Partagez | 
 

 Cantabile - Azoth L. Aegnor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Azoth L. Aegnor
Admin • Cantabile
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 514
Points RP : 393
Date d'inscription : 07/08/2016
MessageSujet: Cantabile - Azoth L. Aegnor   Dim 7 Aoû - 19:14



Azoth Lilith Aegnor
Cantabile

20 ans ᵜᴥ 6 juin ᵜᴥ 1m68 ᵜᴥ Girl ᵜᴥ Bleus, mais elle porte des lentilles de couleurs ᵜᴥ Bruns, mais elle les colore souvent ᵜᴥ D'origine anglaise, elle mélange souvent le français avec ᵜᴥ Chanteuse au Luna Club ᵜᴥ Charmeuse: Elle aime jouer avec les gens en les charmant et elle ne s'en cache pas ᵜᴥ Compétitive: Elle sera la première à participer à un défi et elle fera tout -littéralement-pour gagner ᵜᴥ Solitaire: Si vous ne venez pas la chercher, elle ne viendra pas vous chercher, plus loin vous êtes, mieux elle se porte ᵜᴥ Egoïste: Une dernière part de gâteau entre cinq personnes ? C'est pour elle, sans aucun doute ! ᵜᴥ Impatiente: Si vous voulez lui faire une surprise, vous avez intérêt à la faire rapidement, sinon vous allez pour faire agresser chaque matin à 6h du matin jusqu'à ce que vous lui donniez ᵜᴥ Charismatique: Elle est chanteuse et était mannequin avant, elle a une certaine prestance qu'on ne peut ignorer ᵜᴥ Calme: Elle ne panique jamais, même si elle n'est pas sérieuse, elle ne cède que peu à ses émotions ᵜᴥ Sadique: Votre malheur c'est son bonheur, et elle paierait bien pour vous voir tomber dans la première flaque venue ᵜᴥ Reservé: Elle ne vous racontera pas sa vie ni ses secrets à moins d'être proche de vous ᵜᴥ Franche: Si elle pense quelque chose, elle le dira, et des fois de manière brute, tant pis pour vous ᵜᴥ Manipulatrice: Si elle doit vous mentir pour avoir votre pitié quand elle en a envie, elle le fera sans hésiter ᵜᴥ Perfectionniste: Elle aime quand tout est bien propre, bien fait ᵜᴥ Curieuse: Elle porte un grand intérêt à ce qu'elle ne connait pas, c'est le seul moyen pour qu'elle vous approche d'elle-même ᵜᴥ Protectrice: Si par je ne sais quel moyen vous avez pu devenir ami(e) ou plus avec elle, elle tiendra et fera attention à vous plus qu'à sa propre personne ᵜᴥ  Petite princesse: Si elle le veut, elle l'aura. Si vous ne la traitez pas comme une princesse, elle vous en fera baver comme il faut ᵜᴥ A toujours raison: Elle acceptera que rarement d'avoir tord, et encore il faudra bien lui prouver pendant 30 minutes avant qu'elle cède ᵜᴥ Mauvaise perdante: Si elle perd à un défi ou à un jeu, comptez bien sur elle pour bouder quelques jours avant de revenir à l'attaque se venger ᵜᴥ Protectrice du monde animal:faire du mal à un animal devant elle, c'est signer votre arrêt de mort

