Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Tractamus
Messages : 1762
Points RP : 2212
Inscription : 15/02/2017

Mai Xuân Hoa || Un bruissement de tissu plus tard...

le Mer 15 Fév - 21:06


Mai Chung & Xuân Hoa

26 ans ᵜᴥ 27 avril 1992 ᵜᴥ 1m69 ᵜᴥ XY ᵜᴥ Yeux d'un marron entre la noisette et le bronze ᵜᴥ Longue chevelure noire ᵜᴥ Majeur : Musique ᵜᴥ Mineures : Danse, Théâtre ᵜᴥ

× Mai est quelqu'un de discret, doté d'une délicatesse sans égal. Il est plutôt renfermé, avec une tendance à tout garder pour lui, ce qui ne l'empêche pas de se montrer doux et généreux en toutes circonstances. Il est quelqu'un de profondément empathique, bien qu'il ait "appris" ( ... *tousse*' ) à s'en protéger et à se durcir avec l'âge.

× Mai est facilement impressionnable et très aisément distrait. Profondément rêveur, il sait toutefois faire preuve de pragmatisme et de rigueur lorsque la situation l'exige. Le reste du temps, son esprit vagabonde dans ses idéaux et ses rêves vaporeux... Il a, d'ailleurs, une capacité à s'émerveiller pure, semblable à celle d'un enfant. Mai est aussi très expressif, tout passe par son visage... y compris quand il ne vous écoute pas parce que son esprit est ailleurs.

× Instruit aux vertus de la modestie, qu'il n'arrive à appliquer que sur certains points, Mai est surtout humble. Au vu de son éducation, il est toujours innocent par certains aspects ; son ignorance des réalités de la vie et sa candeur ( ses questions suscitent quasiment tout le temps chez autrui différentes formes de gêne )  sont encore ancrées en lui. En plus de cela, Mai est d'une formidable insouciance ( pourquoi se soucier de certaines choses quand d'autres les font depuis toujours à votre place... ? ). À croire qu'il a vécu dans un autre monde. ... ce qui n'est pas tout à fait faux...

× Éduqué aux vertus de la loyauté comme tout bon asiatique aristocrate, en tant que noble viêtnamien son sens de l'honneur est particulièrement élevé. D'une extrême fidélité allant de pair avec son éducation, Mai est en plus quelqu'un de sage de nature. Cela le pousse à une certaine prudence et aussi à une fermeté surprenante. Il est typiquement le genre de personne qui ne change pas d'avis, sauf si on lui fait comprendre qu'il a tort et qu'il s'estime lui-même en tort après réflexion.

× Initié à divers jeux de stratégie, de réflexion et d'observation, Mai est devenu quelqu'un de perspicace et vif d'esprit. Il a développé de bonnes capacités de réflexion et de concentration ( ... *re-tousse*' ). Il est très réfléchi et il est, aussi, un bon orateur. Cela ne l'empêche pas d'être naturellement d'une sincérité brute, presque enfantin parfois, et cela sert étonnamment bien son éloquence. Il reste cependant persuadé que les gestes et les actes sont plus importants que les mots, ce pourquoi il parle peu. Il considère que les meilleurs moyens de communication sont le combat, la danse, les poèmes et le chant. ... et l'exercice d'écriture quand il est pensé comme la calligraphie.

× Éduqué dans l'honnêteté, Mai est quelqu'un de bonne foi qui fait preuve d'une clarté exemplaire. Naturellement droit ( il est stable, intègre et n'a au grand jamais menti – même par omission – ), il est le parfait inverse du procrastinateur ; il essaie d'anticiper un maximum de choses, on peut presque dire qu'il est un anticipateur.

Mon pouvoir
No Power Anymore


Il peut ôter à quelqu'un son pouvoir. Classe hein ? Mais voyons cela par étapes. Le pouvoir de Mai se divise en deux parties. La radicale et la douce. Alors allons-y, dans l'ordre et la bonne humeur fufu.

Il peut faire disparaître le pouvoir de quelqu'un en le touchant, purement et simplement, pour une durée de vingt-quatre heures. Ni plus ni moins, la durée est incompressible et il ne peut rien y changer. En faisant disparaître un pouvoir, il fait aussi bien disparaître les avantages que tous les inconvénients qui y sont liés. Quand la personne retrouve ses pouvoirs, elle a une acclimatation qui dure entre dix et trente minutes ; cela dépend du pouvoir et surtout des inconvénients de ce dernier.

