ton insupportable de petit cousin. Et tu en passes. On est venu pour ton anniversaire, un gâteau trône sur la table, tes cadeaux non loin de lui. Mais toi, tu te fiche de tout ça. Tu veux juste qu'on te laisse courir comme un fou dans toute la maison, dans l’innocence de ton âge. Oui, tu viens d'avoir huit ans. Oui, tes parents te disent souvent qu'il faut grandir un peu maintenant. D'ailleurs, ils t'appelles. "Viens souffler les bougies", qu'ils te disent. Mais toi, tu ne veux pas. Tu continues de leur tourner autour, sauf que ton père t’attrape. Tu ne veux pas, tu veux continuer à courir. Encore et encore. Cette envie maladive de faire quelque chose, pas de rester planter devant un gâteau. Tu te met en colère. Tu cries à percer les tympans des gens qui t'entoure. Tu veux bouger, sortir de la maison, faire quelque chose. Tu ne vois plus rien. Tu ne vois pas que tu est parti depuis longtemps des bras de ton père, car tu l'as envoyé valser au bout de la pièce. Tu ne vois pas que tu a cassé un des pieds de la table. Tu ne vois pas que tu as fissuré le mur de la salle à manger. Tu ne vois pas ta famille qui s'est recroquevillée dans un coin pour échapper à ce que tu es en train de détruire.
Tu ne vois pas que les bougies ont été soufflée.

On a jamais vraiment compris ce qu'il s'était passé, ce jour-là. Tu t'es réveillé les cheveux blancs, tu pouvais dire adieu à ta belle couleur marron. Tes parents étaient convaincus que ce n'était pas toi le coupable, qu'il y avais eu une bombe sous leur maison. Toutes les excuses étaient bonnes, même les plus farfelues. Comment un enfant aurait-il pu faire ça ? A sa famille ? Malgré tout, le doute s'insinuait. Et si tu avais un pouvoir ? Et si...

On te garda. On te garda pour voir si tu pouvais devenir un artiste. Tu étais très doué pour le dessin. C'est la seule activité que l'on pouvait te faire faire afin de te tenir assis. Mais dès que tu eu atteint ta majorité, on te mis à la porte. Tu n'avais pas atteint leurs attentes. "Débrouille-toi, tu es grand, maintenant", t'avais-t-on dit. Menteurs. Ils avaient juste peur. Peur de toi. Dix années passées dans la terreur. Toi, tu avais bien compris que tu avais un pouvoir. Tu l'avais même parfois utilisé pour rentrer chez toi plus vite, après t'être rendu compte que c'était une mauvaise idée en t'évanouissant devant ta porte. Maintenant, tu devais te débrouiller. Tu ne fis que trouver des petites boulots, pour en changer au fur et à mesure des années, car tu finissais par tout casser, n'en pouvant plus. Maintenant, tu es à Summerbridge. Avec ton don pour le dessin. C'est un lieu où tu as l'impression que tu vas enfin être à ta place. Avec des gens comme toi.  On t'a engagé comme professeur de dessin. Que vas-tu faire de ta vie ?


Derrière l'écran
Pseudo ᵜ Âge ᵜ Avis sur le forum ᵜ Mot de la fin

Code:
[b]Unlimited[/b] • Toute ton énergie se concentre en deux minutes. Après cela, tu tombes dans les pommes. Simple, non ? ▬ [i]Pseudo[/i]
Code:
[b]Professeur de dessin[/b] • A l'Université  ▬ [i]Pseudo[/i]
Code:
Avatar • Shinta Fukada, Bakuman ▬ [i]Pseudo[/i]




Code:
<link rel="stylesheet" href="http://25.media.tumblr.com/714fc6f9f9659157b63e2914ee7a03a0/tumblr_mhpb356Uwv1s039ijo1_500.gif" type="text/css"/>
<div class="general"><img class="gif" src="http://25.media.tumblr.com/714fc6f9f9659157b63e2914ee7a03a0/tumblr_mhpb356Uwv1s039ijo1_500.gif"/>
<div class="nom">Shinto F. Bun<br/><span>Cantabile</span></div>
<div class="infosj"><span>27 ans ᵜᴥ 29 Avril ᵜᴥ 1m 85 ᵜᴥ ♂ ᵜᴥ Marrons presque noirs ᵜᴥ Blanche, du à l'utilisation de son powa ! ᵜᴥ Professeur de dessin ᵜᴥ</span> Amical ᵜᴥ Passionné ᵜᴥ Rebelle ᵜᴥ Colérique ᵜᴥ Sarcastique ᵜᴥ Désordonné ᵜᴥ Dyslexique ᵜᴥ Hyperactif ᵜᴥ Compétitif ᵜᴥ Enjoué ᵜᴥ Accro au café</div>
<div class="don"><span>Ton pouvoir</span><br/>As-tu déjà connu la sensation d'être en pleine forme un matin ? De sentir toute l'énergie de ton corps couler dans tes veines. De te sentir capable de tout pouvoir ravager dans un temps limité. Tu peux canaliser ton énergie en un seul point, une seule durée, tout donner à ce moment là. Rien de te résiste. Ni la chair, ni le métal, ni les murs. Tu peux de déplacer à une vitesse avoisinant celle de la lumière, tu peux porter un poids avoisinant la tonne. Tu peux faire tout cela, en 2 minutes. Deux seules minuscule minute où tu peux te sentir toi, tel que tu es. Seuls les mots peuvent encore te toucher, te blesser, te déchirer le cœur. Tu peux donner ton énergie au monde, sous une forme dévastatrice ou aimante. Mais une fois donnée, elle disparaît. Vient alors le néant, une forme encore plus dévastatrice. Sauf que cette fois-ci, elle est pour toi. Et pour toi seul. Tu ne peux pas lui résister. Le noir t'enveloppe alors, pendant de longues heures. Même si tu te réveilles, ton énergie mettra du temps à revenir. Une journée, tout au plus. Ton pouvoir est un cadeau, mais une malédiction, non ?</div><div class="hist"><span>Ton histoire</span><br/>29 avril 1998