Messagère du malheur
Azoth à la possibilité de se transformer en loup à l'image de Fenrir, loup gigantesque de la mythologie nordique. La seule différence est qu'elle ne fait pas la même taille que celui-ci, elle est à peine plus grande qu'un loup normal. Son apparence par contre est tout autre qu'un loup lamba, en effet, sa peau est recouverte de poils bleus courts avec des chaussettes noires, tandis que sa crinière et sa queue sont faites de poils longs blancs neige. Elle a des yeux d'un bleu perçant, glacial, et une gueule assez grande pour vous arracher une artère dans le cou. Bien sûr, elle n'est violente qu'au besoin: cela se voit aux cicatrices sur son corps, marques du passé. Aujourd'hui, elle ne se balade quasiment que sous cette forme car elle se sent plus à l'aise ainsi pour aller dans la forêt, ou dans des endroits plus désertiques que la ville en tout cas, comme elle n'apprécie pas trop sortir de chez elle sous forme humaine, sauf de temps à autres. Ses sens se veulent décuplés, sa vision nocturne, sa force plus grande et sa vitesse largement augmentée. Il n'y a que quatre désavantages à cette forme. Premièrement, en toute logique, la transformation se veut douloureuse. En effet, sentir ses membres s'allongés et des poils pousser n'a rien d'agréable... Mais elle a finit par apprendre à le supporter avec les années. Le retour à la normale est plus doux, lui. Deuxièmement, si elle la garde trop longtemps, elle en devient sauvage. Son retour à sa forme humaine n'est aucunement sûr, alors elle se doit de retrouver sa forme humaine toutes les 3h environ, pour ne prendre aucun risque. Par contre, en troisième, elle se doit tout de même de se transformer régulièrement, sinon elle ne peut plus se transformer en loup, ou en tout cas elle ne le contrôle plus, elle peut se transformer au hasard sous la colère, la tristesse... Elle doit se transformer au moins une fois par jour et faire une bonne petite promenade de 3h pour être sûr qu'aucune perte de contrôle ne se fasse, comme un entrainement régulièrement. Dernièrement, eh bien... Lorsqu'elle se transforme, elle doit se déshabiller avant, sinon ses vêtements se déchirent. Et elle y tiens à ses vêtements ! Donc la plupart du temps elle se transforme chez elle ou alors elle cache ses vêtements dans un endroit qu'elle pourra retrouver facilement. Pas pratique, mais on s'y fait !
Des fois Fenrir peut se présenter sous forme de voix dans son crâne. Il a pu prendre le dessus en 2015 et provoquer un carnage au sein de sa petite ville. Il demande souvent de la viande fraîche en échange de calme ce qui la force souvent à chasser. Malheureusement, Fenrir ne tient pas toujours ses promesses. Il a mauvais caractère et aime foutre le bordel de temps à autre. Azoth en subit constamment les conséquences et tombe souvent dans des idées suicidaires pendant des jours, à ne plus sortir de chez elle et refuser toute transformation quitte à en souffrir. Sa manifestation est visible avec un changement de couleur des yeux vers le rouge, uniquement sous la forme de loup.
Transformation en fenrir
Mon histoire
L'histoire de cette jeune louve n'est pas des plus heureuses, mais c'est la sienne. Elle souhaite vous dire que son histoire, elle en est fière, malgré tout. Fière comme l'animal qu'elle est depuis ce fameux jour. Un vendredi treize, coïncidence ou non, ce devint d'ailleurs son numéro fétiche au passage ce jour là. Mais bref, là n'est pas le point. Ce fut une soirée assez froide, notre jeune femme rentrait de cours de chant, baillant à s'en détacher la machoire. Yeux tournés vers les étoiles et guitare à l'épaule droite, elle laissait passer un soupir à l'idée de rentrer chez elle. Chez elle, c'était un endroit qu'elle n'aimait pas.. Surtout à cause de ses parents. Parents intransigeants sur les études, elle ça n'a jamais été trop son truc. Mais elle devait bien être première tête de classe, sinon c'était fini le chant et la guitare, c'était fini tout ce qu'elle aimait en fait. Et puis y avais un truc du genre "c'est pour ton bien, tu auras un bon travail comme ça plus tard, tu vivras aisément", mais enfin ça.. C'était déjà le cas. Donc elle n'y a jamais vu grand intérêt. Mais bref, faisons avec, grand sourire bien hypocrite en vue, puis direction la chambre. Magnifique plongeon sur son lit, elle cri soudainement dans son oreiller pour dégager toutes ces idées noires, ces mauvaises pensées, qu'elle accumule depuis son réveil le matin même. C'est chaque fois comme ça: le réveil, les cours, la guitare, le chant, la maison. Cette routine la bouffe un peu plus chaque jour et elle le sait, mais pourquoi même tenter de se battre contre celle-ci ? Si elle tente d'aller contre ses parents juste pour avancer seule, ca serait un véritable croche patte cacher derrière un regard inquiet "ca va