Cependant, son pouvoir le fatigue énormément et il peut même s'évanouir entre deux à trois heures après activation si les inconvénients du pouvoir annulé sont trop forts/nombreux. Il n'est pas rare qu'il ait un blanc, un moment d'absence, durant cinq minutes après avoir utilisé son pouvoir de cette façon. Il est souvent plus fatigué pendant l'heure qui suit. Oh, petit détail : il doit toucher la personne au moins pendant quatre secondes, peau contre peau, et vouloir activer son pouvoir dès le début du contact pour annuler le pouvoir de quelqu'un. Il ne peut annuler le pouvoir que d'une personne à la fois de cette façon. Si il annule le pouvoir d'une même personne plus de trois d'affilée ( sans changer de... 'cible' ), une forme de dépendance chez sa cible va se provoquer.

Passons à la partie douce. Il a aussi la possibilité de faire apparaître un sceau, à l'endroit où il touche sa cible ( peau contre peau, toujours ), sur la personne dont il désire annuler le pouvoir. Le sceau se compose de l'idéogramme chinois pour 'annulation' et de trois cercles, dont le dernier est barré en cinq endroits. Le sceau brillera tant qu'il aura l'énergie nécessaire pour être activé, avant de tout simplement disparaître. Cela dit, la durée d'annulation dépendra alors de l'énergie qu'il met dans le sceau et il n'est jamais allé au-delà de 3%, ce qui correspond à trois heures. Ça l'épuise beaucoup moins que la partie radicale de son pouvoir mais ça lui file un coup de barre et une fatigue musculaire qui peut durer quinze minutes ( cinq au minimum ). Mai a la possibilité de désactiver un sceau qu'il a posé en touchant sa cible à l'endroit même où il l'a touchée pour faire apparaître le sceau.

Pour information, il puise dans les réserves d'énergie de son corps. Au-delà de 15%, par exemple, il peut foutre en l'air l'énergie destinée à son système digestif ( donc, ne plus digérer, ou très mal et pas en quantité suffisante ) ; à partir de 29%, c'est son système respiratoire qui va en prendre un sacré coup. À partir de 60%, c'est son système nerveux qui se met à marcher au ralenti et, au-delà de 86%, c'est son système sanguin qui ralentit. Comprenez que s'il en arrive là, il est déjà dans le coma depuis un bon moment. Les 100% l'amènent à une mort pure et simple. Après, son énergie se renouvelle avec l'alimentation, son sommeil, etc. Il ne peut donc poser que trois sceaux de 1% par jour ( ou deux, un de 1%, l'autre de 2% ; ou encore un seul de 3% ), ce qui va l'épuiser et lui demander de s'hydrater régulièrement et de fournir à son corps un apport en glucides ( sucres rapides et lents ) et en vitamines important. Encore plus si trois sceaux sont actifs en même temps ( les maux de tête sont fréquents dans ce cas-là ). Autre petit inconvénient non négligeable, une fois posé, le sceau annule automatiquement le pouvoir de la personne touchée jusqu'à la disparition du sceau. Mai ne peut rien faire contre ça.
Mon histoire


Mai naquit au printemps, sous la bénédiction d'une fleur d'abricotier ( d'où son prénom ). Son deuxième prénom vient de ses pleurs, que son père a estimé être « un son semblable à un carillon de clochettes dorées ». Il grandit dans la propriété familiale, au Viêtnam, avec une synesthésie musicale qui émerveilla ses parents. Dès qu'il sut parler, il leur décrivait ainsi la couleur de tel son, de leur voix, de tout, et ses parents considéraient cela comme un don précieux. Menant une parfaite vie de noble ( ... littéralement ), avec toutes les valeurs qui vont avec, Mai n'eut aucun soucis dans son enfance. Il fut initié à trois instruments ( piano, violon, dan sen ) en plus du chant, au taichi, et a subi de nombreux exercices d'assouplissement très tôt. Il dut se comporter comme une femme jusqu'à ses huit ans, tradition ancestrale, et cela se ressent encore aujourd'hui. Mai ne suivit que des cours par correspondance, n'ayant aucun contact avec la vie extérieure et cela ne le dérangeait pas du tout. Il avait déjà bien à faire et ce qui l'entourait ne cessait jamais de l'émerveiller. Il dut comprendre très tôt la philosophie des Arts Martiaux et, une fois considéré comme « prêt », il se mit au kung-fu et au karaté avec Yuan Bāngzhù Sze, son maître à qui il voue un profond respect. Mai avait alors six ans.

