Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Un bonheur n'arrive jamais seul (mdr)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Caitlyn Wesker
Invité

▪ In my Bubble ▪

MessageSujet: Un bonheur n'arrive jamais seul (mdr)   Mar 8 Nov - 15:48

Holà bonjour ! Qui se souvient de moi héhé

Bon ben après la demande de retour de Sen je le suis de près pour savoir si vous auriez pas ma fiche aussi ? J'ai vraiment besoin de reprendre le rp en ce moment et Sen m'a parlé de son retour, pis j'me suis dis que c'était pas piqué des hannetons comme idée !

Du coup si vous trouvez ma fiche dans les méandres du fofo j'suis preneuse les doux ! J'vous em  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

▪ In my Bubble ▪

MessageSujet: Re: Un bonheur n'arrive jamais seul (mdr)   Mar 8 Nov - 18:37

Oh oui ma femme ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

▪ In my Bubble ▪

MessageSujet: Re: Un bonheur n'arrive jamais seul (mdr)   Mar 8 Nov - 19:28

Oui on devrait l'avoir °°
Je vais aller fouiller ~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

▪ In my Bubble ▪

MessageSujet: Re: Un bonheur n'arrive jamais seul (mdr)   Mar 8 Nov - 19:48

Et vouala chouquette :


Caitlyn Wesker
VIVACE

20 ans ᵜᴥ 02/02/1996 ᵜᴥ 1m76 ᵜᴥ ♀ ᵜᴥ Yeux verts ᵜᴥ Cheveux bleus ᵜᴥ danse ᵜᴥ sport ᵜᴥ tête brûlée ᵜᴥ protectrice ᵜᴥ ouverte ᵜᴥ marrante ᵜᴥ sociable ᵜᴥ râleuse ᵜᴥ a l'écoute ᵜᴥ intelligente ᵜᴥ mais agit sans réfléchir ᵜᴥ tête de mule ᵜᴥ sang chaud ᵜᴥ sassy ᵜᴥ fêtarde ᵜᴥ forte psychologiquement ᵜᴥ lourde ᵜᴥ perverse ᵜᴥ gaffeuse

sUPERMAAA-hips!
S'envoler, tel une colombe gracieuse... Se laisser porter par le vent, calmement, comme une plume... Pouvoir voyager, loin si loin... Librement...

Ah... Tant de belles choses que Caitlyn ne pourra jamais accomplir.

Non, si tu pensais que notre demoiselle s'est vu obtenir un pouvoir incroyable par la bonté du destin, tu te fourres bien le doigt dans l'œil, Pepito.

Certes, elle a la capacité de voler. Quand elle le souhaite, aussi loin qu'elle le souhaite, et pendant la durée qu'elle souhaite. Son corps se contente de flotter, aucun effet secondaire, aucune douleur, etc. .Le meilleur pouvoir possible, non ? Et bien, pas tant que ça.

Et oui, comme pour tout, il y a un inconvénient. Un seul, tout petit, riquiqui, mais un inconvénient assez important pour tout foutre en l'air. Quand je dis tout, je le pense vraiment. Tu ne penses pas ça possible ? Tu te dis que "Ouaaais mais ça reste cheaté, juste un mauvais côté, quand mêêêême" ? Olala, tu es si loin du compte, bichou.
Oui, le désavantage donc, et pas des moindres :

Caitlyn ne peut qu'activer son pouvoir lorsqu'elle est sous l'emprise totale de l'alcool.

Et attention hein, un peu pompette, ça marche pas. Ici, on parle du paroxysme du torchage, le stade entre le vomi et le coma éthylique. Ouais, je te laisse le temps d'imaginer ce que ça donne, pouvoir se décoller du sol alors que même si t'essayais de marcher à quatre pattes dans un couloir vide, tu te prendrais un mur.

Voilà. Encore moins utile que stylé, donc.
mno/ htsorie;@
Bon, commençons par le point étant bien souvent judicieux d'aborder en premier dans une biographie ; le commencement, donc.

Caitlyn a vu le jour lors d'un matin froid et ennuyeux de février. Issue d'une famille aisée, elle était promise à une vie tranquille, et meilleure encore. Un père, une mère, un frère, lui aussi né un matin froid et ennuyeux de février. Son jumeau. Là était bien le problème.