tu ne t'es pas fait mal ?" bah bien sûr que si connasse, t'es celle qui m'a fait tomber, dégage moi ce regard plein de pitié, c'est bien car t'es ma génitrice que tu t'en aies pas encore pris une bonne dans ce visage recouvert de peinture. Bah alors, on n'assume pas sa sale gueule ? Bah tu sais t'facon avec ou sans t'es toujours aussi moche à l'intérieur, salope. Bref, comme vous avez pu le voir, elle n'aime pas trop sa mère. Son père ? Absent. Il ne fait que lui parler par lettre ou mail, une fois de temps en temps. Après tout, il se doit bien de rappeler sa supériorité et le fait que s'il n'est pas à la maison en ce moment ce n'est que car il travaille pour moi, "sa fille bien aimée", "sa petite princesse" ou... Un truc du genre en tout cas. J'ai jamais trop fais attention à tout ce qu'il a pu me dire, car il ne dit jamais rien d'interessant, à part au pire peut etre juste si un jour je veux compter le nombre de femme avec qui il a trompé ma mère. Mais ça je garde pour plus tard, info précieuse, tout ça.
Vous l'avez bien compris, sa famille, sa vie, à part la guitare et le chant, elle ne les apprécie pas. Et elle ne s'en cache pas. Son regard est souvent sombre et ses mots durs. Elle n'offre un sourire qu'aux personnes qui sont digne d'un intérêt quelconques pour elle, mais sans plus. Pour elle c'est ainsi, pour elle c'est normal. Elle sortit de son oreiller, peinant à respirer après avoir crié si longtemps, les yeux brillant des larmes qui n'ont pu couler à cause du tissu qui les aspiraient avant même qu'elles ne coulent. Elle se relevait lentement pour se mettre assise sur ses genoux sur son lit, regardant le ciel illuminé d'une pleine lune. Elle se perdait dans ce ciel étoilés, fatigués, mais d'une certaine manière, elle avait une étrange sensation, un besoin d'aller dehors. Elle avait envie de courir. Elle avait envie de découvrire des lieux hors d'atteinte en temps normal. Elle soupirait, doucement, regardant autour d'elle avant de se lever soudainement. Elle pouvait bien se permettre une balade dehors non ? Elle se changeait, mettait une tenue de sport vu qu'elle comptait courir, prenait son portable et, surtout, ses écouteurs, avant d'ouvrir la fenêtre donnant vue sur un toit plus petit avant le jardin. Elle prenait une grande inspiration avant de s'y aventurer, tremblante. Elle aimait le sport mais la confiance en elle ce n'était pas encore ça, surtout pour ce genre de chose. En bref, une bonne glissade, un petit cri très féminin et un atterrissage sur des cheveux trop longs. Mais tandis qu'elle se jurait de ne plus jamais faire ça, elle vit la lumière du salon s'allumait. Mauvais signe, ni une ni deux, directement la forêt et à toute vitesse madame.
Une fois là bas elle comprit rapidement son erreur. Malgré la lune qui se voulait rayonnante, notre jeune femme elle ne voyait quasiment rien. Les sens en alertes, elle paniquait à chaque craquement qu'elle pouvait entendre, même les siens lorsqu'elle marchait. Mais des bruits plus étranges attira son attention. Des bruits, un peu comme.. Des cris étouffés. Mais d'animaux. Les sourcils froncés, je me décidais à aller vers ces bruits, bien que mon coeur battant à toute vitesse me disait de courir dans l'autre sens. Mais non. Ce n'était pas le moment pour fuir comme une peureuse ! J'avancais toujours avant de tomber sur un lieu étonnement bien illuminé par la lune mais... Aussi par une lumière d'une couleur jaune bien connue de la civilisation proche d'ici. Je me cachais rapidement derrière un arbre afin de pouvoir regarder la scène, silencieuse. Il y avait quatre ou cinq jeunes, de tête, qui s'étaient mis en rond autour de quelque chose que je ne pouvais pas voir à cause de leurs jambes mais.. Je savais que les bruits venaient de là. C'était des bruits de chiots pleurants. Ou du moins, d'un animal canin pleurant. Je me mordais la lèvre en fixant les jeunes. Je savais ce qu'ils allaient faire. Je le savais. Mais je ne voulais pas y croire. Je fermais les yeux un instant avant de les rouvrir rapidement en entendant un bruit strident. Je le savais. Devant mes yeux... Il y avait des sales gosses en train de frapper des pauvres chiots, en train de les piétiner, tout ça accompagner d'un large sourire aux lèvres. C'est dans ce genre de moment que je me demande vraiment pourquoi je suis encore ici. Pourquoi je fais encore partie de cette race d'imbécile sans nom. Entre les parents qui vont finir par subir une attaque frontale et ce genre de personne... Je serre les dents, les sens grincer, le regard toujours perdu devant cette scène détestable. Je serre les dents, un peu plus, jusqu'à l'instant où je les sentirai presque craquer sous la pression. Jusqu'à l'instant où une de mes dents vint me faire saigner de la gencive. Sur le coup, ne m'y attendant pas, j'ai faits un saut