Son pouvoir, quant à lui, il le découvrit par hasard alors qu'il rencontrait sa jeune cousine qui pouvait manipuler l'encre. Il l'avait alors aidé à essuyer l'encre qui avait tâché ses doigts, s'était évanoui dans les bras de cette dernière qui a réagi comme tout personne normale et sensée. En paniquant et en appelant immédiatement les parents de Mai. Ces derniers se montrèrent très inquiets pour leur enfant ( qui ne se réveilla que cinq heures plus tard ) et, dans un premier temps, eurent un réflexe de rejet, de déni. Non, leur fils ne pouvait pas être une anormalité, ne devait pas être une tare de la famille. Rendez-vous compte, la lignée des Xuân Hoa était assez souillée comme cela ; elle avait du sang chinois depuis cinq générations déjà. Certes, eux ne considéraient pas cela comme une tare mais l'opinion public était bien loin de cet avis, même si la noblesse viêtnamienne n'exerçait qu'un pouvoir « honorofique » ( ... c'est faux ) ( leur influence était et est toujours indéniable ) il était hors de question qu'il y eût un reproche de plus à faire aux Xuân Hoa. Ils continuèrent d'éduquer Mai comme il se devait de l'être, ignorant complètement la curiosité du jeune homme sur ce qu'avait provoqué son simple contact chez sa cousine, qui évidemment avait perdu son pouvoir pendant une durée de vingt-quatre heures. Tout rentra assez vite dans l'ordre.

Puis, ce fut au tour de sa domestique, Anh, d'être touchée accidentellement par le pouvoir de Mai à l'aube de son anniversaire. Ce dernier n'avait cherché qu'à la rassurer, elle qui semblait si nerveuse à l'idée de mal faire. Et il avait ôté le pouvoir de la jeune fille, consistant simplement à préparer un repas. Tout cela suscita de vives discussions entre les parents, qui finirent par décider ( après avoir vu leur fils pleurer, ce qui était suffisamment rare pour être noté ) qu'il valait mieux pour leur fils qu'il sût se servir de son don plutôt que de s'évanouir à chaque fois à cause d'un manque de pratique. Il s'entraîna alors avec sa domestique, en plus de respecter à la lettre les horaires de ses cours par correspondance, ses séances aux instruments, au chant, ainsi que ses entraînenements d'Arts Martiaux. Mai n'avait que très peu de temps pour lui mais, épanoui, il ne se plaignait pas. Il avait été touché du rejet inconscient de ses parents et était tout simplement heureux qu'ils eussent pu faire la paix avec eux-mêmes et avec son don.

Mai faisait tout pour être irréprochable. Il faisait des erreurs, évidemment, personne n'est parfait à huit ans, mais il s'appliqua à en faire le moins possible. Pour ses parents et sa petite soeur, Duyên, qu'il appréciait énormément. Et justement, le don de sa petite soeur manqua d'ailleurs de tuer leur mère lorsqu'il se réveilla. Mai avait alors neuf ans et sa petite soeur n'en avait que six. Cette fois-ci, ses parents agirent au mieux pour comprendre leur fille, ce qu'elle ressentait, comment l'épauler, la soutenir, elle qui était devenue effrayée par elle-même. Mai entraîna son don sur sa petite soeur et cette dernière s'entraînait sur des cellules végétales ou animales. Hm ? Le don de Duyên ? Ni plus ni moins de pouvoir détruire les cellules vivantes du regard, avec des affinités pour les cellules nerveuses et sanguines. Les contreparties de son don, en revanche, étaient si grandes que Mai la soulageait en annulant son pouvoir dès qu'il le pouvait.