Alors que ce dernier avait hérité d'un pouvoir, découvert très tôt, qui lui donnait une intelligence hors du commun, notre protagoniste semblait, quant à elle, ne posséder aucun don particulier. C'est ainsi que le jeune Scott eu le privilège d'étudier dans les plus grandes écoles de la région, tandis que sa sœur dû se contenter d'une éducation générale et traditionnelle. C'est vrai, après tout : pourquoi dépenser des sommes d'argent astronomiques, alors que seulement l'un des enfants sur les deux en vaut la peine ? Ça serait insensé. Ce mot, la jeune Wesker a dû l'entendre plus d'une centaine de fois. Insensé.

Peut-être n'avait-elle aucun pouvoir, cependant, elle avait, encore une fois tout naturellement, un don artistique qui ne relevait en rien du fantastique. Elle avait réussi à persuader ses parents de lui offrir des cours de danse, de chant et de boxe, avec tous les accessoires allant avec. Ce n'était pas non plus trop pour eux, et bien qu'elle faisait preuve d'un manque de volonté énorme, si cela concernait l'une de ses passions, elle s'y investissait à donner corps et âme. Et puis, ça lui permettait de lâcher la pression.

Suite à l'amour familial inconditionné envers elle (ironie, quand tu nous tiens), l'adolescence de Caitlyn se déroula principalement dans le monde extérieur. Son frère avait beau ne pas être le cliché total de "l'intello sans amis", la vie sociale de la miss remportait sur la sienne, et de loin. Petit black sheep, avec les cheveux teints, une poigne de fer associée avec sa réputation de grande sœur protectrice et un charme non-négligeable, ça attire les gens. C'est d'ailleurs grâce à cela, lors d'une soirée d'anniversaire pour les 16 ans de l'une de ses amies, qu'elle découvrit son pouvoir peu commun : voler, mais uniquement en étant fortement alcoolisée. Un plus amusant, un peu nul aussi, mais sympathique. Enfin, toujours pas de quoi rivaliser avec son frérot, ce qui n'arrangea pas leurs rapports. En crise d'adolescence totale, la jeune femme se mit rapidement à tourner très, très mal.

Cela jusqu'à ce qu'elle la rencontre à un concert : sa honeybee, Gwendoline. Rencontre clichée, relation clichée, mais ô, combien nécessaire. Aussi tôt que possible, Wesker s'installa chez sa bien-aimée. C'est fou, comme une personne pouvait être apaisée en quittant sa famille et son comportement de sale ado' grâce à une autre personne. Gwen était plus âgée, plus mature, plus calme. Son influence sur la demoiselle de 17 ans relevait du miracle.

Un an plus tard, la flamme était encore là. Un beau jour, la jolie rousse demanda à sa petite amie de rejoindre l'appartement au plus vite. Pour être totalement honnête, Caitlyn s'attendait à une grande nouvelle, le genre de nouvelle qui fait fléchir les genoux et manquer un battement de cœur. Un voyage, un déménagement, n'importe quoi. Bien sûr, le "je suis enceinte" aussi, c'est un classique. Sauf que dans ce cas, vous comprenez bien que c'est plutôt difficile.

Et pourtant.
Selon sa honeybee, si elle l'avait trompée, c'est qu'elles n'étaient juste pas faites pour être ensemble. Gwen était sa coach de vie, sans plus. C'était une relation...

"Insensée".

Passons la séparation qui a entraîné une déprime de Caitlyn, désormais sans logement, sans stabilité... Pour faire court, après avoir arpenté les rues du quartier de nuit avec comme seuls compagnons des bouteilles d'alcools forts, cela lui avait valu de s'envoler comme une plume peu gracieuse et de devoir appeler, à contre-cœur, ses parents le lendemain afin qu'ils viennent la chercher dans un village inconnu, à une demi-heure d'ici, où elle avait atterri -par chance sans trop de mal.