Tes parents sont là. Ta tante que tu ne vois qu'une fois par an. Ton insupportable de petit cousin. Et tu en passes. On est venu pour ton anniversaire, un gâteau trône sur la table, tes cadeaux non loin de lui. Mais toi, tu te fiche de tout ça. Tu veux juste qu'on te laisse courir comme un fou dans toute la maison, dans l’innocence de ton âge. Oui, tu viens d'avoir huit ans. Oui, tes parents te disent souvent qu'il faut grandir un peu maintenant. D'ailleurs, ils t'appelles. "Viens souffler les bougies", qu'ils te disent. Mais toi, tu ne veux pas. Tu continues de leur tourner autour, sauf que ton père t’attrape. Tu ne veux pas, tu veux continuer à courir. Encore et encore. Cette envie maladive de faire quelque chose, pas de rester planter devant un gâteau. Tu te met en colère. Tu cries à percer les tympans des gens qui t'entoure. Tu veux bouger, sortir de la maison, faire quelque chose. Tu ne vois plus rien. Tu ne vois pas que tu est parti depuis longtemps des bras de ton père, car tu l'as envoyé valser au bout de la pièce. Tu ne vois pas que tu a cassé un des pieds de la table. Tu ne vois pas que tu as fissuré le mur de la salle à manger. Tu ne vois pas ta famille qui s'est recroquevillée dans un coin pour échapper à ce que tu es en train de détruire.
Tu ne vois pas que les bougies ont été soufflée.

On a jamais vraiment compris ce qu'il s'était passé, ce jour-là. Tu t'es réveillé les cheveux blancs, tu pouvais dire adieu à ta belle couleur marron. Tes parents étaient convaincus que ce n'était pas toi le coupable, qu'il y avais eu une bombe sous leur maison. Toutes les excuses étaient bonnes, même les plus farfelues. Comment un enfant aurait-il pu faire ça ? A sa famille ? Malgré tout, le doute s'insinuait. Et si tu avais un pouvoir ? Et si...

On te garda. On te garda pour voir si tu pouvais devenir un artiste. Tu étais très doué pour le dessin. C'est la seule activité que l'on pouvait te faire faire afin de te tenir assis. Mais dès que tu eu atteint ta majorité, on te mis à la porte. Tu n'avais pas atteint leurs attentes. "Débrouille-toi, tu es grand, maintenant", t'avais-t-on dit. Menteurs. Ils avaient juste peur. Peur de toi. Dix années passées dans la terreur. Toi, tu avais bien compris que tu avais un pouvoir. Tu l'avais même parfois utilisé pour rentrer chez toi plus vite, après t'être rendu compte que c'était une mauvaise idée en t'évanouissant devant ta porte. Maintenant, tu devais te débrouiller. Tu ne fis que trouver des petites boulots, pour en changer au fur et à mesure des années, car tu finissais par tout casser, n'en pouvant plus. Maintenant, tu es à Summerbridge. Avec ton don pour le dessin. C'est un lieu où tu as l'impression que tu vas enfin être à ta place. Avec des gens comme toi.  On t'a engagé comme professeur de dessin. Que vas-tu faire de ta vie ?</div><br/>
<div class="titreirl">Derrière l'écran</div><div class="irl">Pseudo ᵜ Âge ᵜ Avis sur le forum ᵜ Mot de la fin<br/>
[code][b]Unlimited[/b] • Toute ton énergie se concentre en deux minutes. Après cela, tu tombes dans les pommes. Simple, non ? ▬ [i]Pseudo[/i][/code]
[code][b]Professeur de dessin[/b] • A l'Université  ▬ [i]Pseudo[/i][/code]
[code]Avatar • Shinta Fukada, Bakuman ▬ [i]Pseudo[/i][/code]
</div>
</div>
<center><div style="text-transform: uppercase; color: #ccc; font-size: 10px;"><a href="http://www.tasty-tales-rpg.com/">© Babao</a></div></center>
Revenir en haut Aller en bas
 
Cantabile - Shinto F. Bun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tasty Tales ► Forum RPG Université :: Les premiers pas :: Présentations :: Prédéfinis-
Sauter vers:  
Ewilan RPGHoshi no Musudabberblimpnom de l'image