À ses dix ans, il déménagea avec sa famille en Chine ( pronvince de Shanxi – Jìnzhōng ) et les traditions chinoises se sont « incorporées » aux traditions viêtnamiennes dans sa vie. Mai n'est jamais allé en dehors de la propriété familiale viêtnamienne et chinoise dans son enfance et n'a jamais protesté contre cet état de fait ; il avait les jardins pour rêver, les livres pour imaginer, de l'encre et du papier pour écrire, calligraphier, des ciseaux et du scotch pour inventer des jeux de société, en plus de son éducation, des Arts Martiaux et des cours par correspondance qui lui prenaient tout son temps. Il ne voyait que peu sa petite soeur mais leur temps ensemble leur était très précieux. Durant son adolescence, à treize ans exactement, il fit du kung-fu de compétition après avoir longuement demandé à ses parents de l'inscrire dans un club non loin de la propriété familiale. Il découvrit ainsi... le béton. Les bruits de la ville. Les interactions sociales. Les bus. Les trains. Les immeubles. Les magasins. Les gens. Et les myriades de couleurs que cela déclenchait chez le synesthèse qu'il est. Il mit du temps à s'y faire, même si pour les interactions sociales et les gens, il ne s'y est pas toujours acclimaté. Encore que... ça dépend quels gens. Bref. À partir de ses quatorze ans, il commença donc à participer à des championnats se déroulant à Beijing. Sans être dans les premiers, il s'y était fait remarquer par son agilité, sa précision, sa grâce et surtout par ses gestes « vaporeux, délicats, dansants ».

Mai commença à se sociabiliser au gré de ses championnats et des rencontres qu'ils engendraient mais aussi avec les rencontres et les fêtes organisées par ses parents ou d'autres nobles viêtnamiens. Il maîtrisait son don de mieux en mieux, préférant l'utilisation de sceaux plutôt que d'annuler purement et simplement un pouvoir par le toucher ( il trouvait bien... hm... discourtois et indélicat d'envahir ainsi l'espace vital de quelqu'un ). À ses seize ans, il découvrit l'identité de Summerbridge par sa cousine et en parla à ses parents, souhaitant s'y rendre et voler de ses propres ailes. Il arriva à un compromis avec ses parents, qui décidèrent de scolariser Mai dans un lycée après qu'il eût, bien sûr, passé des équivalences attestant de son niveau, et de voir comment leur fils réagissait à cet environnement. Duyên, elle, encouragea son frère mais ne souhaitait pas le suivre ; elle ne voulait pas attirer d'ennuis avec son pouvoir et encore moins se faire remarquer. Il retourna ainsi dans la propriété familiale au Viêtnam ; c'est là-bas qu'il fut scolarisé et où il dut doublement se faire à l'idée de côtoyer des personnes bruyantes. Il finit par y réagir avec douceur, se disant que s'il aimait le silence, d'autres non, et que c'était leur droit de parler. Sa synesthésie ne fut pas d'accord avec lui au début, lui provoquant des migraines, mais il finit par s'y habituer en écoutant de la musique dès que le bruit – et donc les couleurs vues – étaient trop nombreux et/ou forts pour lui.

Il continua de pratiquer du kung-fu de compétition, cette fois y participant sans l'appui d'un club. Il se dévouait aux Arts Martiaux parce qu'il en appréciait profondément la philosophie qui est celle de la connaissance. La connaissance, voilà ce qui intéresse Mai. Et c'est dans cette perspective qu'il ne cessa jamais de lire, de pratiquer, d'apprendre et de développer une véritable passion pour les opéras. Il chantait souvent de sa voix claire, comparable à un carillon de clochettes. À ses dix-huit ans, sa famille retourna à la propriété familiale au Viêtnam pour profiter de Mai avant son départ. Duyên s'en montra à la fois attristée et heureuse et Mai se promit de faire de son mieux. Sans surprise vu son amour pour les Arts, il s'était inscrit en Musique, Danse et Théâtre. Et il s'envola pour Summerside avec sa domestique, Anh. Ses parents, ayant tout prévu, lui avaient déjà acheté une maison bien modeste vu les endroits où il avait grandi mais amplement suffisante pour lui et Anh. Et Mai fila dans ses études, avec passion et rigueur, continuant de participer au Championnat annuel d'Arts Martiaux de Beijing où ses combats avaient acquis la réputation d'être « une danse délicate, précise et mortelle », passant ses vacances au Viêtnam ou en Chine selon où était sa famille. Quand il rentra en doctorat, Bạch vint s'installer dans la maisonnée pour faciliter la vie de Mai ( et de Anh ). Et la vie suit son cours...
Derrière l'écran
Pseudo : Toujours le même. Night.
Âge : *sort sa loupe et sa carte d'identité*' J'arrive pas à liiiiiiiiiiiire. D:
Avis sur le forum : Toujours le même. D'avis. Peace. What a Face
Tu nous as connu comment ? D'ici.
Mot de la fin : ... J'ai envie de surnommer l'un d'entre vous Saphir. Voilà. Vous êtes prévenus. /out