Étrangement, la vie familiale était devenue bien plus calme. Depuis que son frère était parti pour ses études, le couple avait eu l'occasion de se retrouver, et quant à leur fille, tout le monde sait que la distance rapproche les gens. Alors oui, elle n'avait pas l'âme d'une scientifique, elle était moyenne au niveau scolaire, et elle avait vraiment été idiote il n'y a que quelques années de cela. Mais elle était déterminée, talentueuse, et elle savait se débrouiller seule. La petite famille avait beaucoup d'années à rattraper, et Caitlyn, bien qu'elle ait été aveuglée par sa jalousie, ne pourrait jamais les pardonner en un claquement de doigts. Mais ces deux ans passés chez eux finirent le travail de lui forger sa personnalité.

Son côté fille sage et sainte-nitouche donné par Gwen s'était grandement effacé, mais sa gentillesse, sa maturité et sa considération pour les autres étaient, quant à eux, des traits encore bien présents. Même le rôle de "grande sœur casseuse de gueules" était resté, mais il s'était transformé en "grande sœur protectrice, à l'écoute, et casseuse de gueules", ce qui est déjà un grand pas en avant.

"Se trouver, c'est important. Primordial, même, lorsque tes parents te font la surprise de t'offrir un allez-simple sur une île au trou du cul du monde pour rejoindre une université hyper stylée. Là, Scott, il ouvre plus sa gueule, hein ?"


Ah, par contre, c'est toujours une alcoolo fouteuse de merde, sinon.


cc bg, c moi mdr
Nessouille la blg ᵜ 16 ans ᵜ Pas piqué des hannetons ᵜ Holà c'est très beaucoup le DC de la Nessa ui

Code:
[b]Supermaaa-hips ![/b] • Peut mettre son corps en appesanteur sur demande pour s'envoler comme elle le souhaite, mais cela est uniquement possible en étant sous l'emprise TOTALE de l'alcool.▬ [i]Caitlyn Wesker[/i]
Code:
Katarina [/!\ : couleur des cheveux modifiée] • League of Legends ▬ [i]Caitlyn Wesker[/i]


© Fiche par Babao pour Tasty Tales

Code:
<link rel="stylesheet" href="https://0bd16a42b63ae4838015c904a9dcf1246e6b3af9.googledrive.com/host/0B7gJPSN4e8FXa1BWVTRvUVFIVWc/css_trop.css" type="text/css"/>
<div class="general"><img class="gif" src="http://image.noelshack.com/fichiers/2016/17/1461778014-cadre-butts.png"/>
<div class="nom">Caitlyn Wesker<br/><span>VIVACE</span></div>
<div class="infosj"><span>20 ans ᵜᴥ 02/02/1996 ᵜᴥ 1m76 ᵜᴥ ♀ ᵜᴥ Yeux verts ᵜᴥ Cheveux bleus ᵜᴥ danse ᵜᴥ sport ᵜᴥ</span> tête brûlée ᵜᴥ protectrice ᵜᴥ ouverte ᵜᴥ marrante ᵜᴥ sociable ᵜᴥ râleuse ᵜᴥ a l'écoute ᵜᴥ intelligente ᵜᴥ mais agit sans réfléchir ᵜᴥ tête de mule ᵜᴥ sang chaud ᵜᴥ sassy ᵜᴥ fêtarde ᵜᴥ forte psychologiquement ᵜᴥ lourde ᵜᴥ perverse ᵜᴥ gaffeuse</div>
<div class="don"><span>sUPERMAAA-hips!</span><br/>[i]S'envoler, tel une colombe gracieuse... Se laisser porter par le vent, calmement, comme une plume... Pouvoir voyager, loin si loin... Librement...[/i]

Ah... Tant de belles choses que Caitlyn ne pourra jamais accomplir.

Non, si tu pensais que notre demoiselle s'est vu obtenir un pouvoir incroyable par la bonté du destin, tu te fourres bien le doigt dans l'œil, Pepito.

Certes, elle a la capacité de voler. Quand elle le souhaite, aussi loin qu'elle le souhaite, et pendant la durée qu'elle souhaite. Son corps se contente de flotter, aucun effet secondaire, aucune douleur, etc. .Le meilleur pouvoir possible, non ? Et bien, pas tant que ça.