digne des olympiques et un petit cri de douleur assez fort pour être entendu et sentir des regards se retourner vers moi. Imaginez la situation: une pauvre femelle frêle ayant vu tout d'un crime qualifié de cruauté animale de quelques jeunes, assez fort pour rapidement la faire taire. Les yeux commencant à se remplir de larmes, mon premier reflexe fut de courir. Courir aussi vite que je le pouvais, ma main devant la bouche pour en retenir le sang. Qu'est-ce qu'il venait de se passer ? Je passais mon index sur mes dents. Ou plutôt, mes crocs. Je m'arrêtais directement. Je regardais dans le vide, touchant ma dent, sans comprendre ce qu'il se passait. J'entendais les bruits de pas au loin se rapprocher, je voyais plus clair qu'il y a quelques secondes. Je me retournais vers les autres qui se rapprochaient de plus en plus, les larmes tombant toutes seules, les mains tremblantes. Il y avait quelque chose. Quelque chose qui n'allait pas. Je sentais ma tête tourner, j'avais des fourmis dans le corps, avant de pousser un cri strident. Mes ongles me faisaient mal, mal comme s'ils venaient de s'arracher. Je tombais a genoux en regardant mes mains, la vision trouble. C'était... Des griffes. J'avais les mains en sang, le bout des doigts remplacait pas des griffes. Mes larmes continuaient de couler. J'avais oublié tout ce qui m'entourait. J'avais tellement peur. Je ne comprenait pas. Je ne savais pas ce qu'il se passait. Mais je savais que ce n'était pas fini. Un autre cri de douleur se fit attendre, suivit d'un autre, et cela jusqu'à la fin. Jusqu'à ce que je ne sois plus... "humaine". Je sentais une haine bouillante au fond de moi prendre place, mes sens décuplaient qui m'envahissait. Je regardais devant moi. Ils étaient là. Ils avaient tout vu. Je perdais la tête. Je foncais vers eux, prête à les déchiqueter en morceaux, mais au fond, je ne voulais pas leur faire du mal. Je pouvais courir plus vite qu'eux, mais je m'en retenais. Je ne voulais que les effrayer. Alors je continuais ainsi jusqu'au moment où mes pas m'amenèrent près d'un petit sac de toile. Une profonde tristesse remplaca cette colère envers les autres. J'ouvrais le sac d'un petit mouvement de museau pour y voir des chiots blessés, réspirant difficilement. Mais je pouvais ressentir qu'ils pouvaient encore survivre. Je refermais le sac avant de l'attraper avec mes crocs. Je me m'y à courir aussi vite que je le pouvais, évitant au possible les passant. Je sentais la fatigue, la fatigue de cette course, de cette transformation inattendue, de cette découverte, mais je ne voulais pour rien au monde laisser mourir de pauvres animaux qui n'avaient fait que subir la connerie de mes compères ! Alors je courais, jusqu'au moment où enfin j'arrivais au vétérinaire de ma ville. Je savais qu'il était fermé, mais je savais aussi que le docteur qui y travaillait dormait juste au dessus en cas d'urgence... Alors Je hurlais à la mort. Je ne savais pas quoi faire d'autre. Je ne pouvais appeler à l'aide autrement. J'entendais au loin quelques personnes grognaient, après tout, il se faisait tard. Mais tant pis pour eux. Je continuais ainsi jusqu'à ce que la lumière s'allume enfin. C'était le moment de partir. Je regardais tristement le sac une dernière fois avant de partir. J'avais ressenti un instinc maternel qui me faisait plus de mal que de bien. Mais au moins...
Le lendemain matin, notre jeune femme se reveilla courbaturer de partout dans sa chambre. Elle était rentré tard, après avoir enfin reussi à se retirer de sa transformation. Sa première quête fut d'aller au veterinaire pour savoir ce qu'il en était des chiots: ils étaient tous en bonne santé. Un rare sourire se fit voir sur le visage de la jeune fille tandis que le veterinaire la questionner du regard, mais la louve partie bien rapidement après avoir eu sa réponse, épuisée par ce déplacement. Elle replongea dans un sommeil réparateur en se jurant d'utiliser ce pouvoir pour le bien. Elle fit de la ville son territoire, connue pour sa violence envers les gens qui faisait du mal à quicquonque.
La jeune femme, sous la pression de ses parents, se dût de quitter le "nid" familiale pour aller soit à l'université, soit se trouver un travail. Celle-ci n'étant pas fan des études, se renseigna plutôt sur un lieu de paix où elle pourrait exercer librement ce qu'elle aime: chanter et faire de la guitare. C'est ainsi qu'elle tomba par hasard sur la petite île de Summerbridge et qu'en s'y intéressant de plus près, apprit aussi que c'était un lieu de paix pour les gens à pouvoirs... Ce qui la convaincu de suite. La valise à la main et l'argent de sa famille aisé sur son compte en banque, elle prit l'avion, bien décidé à devenir indépendante et à se forcer à faire des rencontres pour ne plus être seule comme elle a pu l'être jusque là.