Code:
[b]No Power Anymore[/b] • Il peut annuler ton pouvoir pour une durée de vingt-quatre heures, voire moins. ▬ [i]Mai Xuân Hoa[/i]
Code:
Jing Xi • Hua Hua You Long ▬ [i]Mai Xuân Hoa[/i]



Dernière édition par Mai Xuân Hoa le Lun 16 Avr - 5:18, édité 34 fois
avatar
Fonda • Mutatis
Messages : 1732
Points RP : 1213
Inscription : 17/01/2016

Re: Mai Xuân Hoa || Un bruissement de tissu plus tard...

le Mer 15 Fév - 21:22
...
...
XDDD
J'adore ton perso ! Bienvenue
Je le trouve hyper intéressant et je te volerai bien un rp ! Je vais voir si quelqu'un peut te valider ce soir sinon je m'en occupe demain
Ton don et ton histoire son parfaitement détaillés, équilibrés et écrits avec humour ! J'approuve :dolfy:

▬ ● ● ● ▬

- let the beast rock -I'm just a monster, a beast. Run. Run from me. You don't deserve to die this way. Please, run. You'll never win nothing if you stay with me. I've lost my humanity a long time ago. I'm cold, cold and distant. Welcome to hell, dude.
Invité
Invité

Re: Mai Xuân Hoa || Un bruissement de tissu plus tard...

le Mer 15 Fév - 21:43

- CONGRATS HONEY -

T'es validée ! C'est t'y pas magnifique ? C'est le moment de te jeter dans le grand bain et de commencer ton aventure sur le forum ! Pour que tu sois pas toute perdue et que tu cherches pas pendant 10 ans où tu dois aller, on te met des petits liens juste là :
> Créer ta fiche de liens
> Faire des demandes de liens
> Faire des demandes de RP
> Créer la messagerie de ton perso

Pour pouvoir savoir tout ce qui se passe sur le fofo, on te propose de cliquer sur les petits liens ci-dessous. Tu verras, ça te mettra automatiquement des notifications quand il se passe quelque chose d'important :
> Evènements du forum
> Evènements CB
> Animations forum
> Annonces du forum
avatar
Tractamus
Messages : 1762
Points RP : 2212
Inscription : 15/02/2017

Re: Mai Xuân Hoa || Un bruissement de tissu plus tard...

le Jeu 14 Sep - 9:52
MÀJ FINITO. /O/
J'ai modifié mon don, fufufu. 8D ( et j'ai dû faire deux p'tites modif's dans l'histoire du coup /PAN/ ) ( et changer une de ses études mineures, also /PAN/ )
Invité
Invité

Re: Mai Xuân Hoa || Un bruissement de tissu plus tard...

le Jeu 14 Sep - 12:45

- CONGRATS DUDE -

T'es validé ! C'est t'y pas magnifique ? C'est le moment de te jeter dans le grand bain et de commencer ton aventure sur le forum ! Pour que tu sois pas tout perdu et que tu cherches pas pendant 10 ans où tu dois aller, on te met des petits liens juste là :
> Créer ta fiche de liens
> Faire des demandes de liens
> Faire des demandes de RP
> Créer la messagerie de ton perso
> Créer ton journal intime

Pour pouvoir savoir tout ce qui se passe sur le fofo, on te propose de cliquer sur les petits liens ci-dessous. Tu verras, ça te mettra automatiquement des notifications quand il se passe quelque chose d'important :
> Evénements et animations du forum
> Annonces de maintenances du forum
avatar
Tractamus
Messages : 1762
Points RP : 2212
Inscription : 15/02/2017