Et oui, comme pour tout, il y a un inconvénient. Un seul, tout petit, riquiqui, mais un inconvénient assez important pour tout foutre en l'air. Quand je dis tout, je le pense vraiment. Tu ne penses pas ça possible ? Tu te dis que [i]"Ouaaais mais ça reste cheaté, juste un mauvais côté, quand mêêêême"[/i] ? Olala, tu es si loin du compte, bichou.
Oui, le désavantage donc, et pas des moindres :

[i]Caitlyn ne peut qu'activer son pouvoir lorsqu'elle est sous l'emprise totale de l'alcool.[/i]

Et attention hein, un peu pompette, ça marche pas. Ici, on parle du paroxysme du torchage, le stade entre le vomi et le coma éthylique. Ouais, je te laisse le temps d'imaginer ce que ça donne, pouvoir se décoller du sol alors que même si t'essayais de marcher à quatre pattes dans un couloir vide, tu te prendrais un mur.

Voilà. Encore moins utile que stylé, donc.
</div><div class="hist"><span>mno/ htsorie;@</span><br/>Bon, commençons par le point étant bien souvent judicieux d'aborder en premier dans une biographie ; le commencement, donc.

Caitlyn a vu le jour lors d'un matin froid et ennuyeux de février. Issue d'une famille aisée, elle était promise à une vie tranquille, et meilleure encore. Un père, une mère, un frère, lui aussi né un matin froid et ennuyeux de février. Son jumeau. Là était bien le problème.

Alors que ce dernier avait hérité d'un pouvoir, découvert très tôt, qui lui donnait une intelligence hors du commun, notre protagoniste semblait, quant à elle, ne posséder aucun don particulier. C'est ainsi que le jeune Scott eu le privilège d'étudier dans les plus grandes écoles de la région, tandis que sa sœur dû se contenter d'une éducation générale et traditionnelle. C'est vrai, après tout : pourquoi dépenser des sommes d'argent astronomiques, alors que seulement l'un des enfants sur les deux en vaut la peine ? Ça serait insensé. Ce mot, la jeune Wesker a dû l'entendre plus d'une centaine de fois. [i]Insensé.[/i]

Peut-être n'avait-elle aucun pouvoir, cependant, elle avait, encore une fois tout naturellement, un don artistique qui ne relevait en rien du fantastique. Elle avait réussi à persuader ses parents de lui offrir des cours de danse, de chant et de boxe, avec tous les accessoires allant avec. Ce n'était pas non plus trop pour eux, et bien qu'elle faisait preuve d'un manque de volonté énorme, si cela concernait l'une de ses passions, elle s'y investissait à donner corps et âme. Et puis, ça lui permettait de lâcher la pression.

Suite à l'amour familial inconditionné envers elle (ironie, quand tu nous tiens), l'adolescence de Caitlyn se déroula principalement dans le monde extérieur. Son frère avait beau ne pas être le cliché total de [i]"l'intello sans amis"[/i], la vie sociale de la miss remportait sur la sienne, et de loin. Petit [i]black sheep[/i], avec les cheveux teints, une poigne de fer associée avec sa réputation de grande sœur protectrice et un charme non-négligeable, ça attire les gens. C'est d'ailleurs grâce à cela, lors d'une soirée d'anniversaire pour les 16 ans de l'une de ses amies, qu'elle découvrit son pouvoir peu commun : voler, mais uniquement en étant fortement alcoolisée. Un plus amusant, un peu nul aussi, mais sympathique. Enfin, toujours pas de quoi rivaliser avec son frérot, ce qui n'arrangea pas leurs rapports. En crise d'adolescence totale, la jeune femme se mit rapidement à tourner très, très mal.

Cela jusqu'à ce qu'elle [i]la[/i] rencontre à un concert : sa honeybee, Gwendoline. Rencontre clichée, relation clichée, mais ô, combien nécessaire. Aussi tôt que possible, Wesker s'installa chez sa bien-aimée. C'est fou, comme une personne pouvait être apaisée en quittant sa famille et son comportement de sale ado' grâce à une autre personne. Gwen était plus âgée, plus mature, plus calme. Son influence sur la demoiselle de 17 ans relevait du miracle.

Un an plus tard, la flamme était encore là. Un beau jour, la jolie rousse demanda à sa petite amie de rejoindre l'appartement au plus vite. Pour être totalement honnête, Caitlyn s'attendait à une grande nouvelle, le genre de nouvelle qui fait fléchir les genoux et manquer un battement de cœur. Un voyage, un déménagement, n'importe quoi. Bien sûr, le [i]"je suis enceinte"[/i] aussi, c'est un classique. Sauf que dans ce cas, vous comprenez bien que c'est plutôt difficile.

Et pourtant.
Selon sa honeybee, si elle l'avait trompée, c'est qu'elles n'étaient juste pas faites pour être ensemble. Gwen était sa coach de vie, sans plus. C'était une relation...

[i]"Insensée"[/i].

Passons la séparation qui a entraîné une déprime de Caitlyn, désormais sans logement, sans stabilité... Pour faire court, après avoir arpenté les rues du quartier de nuit avec comme seuls compagnons des bouteilles d'alcools forts, cela lui avait valu de s'envoler comme une plume peu gracieuse et de devoir appeler, à contre-cœur, ses parents le lendemain afin qu'ils viennent la chercher dans un village inconnu, à une demi-heure d'ici, où elle avait atterri -par chance sans trop de mal.

Étrangement, la vie familiale était devenue bien plus calme. Depuis que son frère était parti pour ses études, le couple avait eu l'occasion de se retrouver, et quant à leur fille, tout le monde sait que la distance rapproche les gens. Alors oui, elle n'avait pas l'âme d'une scientifique, elle était moyenne au niveau scolaire, et elle avait vraiment été idiote il n'y a que quelques années de cela. Mais elle était déterminée, talentueuse, et elle savait se débrouiller seule. La petite famille avait beaucoup d'années à rattraper, et Caitlyn, bien qu'elle ait été aveuglée par sa jalousie, ne pourrait jamais les pardonner en un claquement de doigts. Mais ces deux ans passés chez eux finirent le travail de lui forger sa personnalité.

Son côté fille sage et sainte-nitouche donné par Gwen s'était grandement effacé, mais sa gentillesse, sa maturité et sa considération pour les autres étaient, quant à eux, des traits encore bien présents. Même le rôle de [i]"grande sœur casseuse de gueules"[/i] était resté, mais il s'était transformé en [i]"grande sœur protectrice, à l'écoute, et casseuse de gueules"[/i], ce qui est déjà un grand pas en avant.

[i]"Se trouver, c'est important. Primordial, même, lorsque tes parents te font la surprise de t'offrir un allez-simple sur une île au trou du cul du monde pour rejoindre une université hyper stylée. Là, Scott, il ouvre plus sa gueule, hein ?"[/i]


Ah, par contre, c'est toujours une alcoolo fouteuse de merde, sinon.</div><br/>
<div class="titreirl">cc bg, c moi mdr</div><div class="irl">Nessouille la blg ᵜ 16 ans ᵜ Pas piqué des hannetons ᵜ Holà c'est très beaucoup le DC de la Nessa ui<br/>
[code][b]Supermaaa-hips ![/b] • Peut mettre son corps en appesanteur sur demande pour s'envoler comme elle le souhaite, mais cela est uniquement possible en étant sous l'emprise TOTALE de l'alcool.▬ [i]Caitlyn Wesker[/i][/code]
[code]Katarina [/!\ : couleur des cheveux modifiée] • League of Legends ▬ [i]Caitlyn Wesker[/i][/code]
</div>
</div>
[right]© Fiche par Babao pour Tasty Tales[/right]
Revenir en haut Aller en bas
Caitlyn Wesker
Invité

▪ In my Bubble ▪

MessageSujet: Re: Un bonheur n'arrive jamais seul (mdr)   Mar 8 Nov - 20:50

Aaaaaah merci lovlov !! Hâte de retourner par mivou~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

▪ In my Bubble ▪

MessageSujet: Re: Un bonheur n'arrive jamais seul (mdr)   Mar 8 Nov - 20:55

Viens, on est bien
Revenir en haut Aller en bas
 
Un bonheur n'arrive jamais seul (mdr)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Tasty Tales ► Forum RPG Université :: Espace invités :: Questions et Suggestions-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  
Ewilan RPGHoshi no Musudabberblimpnom de l'image