Derrière l'écran
Azoth/Lilith ᵜ ♥

Code:
[b] Transformation en [url=http://vignette4.wikia.nocookie.net/finalfantasy/images/5/50/FFXIV-Monster-Fenrir.png]fenrir[/url][/b] • messagère du malheur ▬ [i]Azoth L. Aegnor[/i]
Code:
[b]Chanteuse au Luna Club[/b] • A  Summerside ▬ [i]Azoth L. Aegnor[/i]
Code:
Hatsune Miku • Vocaloid ▬ [i]Azoth L. Aegnor[/i]


© Fiche par Babao pour Tasty Tales


Dernière édition par Azoth L. Aegnor le Mar 4 Juil - 1:35, édité 37 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jude L. O'Brien
Fonda • Allegro
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 2326
Points RP : 597
Date d'inscription : 17/01/2016
MessageSujet: Re: Cantabile - Azoth L. Aegnor   Dim 7 Aoû - 19:22

MAH
Bienvenue !!
J'adore le début de ce que j'ai pu lire !! Je viendrai te valider et lire la suite tour vite

▬ ● ● ● ▬

- let the beast rock -I'm just a monster, a beast. Run. Run from me. You don't deserve to die this way. Please, run. You'll never win nothing if you stay with me. I've lost my humanity a long time ago. I'm cold, cold and distant. Welcome to hell, dude.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

▪ In my Bubble ▪

MessageSujet: Re: Cantabile - Azoth L. Aegnor   Dim 7 Aoû - 19:34

Bienvenue parmi les fous !
Intéressant ton pouvoir !
Revenir en haut Aller en bas
Onua Dièse
Vivace
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 88
Points RP : -10
Date d'inscription : 01/05/2016
MessageSujet: Re: Cantabile - Azoth L. Aegnor   Dim 7 Aoû - 20:29

Bienvenue Azote, au plaisir de RP avec toi :3
Revenir en haut Aller en bas
Azoth L. Aegnor
Admin • Cantabile
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 514
Points RP : 393
Date d'inscription : 07/08/2016
MessageSujet: Re: Cantabile - Azoth L. Aegnor   Dim 7 Aoû - 20:36

J'ai éditée vu que je voulais changer d'avatar, je n'ai pas modifier grand chose au niveau de l'histoire, juste histoire que ce soit cohérent avec le personnage. ^^

▬ ● ● ● ▬

Azoth talks in #8dd9eb, Fenrir talks to her in italic, she answers to him in bold
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Kane
Admin • Andante
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 1121
Points RP : 1641
Date d'inscription : 12/02/2016
MessageSujet: Re: Cantabile - Azoth L. Aegnor   Dim 7 Aoû - 21:51

Bienvenue 8D

Pouvoir très intéressant... Et excellent choix d'avatar

▬ ● ● ● ▬

               
I hate you I love you
I hate that I love you
Don't want to, but I can't put
Nobody else above you

▬▬▬▬▬▬▬▬

Arte' la Déesse, par Drew ♥ :
 


Artish(o) ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

▪ In my Bubble ▪

MessageSujet: Re: Cantabile - Azoth L. Aegnor   Lun 8 Aoû - 15:24

Bienvenue officiellement ♥

J’apprécie beaucoup le pouvoir ! Ta fiche est intéressante et agréable à lire. Tout est bon pour moi alors te voilà validé !

Tu peux aller faire un petit tour par ici :
http://www.tasty-tales-rpg.com/f54-garçons
http://www.tasty-tales-rpg.com/f55-demandes-de-liens
http://www.tasty-tales-rpg.com/f56-demandes-de-rps
http://www.tasty-tales-rpg.com/f19-messagerie

Tu peux aussi suivre ces topics (surveiller le sujet touuut en bas) pour être au courant de tout sur le forum :
http://www.tasty-tales-rpg.com/t259-fil-d-acualite-des-tg
http://www.tasty-tales-rpg.com/t262-fil-d-acualite-des-events-cb
http://www.tasty-tales-rpg.com/t264-fil-d-acualite-des-animations

Amour sur toi
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin Queen
Allegro
avatar
▪ In my Bubble ▪

Messages : 64
Points RP : 130
Date d'inscription : 27/12/2016
MessageSujet: Re: Cantabile - Azoth L. Aegnor   Mer 4 Jan - 22:32

Lu et approuvé
Revenir en haut Aller en bas
 
Cantabile - Azoth L. Aegnor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tasty Tales ► Forum RPG Université :: Les premiers pas :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers:  
Ewilan RPGHoshi no Musudabberblimp