Re: Mai Xuân Hoa || Un bruissement de tissu plus tard...

le Jeu 12 Avr - 21:09
Yosh, c'est tout bon ! /O/

Il faudrait juste changer mon pseudo en "Mai Xuân Hoa" s'il vous plaît. °°
avatar
:Admin • Corporis:
:Admin • Corporis:
Messages : 2139
Points RP : 3803
Inscription : 12/02/2016

Re: Mai Xuân Hoa || Un bruissement de tissu plus tard...

le Ven 13 Avr - 10:50
J'ai ADORE lire le caractère de ton perso! C'était doux et fluide, vraiment j'aime beaucoup!

Et je n'ai pas grand chose à dire sur ta fiche en fait car elle est très bien :))

Juste un détail... parce que tu sais que je suis pointilleuse comment se matérialise le sceau sur la personne ciblée? C'est quelque chose de petit qui se va se dessiner à l'endroit où il a touché la personne? Et histoire de voir si j'ai bien compris, parce que c'est un peu flou là, tant que le sceau est dessiné, il peut décider ou non d'annuler le pouvoir, ou le pouvoir s'annule automatiquement et jusqu'à ce que le sceau disparaisse?

▬ ● ● ● ▬

Judemis   :



avatar
Tractamus
Messages : 1762
Points RP : 2212
Inscription : 15/02/2017

Re: Mai Xuân Hoa || Un bruissement de tissu plus tard...

le Lun 16 Avr - 4:32
Hohoho, je prends note. 8D Et je vais en profiter pour changer une faute énorme sur ma fiche. "parfois" au lieu de "personne", ça pique. XD Mais merci 'témis. O/

Et ouaip c'est ça ! À l'endroit où il touche la personne, l'idéogramme chinois pour 'annulation', entouré de trois cercles ( le troisième cercle est barré à cinq endroits ) apparaît. O/

Mai peut désactiver un de ses sceaux en le touchant exactement à l'endroit où il a touché la personne avant que le sceau n'aparaisse ! O/ Je te modifie ça now tant que j'ai du wifi. O/

EDIT: "Mai a la possibilité de désactiver un sceau qu'il a posé en touchant sa cible à l'endroit même où il l'a touchée pour faire apparaître le sceau." & " Il a aussi la possibilité de faire apparaître un sceau, à l'endroit où il touche sa cible ( peau contre peau, toujours ), sur la personne dont il désire annuler le pouvoir. Le sceau se compose de l'idéogramme chinois pour 'annulation' et de trois cercles, dont le dernier est barré en cinq endroits."

EDIT DEUX: Okay, shame on me, j'ai mal lu. /meurt Du coup, yup, dès que Mai a posé son sceau, le pouvoir de la personne touchée s'annule automatiquement. Je t'ajoute ça. O/ "Autre petit inconvénient non négligeable, une fois posé, le sceau annule automatiquement le pouvoir de la personne touchée jusqu'à la disparition du sceau. Mai ne peut rien faire contre ça."
avatar
:Admin • Corporis:
:Admin • Corporis:
Messages : 2139
Points RP : 3803
Inscription : 12/02/2016

Re: Mai Xuân Hoa || Un bruissement de tissu plus tard...

le Lun 16 Avr - 12:01
C'est parfait comme ça, te voilà revalidé What a Face


- CONGRATS DUDE -

T'es validé ! C'est t'y pas magnifique ? C'est le moment de te jeter dans le grand bain et de commencer ton aventure sur le forum ! Pour que tu sois pas tout perdu et que tu cherches pas pendant 10 ans où tu dois aller, on te met des petits liens juste là :
> Créer ta fiche de liens
> Faire des demandes de liens
> Faire des demandes de RP
> Créer la messagerie de ton perso
> Créer ton journal intime

Pour pouvoir savoir tout ce qui se passe sur le fofo, on te propose de cliquer sur les petits liens ci-dessous. Tu verras, ça te mettra automatiquement des notifications quand il se passe quelque chose d'important :
> Evénements et animations du forum
> Annonces de maintenances du forum

▬ ● ● ● ▬

Judemis   :



Contenu sponsorisé

Re: Mai Xuân Hoa || Un bruissement de tissu plus tard...

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum